Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Interprétation ressenti étrange

(Hors sujet)
#

Rojo000 (invité)

le vendredi 05 juin 2020 à 19h16

Bonjour,

Voilà pour faire cour en présentation je suis un homme de 29 ans habitant en région Aquitaine.

2,3 semaine avant le confinement j’ai déménagé dans un nouvel immeuble. Et il y a cette voisine ou j’ai une sensation étrange quand je la croise.

Je ne la connais pas, je dirais qu’elle a entre 38-42 ans, qu’elle est en couple (j’imagine marié) mais surtout je trouve vraiment que c’est une belle femme, grande , sportive (on la voit souvent dans le parc de la résidence à s’entraîner à la boxe avec ces amis), et des yeux bleus qui je pense interpellerais quasiment tous le monde.

Sauf que quand je la croise c’est toujours le grand bonjour avec un grand sourire et parfois le regard dans les yeux sauf que j’arrive vraiment pas a voir si elle est juste comme sa avec tous le monde ou si c’est juste que je lui plait un peu.
Bref mais c’est vraiment bizarre.

Sauf que voilà j’ai ma vision du respect et par exemple je n’irais jamais lui parler ou tenter de la séduire par rapport à son couple.
Si c’était elle qui venait alors là qui sait...

Qu’en pensez vous ? Ou de manière plus générale comment savoir si on plaît à une parfaite inconnue, comme une personne que l’on croise dans la rue .

#
Profil

Siestacorta

le vendredi 05 juin 2020 à 21h17

J'en pense que jamais je tenterais quoi que ce soit avec une voisine d'immeuble.
Je parle pas aux voisins, en fait. Enfin cordial, mais pas amical, quoi.

Clairement aucune envie que des trucs persos puissent compliquer la vie sur place. Même pas un râteau, encore moins une relation :-)

Et sinon, je crois qu'on ne plait pas à un.e passant.e, en tout cas c'est jamais assez important pour l'embêter parce qu'on se dit que peut-être on l'embête pas. Bon, après moi j'engage déjà pas facilement les conversations quand les gens sont là pour ça, alors...

Mais je veux dire, le critère, c'est pas de savoir si on plait (a priori on peut pas savoir, on peut juste se rendre compte que la personne a pas non plus répondu à bonjour par "mais oui je te trouve formidable, this is my numbeur call me maybe"), mais de savoir si on a un début de contexte pour continuer une conversation, et vérifier si il se passe un peu quelque chose en dehors de "oulah elle m'a rien dit elle m'attire je peux pas m'empêcher".

Bref, si tu sais pas dans les premières secondes si tu plais, c'est que ça fait pas assez de temps pour faire comme si c'était important. Donc attendre ou trouver des situations où on a le temps de sentir ça, plutôt que de trouver des signes auxquels réagir avant qu'ils aient un sens...

Message modifié par son auteur il y a 5 mois.

#
Profil

LibreAVous

le samedi 06 juin 2020 à 00h16

Siestacorta
J'en pense que jamais je tenterais quoi que ce soit avec une voisine d'immeuble.

Pour ma part, c'est peut-être bête à dire mais ça dépendrait fortement de si je suis (et un peu si elle est) propriétaire ou locataire, et à ma propension à déménager en cas de problème quelconque dans l'immeuble ou même de perspective personnelle.
PS : avec ou sans arrière-pensée, ce sujet est un très bon "brise-glace" entre voisins ;-)

Rojo000
Sauf que quand je la croise c’est toujours le grand bonjour avec un grand sourire et parfois le regard dans les yeux sauf que j’arrive vraiment pas a voir si elle est juste comme sa avec tous le monde ou si c’est juste que je lui plait un peu.
[...]
Si c’était elle qui venait alors là qui sait...

Qu’en pensez vous ? Ou de manière plus générale comment savoir si on plaît à une parfaite inconnue, comme une personne que l’on croise dans la rue .

Mon vécu : ça dépend vraiment à 100% des gens, et on ne peut pas savoir sans être dans leur tête.
Chez certain.e.s c'est effectivement une attitude permanente, d'aucuns appellent ça le charisme, ou être avenant.e.
De même pour le fait qu'elle vienne à toi ou pas : en imaginant que tu lui plaises, elle peut très bien se dire "j'ai fait tout ce que j'ai pu pour qu'il le comprenne, maintenant à lui de jouer, s'il ne répond pas c'est qu'il n'est pas intéressé"...
Je rejoins @Siestacorta sur ce point : ça ne fait pas tout, loin de là. Si tu veux en savoir plus, développe la relation, le contact intellectuel, et suis ton intuition.
Pour moi la vraie question de fond est : déjà à travers ces bonjours et ces regards, est-ce qu'elle te plaît ? Est-ce que tu as envie d'aller vers elle bien que tu n'oses/ne veuilles pas, ou c'est juste une curiosité ?

Message modifié par son auteur il y a 5 mois.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion