Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Polygamie après tromperie

Besoin d'aide
#
Profil

Laureline

le mercredi 26 octobre 2022 à 09h11

Bonjour,
Je suis en couple avec mon copain depuis août 2018 et officiellement depuis août 2019.
Nous vivons ensemble depuis le confinement et nous venons d'acheter une maison ensemble. Il y a quelques temps, après plusieurs conversations j'ai accepté que notre couple devienne un couple libre mais avec des règles, il pouvait coucher avec d'autres femmes mais ne pas créer de sentiments.
Depuis quelques temps il n'était pas bien. Il y a 2 jours il a affronté ses blocages et décider d'être honnête. Il m'a avoué m'avoir trompée plusieurs fois avant qu'on se mette d'accord sur le couple libre, pour juste des histoires sexuelles, et qu'il avait aussi eu une relation suivie en 2020. Relation suivie qui c'était arrêtée et qui avait recommencée en avril 2021 jusqu'à il y a 3 semaines environ. Sur cette période il est tombé amoureux de cette personne.
Cette situation m'a comme vous pouvez vous en doutez massacrée intérieurement. Ça a été très difficile.
Après excuses et promesse d'honnêteté à toute épreuve, il ne veut pas qu'on se quitte mais il veut pouvoir être lui même un polyamoureux.
Moi je ne suis pas une polyamoureux, je ne sais pas si je pourrais m'épanouir et être heureux dans cette relation.
Hier soir après une grande conversation je me suis dit qu'il valait essayer et voir ce que cela pourra donner.
Il était très heureux et m'a donc demandé s'il pouvait reprendre sa relation avec l'autre personne dont il est amoureux.
Et là j'ai un blocage, je ne m'y ressouds pas. Je lui ai dit non. Et pour lui c'est un problème.
Je suis un peu perdue face à tout ça. Alors je tente cette discussion pour voir si cela pourrait m'aider.
Je vous remercie d'avance

#
Profil

Siestacorta

le mercredi 26 octobre 2022 à 09h57

Bonjour,

il y a deux aspects à ce que tu confies, qui peuvret expliquent et même justifient un blocage
- le mensonge en amont. C'est une rupture de confiance. Qu'importe le sujet, il a menti sur quelque chose, et du coup tu dois réajuster ce que tu sais de lui, et reconstruire la confiance, avant même qu'elle soit remise à l''épreuve par des changements de relation. Par ailleurs, la vérité est encore un peu tordue "oui mais à l'époque c'était du sexe mais maintenant je suis un peu amoureux"... ben... à la fois c'est naturel, la règle de "que du sexe tinquiète" ou "pas de sexe t'inquiète", c'est toujours un peu hors-sol, on décide rarement de ses sentiments et émotions de rencontre (et en plus les interdits ça a plein d'effets pervers). A la fois, ça engendre du doute sur sa capacité à organiser une vie qui te protège.
- c'est le deuxième aspect, tu bloques parce que tu n'as aucune idée de comment ça pourrait se passer, comment tu gérerais, et lui.. non plus, il te l'a presque prouvé en mentant. Il prouve aussi qu'il est capable de dire la vérité et discuter, mais pour l'instant, ça pèse peu.

C'est possible pour terminer que tu sois profondément (aujourd'hui...) incapable
- de non-exclusivité
- de non-exclusivité avec lui.

Ca dépend de lui, si tu ne peux pas : soit il peut l'entendre et reste super sage parce que ça le frustrera jamais, il tentait juste comme ça, soit il sait qu'au fond c'est un besoin, ou que c'en est devenu un, et vous devrez peut-etre renoncer à votre relation.

#
Profil

Laureline

le mercredi 26 octobre 2022 à 11h31

Merci pour ton retour.
Aujourd'hui je me sens capable de lui permettre d'être polyamoureux, de rencontrer des personnes et de le laisser avec des sentiments. Ca me demande beaucoup de lâcher prise. Je ne sais pas si j'y arriverais mais j'ai envie d'essayer.
Mais je ne me sens pas capable de le laisser revoir cette personne avec qui il m'a trompé et dont il est tombé amoureux.

#
Profil

bonheur

le mercredi 26 octobre 2022 à 12h26

Bonjour @Laureline.

Je me permets de reprendre ton titre. La polygamie revient à être marié avec plusieurs personnes. C'est interdit en France. C'est une question de vocabulaire, mais pour moi elle est importante. Je suis ainsi, je titille sur les mots :-)

Nous vivons dans une société excluant l'amour. J'entends par là, c'est honteux d'aimer alors que l'on aime déjà. Cela ne t'aide pas, sauf de savoir si les freins que tu ressens sont d'ordre sociétal (construit par l'éducation) ou autres. Si tu veux comprendre pourquoi ça te dérange qu'il puisse aimer, alors qu'il t'aime, c'est intéressant à réfléchir à cela.

En quoi, le fait qu'il aime avec des sentiments, et non que sexuellement, te met en fragilité ? Oui, au sexe et non à l'amour affectif ? Pourquoi ? Ce sont juste des pistes de réflexion.

Egalement, cette personne, qu'il aime également, que devient-elle ? Devient-elle l'otage de la situation ? Lui est au milieu de tout ça. Toi tu vis mal la situation (après une tromperie, c'est logique). Et elle... je ne sais pas, mais je suppose qu'elle n'est pas bien non plus.

Je désespère de lire souvent ce type de situation. Qui dit sexe, dit tôt ou tard attachement. L'Homme sécrète une hormone pour ça et il est naïf de penser que l'on passera à travers les mailles du filet. Une fois que l'attachement est présent, c'est la merde, et les ennuis commencent.

Laureline
Mais je ne me sens pas capable de le laisser revoir cette personne avec qui il m'a trompé et dont il est tombé amoureux.

C'est justement parce qu'ils sont tombés amoureux (il ne faut pas exclure cette tierce personne de l'équation) que c'est nécessaire.

Peut-on vivre sans entretenir une relation amoureuse avec toutes les personnes dont on tombe amoureux ? Oui, bien sûr que oui. Quand les circonstances ne le permettent pas, il faut s'y résoudre et faire le deuil de cet amour invivable. Après, je parle bien de faire un deuil, d'une personne qui est encore en vie, et qui est perdue à jamais, à cause de circonstances que l'on va se mettre à détester. Je souhaite donc que vous arriviez, s'il renonce à cet autre amour, qu'il n'arrive pas à cette conclusion que c'est à cause de toi, mais à cause des circonstances. J'entends par là, qu'une forme de rancœur peut demeurer à l'intérieur de lui.

Le polyamour affectif est un cercle vicieux dès lors qu'il est vécu dans le refus de l'amour lui-même. Il faut, je trouve, en avoir conscience. L'injustice peut amener à la colère ou l'aigreur.

#
Profil

Alinea7

le mercredi 26 octobre 2022 à 12h46

Laureline
Relation suivie qui c'était arrêtée et qui avait recommencée en avril 2021 jusqu'à il y a 3 semaines environ. Sur cette période il est tombé amoureux de cette personne.

C'est quoi l'histoire qu'il raconte par rapport à cette autre relation ? Celle qui s'est terminée il y a 3 semaines et qui semble-t-il pourrait reprendre instantanément si tu étais d'accord et au courant ?
C'est une personne polyamoureuse qui en a marre de se cacher mais qui ne veut pas impacter votre relation à vous ? Ou c'est une mono amoureuse qui veut sortir du placard, à qui les instants volés ne suffisent plus ? Qui veut une "vraie" relation comme la vôtre ? Parce que si cette notion de "vraie" relation n'est pas déconstruite vous risquez fort d'entrer en conflit sur cette notion.

Et lui, pourquoi il t'en parle alors que toutes ces années ça lui allait comme ça ? Pour ne plus culpabiliser et t'aimer mieux ? Ou pour pouvoir mieux assumer cette relation et lui faire plus de place, en impactant la vôtre ?

Et puis : qu'est-ce qu'il trouve dans votre relation qu'il ne trouve pas dans la leur ?

Sachant que les réponses à tout ça, il faut pouvoir les recevoir, et avoir confiance dans les réponses, surtout si elles disent que tout va bien. Difficile d'avoir du crédit après des années de cachotteries... ça c'est toi qui gères combien tu lui fais encore confiance et sur quoi.

#
Profil

Laureline

le mercredi 26 octobre 2022 à 12h53

C'est une erreur de correcteur ce n'est pas polygamie que je voulais mettre mais polyamour. Je n'ai pas réussi à modifier mon titre de discussion

Message modifié par son auteur il y a 3 mois.

#
Profil

Laureline

le mercredi 26 octobre 2022 à 13h11

alinea7
C'est quoi l'histoire qu'il raconte par rapport à cette autre relation ? Celle qui s'est terminée il y a 3 semaines et qui semble-t-il pourrait reprendre instantanément si tu étais d'accord et au courant ?
C'est une personne polyamoureuse qui en a marre de se cacher mais qui ne veut pas impacter votre relation à vous ? Ou c'est une mono amoureuse qui veut sortir du placard, à qui les instants volés ne suffisent plus ? Qui veut une "vraie" relation comme la vôtre ? Parce que si cette notion de "vraie" relation n'est pas déconstruite vous risquez fort d'entrer en conflit sur cette notion.

Et lui, pourquoi il t'en parle alors que toutes ces années ça lui allait comme ça ? Pour ne plus culpabiliser et t'aimer mieux ? Ou pour pouvoir mieux assumer cette relation et lui faire plus de place, en impactant la vôtre ?

Et puis : qu'est-ce qu'il trouve dans votre relation qu'il ne trouve pas dans la leur ?

Sachant que les réponses à tout ça, il faut pouvoir les recevoir, et avoir confiance dans les réponses, surtout si elles disent que tout va bien. Difficile d'avoir du crédit après des années de cachotteries... ça c'est toi qui gères combien tu lui fais encore confiance et sur quoi.

L'autre fille n'était pas au courant de l'ancienneté de notre relation. Elle savait qu'on était un couple libre mais ne connaissait pas les limites que j'avais mises. Il lui a également caché beaucoup de choses. Mon copain a mis fin à leur relation car la situation devenait compliquée vis à vis de moi. La culpabilité devenait compliqué pour lui.
Aujourd'hui il ne sait même pas si cette personne serait intéressée par ce type de situation. Il a envie de lui demander.
Toutes tes questions me montrent qu'il faut encore que l'on discute beaucoup.
Merci beaucoup

Message modifié par son auteur il y a 3 mois.

#
Profil

Laureline

le mercredi 26 octobre 2022 à 13h45

bonheur
Bonjour @Laureline.

Je me permets de reprendre ton titre. La polygamie revient à être marié avec plusieurs personnes. C'est interdit en France. C'est une question de vocabulaire, mais pour moi elle est importante. Je suis ainsi, je titille sur les mots :-)

Nous vivons dans une société excluant l'amour. J'entends par là, c'est honteux d'aimer alors que l'on aime déjà. Cela ne t'aide pas, sauf de savoir si les freins que tu ressens sont d'ordre sociétal (construit par l'éducation) ou autres. Si tu veux comprendre pourquoi ça te dérange qu'il puisse aimer, alors qu'il t'aime, c'est intéressant à réfléchir à cela.

En quoi, le fait qu'il aime avec des sentiments, et non que sexuellement, te met en fragilité ? Oui, au sexe et non à l'amour affectif ? Pourquoi ? Ce sont juste des pistes de réflexion.

Egalement, cette personne, qu'il aime également, que devient-elle ? Devient-elle l'otage de la situation ? Lui est au milieu de tout ça. Toi tu vis mal la situation (après une tromperie, c'est logique). Et elle... je ne sais pas, mais je suppose qu'elle n'est pas bien non plus.

Je désespère de lire souvent ce type de situation. Qui dit sexe, dit tôt ou tard attachement. L'Homme sécrète une hormone pour ça et il est naïf de penser que l'on passera à travers les mailles du filet. Une fois que l'attachement est présent, c'est la merde, et les ennuis commencent.

C'est justement parce qu'ils sont tombés amoureux (il ne faut pas exclure cette tierce personne de l'équation) que c'est nécessaire.

Peut-on vivre sans entretenir une relation amoureuse avec toutes les personnes dont on tombe amoureux ? Oui, bien sûr que oui. Quand les circonstances ne le permettent pas, il faut s'y résoudre et faire le deuil de cet amour invivable. Après, je parle bien de faire un deuil, d'une personne qui est encore en vie, et qui est perdue à jamais, à cause de circonstances que l'on va se mettre à détester. Je souhaite donc que vous arriviez, s'il renonce à cet autre amour, qu'il n'arrive pas à cette conclusion que c'est à cause de toi, mais à cause des circonstances. J'entends par là, qu'une forme de rancœur peut demeurer à l'intérieur de lui.

Le polyamour affectif est un cercle vicieux dès lors qu'il est vécu dans le refus de l'amour lui-même. Il faut, je trouve, en avoir conscience. L'injustice peut amener à la colère ou l'aigreur.

Mon copain m'a questionné lui aussi sur ce que je crains s'il tombe amoureux. Pour moi l'amour aboutit toujours à vouloir plus avec la personne aimée, à toujours plus de projets. A vouloir passer son temps avec la personne (tout en se gardant bien sûr du temps seule, pour les amis, la famille). Personnellement mon temps libre (où je n'ai pas envie d'être seule) j'ai envie de le passer avec lui. J'ai peur de me sentir moins aimer, de le voir se détacher, de le partager complètement, de perdre du temps à 2, de ne plus être sa seule complice, ... Je suppose que j'ai peur qu'in fine ça remette en question ce qu'on a et ce qu'on veut créer. Pourquoi vivre avec moi plutôt qu'avec elle, ce genre de question. C'est difficile pour un non polyamoureux de comprendre les limites de tout ce monde inconnu.
Pour le cas de cette autre fille, je pense que je me sens menacée vu qu'il a été capable de me mentir et de me tromper pour pouvoir la voir. Le passif me semble trop lourd pour moi. S'il continue à la voir est-ce que je vais perpétuellement repenser à sa trahison.

Je te remercie pour ton message, ça soulève beaucoup de questions mais ça me fait du bien

#
Profil

bonheur

le mercredi 26 octobre 2022 à 14h49

@Laureline.

Tu crains en fait une perte. Dans les projets et là, je ne peux que t'indiquer de faire attention à ne pas en rajouter inconsciemment, juste pour "garder la place principale". Il ne faut pas que votre relation se résume à porter des projets communs, qui se multiplieraient juste pour votre relation.

Il arrive que la situation initiale se transforme. Aimer demande de l'attention et d'y consacrer du temps. Donc, s'il aime en dehors de votre couple, il m'apparait inévitable qu'il s'y consacre. Cela va paraitre absurde, sauf qu'il le faisait déjà (dans ton dos) et quoi, tu t'es sentie délaissée pour autant. Non, puisque tu ne le savais pas. Sache que malgré ce discours, je ne supporte personnellement pas les cachoteries. C'est juste encore une fois pour montrer l'absurde du raisonnement. Il agira simplement en toute transparence.

Il est vrai que s'il légitimise aussi cette autre relation, la contrainte de sa situation initiale saute. Il pourra faire sauter des verrous, avec elle. Pour le coup, je ne doute pas que vous ferez sauter des verrous dans votre relation. Ça c'est juste mon petit doigt qui me le dit :-D , donc je peux me tromper.

Si je ramène à ce que je connais, mon vécu, je peux te dire que mon chéri de vie avait perçu aussi le fait que je tombe amoureuse à nouveau (après 20 ans de vie commune) comme un désengagement de ma part sur notre construction commune (projets entre autres). Il comprenait cela alors que je n'avais jamais exprimer cela. J'avais uniquement dit "je l'aime, je t'aime, je vous aime".

Tu utilises le mot complice. Après une telle tromperie, la complicité va être difficile. Pour le coup, il va falloir du temps (beaucoup) pour recréer cette complicité. D'ailleurs pour moi pas de complicité sans transparence et je dis toujours que la confiance passe par la transparence. Le passif de la trahison ? Sur ce, je ne peux pas m'exprimer.

Il ne faut pas se mentir, il l'aime et oui, il voudra passer du temps qu'avec elle. Et oui, ça fera partie de son "temps libre" en dehors de toi. Après, moi j'adore les moments "tous ensemble" c'est à dire vivre des instants communs. Un anniversaire, un we, quelques jours de vacances :-) .

Puisque tu emplois le mot "partage", je t'invite à t'interroger. A quoi compares-tu l'émotions, le sentiment et l'attachement amoureux ? Plus à un gâteau que l'on coupe en cas d'amours plurielles ? Plus à un espace expansible qui accueille possiblement toute la quantité satisfaisante ? (imagine un ballon de baudruche).

Personnellement, et ce n'est que ma représentation, mes amours s'inscrivent comme un univers dont je découvre tous les corps. Ou alors comme quand tu voyages, tu découvres d'autres lieux, tu élargis ton horizon (humain dans le cas de l'amour). Parfois, la nouveauté te laisse de marbre, et parfois tu es fortement impacté émotionnellement par cette découverte. Cela ne vient pas en contradiction avec ta vie courante. Sauf que parfois, l'attachement fait que l'on retourne pour apprendre encore davantage, mieux... C'est le début d'une histoire.

Pourquoi n'avoir pas découvert plus tôt ? Parce que les histoires s'inscrivent dans la grande histoire de la vie, individuelle et personnelle. Tout n'arrive pas d'une coup à un point de départ. Juste, il t'a connu avant, dans la ligne du temps. D'après moi, tu as cela. Et puis, une volonté de construire ensemble. Aimer une tierce personne ne revient pas nécessairement à remettre cette volonté en question. C'est différent.

En quoi votre amour est plus "juste" ou "légitime" que le leur ? En rien, si ce n'est la temporalité de la rencontre et l'engagement initial commun.

Notre société rend l'amour mauvais et honteux. Je suppose que sa trahison s'inscrit ici. Je fais quelque chose de mauvais et de honteux. Donc je ne peux pas en parler à une personne qui m'aime et me considère positivement. Et puis, la peur du rejet, de ne plus être aimé...

L'idéal aurait été qu'il fasse le point avec lui-même et que votre complicité permette d'aborder le sujet avant même de dire à cette autre personne qu'il l'aime. Le désordre sème le chaos. Attention, je ne lui cherche pas d'excuses, seulement des explications.

Je suis bien placée pour savoir que c'est douloureux d'aimer et tomber de nouveau amoureuse, dans cette société qui dénonce ce type d'amour. J'ai des jeunes adultes et leur père, comme moi-même ne prônons plus du tout le mariage ni l'engagement exclusif. Etre célibataire ne signifie pas être sans amour. Et non, ce n'est pas une "peur de l'engagement", plus une "garantie de l'engagement".

Je me sens très polyfidèle. Fidélité dans le temps et dans mes ressentis, pas dans l'exclusivité. Tout dépend ce à quoi tu veux t'accrocher. Tu es à un moment charnière de te poser ces questions, hors cadre normatif.

Sache que se poser une question ne revient pas à trouver la bonne réponse. Celle-ci survient parfois d'une façon inattendue, un beau matin, et sonne comme une évidence. Se placer dans une posture, une philosophie d'interrogation est sain, je trouve. Comprendre l'humain, ses différences, puisque chaque être est unique et qu'il évolue au fur-et-à-mesure des découvertes de soi. Et puis, dans un univers, il y a des principes de gravitations, etc... Les interactions offrent des attractions imprévues. Rien n'est figé.

C'est peut-être justement cet aspect non figé qui t'effraie. La peur n'évite pas le danger. Plus la peur s'installe, plus on provoque le danger redouté.

Imagine toi hors des normes, des dictats et des contraintes imposées. Que penserais-tu ? Que ferais-tu ? Tu comprendras alors l'impact sociétal et tu pourras placer ton curseur au bon endroit. Sachant qu'aucun endroit n'est figé...

Je te souhaite bon courage.

#
Profil

Ayna

le vendredi 28 octobre 2022 à 23h42

Laureline
Mais je ne me sens pas capable de le laisser revoir cette personne avec qui il m'a trompé et dont il est tombé amoureux.

J’entends que la situation vécue t’a blessée. Mais, je regarde depuis mon vécu à moi et…
Ça change quoi elle ou une autre, concrètement ?
Oui il y a un «  passif », mais il n’avait peut-être pas prévu que ça se passe comme ça, sentimentalement, pour lui, et il a peut-être juste «  fait de son mieux » pour à la fois débrouiller ses propres sentiments, en comprendre l’impact potentiel sur vous, enfin crois-tu qu’il ait voulu te faire du mal? Il a essayé sans doute de te protéger et de se protéger, de gagner du temps, je ne sais pas, mais je doute que son idée était «  tiens je vais la trahir, c’est cool comme fonctionnement ça j’adore et j’ai aucun scrupule ». Qui fait ça dans un couple qui s’aime???? Cette notion de trahison, je trouve qu’il faudrait (de manière générale, pas juste dans ton cas), lui mettre quelques bémols et peut-être sortir chacun un peu de notre aura de sainteté ! Nous sommes humains, nous avons grandi avec des principes éducatifs douteux, et c’est super dur de «  tout dire » quand on sait que ça va faire du mal à l’autre, qu’on aime très fort. C’est ma contribution. Aimons-nous avec plus de douceur…

Après, je compatis avec ta douleur, hein. C’est super dur pour toi, évidemment. Ma remarque sur le sentiment de trahison n’est pas là pour dépprécier ta douleur à toi.

Message modifié par son auteur il y a 3 mois.

#
Profil

Alinea7

le samedi 29 octobre 2022 à 09h58

Ayna
Aimons-nous avec plus de douceur…

Quand tu parles d'aimer avec douceur, c'est valable pour le partenaire poly mais pas pour soi ?
Qu'est-ce qui se passe si la douceur dont Lauréline a besoin en ce moment implique de ne pas inclure de nouveau cette personne ?
Si on parlait d'exclure quelqu'un qui n'a rien demandé, encore, on pourrait tergiverser mais là, la relation est terminée et on parle de refaire entrer la tierce personne dans une situation pas du tout apaisée.

Par ailleurs, elle ou une autre, il me semblait que la différence était évidente.
Même si je comprends ton point de vue poly : chaque amour est précieux, chaque opportunité d'en partager est une chance.

#
Profil

Hawkeye

le samedi 29 octobre 2022 à 14h23

Ayna
J’entends que la situation vécue t’a blessée. Mais, je regarde depuis mon vécu à moi et…
Ça change quoi elle ou une autre, concrètement ?
[...]

Je pense que c'est symboliquement très fort. Déjà son compagnon a voulu officialiser ses adultères passés en jouant la carte couple libre sans pour autant les avouer. En plus il essaie la version "purement sexuel" ce qui est compliqué dans le cadre d'une relation suivie où une affection, une proximité de crée amplifié par le sexe.
Donc je comprends @Laureline de dire "ok je peux essayer de continuer avec toi et te laisser vivre ton côté polyamoureux mais il y a trop de passif avec cette personne".

Une solution serait de tout remettre à plat et pourrait passer par un dialogue ouvert entre @Laureline et cette femme. Il est possible qu'en apprenant à la connaître et en l'appreciant elle puisse accepter de poursuivre sa relation avec son copain tout en les laissant vivre la leur tranquillement. Il faut bien voir que @Laureline part de très loin et respecter son rythme et ses craintes est normal. Elle a été catapulté dans cette situation, elle souffre des mensonges et dissimulations que son copain lui a fait subir. C'est normal d'avoir besoin de temps et d'y aller doucement.

Donc oui c'est dur pour son copain et cette autre femme mais c'est sa limite aujourd'hui. Il faut la respecter ou mettre un terme à leur couple pour que son copain puisse vivre ce qu'il veut avec cette femme.

Ayna
[...] il n’avait peut-être pas prévu que ça se passe comme ça, sentimentalement, pour lui, et il a peut-être juste «   fait de son mieux » pour à la fois débrouiller ses propres sentiments, en comprendre l’impact potentiel sur vous, enfin crois-tu qu’il ait voulu te faire du mal? Il a essayé sans doute de te protéger et de se protéger, de gagner du temps, je ne sais pas, mais je doute que son idée était «   tiens je vais la trahir, c’est cool comme fonctionnement ça j’adore et j’ai aucun scrupule ». Qui fait ça dans un couple qui s’aime???? Cette notion de trahison, je trouve qu’il faudrait (de manière générale, pas juste dans ton cas), lui mettre quelques bémols et peut-être sortir chacun un peu de notre aura de sainteté !
[...]

Il peut se trouver toute les excuses et explications du monde. Avoir un conjoint, une personne que l'on aime qui nous manipule pour arriver à ses fins en gardant le contrôle de la situation sur la durée ce n'est pas "faire une erreur" et ça fait très mal à la confiance en soi, en l'autre. Tout le monde peut se tromper et chacun devrait être en mesure d'accepter les erreurs de l'autre - pas forcément pardonner je n'aime pas ce concept - et de choisir alors de vivre avec sur de nouvelles bases. Quand on refuse d'admettre ses erreurs et qu'ont ment pour continuer, on refuse à l'autre une compréhension entière de la situation et on l'empêche de prendre ses décisions en pleine connaissance. Donc peut-être que pour lui c'était la seule solution, n'empêche que c'est très moche et que s'en sortir ne peut pas être sans dommage pour le couple ou l'autre relation.

#
Profil

Hawkeye

le samedi 29 octobre 2022 à 14h24

Ayna
J’entends que la situation vécue t’a blessée. Mais, je regarde depuis mon vécu à moi et…
Ça change quoi elle ou une autre, concrètement ?
[...]

Je pense que c'est symboliquement très fort. Déjà son compagnon a voulu officialiser ses adultères passés en jouant la carte couple libre sans pour autant les avouer. En plus il essaie la version "purement sexuel" ce qui est compliqué dans le cadre d'une relation suivie où une affection, une proximité se crée amplifiée par le sexe.
Donc je comprends @Laureline de dire "ok je peux essayer de continuer avec toi et te laisser vivre ton côté polyamoureux mais il y a trop de passif avec cette personne".

Une solution serait de tout remettre à plat et pourrait passer par un dialogue ouvert entre @Laureline et cette femme. Il est possible qu'en apprenant à la connaître et en l'appreciant elle puisse accepter de poursuivre sa relation avec son copain tout en les laissant vivre la leur tranquillement. Il faut bien voir que @Laureline part de très loin et respecter son rythme et ses craintes est normal. Elle a été catapultée dans cette situation, elle souffre des mensonges et dissimulations que son copain lui a fait subir. C'est normal d'avoir besoin de temps et d'y aller doucement.

Donc oui c'est dur pour son copain et cette autre femme mais c'est sa limite aujourd'hui. Il faut la respecter ou mettre un terme à leur couple pour que son copain puisse vivre ce qu'il veut avec cette femme.

Ayna
[...] il n’avait peut-être pas prévu que ça se passe comme ça, sentimentalement, pour lui, et il a peut-être juste «   fait de son mieux » pour à la fois débrouiller ses propres sentiments, en comprendre l’impact potentiel sur vous, enfin crois-tu qu’il ait voulu te faire du mal? Il a essayé sans doute de te protéger et de se protéger, de gagner du temps, je ne sais pas, mais je doute que son idée était «   tiens je vais la trahir, c’est cool comme fonctionnement ça j’adore et j’ai aucun scrupule ». Qui fait ça dans un couple qui s’aime???? Cette notion de trahison, je trouve qu’il faudrait (de manière générale, pas juste dans ton cas), lui mettre quelques bémols et peut-être sortir chacun un peu de notre aura de sainteté !
[...]

Il peut se trouver toute les excuses et explications du monde. Avoir un conjoint, une personne que l'on aime qui nous manipule pour arriver à ses fins en gardant le contrôle de la situation sur la durée ce n'est pas "faire une erreur" et ça fait très mal à la confiance en soi, en l'autre. Tout le monde peut se tromper et chacun devrait être en mesure d'accepter les erreurs de l'autre - pas forcément pardonner je n'aime pas ce concept - et de choisir alors de vivre avec sur de nouvelles bases. Quand on refuse d'admettre ses erreurs et qu'ont ment pour continuer, on refuse à l'autre une compréhension entière de la situation et on l'empêche de prendre ses décisions en pleine connaissance. Donc peut-être que pour lui c'était la seule solution, n'empêche que c'est très moche et que s'en sortir ne peut pas être sans dommage pour le couple ou l'autre relation.

Message modifié par son auteur il y a 3 mois.

#
Profil

Ayna

le dimanche 30 octobre 2022 à 23h07

Non mais en vrai, elle ou une autre, je comprends très bien que ça soit pas pareil «  pour elle ». C’était le sens du «  concrètement », et pas du tout cynique.
Concrètement il n’y a pas vraiment de différence, ce qui est dur c’est émotionnellement avec cette notion de trahison, et je voulais interroger cette notion, pas juger qui que ce soit. Et puis souligner peut-être aussi qu’être polyamoureux ne veut pas dire que les amours sont interchangeables. C’est avec elle qu’il y a un lien. Il ne peut pas juste dire: ok je ferai ça avec la prochaine…

Laureline

Depuis quelques temps il n'était pas bien. Il y a 2 jours il a affronté ses blocages et décider d'être honnête.

J’entends qu’il l’aime, et qu’il est dans une démarche d’amour qui lui demande un gros effort (déjà pour démêler ce qu’il se passe en lui) pour trouver un équilibre de franchise et de vérité entre eux deux.

Message modifié par son auteur il y a 3 mois.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion