Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Retours et case départ...

Besoin d'aide
#
Profil

Anny

le lundi 20 juin 2022 à 22h40

Bonjour à tous,

Voici la suite de mon histoire récente de ‘jeune’ polyamoureuse.

Topo situation antérieure :
J’ai découvert le polyamour il y a quelques… 8/9 mois en même temps que l’Amour que porte ma Chérie de vie (mon épouse et mère de nos enfants) à un de mes amis d’enfance depuis le début de notre relation (23 ans, quand même !). J’ai très rapidement accepté la situation et nous avons démarré cette ‘nouvelle’ relation qui nous a énormément rapprochées. Dans une seconde phase, j’ai aussi appris qu’Ils entretenaient en réalité une ‘liaison’ éparse depuis une dizaine d’années… Coup vraiment plus difficile à encaisser. Colère, déception, gros piques de jalousie et d’incompréhension… envers ma Chérie de vie mais aussi envers mon métamour, ami depuis toujours, en qui j’avais une profonde confiance…
Ce premier sujet m’a amené à poster ici pour exprimer ma colère et mon incapacité à pardonner cet ami si cher alors que cela s’est fait ‘relativement’ plus rapidement et plus simplement pour ma Chérie de vie. Nous avons finalement eu une discussion, Lui et moi, qui m’a un peu apaisée lorsqu’il a enfin réussi à formuler des excuses et expliquer pourquoi il faisait le mort…

Parallèlement, les aveux de ma Chérie de vie, vont de paire avec l’acceptation de mes capacités polyamoureuses à moi et ma sortie du déni concernant la nature de mes sentiments pour ‘une amie’ rencontrée l’année dernière et avec laquelle la ‘connexion’ s’est faite à la vitesse d’un coup de foudre. Cette femme, appelons la C, a coupé les ponts avec moi en octobre dernier après avoir emménagé avec sa nouvelle compagne (P). Nous nous étions rencontrées quelques mois avant et P avait immédiatement capté cette ‘connexion’ entre C et moi, alors que nous étions l’une comme l’autre dans un mode 100% amical. Ce déni partagé était certainement dû à ma situation maritale avec enfant et nos idéaux monogame bien ancrés. Sauf que son absence créait en moi un tel vide que j’ai fini par reconnaitre et accepter que ce que je ressentais pour C était bien de l’Amour… J’étais très mal durant ces derniers mois, Elle me hantait quotidiennement et il m’arrivait de lui écrire avec le secret espoir de finir par déclencher une réponse. Je dois dire que je ne l’attendais plus même si je l’espérait encore… Et il y a 15 jours, elle a rompu son silence pour m’avouer timidement ses sentiments et s’excuser auprès de ma famille de les exprimer. Le message ne laissait rien entendre d’autre mais m’a tout de même remise sur pied en un claquement de doigts. Je ne savais pas si son message cherchait juste à mettre les choses au clair pour Elle, point. Ou s’il était une ouverture à la reprise de nos échanges. J’ai pris quelques jours pour lui répondre en m’appuyant sur mes messages précédents et donc en lui disant de façon naturelle que mes sentiments étaient toujours présents et qu’ils étaient connus et acceptés par ma Chérie de vie. En réalité, Elle n’avait pas lu mes messages… Elle a donc été très surprise de ma réponse qu’elle n’attendait même pas. N’ayant pas de retour au bout de quelques jours, j’ai commencé à penser qu’il lui faudrait sans doute des mois pour revenir vers moi renouveau. Je lui ai refait un message très cash (je suis comme ça de caractère mais aussi historiquement avec Elle, notre confiance et notre franchise mutuelle a été acquise immédiatement lors de notre rencontre). Je ne voulais pas lui laisser de doutes sur mes capacités (besoins/limites) vis à vis de nos sentiments mutuels et de l’éventualité d’une possible relation entre nous. J’ai donc exprimé et détaillé le champs de mes possibles et mes souhaits et envies vis à vis d’Elle. Dans un état de fatigue très avancé, j’ai été capable d’aller jusqu’à lui écrire de façon assez explicite mon envie d’être avec Elle mais aussi mon envie d’Elle.
Je ne pensais pas avoir de réponse à ce message avant des mois… J’espérais surtout planté des idées dans son esprit afin de voir si elles pouvaient germer si Elle avait envie de tenter une relation dans un mode ‘polyamour’, très éloigné de ses valeurs profondes…
Sauf qu’elle m’a répondu le lendemain ! Elle vivait une situation compliqué avec sa compagne et avait décidé de quitter le contient où elle vit avec elle pour prendre de la distance et rentrer chez elle, en Martinique (ce qui la rapproche autant de moi)… Retournement de situation qui m’a littéralement mise dans un état de joie et d’euphorie que je tentais de maitriser tant bien que mal. Nos échanges ont repris sur le même rythme qu’avant (des dizaines de messages échangés chaque jour). Toutes 2 extrêmement contentes et pressées de nous retrouver. Seul bémol, la présence de P ignorant tout de ses sentiments pour moi dans l’équation. La mettant, Elle, dans une situation encore plus complexe. Et me mettant moi dans une incapacité totale d’envisager plus qu’une relation amicale (par principe de vie). Néanmoins, cette situation semblait nous convenir aussi bien à l’une qu’à l’autre car nous retrouver Nous sans passer à un ‘mode de séduction’ nous semblait à toutes les 2 une priorité absolue.
Nous avons beaucoup discuté en quelques jours. Je l’ai questionné sur son cheminement vis à vis de ma proposition ‘inattendue’, l’avancée de ses réflexions. Elle a commencé a regretter de ne pas avoir parlé de ses sentiments pour moi à P. Elle avait peur de franchir une étape qui terminerait leur histoire dans un non-dit, dans une tromperie, quoi qu’il se passe (ou pas) entre nous. J’ai vraiment vécu très intensément chaque instant de ces quelques jours, tellement surprise qu’Elle puisse m’Aimer, tellement heureuse de sortir de ce tunnel infernal. J’ai très mal vécu son absence, même après m’être avoué à moi-même mes sentiments pour Elle. J’en ai perdu l’appétit, j’ai perdu 7kg en 2 mois lorsque j’ai vraiment touché le fond cet hiver…Même si je me perçois toujours grosse, la balance n’indique que 58kg pour mon 1,78m… Ma raison sait que je touche un point critique. Du coup, j’ai ressentis avec une très grande conscience, le bien être, le bonheur, la joie, l’excitation de la retrouver. Cela m’a rendue aussi encore plus Amoureuse de ma Chérie de vie qui se réjouissait en même temps que moi de me voir ‘renaitre’ de cette période troublée.
Évidemment, je conjugue tous les verbes au passé donc vous voyez venir l’issue… Avant-hier, elle a demandé à m’appeler dans l’après-midi, chose qui ne nous arrive jamais. J’ai tout de suite senti qu’il se passait qqch d’imprévu… C’est P qui m’appelait avec le portable de C… Scène irréelle. Son discours était assez peu cohérent mais relativement respectueux envers moi. En revanche, elle faisait preuve d’une grande violence envers C, la traitant de menteuse… etc… Je suis restée très calme (le privilège de l’âge ou de l’expérience sans doute 🙃). Et j’ai essayé d’expliqué et de faire baisser la tension de la situation. Expliquant surtout ce déni partagé et l’absence total de calcul dans le retour de C près de moi en Martinique. Je ne sais pas ce qu’elle a cru ou non puisqu’elle a fini par me raccrocher au nez… Impossible d’avoir de réponse de C de toute la nuit. Et hier matin, elle a fini par me dire qu’elle était Amoureuse de P, qu’elle ne savait pas ce qu’était vraiment ses sentiments pour moi mais qu’ils n’étaient rien à coté de son Amour pour P… Qu’il lui fallait renocer à notre amitié, et de nouveau couper les ponts avec moi car P ne pouvait pas supporter notre proximité…
Retour brutal à la case départ. Retour brutal et très douloureux. J’ai fait mine de ne pas m’effondrer et lui ai dit clairement que la porte reste ouverte de mon coté mais je suis en pleine dualité…
Dois-je croire et espérer son retour vers moi un jour…? Et rester dans cette attente hypothétique qui m’a déjà rendu tellement malade…
Comment renoncer à Elle et me convaincre qu’il ne faut rien espérer…?
Sa réaction démontre une nouvelle fois sa capacité à me faire du mal sous couvert de ‘je suis désolée’ et donc mon erreur cuisante de lui accorder si facilement ma confiance.
Et d’autre part, l’emballement en seulement qq jours, le coté totalement ‘inédit’ pour Elle de ma ‘proposition’ (sans dire que je l’ai aussi bcp questionnée sur son incapacité à avouer ses sentiments pour moi à sa Chérie) lui donne des circonstances atténuantes assez colossales d’être prise de vertige et de doutes… non ?
Je me raconte des histoires ? Comment savoir ? Attendre qu’Elle revienne vers moi un jour peut-être ? Et me laisser délibérément dans cet interstice plein de doutes insupportables (encore) ?
J’avoue que je veux pas me résigner et me dire que je l’ai perdue… Mais je ne veux pas non plus revivre dans l’espoir fou d’un hypothétique retour comme je l’ai vécu ces 8 derniers mois…
Je suis tellement triste et déçue et blessée et, oui, certaine qu’elle ne vivra rien de bon avec P même si j’essaye de m’en convaincre… Si seulement je pouvais être certaine de son bonheur avec cette femme. Mais elle m’inspire tout le contraire depuis leur rencontre… Je crois que sa souffrance prévisible avec cette femme renforce ma tristesse et aussi mon espoir de la voir revenir vers moi un jour… détruite par cette relation vouée à l’échec mais qui a ‘le bon goût’ d’être plus dans la norme et surement plus rassurante que ce que j’ai a offrir dans tous les cas…

Qu’en pensez-vous ? Vous qui avez vécu des histoires similaires sur des périodes plus ou moins longues…?
Je fais fausse route ? Je me ment à moi-même ? je m’aveugle certaine perspectives ?

Ma Chérie de vie me soutien mais elle est aussi en colère et trouve C lâche et immature et méchante avec moi… Elle me met en garde sur un éventuel retour… ne pas tomber 2x dans le ‘piège’…
Ma confidente, elle, est très indulgente envers C, lui trouvant des circonstances atténuantes…

#
Profil

bonheur

le mardi 21 juin 2022 à 08h00

@Anny :-(

Les non-dits mènent à des situations parfois catastrophiques.

Je ne veux pas t'influencer. Toi seule sait ce que tu ressens et ce que tu es prête à accepter. La confiance qu'elles avaient placé dans leur relation (C et P) va être très égratignée. J'espère me tromper et qu'elles trouveront un second souffle, qu'à minima elles soient heureuses toutes les deux.

Un nouveau retour vers toi ? Il faut te protéger, prendre soin de toi, @Anny. Maintenant, tu sais. Qu'est-ce qui serait le mieux ? Ce n'est pas à moi de le dire. Et puis, il faudrait être devin. A toi de décider de te libérer de ce lien énergivore et qui peut te rendre malade. Il faut prendre soin de soi.

Bon courage, tu en as besoin. Remercie ta Chérie de Vie de rester présente et d'être attentive. C'est important, je crois. Demain sera un autre jour. Tu es forte, plus que tu ne l'imagines. Ca ira, le temps va faire son œuvre :-) .

#
Profil

Anny

le mardi 21 juin 2022 à 14h10

Merci @bonheur,
Je sais qu'il me faut décrocher pour avancer... ça me fait juste trop mal de l'admettre... je suis passé si près d'Elle... tout cela devient de plus en plus irréel chaque heure et chaque jour qui passe... j'ai l'impression de l'avoir rêvé.
Ma raison me dit de lâcher prise. De garder le meilleur. De considérer la chance que j'ai d'avoir ressentis toutes ces émotions tellement intenses, presque magiques... Comme à dit @Ayna ailleurs sur le forum : cela m'a permis de "monter" en Amour. Prendre du recul et voir tout ce que j'ai appris et acquis de cette expérience. Oui, ma raison sait tout ça...
Chose incroyable d'ailleurs : mon effondrement dimanche a poussé mes filles à poser des questions, notamment la plus petite qui n'était au courant de rien de cette partie de notre vie à ma Chérie et moi. Les réponses sont sorties en toute franchise naturellement et une discussion s'est installée de sorte que tout est clair désormais pour toutes les filles de la maison. Un grand pas et surtout plus de mensonge.
Donc oui, ma raison voit tout ça...
Mais pour l'instant mon coeur saigne trop pour s'en réjouir réellement...
Il va me falloir du temps... beaucoup de temps... pour pansé mes blessures et tourner la page.

#
Profil

bonheur

le mardi 21 juin 2022 à 16h24

Le temps fera son office. En attendant, pleur autant qu'il le faut, d'autant que tu peux désormais te laisser aller.
Il ressort toujours du positif :-D

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion