Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Dévoré par la jalousie

Jalousie
#

djé (invité)

le vendredi 14 février 2020 à 10h29

Bonjour à tous,

Ca va faire un mois que je passe sur votre forum lire des articles, mais lire ne me suffis plus. J'ai besoin de parler de ma situation et je ne vois pas de meilleur endroit qu'ici.

Petit résumé de ma situation amoureuse. Je suis en couple depuis 10ans, j'ai deux enfants de 3ans et 1an. Tout va très bien entre ma compagne et moi.

Mais il y a maintenant 1 mois, elle est venue m'annoncer qu'elle discutait avec un ami proche du couple depuis 2 semaines et qu'il avait prévu de se voir en cachette la semaine suivante. Sauf qu'elle n'assumait pas la culpabilité. Qu'elle m'aimait, mais qu'elle l'aimait aussi.
Je me suis toujours cru ouvert d'esprit et absolument pas jaloux. Je lui dit que ça me convenait sans vraiment réfléchir a l'impact que ça aurait sur moi.

Ca fait maintenant 3 semaines qu'elle voit son deuxième amoureux et pour moi c'est une montagne russe emotionelle. Parfois je suis en phase avec cette situation et parfois je suis dévorer par la jalousie.

Et en ce moment j'ai l'impression de perdre pied face a la jalousie, chose que j'abhorre. Je me deteste d'être jaloux à ce point. J'ai envie que cette relation fonctionne mais je n'arrive pas a m'y faire.

Ma compagne et moi parlons beaucoup de cette situation et malgré tout ce qu'elle me dit je n'arrive pas à être rassurer.

Elle me dit qu'elle m'aime, que je suis son amoureux principal et que si je veux qu'elle arrete elle le fera. Mais je sais que si je lui dit, ça la fera enormément souffrir. Et j'ai aussi peur de ne plus avoir confiance en elle par la suite. Que si je mets un frein a son amour, elle finira par le faire dans mon dos.

Enfin voila, rien que d'écrire ça m'a fait du bien.

Si quelqu'un parmis vous peut m'aider a reprendre le controle sur mes émotions ça me soulagerait vraiment.

#
Profil

Caoline

le vendredi 14 février 2020 à 11h15

Bonjour,

Une piste me semble d'essayer d'accepter ton ressenti au lieu de te juger sévèrement. Les émotions sont, les rejeter, tenter de les nier ne fait que les amplifier. En les acceptant ça permet souvent plus facilement d'en trouver les causes et de voir ce qui pourrait améliorer ces causes.

Avec de la communication et ton désir d'y arriver tu mets toutes les chances de ton coté.

Bon courage.

#
Profil

bidibidibidi

le vendredi 14 février 2020 à 11h17

Je ne peux parler que pour moi, mais quand je suis dans ce genre de situation, j'ai besoin de proximité, de temps passé avec ma partenaire. Pas pour parler de ce qui est dur, mais juste pour vivre notre amour, la sentir, la toucher. Ce qui me tue c'est d'avoir des émotions négatives et de la sentir loin, parce qu'on a pas le temps de la discussion par exemple.

#
Profil

dje

le vendredi 14 février 2020 à 11h38

Merci pour vos retours,

@bidibidibidi, ton message a visé juste. Je pense que la raison pour laquelle je me sens aussi jaloux pour le moment est qu'elle est malade et les enfants aussi. Donc pas de soirée pour nous depuis lundi et je sais qu'elle a passé la journée chez son amoureux mercredi.
Ce qui me fait peur, c'est que quand je suis dans cet état d'esprit, j'ai du mal a aller vers elle. Et puisqu'elle est malade, elle n'a pas la force de venir d'elle même vers moi.

@Caoline, je n'apprécie pas le fait d'être jaloux, mais je reconnais que je le suis. J'ai tout le temps besoin de savoir ce qu'elle fait, ou elle est. Et je ne trouve pas cette situation viable. Et on a beau parler et elle a beau me rassurer, je n'arrive pas à me défaire de cette jalousie.

#
Profil

Minora

le vendredi 14 février 2020 à 14h07

1 mois que tu es au courant, 3 semaines qu'elle le voit. Tout ça est très rapide et moi j'admire comment tu envisages les choses. Vous communiquez, elle ne va pas rester malade éternellement. Laisse toi un peu de temps, ce n'est pas si évident d'aligner ce que l'on pense avec ce que l'on ressent. Tant que tu restes lucide et que tu souhaites réellement cheminer vers l'acceptation, le travail se fera petit à petit. Courage mais surtout indulgence :)

#
Profil

Ellea

le vendredi 14 février 2020 à 14h45

Le travail se fera petit à petit mais avec beaucoup de temps ...:-/ je ne sais si ça passe vraiment, il y 5 mois, mon mari m'apprenait qu'il avait une autre amoureuse depuis an (ça fait 17 ans que nous sommes ensembles), j'ai passée 3 mois dans le deni, à presque m'y complaire, amitié avec elle... , puis un délic et un rejet complet de leur relation. Depuis je ne peux plus la voir et je souffre énormément de cette situation car je ne conçois pas qu'il puisse m'aimer et en aimer une autre et avoir des rapports sexuels avec elle et revenir vers moi.
Ce que nous vivons est très difficile, au début du moins,
il parait qu'après ça passe ... mais au bout de combien de temps ?
j'attends, peut être reviendrais-je à un état d'esprit plus serein mais même si ce n'est que de l'amour ... qu'est ce que ça fait mal.
Bon courage à toi

#
Profil

Caoline

le vendredi 14 février 2020 à 17h11

dje

@Caoline
J'ai tout le temps besoin de savoir ce qu'elle fait, ou elle est. Et je ne trouve pas cette situation viable.

Moi j'ai tout le temps envie de savoir où sont et ce que font mes amoureux. Ce n'est pas seulement une question de jalousie, c’est une base relationnelle pour moi cette transparence.
Après si ce n'était pas le cas entre vous avant c’est différent mais peut-être est-ce un besoin pour calmer ta jalousie. Est-ce vraiment un problème ?

#
Profil

Aoi

le vendredi 14 février 2020 à 23h17

Salut !

J'ai aussi été dans des phases très jalouses, et destructrices.
J'ai mis du temps à accepter que je me dévalorisais sans cesse, à la fois du simple fait que j'étais jaloux, et d'une autre part car je me comparais aux autres (entendre par "autres" les autres relations de ma copine) en me dénigrant forcément par rapport à eux.
Ca a mis du temps mais j'ai appris à connaitre et accepter mes points positifs, comme mes défauts, en acceptant que les autres en ait des différents. Ce qui ne les rendait pas mieux, juste différents.

Je trouve déjà que tu réagis super bien, tes mots sont hyper bienveillants envers ta copine. Essaye de l'être autant envers toi aussi.

Si tu ne veux pas lui demander de ne plus voir son autre relation, tu peux peut être essayer de trouver un rythme qui te conviendrais dans un premier temps ? Te permettant d'alléger un peu ces montagnes russes en vous donnant le temps (entre chaque "hauts" et "bas" et entrevues) de vivre des choses chouettes à deux.

Je parle pour moi, mais un truc qui m'a aidé aussi, c'est me rendre compte des "films" que je me faisais dans ma tête. Et que ces films, c'était des fantasmes. Sauf que je les vivais mal car je les déroulais entre ma partenaire et ses autres relations.Pas avec moi.
Au final, ces films m'ont aidé car ils mettaient en valeur les envies que je nourrissais pour notre relation et parallèlement les peurs que j'avais qu'elles les vivent uniquement avec d'autres. Les analyser fait mal, mais peut aussi aider à désactiver le mal être qu'ils génèrent.

#
Profil

Intermittent

le samedi 15 février 2020 à 09h28

Mais il y a maintenant 1 mois, elle est venue m'annoncer qu'elle discutait avec un ami proche du couple depuis 2 semaines et qu'il avait prévu de se voir en cachette la semaine suivante. .../... Ca fait maintenant 3 semaines qu'elle voit son deuxième amoureux et pour moi c'est une montagne russe emotionelle.

Ca va vite, trop vite.
Ta réaction d'adaptation est superficielle ...
IL aurait fallu plus de temps pour que tu puisses digérer cette annonce en pleine conscience des impacts que cela peut avoir sur votre couple.

Qu'elle est la fréquence à laquelle elle le voit ?

Cela empiète-t-il beaucoup sur la vie de couple ?

Vous avez des enfants en bas âge, qui réclament beaucoup de présence et d'attention. Cela impose de fait, des contraintes importantes liées à la structure familiale.
Je suis un peu étonné qu'elle se lance dans une relation extérieure dans ce contexte particulier.

Votre vie quotidienne ensemble est-elle consacrée uniquement à cette gestion familiale ou arrivez-vous à préserver des moments de couple ?

Si ce n'est pas le cas, alerte tout de suite ta compagne sur le fait que tu n'entends pas être uniquement le père des enfants et avoir aussi le statut d'amoureux.

Que si je mets un frein a son amour, elle finira par le faire dans mon dos.

Tu as parfaitement le droit de mettre un frein à sa nouvelle relation, si tu estimes qu'elle empiète trop sur votre relation. Cela deviendrait dans ce cas une relation adultère.

Tu es le seul à savoir ce que tu peux supporter dans une situation difficile à gérer sur le plan émotionnel. N'oublie pas que tu es le seul juge de ce qui est bon pour toi.
Si tu es trop perturbé dans cette phase, je te suggère de te faire aider par un psychologue de couple pour démêler un peu toutes tes émotions.

A elle de voir, si elle peut respecter tes besoins sur ce plan. De toute manière, pour être tout à fait pragmatique, ce n'est pas son amant qui l'aiderait à élever vos enfants si tu décidais de partir, même de manière temporaire.

Pose lui la question de savoir comment elle aurait vécu la situation si elle s'était présentée de façon inverse, à savoir que tu entames une nouvelle relation alors que vous êtes parents de deux enfants en bas age.

Et rappelle lui que le polyamour implique la réciprocité possible des situations.

Cela va peut être permettre de lui remettre un peu les pieds sur terre et de respecter le temps nécessaire à une évolution contrôlée de votre relation.

#
Profil

dje

le mardi 18 février 2020 à 16h20

Merci a tous pour vos réponse,

Ca fait du bien de pouvoir partager mon vécu avec des personnes qui ont vécu quelque chose de similaire.

@Aoi, en effet, je pense que je vais lui demander de réduire la fréquence a laquelle elle voit son métamour. (c'est bien comme ça qu'on appelle l'amoureux n°2 ?)

@Intermittent, c'est vrai que ça va vite. Par contre, le fait qu'elle m'aie annoncé avoir un deuxième amoureux a eu un effet bénéfique sur notre couple en dehors de la jalousie. Elle est beaucoup plus attentive, démonstrative dans son amour en vers moi. Surement car elle sait que j'en ai besoin pour apaiser mes craintes.

Elle le voit peu selon elle et trop pour moi même si je la comprend. Pour le moment ils passent une soirée par semaine ensemble et essaie de se voir une fois par semaine sur le temps de midi ou autre. Donc ça n'empiete pas énormément sur notre vie de couple.

Et on prend le temps de se retrouver a deux presque tous les soirs quand les enfants sont au lit, evidement niveau sortie en couple c'est plus compliqué.

Et pour la reciprocité du polyamour, elle a l'air de dire que ça lui convient. Mais je pense que je suis fondamentalement mono dans ma façon d'aimer. Je ne m'imagine pas rencontrer quelqu'un d'autre et je n'éprouve pas le besoin de chercher quelqu'un d'autre.

Je voulais vous faire part de mon état d'esprit qui je pense à évoluer. Hier soir elle allait passer la nuit avec son amoureux pour la première fois. Et après de longue discussion ce week end ou elle m'a proposer de ne pas y aller, je lui ai dit d'y aller. L'hotel était déja réserver, leurs demandes de congés pour le lendemain (aujourd'hui) déja acceptées par leur employeur.

Et à mon plus grand étonnement je suis plutot serain par rapport a sa nuit + journée passée avec son métamour. Pas de boule au ventre, pas de grosse déprime. Juste un petit malaise de temps en temps quand je l'imagine avec lui, mais rien de comparable a la semaine passée ou ça n'allait pas du tout.

Je suis juste impatient de la retrouver ce soir.

Je pense que ce qui m'a aidé c'est d'avoir pû en parler, j'ai aussi lu un livre sur la compersion que quelqu'un conseillait sur ce site.
Et aussi le fait que son metamour soit un ami très proche de moi aussi et que j'apprécie énormement. Et que du coup j'ai envie que cette relation fonctionne autant pour elle que pour lui.

Merci de m'avoir lu, et d'avoir prit le temps de me repondre et de partager vos expériences.

#

Polyarthrite (invité)

le jeudi 20 février 2020 à 01h45

Attention à ne pas aller trop vite, à trop vouloir accepter aussi vite et autant, la jalousie peut revenir comme un boomerang en bcp plus fort.

Elle a discuté 2 semaines avec cette ami ensuite il se voit direct et 3 semaines plus tard ils passent la nuit ensemble en prenant un jour de congé exprès ?

À cette vitesse, la relation va finir par vraiment empiéter que votre vie de couple et lorsque ses efforts pour diminuer tes craintes vont prendre fin, quel sera le bénéfice ?

Vous avez parlez de limites et de règles ?

#
Profil

dje

le lundi 24 février 2020 à 15h12

On a parler de règles et de limite, malheureusement je trouve ça difficile d'établir les dites règles et limite.
Je suis encore entrain d'essayer d'identifer ce qui déclenche chez moi la jalousie.

On discute beaucoup, elle me demande ce qu'elle peut faire et je lui repond si oui ou non je l'accepte. Et elle respecte mes demandes.

Et oui en effet, leur relation empiete sur notre vie de couple, mais j'ai l'impression que c'est inévitable à partir du moment ou il y a amour multiple. J'imagine que tout couple polyamoureux doit partager le temps passer avec son amoureux et son métamour.

Et le fait de devoir partager nous pousse à profiter de l'autre quand il est présent. Auparavant, on passait parfois nos soirées chacun de notre coté, ici c'est un peu pareil sauf qu'au lieu d'être devant la télé, elle profite d'un moment avec son amoureux. (je sais que l'on peut se dire que c'est pas du tout pareil mais si on n'y réfléchi bien, la finalité est la même)

Pour le moment, j'accepte sans problème leurs moments ensemble à partir du moment ou elle prend le temps par la suite d'être avec moi.
Chose qu'elle arrive a faire plus facilement. Au début de leur relation (il y a un mois déjà), elle était tellement dans l'ENR qu'elle me mettait sur le côté, chose que je n'ai pas très bien vécu évidemment.

Je suis conscient d'avoir encore du chemin a parcourir. Je compare un peu mes émotions a des vagues et j'ai l'impression qu'a chaque fois que j'arrive a sortir du creux de la vague, j'en ressort plus à l'aise avec la situation. J'arrive mieux a mettre le doigt sur mes ressenti et ce que je ne supporte pas.

Message modifié par son auteur il y a un mois.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion