Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Polyamour, frustration sexuelle

Besoin d'aide
#
Profil

31Tolosa

le jeudi 29 juillet 2021 à 20h55

Pour le contexte mon amoureux a une autre partenaire en ce moment. C'est la seule autre avec moi mais je vois bien qu'il a du désir pour d'autres femmes.

Le sexe est devenu un peu frustrant pour nous. Quand il ne bande pas, ça coupe nos moments sexuels alors que pour ma part si on se donne du plaisir sans pour autant jouir, c'est déjà génial.

Je le vois souvent fermer les yeux quand on fait l'amour et ça me fait mal au coeur. Depuis qu'on se fréquente on a une super entente sexuelle, on s'apprend des choses, on varie les positions, on explore plein de nouvelles choses mais dernièrement j'ai le sentiment de pas être désirée, pas désirable, pas belle, ou que je ne fais pas comme il faut.

Il a une addiction au porno. On en a parlé et il m'a dit qu'il avait l'impression qu'il fallait bander absolument et qu'en fermant les yeux et en pensant à des fantasmes ça lui permettait cela. Moi j'essaie de le rassurer, de lui dire que non j'ai pas forcément besoin que ce soit comme ci ou comme ça, qu'il me donne du plaisir de plein d'autres façons. Nos moments ne sont plus du tout complices comme avant, c'est presque machinal. Souvent je pleure après. Je l'aime de tout mon cœur mais je commence à développer un blocage sur le plan sexuel. J'ai envie de lui mais je ne veux pas être à nouveau triste.

Et puis je peux pas m'empêcher de me comparer à son autre partenaire. Je me dis que peut-être qu'il me désire moins et qu'il est plus épanoui avec cette autre personne, et sans doute qu'avec elle il n'a pas besoin de fermer les yeux. Et je pense aux autres partenaires avec lesquelles il a envie de coucher (mais avec qui ce n'est pas arrivé). J'ai l'impression qu'il lui en faut toujours plus et je ne me retrouve plus là dedans, même si je n'ai aucune envie de le brider.

Si vous êtes / avez été dans cette situations, vous auriez des conseils à me donner ? Merci beaucoup de m'avoir lue.

#
Profil

holokian

le vendredi 30 juillet 2021 à 13h02

Par rapport à ma propre histoire, j'ai eu de l'anxiété sexuelle la majeure partie de ma vie, tout en entretenant une vie fantasmatique très très importante.

Et ce que je vois, c'est un homme qui est anxieux. C'est à dire qu'il se raccroche à des techniques pour ne pas faillir. Et pour le dire ainsi, probablement pour ne pas vous faire de la peine. Probablement qu'il se dit qu'il a besoin d'autre chose, qu'il a besoin de plus fantasmes ou je ne sais quoi.

Avec ma compagne, j'ai arrêté d'avoir de l'anxiété sexuelle avec elle depuis que je transitionne vers le polyamour. Ce serait long à expliquer. Mais en tout cas, il y a eu une période où j'ai été en grande difficulté. Puisqu'elle pleurait quand je n'y arrivais pas. Cela avait un créé un cercle vicieux.

Et donc, il y a eu deux phases de "guérison". La première, c'est de ne se donner aucun objectif, de prendre le plaisir qui peut exister. De trouver de la complicité sans se raccrocher à des "trucs". Cela veut dire d'accepter les mouvements de l'excitation, de voir que c'est quelque chose de vivant et complexe. Et le vivre quoiqu'il arrive. Et pour lui, accepter qu'il ne perde pas son identité, qu'il n'est pas nul parce qu'il n'y arrive pas. On attend souvent de l'homme qu'il soit excité en permanence. Et c'est une erreur, un homme n'est pas fondamentalement différent d'une femme sur ce point.

Et la deuxième phase, ça a été de comprendre ce qui me plaisait, mais c'est peut être pas son problème. C'est à dire réussir à m'exprimer plus. Sur les moments qui me gênent et les moments où ça me fait plaisir. Je pense qu'avoir recours à un sexologue, ça peut aussi aider.

Voilà, j'espère que vous réussirez à avancer avec ça.

#
Profil

31Tolosa

le vendredi 30 juillet 2021 à 14h20

holokian
Par rapport à ma propre histoire, j'ai eu de l'anxiété sexuelle la majeure partie de ma vie, tout en entretenant une vie fantasmatique très très importante.

Et ce que je vois, c'est un homme qui est anxieux. C'est à dire qu'il se raccroche à des techniques pour ne pas faillir. Et pour le dire ainsi, probablement pour ne pas vous faire de la peine. Probablement qu'il se dit qu'il a besoin d'autre chose, qu'il a besoin de plus fantasmes ou je ne sais quoi.

Avec ma compagne, j'ai arrêté d'avoir de l'anxiété sexuelle avec elle depuis que je transitionne vers le polyamour. Ce serait long à expliquer. Mais en tout cas, il y a eu une période où j'ai été en grande difficulté. Puisqu'elle pleurait quand je n'y arrivais pas. Cela avait un créé un cercle vicieux.

Et donc, il y a eu deux phases de "guérison". La première, c'est de ne se donner aucun objectif, de prendre le plaisir qui peut exister. De trouver de la complicité sans se raccrocher à des "trucs". Cela veut dire d'accepter les mouvements de l'excitation, de voir que c'est quelque chose de vivant et complexe. Et le vivre quoiqu'il arrive. Et pour lui, accepter qu'il ne perde pas son identité, qu'il n'est pas nul parce qu'il n'y arrive pas. On attend souvent de l'homme qu'il soit excité en permanence. Et c'est une erreur, un homme n'est pas fondamentalement différent d'une femme sur ce point.

Et la deuxième phase, ça a été de comprendre ce qui me plaisait, mais c'est peut être pas son problème. C'est à dire réussir à m'exprimer plus. Sur les moments qui me gênent et les moments où ça me fait plaisir. Je pense qu'avoir recours à un sexologue, ça peut aussi aider.

Voilà, j'espère que vous réussirez à avancer avec ça.

Bonjour et merci infiniment pour votre réponse. Cet avis est précieux pour moi et je comprends tout ça. J'ai très peur qu'il culpabilise alors je pleure en silence dans mon coin sans qu'il ne le remarque, mais je sens qu'on doit en discuter ensemble.

Dans un seul moment sexuel on a des passages intenses, d'autres moins, j'essaie de lui dire que la pénétration n'est pas l'objectif absolu de nos relations sexuelles, qu'on n'est pas obligé de jouir, que parfois simplement être en contact avec lui c'est un vrai bonheur.

Ce que je ne comprends pas, c'est pourquoi se forcer à avoir des relations avec moi s'il a besoin d'assouvir d'autres fantasmes. S'il souffre du fait qu'il a besoin de plus, cela crée un ricochet de souffrance pour tout le monde. Il est libre.

Si ce n'est pas indiscret, est-ce que vous vous imposiez des relations sexuelles sans avoir de désir ? Je me demande si c'est son cas.

#
Profil

holokian

le vendredi 30 juillet 2021 à 14h38

En fait oui, il y a quelque chose qu'il faut se dire. C'est que je pense qu'on impose à beaucoup d'homme cette idée qu'ils ne sont rien s'ils n'ont pas de désir sexuel. C'est comme une humiliation. Et donc, il peut y avoir cette envie d'avoir des relations sexuelles pour se rassurer.

Et l'on pourrait aller plus loin, il peut très bien rechercher des relations avec des femmes avec qui il y a moins d'enjeux, pour pouvoir se rassurer sur le fait qu'il est normal.

Mais ça peut aussi être le fait qu'il tienne vraiment à partager quelque chose avec vous ou qu'il ait peur de perdre quelque chose qui vous relie. Donc ça peut devenir une envie d'avoir envie.

Mais mon conseil malgré tout, c'est qu'il a son chemin à faire et le mieux que vous pouvez faire, c'est soit réussir à l'impliquer avec un sexologue. Soit travailler sur vous-même. Parce que vous ne vous rendez pas compte, même inconsciemment que votre comportement a un impact sur lui.

Ne serait-ce que d'entendre qu'il faille se détendre, qu'il n'y a pas d'enjeux. Si il n'est pas encore prêt à l'entendre, ça peut lui mettre la pression. Parce qu'il n'est pas forcément possible de lâcher prise ou de se détendre sur commande.

Donc je dirais essayez de travailler sur vous-même. Un peu à l'image de la méditation de pleine conscience, vous pouvez travailler sur l'acceptation complète de ce qui est là. Sans chercher à modifier l'émotion et tout ce qui se trouve là.

#
Profil

Franck-63

le jeudi 05 août 2021 à 11h10

Bonjour Tolosa,

Je me suis permis de t'écrire en mp car ce sujet est un peu sensible. Il est peut être parti dans tes spams.

#
Profil

31Tolosa

le vendredi 06 août 2021 à 00h31

Franck-63
Bonjour Tolosa,

Je me suis permis de t'écrire en mp car ce sujet est un peu sensible. Il est peut être parti dans tes spams.

Bonsoir Franck,

J'ai finalement trouvé le message dans mes spams, je t'écris demain. Merci beaucoup.

Message modifié par son auteur il y a 2 mois.

#
Profil

Henriette34

le dimanche 15 août 2021 à 08h06

Bonjour31Tolosa,
L'addiction a la pornographie a de vraies conséquences dans la sexualité et dit beaucoup de l'homme, de son désir de performances etc, la femme réifiée. si les livres ne te rebutent pas, tu peux regarder Michella Marzano La pornographie ou la mort du désir, c'est très éclairant. je ne pense pas que ça soit à prendre à la légère et il y a du soin à donner pour les deux, et soigner une addiction n'est jamais simple, en est-il bien conscient qu'il y a un problème ou le vit-il comme une activité normale ?
Concernant la sexualité, il y a de très bons livres qui déconstruisent, disent autre chose que la pénétration à tout prix Martin Page, Maia Mazaurette et l'excellent Jouissance club qui ouvrent de nombreuses autres portes,
si cela vous apporte de l'apaisement, de la confiance, c'est bien
Préserve-toi, mesure bien que ce que tu vis peut t'abimer et ce ne serait pas juste
Je t'embrasse

#
Profil

Aki

le samedi 21 août 2021 à 22h31

Des conseils ? Arrêtez de vous forcer à faire l'amour, à fortiori selon des schémas qui ne fonctionnent pas. Prenez de la distance, ne vous touchez plus, ne dormez plus ensemble tout en affirmant vos sentiments l'un envers l'autre. Et si le désir ne revient pas c'est que vous développez une autre forme d'amour entre vous et c'est okay. Peut-être qu'il est effectivement plus épanoui avec ses autres partenaires réelles (ou potentielles) mais il faudrait le vérifier. Lui as-tu demandé ? Qu'attend-il de vos rapports ? Qu'est-ce qui lui manque ? Qu'est-ce que tu veux ?

#
Profil

Intermittent

le dimanche 22 août 2021 à 17h12

Si vous êtes dans un cadre polyamoureux, et qu'il a une autre relation, pourquoi ne pas combler tes manques avec une autre personne ?

Dans ce cas, tu ne lui mets pas la pression et tu fais l'amour avec lui quand il manifeste du désir et que ce désir est réciproque.

Pourquoi se placer dans une position de fidélité sexuelle à tout prix alors qu'il a lui même une autre relation et que vos relations sexuelles sont insatisfaisantes pour toi et, semble-t-il, pour lui .

J'avoue que je ne comprends pas pourquoi ....

#
Profil

31Tolosa

le lundi 23 août 2021 à 10h16

Intermittent
Si vous êtes dans un cadre polyamoureux, et qu'il a une autre relation, pourquoi ne pas combler tes manques avec une autre personne ?

Dans ce cas, tu ne lui mets pas la pression et tu fais l'amour avec lui quand il manifeste du désir et que ce désir est réciproque.

Pourquoi se placer dans une position de fidélité sexuelle à tout prix alors qu'il a lui même une autre relation et que vos relations sexuelles sont insatisfaisantes pour toi et, semble-t-il, pour lui .

J'avoue que je ne comprends pas pourquoi ....

Je ne suis ni polyamoureuse ni polysexuelle.

#
Profil

Aki

le lundi 23 août 2021 à 19h59

En effet, ça rend les choses plus compliquées.

On m'a souvent dit "ce que tu peux changer, change-le. Ce que tu ne peux pas changer accepte-le." C'est dur, dit comme ça, mais ça évite beaucoup de soucis et de drama sur le long terme.

Si ton compagnon a moins de désir pour toi, que peut-on (ou peux-tu) y faire en fait ?

Est-ce que tu penses que sa relation au porno a changé votre sexualité ?

Message modifié par son auteur il y a 2 mois.

#
Profil

Intermittent

le lundi 23 août 2021 à 22h50

31Tolosa
Je ne suis ni polyamoureuse ni polysexuelle.

Effectivement, je comprends mieux. Ce n'était pas évident dans le post de départ.
Ce que je lis souvent mais pas toujours sur ce site, c'est une situation inverse ou c'est la femme qui n'a plus de désir pour son compagnon mais en a pour d'autres.

Dans les deux cas, c'est extrêmement difficile à gérer sur le plan de l'égo.
Je comprends donc tout à fait ton sentiment de dévalorisation.

Cela dit, contrairement à la citation d'un post, rien n'oblige à accepter ce qu'on ne peut changer ...
C'est se mettre à la merci de n'importe quel comportement ...

31Tolosa
J'ai très peur qu'il culpabilise alors je pleure en silence dans mon coin
.../...
Nos moments ne sont plus du tout complices comme avant, c'est presque machinal. Souvent je pleure après.
.../...
J'ai l'impression qu'il lui en faut toujours plus et je ne me retrouve plus là dedans,

As-tu envisagé de le quitter ? Et sinon, pourquoi ?

#
Profil

31Tolosa

le mardi 24 août 2021 à 12h12

Intermittent
Effectivement, je comprends mieux. Ce n'était pas évident dans le post de départ.
Ce que je lis souvent mais pas toujours sur ce site, c'est une situation inverse ou c'est la femme qui n'a plus de désir pour son compagnon mais en a pour d'autres.

Dans les deux cas, c'est extrêmement difficile à gérer sur le plan de l'égo.
Je comprends donc tout à fait ton sentiment de dévalorisation.

Cela dit, contrairement à la citation d'un post, rien n'oblige à accepter ce qu'on ne peut changer ...
C'est se mettre à la merci de n'importe quel comportement ...


31Tolosa
J'ai très peur qu'il culpabilise alors je pleure en silence dans mon coin
.../...
Nos moments ne sont plus du tout complices comme avant, c'est presque machinal. Souvent je pleure après.
.../...
J'ai l'impression qu'il lui en faut toujours plus et je ne me retrouve plus là dedans,


As-tu envisagé de le quitter ? Et sinon, pourquoi ?

Merci pour ta réponse. Oui, je l'ai déjà envisagé, car cela devient pesant et que je ne suis pas là pour lui imposer quoi que ce soit. Je sais que je préfère arrêter la relation plutôt qu'on s'impose mutuellement des choses. Mais je ne sais pas si j'ai des difficultés à accepter par construction sociale (qui peuvent donc être déconstruites) ou parce que c'est profondément dans ma nature et impossible à modifier. Je lis beaucoup sur le sujet, je m'informe, j'en parle autour de moi et ici. Mais il ne se passe pas un jour sans que je ne pense à tout ça.

#
Profil

Aki

le mardi 24 août 2021 à 15h51

En fait, comme souvent on en arrive au même point : tu sais déjà ce que tu dois faire @31Tolosa et ce qui est bon ou pas pour toi. Il faut juste t'écouter et te faire confiance sur la solution à apporter à ce problème.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion