Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Réactions à l'événement

Café-poly : comment parler des amours pluriels ?

#
Profil

LuLutine

le samedi 01 janvier 2011 à 18h05

lisea.a
Alors oui c'est facile de se faire comprendre qu'on se plait mais c'est après que pour moi cela se complique

Justement, ce que je disais c'est que pour moi, ça ne s'est pas compliqué non plus après.

Dans un cas la personne savait déjà plus ou moins que mon amoureux et moi n'étions pas exclusifs. Quand nous sommes devenus proches (physiquement parlant) je lui ai dit, avant que ça n'aille plus loin, pour être sûre qu'il ne penserait pas que j'allais quitter mon autre amoureux : "Tu sais, X et moi ne sommes pas exclusifs". Il a répondu "Je sais".
Quelques semaines plus tard, une amie lui a donné un autocollant polyamour.info...mais en tout cas, je ne l'ai pas assommé de blablas sur le polyamour la première fois !

Pour un autre ça a été différent. Nous sommes allés déjeuner (en amis, mais j'avais bien compris qu'on se plaisait) et il m'a dit ensuite "On pourrait se revoir, pour un concert par exemple ; si tu en as envie bien sûr" Je lui ai répondu : "Peut-être que j'ai envie de te revoir tout court", en le regardant dans les yeux. Il a très bien compris. C'est là qu'il m'a dit : "Mais...tu n'as pas un amoureux ?". Je lui ai donc répondu : "En fait, non. J'en ai deux."

lisea.a
Expliquer a l'autre que je suis avec quelqu'un que nous ne sommes pas exclusif amoureusement parlant, sans le faire fuire ?

Dans le dernier cas mentionné, je craignais effectivement qu'il parte en courant (bien que ça ne me semble pas si probable, vu qu'il savait que j'étais avec quelqu'un et qu'il m'avait tout de même proposé qu'on se voie juste tous les deux) ; mais c'est un risque à prendre. Je n'allais de toute façon pas quitter mes autres amoureux pour quelqu'un que je connaissais à peine (ou même pour quelqu'un que je connaîtrais bien, je pense que dans tous les cas je resterais avec ceux qui ne me demandent pas de choisir, pas avec celui qui me demande de faire un choix).
Donc, s'il partait en courant, ce n'était de toute façon pas une grande perte.
Il n'est pas parti en courant et comme il était curieux, nous avons parlé un bon moment du concept de polyamour, j'ai même mentionné le site.
Au final nous ne sommes pas sortis ensemble puisque lui est totalement exclusif et ne conçoit pas de "partager" une amoureuse.

C'est aussi bien comme ça, non ? Rassure-moi, ton but n'est pas de ne faire fuir personne ou d'essayer de sortir à tout prix avec des gens qui sont réfractaires au polyamour ? Parce que ça, ça ne peut pas marcher amha.

Si quelqu'un doit fuir, il fuira quelle que soit la façon dont tu en parles. Moi je dis qu'il faut simplement courir le risque.

Sinon, une chose que je fais de plus en plus (mais pas encore avec tout le monde), c'est parler à l'occasion de la non-exclusivité avec les gens autour de moi. Ou bien faire des allusions. Par exemple, si on me fait remarquer que mon copain se montre dragueur avec une autre fille, je réponds qu'il fait bien ce qu'il veut ! (Et que moi aussi, au passage !) Comme ça, si des sentiments naissent, la personne est déjà un peu au courant de ma façon de voir.

Enfin, j'ai en général tendance à faire comprendre mes sentiments avant de parler de non-exclusivité. Mais on peut très bien imaginer faire le contraire : tu ne parles pas de tes sentiments, tu restes à distance de la personne, mais tu saisis la moindre occasion de parler des amours pluriels en sa présence. Premier avantage, tu verras sans doute ses réactions. Deuxième avantage, lorsque tu décideras de laisser le rapprochement se faire, l'autre personne agira en connaissance de cause, elle aura déjà quelques informations sur ta situation. Elle n'aura pas l'espoir illusoire que tu vas quitter tous tes autres amoureux pour elle...

#
Profil

Gin

le samedi 01 janvier 2011 à 21h06

LuLutine

Sinon, une chose que je fais de plus en plus (mais pas encore avec tout le monde), c'est parler à l'occasion de la non-exclusivité avec les gens autour de moi. Ou bien faire des allusions. Par exemple, si on me fait remarquer que mon copain se montre dragueur avec une autre fille, je réponds qu'il fait bien ce qu'il veut ! (Et que moi aussi, au passage !)

Oui, moi aussi j'aime bien faire des allusions... dans les contextes où je ne parle pas franchement de ma vie, c'est à dire au boulot donc, essentiellement.

Au boulot je garde (encore ?!) un peu de vie privée, donc je ne raconte pas avec qui je couche, ce qu'on partage, quand, comment, où, rien du tout, ça ne les regarde pas, j'aime bien dire que "je ne parle que de mes ex" et que "non je ne vis pas une vie de nonne", c'est tout.

Mais, par exemple, si je dis d’un nouveau collègue au 6° étage « oh il est tout mignon lui ! » (oui, je peux faire ce genre de commentaires très élevés sur un homme, preuve s’il en est de l’intensité de la force de la puissance de la profondeur des sentiments de l’amour que je peux ressentir) et qu'on me répond « ah oui mais il a déjà une copine… », je réplique que « je m’en fiche, je ne suis pas jalouse ! » et/ou « ça tombe bien, je ne voulais pas l’adopter en 24/24 ».

La réaction des gens en général est un léger choc respiratoire étouffé, suivi d’un silence bref, parfois ponctué d’un « arf t’es con… » et puis ensuite un changement de sujet tranquille... mais de là à dire qu'il y a tension...

Autre exemple, le « ça va, tu peux y’aller, je ne suis pas jalouse » qui est une formule que je peux dire pour rassurer une collègue qui m’emprunte mon agrafeuse rouge de honte (la collègue, pas mon agrafeuse… !)

A la machine à café aussi, on entend parfois des commentaires du genre "t'as vu, Patrick de la compta il sort avec Josiane des RH, ils partent ensemble à midi je les vois, mais il est marié, c'est mal !"
Dans ces cas là, je suis celle qui réplique "et alors, si ça se trouve sa femme est au courant et bien contente de cet arrangement, elle en fait peut-être autant de son côté et tout le monde est heureux ainsi !"
... à défaut d'ouvrir à coup sûr les mentalités sur le polyamour, ça fait au moins taire les commérages pendant les pauses... !

#

(compte clôturé)

le samedi 01 janvier 2011 à 22h53

LuLutine

Rassure-moi, ton but n'est pas de ne faire fuir personne ou d'essayer de sortir à tout prix avec des gens qui sont réfractaires au polyamour ? Parce que ça, ça ne peut pas marcher amha.


Je te rassure je ne désir rien de tout ça. Je ne suis pas si bête :P ;).

Après je persuadé qu'il y a surement une manière d'amener les choses qui permet à la personne simplement de réfléchir afin de savoir si cela va lui convenir.Et non d'avoir une réaction brutal de fuite, je pense que les gens qui ne connaissent pas le polyamour, on tendance dans un premier temps à rejeté cet façon de concevoir la vie et l'amour. C'est souvent avec beaucoup de discussion et d'échange qu'il peuvent ou pas le "concevoir" pour eux. Je le vois bien avec mes amis entre autre.

Après comme toujours j'anticipe les situations par la réfléction. Pour l'instant, je ne me trouve pas dans cette situation mais si je m'y trouve je pense que je suivrais mon intuition et se que je sens de possible avec l'autre. La suite au prochain épisode...

Mais cela m'intéressera de discuter de ça au café poly du 28 février si je suis là.

#
Profil

LuLutine

le dimanche 02 janvier 2011 à 00h30

lisea.a
une manière d'amener les choses qui permet à la personne simplement de réfléchir [...] Et non d'avoir une réaction brutal de fuite

Pour ça je dirais que si tu es naturelle, à l'aise et sûre de toi, que tu montres par ton attitude que ce mode de vie te convient, au pire la personne te dira que ça ne lui convient pas à elle. Mais je n'ai jamais vu personne s'enfuir en courant, et avant de décider que c'était pour eux ou que ça ne l'était pas, les gens ont plutôt eu tendance à revenir discuter du sujet régulièrement. Même si c'était souvent à moitié pour essayer de comprendre mon point de vue, et à moitié pour essayer de défendre le leur ;-) .

lisea.a
je pense que je suivrais mon intuition

Je crois qu'il n'y a pas de meilleur conseil que celui que tu viens de te donner à toi-même ^^
C'est sûr, on fait les choses au feeling. Moi j'y vais petit à petit, et si je sens que la personne bloque, je ne rentre pas dans les détails, je n'insiste pas.
Si au contraire elle pose des questions, j'y réponds. Tout simplement. Oui finalement, le fait d'en parler a toujours été plutôt simple, presque comme n'importe quelle conversation "normale" (pluie, beau temps).

#
Profil

Jena

le lundi 03 janvier 2011 à 12h46

LuLutine
Je lui ai répondu : "Peut-être que j'ai envie de te revoir tout court", en le regardant dans les yeux. Il a très bien compris. C'est là qu'il m'a dit : "Mais...tu n'as pas un amoureux ?". Je lui ai donc répondu : "En fait, non. J'en ai deux."

J'adore.
Même chose pour moi : de toute façon j'ai du mal à ne pas mentionner mes amoureuses à tous bouts de champs, parce que je pense à elles tout le temps... du coup les personnes que je rencontre sont vite au courant.

#
Profil

LuLutine

le lundi 03 janvier 2011 à 21h19

Aurelien

LuLutine"En fait, non. J'en ai deux."

J'adore.

Ce qui est surtout amusant, c'est de faire une légère pause entre "En fait, non." et "J'en ai deux." ^^
A la première phrase, l'autre est surpris (je me place dans la situation où il sait qu'on est avec quelqu'un).
A la seconde, il est complètement décontenancé ! ^^

#
Profil

LuLutine

le lundi 03 janvier 2011 à 22h04

lisea.a
Expliquer a l'autre que je suis avec quelqu'un que nous ne sommes pas exclusif amoureusement parlant, sans le faire fuire ?

Ca rejoint ce sujet je crois, s'il y en a qui veulent continuer là-dessus, ils peuvent peut-être aller voir par là-bas :
/discussion/-cT-/Comment-dire-sa-non-exclusivite-a...

#

(compte clôturé)

le mardi 04 janvier 2011 à 23h49

LuLutine
Ca rejoint ce sujet je crois, s'il y en a qui veulent continuer là-dessus, ils peuvent peut-être aller voir par là-bas :
polyamour.info/discussion/-cT-/Comment-dire-sa-non...

Merci Lulutine, pour le lien, car dans cette discussion tu avais mis deux autres lien qui m'a amené à un sujet que tu avais lancé il y a un an et demi
/discussion/-ci-/Quels-mots-pour-se-declarer-poly/...

et qui correspond assez dans le fond à mes questions. Malheureusement , je ne pense pas qu'il y a une recette miracle.;-)

#

(compte clôturé)

le mercredi 05 janvier 2011 à 17h14

Je viendrai je pense.

#
Profil

LuLutine

le mercredi 05 janvier 2011 à 23h54

lisea.a
Malheureusement , je ne pense pas qu'il y a une recette miracle.;-)

Je ne pense pas non plus.
Ce dont je me rends compte, c'est qu'avant, je me posais plein de questions comme toi.
Et sur le moment, en ayant préparé seulement de quoi initier la conversation (par exemple le fameux : "Non, je n'ai pas un copain...j'en ai deux."), je n'ai eu aucun problème à dialoguer avec l'autre personne.

Quand les gens sont sincèrement intéressés par toi, ils font au moins l'effort d'essayer de comprendre. Même si au final certains n'y arrivent pas et/ou décident que ça n'est pas pour eux (mais ça, tu n'y peux rien).

#
Profil

Siestacorta

le mercredi 23 février 2011 à 13h13

Bump.

#
Profil

LuLutine

le mercredi 23 février 2011 à 16h00

Je viendrai peut-être au café, mais comme j'ai autre chose en même temps, je ne sais pas quand ni combien de temps....

#
Profil

katsue

le vendredi 25 février 2011 à 21h27

Bonsoir :)

Les polyamoureux ne sont pas venus à la rencontre en Alsace goûter les kougelopfs..... alors se sont les kougelopfs qui viendront à eux , héhé !! :D

A lundi :)

#
Profil

Duchesse_Anne

le dimanche 27 février 2011 à 17h03

Bonjour, je pense que je serais là, profitant d'un week-end parisien, mais certainement complètement flippée, donc potentiellement en retard.... A demain :-)

#

(compte clôturé)

le dimanche 27 février 2011 à 18h45

Katsue : miam miam ! gourmande moi ;)!

Duchesse_Anne, cool que tu viennes, et t'inquiète pas promis on sera gentils ;). On est tous passer par là, du grand flip la première fois...

#

(compte clôturé)

le dimanche 27 février 2011 à 21h45

Alors moi je pensais venir sûr de sûr et puis là j'ai un imprévu... Bref je sais pas trop comment je vais me débrouiller...

Donc peut-être à demain mais peut-être que pas en fait... :-(

#
Profil

katsue

le dimanche 27 février 2011 à 21h57

Moi aussi c'est mon premier café poly : soyez gentils et indulgents...suis
un peu timide :-/
A demain !

#
Profil

thibsib

le lundi 28 février 2011 à 16h32

Je serai la également avec des rillettes de saumon pour contribution culinaire

#
Profil

LuLutine

le lundi 28 février 2011 à 18h41

Je passerai vers 22h, je pense. Ou un peu avant.
Je ne pourrai pas rester longtemps (y en a qui se lèvent le matin, et oui).

Répondre

Voir l'événement

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion