Polyamour.info

Nola

Nola

(France)

Participation aux discussions

Discussion : Peur du changement

Profil

Nola

le samedi 21 décembre 2013 à 11h17

Sans doute est ce pour cette raison que plus le temps passe et moins je me retrouve dans le Couple. Besoin d'être libre de mes actes, de mes choix, besoin d'être libre d'aimer comme je le sens, comme ça vient.
Enfin merci pour ta réponse, ma relation primaire date de dix ans et nous vivons le polyamour depuis près de cinq ans. Jusque là je m'étais imposée les mêmes règles que toi et tout allait plutôt très bien. Mais la vie réserve des surprises et vous prend là où vous vous pensiez inébranlable, vous obligeant parfois à redéfinir vos choix... Mais n'est-ce-pas finalement ce qui la rend si passionnante ?!

Voir dans le contexte

Discussion : Peur du changement

Profil

Nola

le vendredi 20 décembre 2013 à 23h29

Y en a-t-il parmi vous qui, ayant une relation primaire solide depuis longtemps (vie commune, projets…) ont réussi à donner de l’importance à une relation secondaire au point de mettre vos deux amours au même « niveau » (voir inverser la tendance peut être provisoirement, mais sans délaisser la première) ?
Que se passe-t-il lorsque l’on a envie de vivre et de faire des projets avec le second sans perdre le premier ? Est-il possible que celui ci ne se sente pas dupé, mis à l’écart ?
Comment concilier ces deux vies en une (sachant que je rajoute une difficulté, les deux n’habitent pas du tout au même endroit et ne comptent pas se mettre en ménage !) ?
C’est que je manque un peu d’inspiration là, j’aimerai bien quelques témoignages de personnes qui ont vécu des changements imprévus … avec un dénouement heureux (le but est de me rassurer hein ;) ).

Voir dans le contexte

Discussion : Amour = Souffrance

Profil

Nola

le mercredi 09 octobre 2013 à 20h40

Effectivement, je pense que tu as mis le doigt sur la différence entre ma situation et celle de missbliss et que je n'avais pas perçu. Les deux étaient avertis et consentants à la base. Mais en même temps leur changement d'attitude ne s'est pas fait sans moi puisque c'est l'importance croissante de mon J' dans ma vie qui a dérouté mon O'. Pendant que J' me réclame de plus en plus et souhaiterai faire plus de projets avec moi, O' souffre que je sois moins disponible. Bref, je me laisse un peu submerger et je me fatigue à essayer de les réconcilier (parceque mon O' ne veut même plus entendre parler de J'). Là dessus je ne trouve pas ma situation si différente de celle de missbliss.

Alors bien sur que je ne supporte pas de les voir souffrir puisque je les aime et que je me sens responsable de leur mal être. Je me tue à tout faire pour les rendre heureux, mais parfois je me dis que s'il doit y avoir un choix, c'est à eux de le prendre.

Voir dans le contexte

Discussion : Amour = Souffrance

Profil

Nola

le mercredi 09 octobre 2013 à 18h43

En effet, dit comme ça, ça rend la chose encore plus égoïste…
Après, je trouve ça difficile de laisser à une personne le choix de l’avenir des trois tout en lui imposant la forme. Surtout si ces personnes ont toujours été honnêtes les unes envers les autres quant à leur façon de voir leur amour et leur relation. A un moment deux d’entre elles ne supportent plus de partager et c’est alors à la dernière de devoir trancher ? Ok, l’idéal était trop beau pour pouvoir être vrai. Soit ! Mais n'a t'on pas le droit de choisir de ne pas choisir d’abandonner ce rêve ? De leur laisser à eux le choix de ne plus vivre ça puis qu’ils sont malheureux ? N’est ce pas une façon d’accepter l’échec de notre polyamour que de le faire, ce choix qu’on nous impose ?
Ce n'est pas forcément accepter de faire souffrir mais plutôt montrer que le choix ne nous incombe pas tout entier.

Ce sont les questions que je me pose. J’avoue être pleine de doutes face à un idéal de vie dans lequel je m’épanouissais pourtant depuis déjà des années. Et qui aujourd’hui me revient dessus de façon très déstabilisante. Surtout dans un monde ou l’adultère est plus accepté que l’amour honnête et assumé entre plusieurs personnes …

Voir dans le contexte

Discussion : Amour = Souffrance

Profil

Nola

le mardi 08 octobre 2013 à 22h32

Après avoir passé beaucoup de temps sur ce forum sans n'avoir jamais participé, je me permets d’intervenir dans cette discussion car je me retrouve un peu dans ton histoire missbliss.
Un choix que l’on veut m’imposer mais que je ne peux me résoudre à faire, du coup trois personnes qui souffrent de plus en plus. Et de me savoir responsable de tout ce mal-être, je me sens égoïste de ne pas pouvoir trancher. Et puis, j’y crois, moi, au polyamour, je me sens capable de les aimer tous les deux, alors ce choix ne me semble pas être le mien.

A force de cogiter, je me suis rendu compte que finalement le choix ne se résumait pas à l’un ou l’autre mais plutôt à choisir ce en quoi je crois vraiment, ce en quoi je ne veux pas renoncer, à déterminer où sont mes priorités, et c’est pourquoi j’apprécie l’intervention de siestacorta. Je pense que faire un choix maintenant ne ferait que reporter le problème à plus tard, car plus qu’un choix entre deux personnes, il y a un problème de fond à résoudre.

En ce qui me concerne, je sais que je ne peux me résoudre à en quitter un pour l’autre. Ce serait renoncer à un idéal auquel je crois. Je me suis donc décidée à parler à cœur ouvert à chacun d’eux, à leur expliquer les concessions dont je suis capable et les besoins que j’ai. S’ils pensent ne pas pouvoir vivre avec, alors le choix, c’est eux qui le prendront. Sans doute est-ce un peu lâche de ma part, ou très égoïste mais c’est la seule façon que j’ai trouvé pour ne pas me nier.

Il me reste à trouver les mots…
Bon courage à toi, missbliss.

Voir dans le contexte

Retour au profil


Espace membre

» Options de connexion