Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Une polyamoureuse qui ne veut pas détruire un couple

Famille
#
Profil

Romy

le vendredi 15 janvier 2010 à 18h32

Nouvelle sur ce site et heureuse de l'avoir découvert! Réconfortant dans cette marre de préjugés sur ceux qui aiment plusieurs personnes. Le préjugé le plus fréquent selon moi, celui qui me blesse le plus en tout cas, est celui qui dit que lorsqu'on aime ailleurs, c'est qu'on vit un manque dans notre relation «  principale». On manque de quelque chose, alors on va voir ailleurs. C'est clair que c'est c'est le cas pour certains, peut-être même pour plusieurs. Mais affirmer que c'est toujours le cas, c'est un préjugé. Je suis mariée et j'ai des enfants (pour les statistiques!). Je suis heureuse et sereine, et je crois justement que c'est pour ça que je peux aimer plusieurs hommes à la fois.

Peut-être que mon sujet de discussion à un lien avec ce préjugé. Mon sujet de discussion est le suivant: Si on aime quelqu'un qui est déjà en couple, vaut-il mieux se tenir à l'écart si celui-ci n'est pas polyamoureux?

S'il n'y avait que des polyamoureux...

Message modifié par son auteur il y a 8 ans.

#
Profil

titane

le vendredi 15 janvier 2010 à 18h42

je pense que tu ne peux être "responsable" de rien. Tu le sais... ce sont les cripsations des autres qui mettent leur ouple en danger... mais bien sur sachant cela, même sans t'en sentir responsable, tu peux choisir de limiter les dégats; aimer mais en cachette le temps que le couple règle ses affaires entre eux..

C'est la situation du couple qui vous oblige à mentir... pas vous...

A toi de choisir aimer, avec quelques inconvénients mais pas si insumontables ou atendre que le couple régle ses différents tout seul... Inch Allah !

la culpabilité n'arrange rien la compassion aide à trouver des solutions... on ne peut pas toujour jouir des plaisirs cmme nous le voudrions... mais il y a 1000 façons d'aimer !

LIbère toi déjà de cette culpabilité et fait tes choix sans elle... même si ce sont les mêmes

#
Profil

titane

le vendredi 15 janvier 2010 à 18h43

et bien le bonjour à nos cousins canadiens !!

#
Profil

Junon

le vendredi 15 janvier 2010 à 18h52

Merci Rosalie de ton témoignage.
Une chose que je trouve très positive ressorta dans ce que tu dis: "
Je suis heureuse et sereine, et je crois justement que c'est pour ça que je peux aimer plusieurs hommes à la fois" .
C'est totalement ce que je ressens.
Et pour rejoindre Titane, tu n'est pas responsable" de la pérénité ou non du couple que forme celui que tu aimes avec une autre.

#
Profil

Siestacorta

le vendredi 15 janvier 2010 à 19h04

Ben j'en pense qu'au contraire tu lui simplifies la vie.
Si il était avec une fille classique qui lui dirait "quitte ta femme pour moi", il ramerait bien plus.
Tu n'exiges rien de lui, tu ne fais que lui montrer que toi, tu vis comme ça.

Ca le met face à ses choix, c'est vrai. Mais le problème c'est pas que tu sois dans sa vie, c'est que lui soit allé chercher quelqu'un d'autre.
Son besoin est peut-être "durablement poly", ou peut être de façon plus éphémère, il a besoin d'oxygène... ou besoin de cette situation nouvelle pour réfléchir sur l'ancienne.
Quoi qu'il en soit, tu ne peux rien faire à sa place, à part continuer votre relation si elle se passe bien, ou l'arrêter si ça fait trop de foin.

Par contre, oui, tu as une responsabilité sur sa famille. Une responsabilité au second degré, si tu veux... mais ton choix peut, potentiellement avoir une influence sur eux.
Maintenant, il faut relativiser. Il y a des filles qui n'iraient jamais-jamais avec un homme marié (enfin, avec l'âge, ça change un peu, hinhinhin), mais il y en a aussi qui pousseraient le mari à rompre, parce que l'amour le vrai, c'est le leur, pas l'autre.

Message modifié par son auteur il y a 10 ans.

#

(compte clôturé)

le vendredi 15 janvier 2010 à 19h47

Bonjour Rosalie.
Voilà mon avis. Toi, pas de manque dans ta relation principale. A ton ami, par contre, visiblement, il manque quelque chose dans la sienne. En plus, sa relation avec toi le rend malheureux, à terme.

Comme tu n'as aucune prise sur la situation... que te reste-t-il? La possibilité de le laisser non pas être heureux sans toi (la fameuse compersion qui me laisse toujours méfiante)... mais malheureux sans toi (du lâcher-prise)?

Je m'explique: au cas où le ressort de votre relation est l'inconfort qu'il vit dans son couple, et que votre histoire lui permet de trouver compréhension et intimité, d'échapper de la vapeur... tu pourrais envisager qu'il n'y a pas de solution, car avoir le problème EST la solution? En d'autres termes, que soit votre relation retarde une issue peut-être inévitable pour son couple, soit elle servira de déclencheur si elle est découverte; qu'en d'autres termes encore... tu le protèges de quelque chose.

Il y a des amours qui se manifestent par le fait de laisser partir ou même de mettre fin à une histoire, pour que l'autre puisse grandir en affrontant seul ses démons personnels.

Ce que je crois en tous cas, c'est que personne ne peut donner le goût de quoi que ce soit à qui que ce soit. Il peut être un catalyseur, au mieux...

Et s'il n'y avait que des polyamoureux, le monde n'en serait ni plus ni moins tragique et triste, ou merveilleux et plénifiant pour tous.

#
Profil

Romy

le vendredi 15 janvier 2010 à 21h03

Merci. C'est tellement cliché, mais c'est merci à vous tous que j'ai envie de dire.

Quand j'ai dit que j'aimerais qu'il n'y ait que des polyamoureux, il aurait plutôt fallu dire que j'aimerais que chaque personne s'interroge sur l'amour et la fidélité et réfléchisse à d'autres modèles. J'aimerais que les gens qui s'engagent cessent de croire qu'ils sont «  immunisés» contre les amours extra conjuguaux et réfléchissent, communiquent davantage, avant qu'ils soient mis devant le fait («entrer par la porte de service» comme l'a si bien dit un polyamoureux sur ce site). Le parallèle n'est peut-être pas fameux, mais c'est comme de réfléchir à la mort avant d'y être confronté. Quand on est amoureux la première fois et qu'on croit aux contes de féés (ceux qu'on nous raconte! mon conte de fée à moi est bien plus stimulant que ceux qu'on me racontait quand j'étais petite!), envisager qu'on puisse aimer un autre ou que notre amoureux puisse en aimer une autre est aussi traumatisant que de penser à la mort. Ce n'est pas facile et on n'a pas forcement envie. Par contre, ce sont des réflexions que chacun devrait se faire. Puis réfléchir au polyamour, c'est toujours plus agréable que de réfléchir à la mort!

Alors je dis plutôt: Ah! si tout le monde pouvait savoir que le polyamour existe et que l'amour unique n'est pas forcément le seul et vrai Amour auquel chacun devrait aspirer!

Message modifié par son auteur il y a 8 ans.

#
Profil

titane

le samedi 16 janvier 2010 à 00h06

voilà !! tout est dit...

Il y a d'autres questions ?

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion