Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Poly consentant ou Poly subit, comment supporter la situation ?

#
Profil

PolyPasLeChoix

le mercredi 03 mars 2021 à 14h39

melodie3229
Bonjour,
comment vas tu depuis ?

Bonjour et merci du message de soutien. Du tien et des autres qui ont répondu auparavant.
Je n'ai pas écrit depuis quelques temps, j'ai lu j'essaie d'avancer et j'ai l'impression d'aller mieux. Je me sens plus apaisé suite à certains événements survenus en février. Ma femme a mis fin à sa relation avec l'un de ses 2 amants qui lui a fait une crise de jalousie parce qu'elle rencontrait le second pour la 2ème fois. De ce qu'elle m'avait décrit j'étais dans une incompréhension de sa relation avec cet homme dont elle n'était pas capable d'expliquer ces qualités, ce qu'elle lui trouvait. Elle n'a eu que des remarques négatives sur lui quand je lui ai demandé de me le décrire et le seul point positif qu'elle avait trouvé c'était "il n'est pas toi" ce qui fondamentalement fait un peu mal. Donc cet homme, dont elle disait être amoureuse, attend qu'elle parte en train pour rejoindre l'autre pour une journée de parenthèse début février et essaie de l'atteindre en la menaçant par message de révélations à moi et à son autre amant. Attitude tout sauf polyamoureuse!
Donc elle rentre plus tôt le lendemain que prévu de son escapade me raconte en larme cette histoire, qu'elle a quand même pu passer un moment agréable avec l'autre même si perturbée par cette histoire et qu'elle avait besoin de rentrer me retrouver ainsi que nos filles. Depuis elle est plus présente car cette personne lui prenait au final beaucoup de temps et même si elle a eu quelques coup de mou, première déception polyamoureuse, pendant lesquels je l'ai soutenu elle va mieux et moi aussi. J'ai également commencé à échanger par mail amicalement avec son amant suite à cette histoire. Il a l'air d'un type bien et tant qu'a savoir qu'il existe et qu'il est important pour ma femme autant apprendre à le connaître.
Je continue de discuter avec quelques femmes avec qui le contact passe bien mais le contexte actuel ne facilite pas les rencontres réelles et je pense vraiment que cela restera du virtuel amical.

<Tu dis que sexuellement ça va mais même si on ne peut pas rivaliser face à une NRE on peut essayer de "mettre du piment" ,se renouveller un peu.
J'ai été dans une situation similaire à ta femme et même si j'aimais le sexe avec mon ex mari je trouve que c'était un peu trop du "déjà vu" après toutes ces années.

Sur le plan de la sexualité, il y a toujours des périodes sans et d'autres avec. On a essayé de pimenter un peu, en ajoutant occasionnellement sex toys, gadgets et sous-vêtements sexy. On a évoqué le fait de se filmer, de regarder un film érotique en guise de préliminaire, voire un plan à 3. Mais je pense qu'il y a un problème de dialogue sur le sujet, surtout de mon côté. Je n'ose pas lui demander trop de peur du rejet, d'un énième pas envie ce soir donc je lui laisse quasiment systématiquement l'initiative. Je sens que ca lui pèse un peu, qu'elle fait des efforts parce que je la laisse vivre son désir polyamoureux sans tout remettre en cause enfin en ce moment.

#
Profil

Intermittent

le mercredi 03 mars 2021 à 21h16

Je sens que ca lui pèse un peu,

Qu'est ce qui lui pèse ? Faire l'amour avec toi ou le fait que tu ne prennes pas l'initiative des rapports ?

#
Profil

PolyPasLeChoix

le mercredi 03 mars 2021 à 22h48

Intermittent
Je sens que ca lui pèse un peu,

Qu'est ce qui lui pèse ? Faire l'amour avec toi ou le fait que tu ne prennes pas l'initiative des rapports ?

Juste l'initiative et apporter de la fantaisie. On en a déjà parlé et pour elle s'est très clair elle ne peut le faire que si elle en a envie. Les rares fois où elle m'a dit l'avoir fait pour me faire plaisir sans en avoir envie cela ne s'est pas bien passé.

#
Profil

melodie3229

le jeudi 04 mars 2021 à 14h19

ah ça c'est quasiment sûr...personnellement j'en ai eu vraiment marre de ça dans mon ancien couple.
Quand l'autre n'est pas spontané tu perds ce sentiment d'être désirable.Du coup quand d'autre te montrent qu'ils s'intéressent à toi tu vas vers eux plus facilement

#
Profil

melodie3229

le jeudi 04 mars 2021 à 14h19

en tout cas tu me sembles être un homme assez chouette !

#
Profil

PolyPasLeChoix

le lundi 07 juin 2021 à 11h44

Voici quelques mois je vous ai raconté mon histoire et mes interrogations existentielles sur le couple, l'amour, le polyamour. J'ai appris il y a moins de 2 semaines que tout ceci était faux!
Il ne s'agissait au final que d' une manipulation ! Une invention de ma femme pour me cacher une banale histoire d'adultère démarrée un peu plus d'1 an avant. Pendant 18 mois j'ai donc essayé d'évoluer, de comprendre. J'ai souffert mais je m'accrochais par amour pour ma femme, pour ma famille. Je lui faisais confiance parce qu'elle m'avait jurer de respecter les règles qu'on avait décidé ensemble, qu'elle me remerciait des efforts que je faisais pour elle. J'avais le sentiment que si quelqu'un devait deconner dans ce changement de façon de vivre c'était moi. Et elle faisait tout pour me maintenir dans cette illusion. Combien de nuits sans sommeil de ma part avec elle paisiblement endormie à mes côtés!
J'ai l'impression que tout s'effondre, je repasse dans ma tête les événements au regarde des révélations récentes et je me sens tellement manipulé et humilié que ca me fait mal. Comment pouvait-elle me dire "je t'aime", comme un mantra pour me rassurer peut-être, et me maintenir en même temps dans une illusion de la réalité. Plusieurs fois pourtant au début de cette histoire je lui ai ouvert la porte en lui posant la question directement à savoir si elle avait déjà eu une aventure et elle me jurait qu'elle n'avait jamais osé franchir le pas.
Le pire au final n'est pas qu'elle m'ait trompé, c'est presque déjà pardonné ou au moins en voie d'être de l'histoire ancienne mais qu'elle n'a pas été capable d'assumer en adulte ce qu'elle avait fait et d'en subir les conséquences. J'ai le sentiment qu'elle m'a volé, qu'elle nous a volé, une chance d'ouvrir le dialogue, de soigner les blessures et d'essayer de reconstruire ensemble quelque chose pour m'emmener à marche forcé vers le couple libre à seul fin de servir son intérêt à savoir de continuer à voir son amant avec mon consentement. Et toutes les règles qu'on avait établies, avec lesquelles j'avais du mal à avancer n'etait pour elle qu'un écran de fumée. Elle m'a dit qu'elle les respecterait et je l'ai cru alors qu'elle en a enfreint la plupart, dont des règles élémentaires de sécurité comme d'avoir des rapports protégés.

Le pire c'est qu'il lui a fallu se retrouver au pied du mur pour me dire enfin la vérité : elle était sous la menace de son amant de tout me révéler, car il n'a pas supporté qu'elle mette fin à leur histoire en début d'année pour un autre. Elle a choisi d'enfin tout m'avouer, enfin j'espère tout cette fois-ci.

Et maintenant il faut repartir. J'ai peut-être tort d'y croire mais je veux nous donner une chance de mettre de côté ce passé et de redémarrer sereinement, dans la vérité car je ne supporterait pas, et j' ai été très clair là-dessus qu'elle recommence ses mensonges. Il n'y aura pas de retour au couple monogame d'avant car ça n'a aucune chance de bien finir mais j'ai envie de repartir sur une base saine et éclairé de couple libre dans le partage et l'honnêteté. Je sais que ca ne va pas être facile, je ne lui pardonnerai jamais les manipulations et les mensonges mais je pense être capable de passer à autre chose même si je vais avoir du mal à lui faire confiance à nouveau. Elle sait qu'elle est en tort mais je refuse d'utiliser cette position de pouvoir sur elle. Je lui ai clairement exprimé qu'elle n'avait pas à chercher à se racheter ou à se faire pardonner. Il n'y a rien à faire de ce côté là. Je lui demande juste d'être à présent honnête, de définir avec moi et de respecter nos règles de relations multiples.
L'une des raisons qui me pousse à espérer c'est que j'ai récemment rencontré une femme après plusieurs mois d'échanges avec qui je pense pouvoir vivre une histoire de mon côté vu que nous sommes dans un état d'esprit et une recherche similaire.

Merci de m'avoir lu. Avez-vous éventuellement des témoignages, expériences de transition d'un adultère en couple libre ?

#
Profil

bonheur

le lundi 07 juin 2021 à 14h59

@PolyPasLeChoix.

L'adultère n'entre pas dans ma compréhension personnelle. Toutefois, il s'avère que c'est "fréquent". Alors j'ai tenté, et n'y suis pas arrivée :-/ , à comprendre ce choix d'existence. Pour ce faire j'ai lu, entre autres, "les hommes, l'amour, la fidélité" de Maryse Vaillant. l'auteure exprime un certain nombre de témoignages différents en mettant l'accent sur les "motivations". Il faut savoir que parfois, c'est le goût du mensonge, justement, qui pousse à l'acte et surtout à la répétition de celui-ci. Je me permets de comparer avec le vol, l'intérêt est de ne pas se faire prendre et minimiser l'impact si par "malchance" c'est le cas. Une pirouette et on se trouve une excuse (c'est amusant, semble-t-il pour certain-e-s).

Je ne dis pas que ce soit un art qu'à développer ta femme. D'ailleurs, utiliser l'expression "banale histoire d'adultère" implique (à mes yeux, je peux me tromper) qu'il y a eu je suppose pirouette.

Tu fais le choix assumer de devenir poly par choix de ton côté et ce n'est pas moi qui te blâmerais, au contraire. Tu as conscience de la manipulation... En revanche, si elle a ce goût du mensonge, des pirouettes, etc je crois qu'il faut te préparer à ce que tu fasses de nouvelles découvertes, présentes et futures.

Ce que Maryse Vaillant décrit dans son livre est transposable aux femmes. Ce n'est pas une question de genre ou autres. Maintenant tu sais et je ne crois pas que couple libre sera le bon qualificatif. Pour toi peut-être mais pour elle ? Et d'ailleurs poly et couple libre, c'est différent à mes yeux.

Dans tous les cas, trouve ton bonheur là où tu le conçois, sans tabou. Belle continuation :-)

#

Gtk (invité)

le mardi 08 juin 2021 à 12h30

Bonjour PolyPasLeChoix,

J'ai lu ton histoire depuis le début. Ce que tu vis n'est pas facile... C'est un long chemin pour parvenir à re faire confiance lorsque l'on a été dupé, et je crois que c'est surtout le temps qui permet d'avancer et de reconstruire la relation sur des bases plus saines, de retrouver une sécurité. Je pense que cela est possible, surtout quand cela est fait dans l'amour et le désir réciproque d'avancer ensemble.

Quand tu dis "Comment pouvait-elle me dire "je t'aime", comme un mantra pour me rassurer peut-être". cela m'interpelle. Pourquoi penses tu que le but était de te rassurer ? Le fait qu'elle t'ai trompé n'est pas incompatible avec le fait qu'elle t'aime profondément et qu'elle éprouve l'envie de te le dire, malgré le fait que par ailleurs elle mentait sur sa double vie. Ses "je t'aime" était peut être tout simplement sincères et n'avait pas spécialement vocation à "t'illusionner".

Peut être que Bonheur à raison et qu'il existe des personnes qui trompent par "goût du mensonge". Mais je n'ai pas l'impression que ça soit le cas dans ton histoire. En relisant ton tout 1er message, tu expliques que t'a femme allait très mal, se renfermait sur elle même, elle semblait chamboulée (repense à son histoire familiale, éprouve le besoin d'aller voir un psy...).
Ce qui me laisse penser que sa nouvelle rencontre lui a fait perdre ses repaires, qu'elle a sombré dans les mensonges, et qu'elle en a souffert aussi. Elle a essayé d'en sortir, en étant honnête sur ces besoins, et en te proposant la même liberté. Alors certe, elle n'a pas été entièrement honnête, il manquait un sacré bout de l'histoire. Mais il y eu je crois une tentative de sortir de cette situation de sa part. Cela est a mon sens bien différent d'une personne qui prendrait plaisir aux mensonges et qui manipulerait sans ressentir aucune culpabilité...

Moi aussi j'ai déjà trompé, j'étais plus jeune et c'était ma 1ere relation. Je ne dirai pas que c'était un "choix d'existence" . C'était surtout le seul choix que je voyais à ce moment là. Ce besoin d'avoir une seconde relation s'est déclaré comme quelque chose de vitale, mon 2eme amour s'est imposé dans ma vie sans que je m'y attende. Bien que j'aimais de tout mon cœur mon 1er compagnon. Lui dire la vérité m'étais impossible, au dessus de mes forces. J'avais peur de ne pas être comprise, peur de le perdre, peur de recevoir un ultimatum, entre autres. C'était hyper égoïste oui. Et je ne connaissais pas le polyamour non plus. Tout ce que j'avais en tête, c'était les discours dominants : quand on aime réellement quelqu'un, on ne peut pas en aimer un autre, notamment. J'étais perdue et en grande souffrances, et plus je m'enfonçais dans les mensonges, plus mon état se détériorais...
J'ai fait beaucoup de mal à mon compagnon de l'époque, car il a fini par l'apprendre bien sûr. Ça été terrible. Nous nous sommes séparés, lui était profondément monogame, et rejetait en bloc l'idée qu'il soit possible d'aimer plusieurs personnes à la fois. C'était dur mais nécessaire dans mon parcours. Car j'ai pu réfléchir et comprendre ce dont j'avais réellement besoin dans ma vie. Cela est devenu une évidence. Plus jamais je ne voulais vivre dans le mensonge. Je ne voulais plus considèrer mes sentiments comme anormal ou problématique, comme quelque chose a taire, je voulais les vivre dans la lumière et la joie. Et je voulais pouvoir offrir cette liberté à ceux que j'aime. C'est une délivrance de pouvoir se sentir sois même ! Mais le processus a été long, passant par une longue période de mensonge et manipulation, malgré tout l'amour que j'avais pour celui que je trompais.

T'a femme était engluée dans ses mensonges. J'arrive à comprendre qu'il était particulièrement difficile pour elle de tout t'avouer... Elle a fini par le faire, sous la contrainte, ce qui bien sûr a dû d'autant plus abîmer la confiance que tu peux avoir en elle, en plus de la blessure.

Cela me fait penser à un évènement qu'il y a eu avec un de mes chéris. Il m'avait menti sur un sujet (difficile à décrire la situation concrètement par soucis d'anonymat, en tout cas cela n'avait rien à voir avec le polyamour). Déjà, la situation me concernait donc il aurait mieux valu que je sois au courant, mais en plus il n'y avait aucune raison qu'il ai peur de m'en parler (de mon point de vue en tout cas). Et pourtant, durant des mois il m'a caché cette chose, et ce n'est que par hasard que j'ai découvert la vérité. J'étais sur le cul, je ne comprenais pas pourquoi avoir menti, et j'étais blessé d'avoir été manipulé durant autant de temps. Il se trouve que le mensonge avait commencé par des craintes vis a vis de ma réaction, puis alors même qu'il pensait que finalement, il pouvait me confier ce truc, il était tellement empêtré dans ses mensonges qu'il n'arrivait plus à en sortir... C'était source de grande souffrance pour lui, et lorsque la vérité a éclaté (malgré lui) il en a éprouvé un grand soulagement. Bref pour dire que parfois il est difficile de se sortir de l'enfer que l'on s'est construit, même quand les gens autour sont bienveillant et prêt à nous écouter.

Je pense qu'il est tout à fait possible qu'elle redevienne une personne digne de confiance pour toi... maintenant que toutes les cartes sont sur la table, elle a une chance de pouvoir (re)devenir elle même, et toi d'avancer, tout en étant éclairé.

Je te souhaite le meilleur pour la suite, n'hésite pas a nous tenir au courant de l'évolution de ton histoire !

Et sinon, c'est cool pour ta nouvelle rencontre :)

#
Profil

bonheur

le mardi 08 juin 2021 à 13h24

Gtk
Peut être que Bonheur à raison et qu'il existe des personnes qui trompent par "goût du mensonge".

C'est issu du livre que je cite, ce n'est pas de moi. J'ai fait cette découverte moi aussi.

Tu as raison Gtk de préciser que ce n'est peut être pas le cas. Merci d'offrir un point de vue différent !

#
Profil

Intermittent

le mardi 08 juin 2021 à 14h28

@PolyPasLeChoix

Je ne sais pas si tu te souviens ce de que j'avais écrit dans un post plus haut sur la nécessité de t'autonomiser vis à vis de ta femme.

Il est fréquent sur ce site de voir des témoignages féminins en majorité, qui vendent de l'adultère autorisé aux forceps pour du polyamour.

Dans polyamour, il y a amour et quelque fois, on devrait plutôt l'appeler du poly-intérêt, surtout dans les familles avec enfants où il est compliqué de concilier vie de famille et relations extérieures.

IL est plus facile de relationner à l'extérieur quand la logistique est assurée par le père des enfants.
Je ne sais pas si ta femme t'aime, mais à toi de t'assurer qu'elle ne reste pas avec toi par intérêt bien compris.

Et si tu concrétises une autre relation extérieure, tu devrais assez vite t'en apercevoir car j'ai pu constater sur ce site ou sur d'autre que le polyamour pour soi est beaucoup plus facile à accepter que le polyamour pour l'autre.

Et ce d'autant plus, que certaines femmes, même adultères demeurent malgré tout très possessives avec le conjoint d'origine qu'elle considèrent un peu comme leur propriété.

Ne lâche pas le morceau la-dessus car elle pourrait bien à cette occasion retrouver un "soudain attrait" pour la monogamie ....

#
Profil

Minora

le mardi 08 juin 2021 à 18h13

Intermittent la formulation de ton intervention me pose un vrai problème. Comment peux-tu aussi catégoriquement genrer tes assertions ?
Ton message est tellement orienté par le fait que tu es un homme, (qui semble avoir une bien piètre opinion des femmes au demeurant) que ça en devient problématique.

Ne crois-tu pas qu'une femme pourrait tenir EXACTEMENT les mêmes propos en inversant les rôles?

Et ne crois-tu pas que ça serait au moins aussi ridicule ?

#
Profil

PolyPasLeChoix

le mardi 08 juin 2021 à 18h30

Merci de m'avoir lu et pris le temps de répondre.
@bonheur, j'entends bien ton avertissement, je ne peux croire que ce soit son cas. C'est plus une réaction indigné de ma part d'avoir été ainsi manipulé d'avoir accepté et fait mienne son affabulation. Je n'ai pas l'impression qu'elle l'ait fait par le passé et le grand déballage des derniers jours, mon insistance pour faire sortir les derniers cadavres du placard afin de redémarrer sur une bonne base me rend plutôt confiant. Je lui ai par ailleurs clairement signifié qu'il n'y aura pas de pardon et que si elle recommencait à me mentir c' était fini. C'est pour cela que je ressens le besoin de règles claires et acceptées sur nos autres relations afin de savoir ce qu'il est toléré de faire et permettre à chacun de vivre son histoire dans le respect de l'autre. J'accepte les erreurs et le fait de savoir les reconnaitre et comprendre comment s'améliorer pour ne pas recommencer ou faire évoluer nos règles si nécessaire. Je n'accepterai pas la dissimulation et le mensonge.

@gtk,
Merci pour ton témoignage. Nous sommes tous tellement formatés par la société, la morale, les histoires pour ne concevoir comme façon de vivre en couple que la monogamie et son démon l'adultère. Je pense que c'est une solution de facilité, le modèle qui nous est proposé et transmis de génération en génération. Auquel est venu s'ajouter le divorce qui permet de recommencer le cycle.
Ton analyse de sa solution pour dissimuler son adultère est juste ou en tout cas correspond à la justification qu'elle m'a donnée depuis. C'est surement car, comme tu le décris, vous avez vécu une situation similaire et elle non plus ne connaissait pas à l'époque le concept de polyamour et commençait tout juste à échanger avec des gens en couple libre.
Quand j'ai écrit l'avoir interrogé pendant cette période sombre du dernier trimestre 2019, c'était suite à la découverte par hasard d'un sex toy, pas d'une preuve d'adultère. A cette époque nous n'avions plus de rapports, ce qui n'était jusqu'à présent arrivé que pendant les mois ayant suivi la naissance des enfants. Nous n'avions même presque plus de tendresse je me souviens que quand j'allais me coucher, quelle que soit l'heure elle était en chien de fusil me tournant le dos enroulée dans sa couette. Donc ayant peur des conséquences si elle m'avait avoué son aventure, elle a préféré ce mensonge parce que le concept l'intéressait et qu'elle y voyait une porte de sortie pour garder le contrôle de la situation et son amant. Ca aurait pu fonctionné si elle avait considéré notre accord de l'époque comme un nouveau départ et respecté celui-ci. Mais elle n'a pas su le faire surement sous l'emprise de sa relation déjà existante qui rendait les règles établies ensemble impossibles à tenir, ce qui ne l'a pas empêché, prise dans le piège de son mensonge, de me promettre de tout faire pour les respecter.

Notre nouvelle histoire démarre forcément différemment. Elle a mis fin à la relation avec son amant historique, son amant actuel est quelqu'un d'ouvert, qui se définit comme polyamoureux, avec qui j'échange amicalement. J'ai mûri et même si j'ai vécu dans un mensonge je me suis fait à cette idée de polyamour et j'ai envie de le vivre surtout maintenant que je commence une nouvelle relation. Comme je le disais je partais de loin avec un gros problème de confiance en moi, en ma capacité d'entrer en relation avec une autre femme, de l'intéresser. Les choses évoluent! Et même si la situation reste compliquée à la maison à cause du mensonge et comme tu l'écrivais on peut mentir sur bien d' autres sujets que pour masquer un adultère et la découverte du mensonge, surtout si celui-ci dure fait forcément mal à la relation.

@Intermittent
Merci du conseil sur l' autonomisation. Ce n'est pas si simple et bien sur, cela dépend du sujet mais j'ai souvent du mal à défendre mes choix et vais facilement le ranger à l'avis de l'autre.
Ta vision tu polyamour au forceps est un peu cash mais j'imagine bien que nombre s'en servent pour s'acheter une justification à leurs besoins sans se préoccuper de ce que vit l'autre. Je vais essayer de croire que ce n'est pas mon cas, ou en tout cas tout faire pour.
La compersion ce n'est pas si simple. Pour l'instant elle me dit être heureuse pour moi d'avoir rencontré quelqu'un. Forcément quelque part cela ne peut que l' arranger puisque si je vis au lieu de subir la situation, je suis plus à même de la laisser vivre son histoire. A voir à l'épreuve du temps et des événements à venir.

#
Profil

bonheur

le mardi 08 juin 2021 à 18h59

A force de lire ici, je partage le point de vue de @Minora. J'avais d'ailleurs déjà fait part de cela à @Intermittent, si ma mémoire est bonne. Ce débat n'aide pas @PolyPasLeChoix, même si j'admets avoir justement hésiter à "m'en mêler" (j'ai préféré m'abstenir cette fois-ci).

@PolyPasLeChoix. Sur le fond de ce débat particulier, je souhaite que l'avenir fasse grandir tout le monde. Tant mieux si la tierce personne vient s'inclure à votre quotidien avec plus de sincérité et d'honnêteté. Je traduis cela comme soulageant, pour elle et pour toi. Redevenir serein est une belle chose. Franchement j'admire tes réactions et ton approche. Bravo !

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion