Polyamour.info

juliettebleuciel

juliettebleuciel

()

Participation aux discussions

Discussion : Le polyamour… liberté ou inconscience ? — 2ème....

Profil

juliettebleuciel

le vendredi 06 septembre 2019 à 15h08

Merci pour vos resonnances. Je ne serai pas longue car j'écris depuis le mobile.

Pour ceux à qui mon message ne resonne pas, c'est ok.

Je n'exprime pas du mépris, je remets les choses dans une perspective qui me parait plus juste face aux discours que j'entends et lis sur les sites, et chez tous les polyamoureux que j'ai rencontré jusqu'à présent.

Car à quoi se mesure la «  reussite» dune relation ?...?..ceux qui se disent heureux ne temoignent pas à mes yeux d'un bonheur conscient des impacts sur une globalité. Parfois il faut plusieurs générations pour voir les répercussions d'une pensée erronée.

De toute façon, je ne cherche pas à convaincre. Ma position est claire maintenant,. Pour ceux qui m.écrivent directement sur mon mail, pour échanger sur la vision que j'amène, sachez que je ne peux répondre.... donc...??

Voir dans le contexte

Discussion : Le polyamour… liberté ou inconscience ? — 2ème....

Profil

juliettebleuciel

le vendredi 30 août 2019 à 11h14

Je reprends mon fil de discussion amorcée il y a un mois, après avoir lu vos réactions animées, je le comprends vu le ton de mon mail....Et si je ne reprends que maintenant, ce n'est pas par fuite, mais c'est que je ne suis pas souvent connectée à internet

Sachez d'abord que si j'ai écris ce mail, c''est pour que l'enseignement tiré de mon expérience puisse servir à ceux qui traversent les mêmes doutes, souffrances, et culpabilités que j'ai rencontrés, et pour lesquels je me sentais anormale, car le polyamour est fondé sur la prétention que cette pratique est faite pour les gens suffisaments détachés, qui peuvent dépasser leurs sentiments de jalousie, Ou que cette pratique est une voie pour dépasser la jalousie, la possessivité,... Combien de fois m'a-t-on dit que je n'étais pas faite pour le polyamour parceue je suis "encore" trop jalouse ou possessive ?......Pas suffisament mature ?!
Parceque franchement, vous croyez que c'est en ayant plusieurs partenaires que l'on résoud la question de la possessivité en profondeur ? ce n'est qu'un palliatif qui vise à se masquer encore et encore les zones d'immaturité affectives que nous n'avons pas résolues.

Alors oui, il y a un ras le bol exprimé face à tout ce que j'observe et entend depuis des années. je n'ai pas écrit ce post sur un coup de tête. Je fréquente depuis des années diverses communautés (contact impro, rainbow, etc) dans lesquelles je rencontre beaucoup de poly amoureux, que je vois vivre, et avec qui je discute... Donc j'ai eu le temps de méditer sur la question, en plus de mon expérience perso, et de discerner certaines choses, et en premier lieu, que ce soit disant "bonheur" qui s'affiche, quand on gratte un peu, s'avère assez compliqué dans les coulisses, ou alors se vit au détriment d'une certaine conscience collective...

Nombreux sont ceux qui me reprochent de faire de généralités..... Biensûr chaque expérience est unique, mais elles sont là pour nous reconnecter à une sagesse profonde, que nous avons tous à l'intérieur de nous. Une sagesse universelle, qui vise à nous guider vers la ré-harmonisation globale de l'humanité (envore faut-il croire que c'est possible...), .

Tout comme l'électricité ou l'aéronautique a ses lois, et l'on se brûle ou l'on s'écrase si on ne les respecte pas, l'Amour a ses "lois", pour nous amener dans un bonheur durable, et nous libérer de nos aliénations infantiles, et on souffre tant que l'on ne veut pas entendre ces "lois", bienveillantes, aidantes,

Car une des chose flagrante, criante, dans les communautés, c'est que la pratique polyamoureuse, crée beaucoup d'émotionalité, de souffrance, de prises de tête, des discussions à n'en plus finir, et tout cela a évidémment un gros impact sur la collectivité, et sur sa créativité.
Alors c'est peut-être "mon" expérience, "ma" vérité, mais elle est loin de me concerner moi tout seule !

Pour être sincère, je pense que le polyamour est dangereux pour la conscience collective car il normalise et justifie certains ressentis, comme ce qui est nommé la "polyaffectivité"... cette 'capacité" à être amoureux de plusieurs personnes en même temps. Mais ces élans amoureux, sur quoi prennent-ils racine? Vous semblez ne pas vouloir questionner ce qui anime le ressenti amoureux; or s'il y a bien un endroit ou la confusion et l'inconscience règne, c'est dans ce ressenti ! Le petit enfant est amoureux de son papa ou de sa maman, est-ce pour cela que ce sentiment est juste ? (attention, n'entendez pas ce terme comme un jugement de valeur en terme de bon ou de mal, mais comme un repère en terme de ce qui sert à nous élever, nous émanciper, nous ouvrir à la liberté).

donc, non, il n'est pas juste, et c'est pour cela que l'éducateur est censé orienter l'élan affectif de l'enfant vers le jeu, qui est le médiateur constructif pour créer un lien avec soi-même, découvrir ses capacités créatives, toute la richesse intérieure, et prendre confiance en soi, et ainsi marcher tranquille vers l'autonomie. Sinon ça produit des enfants en insécurité affective, qui n'arrivent pas à s'épanouir parceque leur libido, leur force de vie, n'a pas été accompagnée vers des voies constructives. Avec comme résultat plus tard... des vies amoureuses désastreuses car l'attachement primaire n'a pas été transformé.

Alors on essaye de trouver des "solutions". On se marie dans l'inconscience pour pouvoir acheter cette sécurité affective.... où l'on choisit le polyamour, au motif fallacieux que c'est une voie de libération, quand cela n'est pas annoncé comme la liberté même!

Mais l'un comme l'autre sont les deux facettes de la même pièce : celle d'une immaturité affective qui a peur de se regarder.. JE NE JUGE PAS QUAND JE DIS çA; Nous somme tous avec nos enfances blessées, inabouties, où beaucoup d'ignorance règne à propos de l'Amour véritable, et notre société de consomation/compétition ne nous aide pas à regarder en toute sérénité ces peurs. Il faut être fort, solide, compétent tout le temps...

Le poly amour m'apparait comme une réaction à l'échec du couple monogame tel qu'il a été (mal) compris jusqu'à maintenant, tout comme le célibat en est une autre. Je suis convaincue que nous sommes fait pour partager l'amour que nous sommes, un amour infini, illimité, inconditionnel, ;;;. MAIS QUE TANT QUE CELUI CI N EST PAS REALISE POUR NOUS MEME, EN TANT QUE NOUS MEME, il est sage de s'en tenir à une relation unique ....

Pourquoi ? parceque les stratégies humaines (inconscientes biensûr) pour ne pas revivre les insécurités profondes vécues pendant l'enfance sont énormes, habiles, coriaces,...

C'est toute la sagesse originale qu'il y a derrière la proposition d'alliance, du mariage entre deux êtres "pour le meilleur et pour le pire", mais il faut se dégager de tout le folklore culpabilisant de la religion pour retrouver le sens profond de cette alliance. Nous nous allions à un autre pour partager notre lumière déjà consciente, MAIS AUSSI pour nous libérer de nos ombres, de cette lumière voilé par la censure et la culpabilité qui nous a maintenu dans l'immaturité affective.

....Je te promets de cheminer avec toi y compris quand tu montres ta facette obscure, car j'ai conscience que ton obscurité ne fait que refléter la mienne, et que ENSEMBLE, nous allons pouvoir nous aider à nous libérer de cela, et à découvrir qui nous sommes vraiment : des êtres puissants, complets, entièrement lumineux. ....Je resterai avec toi même quand mes sentiments me feront croire que j'ai moins d'amour pour toi parceque tu me reflètes quelquechose que je ne veux pas voir en moi.... Je ne cèderai pas à la facilité d'aller chercher un nouveau souffle dans une autre relation, parceque je sais que ce souffle n'est à trouver qu'à l'intérieur de moi, et que c'est cet acte de ma part qui t'invitera à aussi à trouver ce nouveau souffle en toi, et qui régénèrera notre relation, et ceci, à l'infini

Voilà la beauté promise par une relation unique, la libération promise.Et quel rayonnement un tel couple amène au sein du collectif. J'en ai rencontré et c'est une force créative immense, une force UNIFIANTE. Alors c'est sûr, ces couples ne courent pas les rues parceque nous sommes encore pris dans l'ignorance de nous nature véritable... et le polyamour ne nous aide pas à réaliser cela.

Oui, je crois que le polyamour n'aide pas à l'unification, à l'harmonisation, bien au contraire, il alimente les cloisonnements invisibles au nom de la "liberté". Biensûr, comme tout détour, il peut servir à prendre conscience de tout cela, mais là où je tape du poing sur la table, c'est envers ceux qui prétendent que le polyamour est une forme mature d'amour, La maturité se décèle aux fruits qu'il sème pour soi ET pour le collectif.

Je vous laisse digérer ce nouveau post et je reviens plus tard
Avec Amour (si, si )
Juliette

Voir dans le contexte

Discussion : Le polyamour… liberté ou inconscience ?

Profil

juliettebleuciel

le jeudi 15 août 2019 à 00h57

Je sors enfin de ce piège subtil du poly amour, après beaucoup de souffrance, inconsciente au départ. Oui biensûr, plusieurs relations "amoureuses", pour ne pas se confronter à soi, à son vide, c'est pratique. L'ego se sert beaucoup des sentiments pour empêcher la vérité intérieure, intime, de remonter à la surface. Et je vois à quel point on peut se raconter des histoires, pour ne pas se trouver là où la relation a vocation de nous placer: face à nous même.

Le polyamour est fondé notamment sur l'idée que l'on ne peut pas contraindre une personne à combler tous nos désirs, nos besoins, que chaque personne nous apporte des choses différentes.... Mais l'autre n'est pas là pour nous combler ! Il est là pour nous révéler à nous même, pour éclairer nos ombres, et toutes les chaines qui nous empêchent d'être LIBRE, VRAIMENT LIBRE

C'est la sagesse originale qu'il y a derrière l'idée d'alliance entre deux êtres, qui se promettent fidélité pour mettre leur amour au service de la Conscience (nommée Dieu dans la religion, Dieu voulant dire Lumière); Mais évidemment, tout le folklore autour du mariage en a complètement noyé le SENS PROFOND; Les nombreux échecs de la monogamie ne sont pas dû à la forme, mais à l'INCONSCIENCE DES PARTENAIRES;

Et c'est la même inconscience, déguisée autrement, qui produit le polyamour....

Alors c''est quoi être libre ? Ce n'est pas suivre mes sentiments sans discernements....
L'INCONSCIENCE UTILISE LES SENTIMENTS POUR NOUS ELOIGNER DE NOUS MEMES!

et il faut du temps aux sentiments pour devenir MATURES; Sans une certaine compréhension de l'Amour, le sentiment (le senti ment) nous envoie tot ou tard en enfer....

Etre libre, c'est pouvoir déployer son énergie créative, sans freins, sans ces jugements qui restreignent notre expression. Comment se consacrer à sa créativité, s'ouvrir totalement à l'écoute de notre profondeur, quand notre énergie est investie dans plusieurs relations ??

Voilà la fonction d'une relation amoureuse, et POURQUOI IL EST IMPORTANT DE S EN TENIR A UNE : : car les stratégies de fuite, de contournement de ces ombres, s'accentuent quand on approche d'un noeud/

Etre libre, c'est pouvoir inclure toutes les parties de moi-même, pour m'aider à inclure toutes les parties de l'humanité dans mon coeur, même les plus obscures, parceque je sais que c'est le seul moyen de les transmuter/

C'est pourquoi je ne nomme plus le couple monogame, un amour exclusif, mais INCLUSIF

Etre libre, c'est mettre l'amour au service du collectif, de l'UNITé. Comment mettre l'Amour qui se déploie entre deux être au service de plus grand que soi quand on est occuper à gérer plusieurs relations?. Parceque il faut arrêter de se mentir : plusieurs relations, ça demande beaucoup de gestion émotionnelle !

En me dispersant dans plusieurs relations intimes, c'est forcément au détriment de mon énergie créative, de SA QUALITé. Comment nier que mener de front plusieurs relations amoureuses ne nuit pas à la qualité et à la profondeur de ces relations ?....Très pratique pour ne pas creuser trop loin....

Et c'est aussi sous-estimer l'impact de la sexualité dans le processus d'éveil de la Conscience.
L'échange sexuel entre deux êtres ouvre les portes de l'intimité, de ce qu'il y a au plus profond de nous, refoulé, ou en attente de libération. Toutes ces immaturités affectitves, ces attachements primaires, qui n'ont pu s'émanciper car les adultes en présences ont manqué de mots structurants, sécurisants.

C'est pourquoi la relation sexuelle hors d'une relation engagée finit par nous perdre. Au début, c'est un gout euphorisant de liberté, comme la drogue ou le parachute... mais à long terme, comme dit Christiane Singer "nous devenons léger, tellement léger, que nous en devenons inconsistants... ( Eloge du mariage, de l'engagement et autres folies);

Alors voilà, je sais que nombre d'entre vous vont être dérangés par ces mots, .... le mensonge n'aime pas être mis à jour

La seule gratitude de je dois au polyamour, c'est de m'avoir ouvert les yeux du coeur

Voir dans le contexte

Retour au profil


Espace membre

» Options de connexion