Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Ouvrir le partenariat civil aux polys ?

#

(compte clôturé)

le mercredi 11 avril 2012 à 12h06

La bêtise affligeante des libéraux décomplexés donne une assez proche idée du vide intersidéral.
Avis à la modération : je suis tout à fait consciente de tenir des propos hors charte, donc je ne protesterai aucunement si je suis modérée, voire mise à l'index.

#

Métazét_de_passage (invité)

le mercredi 11 avril 2012 à 14h15

Janis, c'est quoi le but de ton intervention ?... Quels sont tes arguments en faveur du vide intersidéral de la bêtise des libéraux décomplexés ?

Moi je me demande très sérieusement comment on peut à la fois être POUR l'amour libre, et CONTRE le marché libre. C'est pourtant la même logique :

- Dans l'amour libre, je fais l'amour avec les personnes que je veux, du moment qu'elles sont adultes et consentantes, sans que l'Etat ou la société viennent y fourrer leur nez.

- Dans le marché libre, j'échange de la monnaie, des biens, des services, avec les personnes que je veux, du moment qu'elles sont adultes et consentantes, sans que l'Etat ou la société viennent y fourrer leur nez.

#

(compte clôturé)

le mercredi 11 avril 2012 à 15h54

Métazet
Janis, c'est quoi le but de ton intervention ?

Le pur plaisir de te donner de l'urticaire, pourquoi ?

Métazét
Quels sont tes arguments en faveur du vide intersidéral de la bêtise des libéraux décomplexés ?

Face à un truc aussi construit, fin et puissant que : je vois pas pourquoi ceux qui n'ont pas d'enfants/de maladies/de problèmes d'argent paieraient pour les écoles/la sécurité sociale/les allocations des chômeurs et des pauvres, j'ai franchement pas envie de perdre mon temps à argumenter. Là je considère que le stade atteint pour l'esprit est proche du stade létal.

Sur ce tchao, je retourne à mon hibernation.

#

Métazét_de_passage (invité)

le mercredi 11 avril 2012 à 16h48

"Face à un truc aussi construit, fin et puissant que : je vois pas pourquoi ceux qui n'ont pas d'enfants/de maladies/de problèmes d'argent paieraient pour les écoles/la sécurité sociale/les allocations des chômeurs et des pauvres, j'ai franchement pas envie de perdre mon temps à argumenter. Là je considère que le stade atteint pour l'esprit est proche du stade létal. "

Ah, d'accord, excuse-moi, je pensais que tu avais lu ce que j'écrivais, et que tu réagissais donc à mes propos.

Bon, je te laisse dormir en compagnie de tes fantasmes antilibéraux primaires... Vu le niveau, ça ne vaut effectivement pas la peine d'argumenter, ça risquerait de te sortir de ton hibernation...

#
Profil

Apsophos

le mercredi 11 avril 2012 à 17h29

Tiens, j'ai lu ça dans un bouquin : (la définition de "marché libre" et ses corollaires)
www.anarchy20xx.net/ (je me disais que l'adresse du site allait en faire rire quelques uns)

(désolé pour ceux qui ne lisent pas la Langue des Puissants)

#
Profil

bohwaz

le mercredi 11 avril 2012 à 21h56

Métazet
Moi je me demande très sérieusement comment on peut à la fois être POUR l'amour libre, et CONTRE le marché libre.

Comme tu ne l'ignores pas, la liberté n'est pas l'absence de règles ou de régulation.

Maintenant si tu ne veux investir que pour ce dont tu as besoin, pas de souci, fais-toi paisir : Faire un don à Polyamour.info car là tu bénéficie du travail bénévole d'un chômeur, grassement payé par l'assistanat public¹. Mais je n'attends que ta généreuse contribution afin de me salarier ;)

¹ Bon je n'approfondis pas car il faudrait en plus t'expliquer que le chômage n'est pas de l'assistanat mais une assurance privée et donc simplement un dû résultant d'un contrat. Tout comme la retraite, tout comme la sécurité sociale, tout comme l'assurance de ta bagnole, de ta maison, etc.

#

Métazét_de_passage (invité)

le mercredi 11 avril 2012 à 22h25

"Comme tu ne l'ignores pas, la liberté n'est pas l'absence de règles ou de régulation."

Oui, et ?

"Maintenant si tu ne veux investir que pour ce dont tu as besoin, pas de souci, fais-toi paisir : Faire un don à Polyamour.info car là tu bénéficie du travail bénévole d'un chômeur, grassement payé par l'assistanat public¹. Mais je n'attends que ta généreuse contribution afin de me salarier ;)"

Tatata... t'as vraiment rien compris : je n'ai jamais dit que je ne voulais investir que pour ce dont j'ai besoin. Ne confond pas libéralisme et égoïsme. Simplement, je ne trouve pas très moral d'être généreux avec l'argent des autres. Autrement dit, je suis tout à fait pour l'aide et la solidarité. Le seul truc, c'est que j'estime que cette aide et cette solidarité devrait relever en priorité de l'initiative privée, et donc être principalement volontaire. Alors bien sûr, on va m'objecter que je suis un grand naïf, que les gens ne sont pas suffisamment philanthropes pour donner d'eux-mêmes suffisamment, si on ne les contraint pas par l'appareil d'état. Sauf que l'état, ce sont aussi des gens, il ne faut pas l'oublier. Pourquoi les hommes d'état seraient-ils plus vertueux que ceux de la société civile, mmh ?

Par ailleurs, en dépit de ce que tu peux penser, je suis loin d'être un "ultralibéral". Je suis donc tout à fait d'accord pour que de l'argent public soit utilisé en guise de complément, si l'argent privé n'était pas suffisant. Mais comme je l'ai déjà expliqué avec mon idée des "chèques éducation", il vaut mieux que cet argent arrive directement aux individus, plutôt qu'il ne serve à financer/subventionner indirectement des structures/institutions, etc. selon des critères passablement arbitraires, et dont l'efficacité peut parfois être contestée, au risque de tuer l'initiative privée.

Et au fait, initiative privée = les gens, les associations, les fondations humanitaires, les coopératives, les mutuelles, etc. et pas seulement les entreprises à but lucratif.

#

Le Lutin Vert (invité)

le mercredi 11 avril 2012 à 22h37

Il existe déjà des abattements d'impôts pour certaines contribution citoyennes (associations et autres)

#

Simpère (invité)

le dimanche 02 septembre 2012 à 15h35

Transmis par un lecteur allemand de mon blog "Jouer au monde", une info intéressante: l'union légalisée devant notaire (maître Claudia Domingues) de trois personnes au Brésil:
www.bbc.co.uk/news/world-latin-america-19402508
et pour ceux qui parlent portugais:
jornaldeangola.sapo.ao/18/0/uniao_entre_tres_pesso...

#
Profil

wolfram

le dimanche 02 septembre 2012 à 15h49

la version française dans 20mn : www.20minutes.fr/ledirect/992051/bresil-notaire-au...

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion