Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Gestion d'une situation mono-poly

#

Voui (invité)

le samedi 24 juin 2017 à 08h25

Mono, je fréquentais des monos et c'était compliqué.

Puis un jour j'ai croisé la route d'un poly tout à fait à l'insu de mon plein gré (parce qu'il ne se présentait pas comme tel à l'époque, depuis il a fait son coming out). C'était une ENORME remise en question, une grande claque dans la gueule.

Ensuite je suis restée seule un certain temps.

Maintenant, je recommence à fréquenter des monos (oui parce qu'il faut bien reconnaître qu'ils sont largement majoritaires),
Et là : c'est une ENORME remise en question, une grande claque dans la gueule.

Du coup, plus mono mais pas poly, vous appelez ça comment ? nini ?

Tout ça demande moult efforts et une grande plasticité cérébrale...

Polygonale a raison, dans tous les cas c'est compliqué.

#
Profil

bonheur

le samedi 24 juin 2017 à 09h01

C'est peut être parce que je connais très bien (enfin, ai très bien connu) Kill. Je sais que son discours ne survient pas d'une secte et qu'il est sérieux dans ce qu'il affirme.

Kill est un être très particulier. Il l'est d'autant plus à mes yeux et à mon coeur. contrairement à moi qui vit émotionnellement, lui vit intellectuellement. Nous sommes différents mais nous nous rejoignons.

Par contre, je n'ai jamais indiqué que le poly était une solution, ce serait plutôt une complication (intellectuellement parlant). L'amour est compliqué. Là encore, Kill vit différemment de moi. Il serait plus dans l'anarchie relationnelle (puisque l'on m'en expliqué le sens ici même et récemment) alors que moi je suis "issue" d'une situation mono-mono. Situation inenvisageable pour moi désormais.

Je laisse le soin à Kill de rectifier mes propos et espère qu'il ne m'en veut pas de m'avancer ainsi et exprimer qui il est à sa place.

#

Polygonale (invité)

le samedi 24 juin 2017 à 09h46

Oui mais pour les gens qui ne le connaisse pas, cela peut donner à une interprétation différente.

Son post sur le fil "Pressions sociales de l'entourage" est de même nature à affirmer que les mono ne veulent prendre aucun risque et sacrifie leur bonheur alors que les poly prennent des risques et son bien plus heureux...

Encore des inepties sortie de son chapeau, puisque il peut même quantifié la prise de risque et faire une corrélation avec la quantité de bonheur ( ça se quantifie le bonheur ?!)

Enfin bref, du militantisme à deux balles quoi...

#
Profil

alex666

le samedi 24 juin 2017 à 10h11

"Pour les monogames en crise, qui ne dorment plus pendant que leur partenaire s'épanouit avec quelqu'un d'autre"

Donc : démerde toi mono, gère ton truc moi le poly je m'éclate, et surtout m'emmerde pas avec tes jeremiades.

C'est une belle vision ouais.

Au secours...

#
Profil

bonheur

le samedi 24 juin 2017 à 14h59

Ce que je veux indiquer c'est que Kill a sa propre expérience de vie et celle-ci lui appartient. Egalement, que ses intentions sont bonnes, dans le sens où, si je me préoccupe des individus, lui se préoccupe de collectifs.

Personnellement, je ne considère justement pas ces posts comme du militantisme mais comme de l'observation d'un réel. Et sur ce point, j'ai également observé ce qui ressort des propos de Kill et dans une mesure approchante. Mont travail est un poste d'observation phénoménale et concret... sans compter les nombreux constats que je fais en dehors, parmi mes connaissances.

#
Profil

bonheur

le samedi 24 juin 2017 à 15h04

Kill
Pour les monogames en crise, qui ne dorment plus pendant que leur partenaire s'épanouit avec quelqu'un d'autre (donc pour thegain, mais pas que pour lui), faisons passer un message d'espoir:

Pourquoi ne pas citer l'intégralité et qu'y a t il de mal à vouloir offrir de l'espoir... car là est l'intention première. Car oui, évoluer de mono-mono à mono-poly, on passe des nuits blanches... et pas toujours seulement que le mono.

Kill, a toujours respecter les autres. Je pense en particulier à mon mari, mono, parachuter dans un univers poly. Kill a tenu compte des limites de ce dernier et les a respecter. Il a également tenu compte des mes aspirations.

J'espère rétablir la dignité mise à mal par méconnaissance et incompréhension. Si je le permet, tant mieux, sinon... tant pis.

#
Profil

calinou696

le samedi 24 juin 2017 à 15h14

Oui c'est le tord qu'on porte souvent aux relations libres. Le "vous voyez ca ne marche pas"
On compare des relations libres tumultueuses avec des relations mono, qui PARAISSENT tranquilles. Alors forcement..

Malgré les apparences, on a tous autour de nous des couples qui fonctionnent vraiment bien en mono. Mais aujourd'hui quel pourcentage honnêtement?
Le but du couple, et des relations humaines en général, c'est de gagner en bonheur.
Le mono a manifestement bien fonctionné un temps, mais les mœurs évoluant (et très rapidement ces dernieres decennies), on a quand même le sentiment que ce modèle mono ne rempli plus vraiment son rôle...
Ca me semble normal que les "polys" clament haut et fort qu'une autre vision du couple est possible.

#
Profil

bonheur

le samedi 24 juin 2017 à 15h24

Il est fondamental de clamer ce qui nous parait juste. Ce qui nous parait juste personnellement, ne l'est pas toujours pour autrui. Donc on peut tourner en rond longtemps. Il n'y a pas des bonnes et mauvaises solutions individuelles. En premier lieu celle de se trouver et de vivre suivant sa nature personnelle profonde et intérieure et non en suivant des concepts. Ceci implique que chacun-e doit se trouver et sur ce point, on s'en fout d'être mono ou poly, mais on ne s'en fout pas de travailler afin de se trouver. Je suis donc partisane de l'auto-évolution par la découverte. Chez moi, la découverte ne passe pas nécessairement par l'expérience et le vécu. L'intuition et le 6ème sens évitent des déboires.

Ce qui me convient, ne convient pas obligatoirement à chacun-e. Je ne suis pas une généralité et en plus, encore aujourd'hui, au regard des difficultés que je rencontre, je suis loin d'être parfaite (ça soulage de savoir que le parfait n'est pas humain).

Je ne sais pas quel est le but des relations humaines, mais c'est celui de vivre ensemble et si on y trouve le bonheur, alors je suis pour.

Des relations libres tumultueuses ? Ca sonne chez moi comme un non-sens. La liberté (elle n'existe jamais à 100%) n'est-elle pas là pour nous offrir nos 4 volontés et donc simplifié ?

#
Profil

bonheur

le samedi 24 juin 2017 à 15h26

Mon mari ne clame pas mon polyamour. Bcp de ces collègues nous voient comme le couple unis et heureux... sans savoir rien au fond de nous. De mon côté, sans clamer, je ne dissimule rien, et mes collègues savent pourquoi notre couple est unis et heureux.

#

Voui (invité)

le samedi 24 juin 2017 à 15h28

Bon Kill, défend ton bifteck là !

Calinou 696 :
"Malgré les apparences, on a tous autour de nous des couples qui fonctionnent vraiment bien en mono. Mais aujourd'hui quel pourcentage honnêtement?
Le but du couple, et des relations humaines en général, c'est de gagner en bonheur.
Le mono a manifestement bien fonctionné un temps, mais les mœurs évoluant (et très rapidement ces dernières décennies), on a quand même le sentiment que ce modèle mono ne rempli plus vraiment son rôle...
Ca me semble normal que les "polys" clament haut et fort qu'une autre vision du couple est possible"

Bof, de mon point de vue c'est le système dans son intégralité qui part en live.
Notre vie personnelle est devenue tout aussi aléatoire que notre vie professionnelle.
En un mot, ce qui caractérise notre époque c'est l'instabilité.

C'est aussi vrai pour les monos que les polys, les polys y sont juste légèrement mieux préparés car plus flexibles à la base.

That's all !

#
Profil

calinou696

le samedi 24 juin 2017 à 15h30

pour répondre à bonheur:
En théorie oui ;-) mais comme tu dis, personne n'est parfait, et mêmes dans de bonnes relations il y a des écueils, des souffrances, des incompréhensions, des frustrations, etc .. et bien souvent une séparation... donc oui ca parait tumultueux par rapport à un couple classique mono.
Et si on se retrouve à gérer plusieurs relations en même temps, ca peut devenir très tumultueux, c'est ce que je voulais dire.
Mais c'est la liberté, et la vie, qui veut ca. Donc certainement pas pour simplifier ! au contraire, une prison c'est simple et sécurisant.

Message modifié par son auteur il y a 2 ans.

#
Profil

bonheur

le samedi 24 juin 2017 à 15h35

D'accord sur un point Voui. L'instabilité devient incontournable et il faut s'y adapter. J'ai souvent changé de professions et d'employeurs. Je n'ai jamais changé de mari. Il faut, et sur ce point je rejoins Kill, il faut vivre selon soi et s'extraire de ce qui ne nous convient pas. Et justement cette instabilité fait que ça paraitra "normal" de s'assumer et de vivre suivant son ressenti. Le hic, justement, c'est peut être cette recherche de volonté de stabilité qui n'est plus pertinente.

D'ailleurs j'ai été instable professionnellement alors que j'ai été "stable" (et pas malheureuse, plutôt endormie) durant 20 ans de vie commune avec mon mari. Tous les vécus sont dans la nature.

#
Profil

bonheur

le samedi 24 juin 2017 à 15h39

Pour calinou696, dans mon travail je vois évoluer (je fais partie du décor) de nombreux couples et familles et je peux dire que pour moi le tumultueux c'est les gosses qui font des caprices, les parents qui se tirent dans les pattes... et ils sont nombreux, ça je le vois tous les week-end, tous les soirs après l'école, toutes les vacances... C'est arghh !!! Pas plus tard que ce matin :-( à de nombreuses reprises :-/ j'avais envie de hurler "temps mort !!!"

Chez les polys et chez certains couples mono, on n'agit pas ainsi. On communique, on ne beugle pas et l'autre n'est pas le crétin (la crétine) de service, bon à rien et patati et patata

#

Polygonale (invité)

le samedi 24 juin 2017 à 15h43

Clamer haut et fort que d'autres modèles sont possibles et fonctionnes c'est super et enrichissant de découvrir, par contre mettre des échelles de valeurs basé sur des chiffres inventés pour dire qu'un est mieux que l autre, c'est affligeant et contre productif.

Surtout quand on parle d'une chose comme le bonheur, les poly sont les premiers à dire​ que l'amour n'est pas quantifiable et mesurable, qu'il s aditionne sans se soustraire, alors comment se fait il qu'un concept aussi personnel et flou sur le bonheur le soit ?

C'est quoi la prochaine étape ? Les poly sont en moyenne 50% plus heureux que les mono ?

Désolé Bonheur, c'est super que tu connaisse Kill et ses valeurs, mais ça ne change rien à ce qu'il dise n'importe quoi sans aucune source et le fait de dire " c'est une observation personnelle de son entourage" c'est encore pire

#
Profil

calinou696

le samedi 24 juin 2017 à 15h43

Dak, effectivement quand tumultueux est en rapport avec des enfants ce n'est plus du tout la même chose, perso je pensais uniquement adulte-adulte.

#
Profil

bonheur

le samedi 24 juin 2017 à 15h54

J'ai dit que ça correspondait à une observation personnelle (pour ce qui est des chiffres que j'évaluerai - et oui, une évaluation approximative de ma part - dans ces tranches de chiffres. Après, les chiffres annoncés sont-ils inventés ??? Je l'ignore, juste ils me parlent assez et me paraissent cohérents.

Le bonheur, déjà qu'est-ce que c'est ? Pour moi c'est de l'ordre de ressentis. Je met au pluriel exprès. C'est émotionnel. Quantifiable ? bof. Je ne me suis jamais posé la question et celle-ci n'a pas de valeur pour moi.

#

Polygonale (invité)

le samedi 24 juin 2017 à 15h55

Chez les poly et certains couples mono ? Donc tout les poly communiquent calmement et respectueusement alors que seulement quelque couple mono en sont capable ?!

J'avais vu certains fil ou on mettait en garde les poly de ne pas avoir un complexe de supériorité et pendant un temps je pensais même en voyant ça que le polyamour c'était du pro élitisme, les propos tenus sur ce fil me prouve que j'avais peut être pas si tort que ça et c'est triste et dommage, surtout pour l'image du​ poly et des gens qui viennent découvrir cela....

#
Profil

bonheur

le samedi 24 juin 2017 à 15h56

Pour calinou, des couples qui s'engueulent (et parfois aussi avec la gd-mère ou autre) c'est de l'ordre adulte-adulte. L'éducation d'ailleurs semble fournir un sacré mobile d'engueulade, y compris quand l'enfant se tient tranquille, d'ailleurs.

#
Profil

bonheur

le samedi 24 juin 2017 à 16h03

Je n'ai aucun complexe de supériorité. Stop ! Je suis pour que tout le monde puisse s'adresser la parole sans s'agresser. Juste, j'observe en effet que notre monde, celui dans lequel je vis en tout cas, ne me donne pas tort, alors que sincèrement je préfèrerais. Ne pas me faire dire ce que je n'ai pas dit.

Je suis la première, et je ne regarde pas le temps passé, à vouloir que chaque individu se prenne par la main pour plus de bonheur justement. Il n'y a pas que le mien qui me préoccupe.

Je suis aussi la première à comprendre les personnes mono qui vivent mal une situation de transition à un couple mono-poly. Et même chez des couples mono-mono, il arrive que j'ai une écoute. Ne pas me mystifier, merci !

#
Profil

calinou696

le samedi 24 juin 2017 à 16h16

Pour répondre à polygonale, pour moi le polyamour, ce n'est pas un autre mode de fonctionnement, comme on changerai d'une moto pour une voiture ou un vélo.
C'est avant tout une profonde remise en question personnelle. Se poser des questions sur la notion de couple, sur les relations humaines, et sur la vie en général.

Ensuite pour ce qui est de le pratiquer, c'est tout autre chose, ca demande une certaine quantité de qualités...... une maturité certaine, une confiance en soi, etc.. car ca peut apporter + de malheurs que de bonheur. Et ca consomme aussi beaucoup d'énergie.
Je ne sais pas si j'ai tout ca. Je ne sais pas si je m'y réessayerai.

Je ne sais pas si je fais preuve d'un complexe de supériorité, mais en tout cas je suis fier d'avoir dépensé pas mal d'énergie là dedans quand je vois à côté pas mal de couples mono qui font des choix tristes (que ca soit pour eux, ou pour leurs enfants, ou leur entourage).
Après chacun fait bien ce qu'il veut.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion