Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Nouvelle ici

#
Profil

bonheur

le mardi 31 janvier 2017 à 13h06

Je crois, Muguet, que tu as fait en peu de temps un gigantesque bon en avant. Oui, désormais, il faudra du temps et tu as raison de ne pas faire de promesses pour les 50 années à venir. Le mariage, ben contre cela, il n'y a pas de remèdes. A part divorcer, juste pour ne plus se sentir marier. Savoir que si toi tu te sens engagée à ta façon, c'est à dire avec ta nature polyamoureuse, et même si M. t'apporte son soutien en ce sens, les autres te verront automatiquement comme "une femme mariée". Moi je ne peux aimer que des personnes intègres, alors ces personnes me fuient, puisque je suis mariée. Au fond, l'important est de rester soi, suivant sa vrai nature.

Les livres que je t'avais présenté le 26 janvier dernier restent de bons atouts pour avancer avec M., dans une dynamique commune. L'instant présent est un point de départ, je pense.

#
Profil

muguet

le mardi 31 janvier 2017 à 14h36

Merci Bonheur pour tes encouragements. Le mariage n'est pas remis en cause, il a juste permis une prise de conscience je pense.

Ca m'a fait bizarre hier soir de l'entendre dire "bien sûr que nous avons notre liberté" et la phrase d'après "mais je ne me vois pas te partager". Mais, je ne suis pas à lui !

Il faudra beaucoup de temps. Au moins la discussion est engagée.

#
Profil

bonheur

le mardi 31 janvier 2017 à 17h28

Je crois que j'ai été mal comprise. De toute façon, tu découvriras l'étiquette et son phénomène bien assez tôt. Pour l'instant, je dirais qu'il vous faut tout réinventer de la façon qui vous conviendra le mieux à tous les deux... réinventer votre couple, réinventer votre façon d'être marié, qui n'appartient qu'à vous deux.

Comme je l'ai déjà indiquée, je suis présente en mail privé, pour toi ou pour M., si vous le désirez.

#
Profil

TrioBulle

le mardi 31 janvier 2017 à 22h39

On va dire que c'était trop beau et trop rapide pour être vrai... Mais au moins, cela a débouché sur une discussion intéressante entre M et toi. Même si vous vivez déjà hors de la "norme" (végétalisme, etc) je pense qu'il faut un certain temps pour appréhender, comprendre et accepter tout ce qu'implique le polyamour.

Chez moi, pour l'instant tout va bien, mon mari a accepté mon amour pour mon lutin, mais en discutant un peu plus, quand je disais que pourquoi pas un autre lutin un jour (bon, ce n'est pas à l'ordre du jour, ces deux là me vont bien et me suffisent) il a répondu : heu, ben non, hein, c'est pas comme ça que je vois les choses !

Il a déjà mis du temps à comprendre et accepter que je puisse voir mon lutin seule. Il savait que j'en avais envie/besoin, mais il disait qu'il n'était pas prêt. Et puis finalement, il a dit oui, et il a vu qu'il n'avait rien perdu...

Le temps, les discussions, c'est pour moi indispensable.

J'espère que ça évoluera comme tu le souhaites.

#
Profil

muguet

le mercredi 01 février 2017 à 09h29

La discussion progresse. Et c'est lui qui vient discuter, la tête sur mon épaule. Hier soir il a admis que si une femme venait à l'embrasser il ne la repousserait peut-être pas. Et qu'on peut avoir des dérapages.
Et moi je lui ai dit que j'avais fait ce qu'il m'avais demandé, l'imaginer avec une autre, et que ça ne m'avait pas posé de problèmes. Parce que j'aime le voir heureux.<3

Avec L nous avons repris nos discussions classiques, bourrées de sous-entendues et de messages subliminaux. Je trouve ça tout simplement hypocrite. Je veux dire, on a toujours les mêmes sentiments l'un pour l'autre, si on a l'occasion de se revoir par le plus grand des hasards je pense qu'on finira très vite dans les bras l'un de l'autre, c'est juste qu'à la place d'en parler ouvertement on le fait de façon déguisée. Mais bon... C'est peut-être une façon de ne pas attiser la flamme.

#
Profil

gdf

le mercredi 01 février 2017 à 12h50

muguet
Avec L nous avons repris nos discussions classiques, bourrées de sous-entendues et de messages subliminaux. Je trouve ça tout simplement hypocrite.

Si vous avez eu une discussion ouverte sur le sujet, et que vous avez conclu qu'il valait mieux ne pas vous voir, mais que vous pouviez continuer à parler, alors ce n'est pas "hypocrite". C'est simplement la mise en application de votre accord.
Il n'y a pas de mal à faire semblant, si ça ne trompe personne.

#
Profil

bonheur

le mercredi 01 février 2017 à 14h28

Je sais que intellectuellement gdf a raison. Sauf que je trouverai également cela hypocrite, vraiment plus qu'hypocrite. Je suis d'accord avec Muguet, les faux semblant, c'est berk ! J'ai connu cela aussi, amitié quand ça dérange, amour quand ça arrange, et un perpétuel non équilibre avec cet arrière goût d'amertume face à cet amour étouffé volontairement. Personnellement, dans ces cas là, je tourne les talons et je fais mes adieux. Situation toxique pour moi. Quand l'amour n'est pas accueilli, rien de bon pour moi. Je dis bien pour moi.

#
Profil

muguet

le mercredi 01 février 2017 à 15h43

Ce n'est pas tant l'un pour l'autre qu'on est hypocrite, je trouve juste que le principe d'exclusivité force L à être hypocrite vis à vis de sa femme et de lui-même. Il dit "OK on reste fidèles à nos conjoints" et en même temps, il reconnaît lors du dernier message que les sentiments et l'attirance sont toujours là. En plus tout me dit qu'il y a de fortes chances pour que ça dérape à la prochaine rencontre s'il n'y a pas de danger que sa femme le sache. J'ai du mal à appeler ça fidélité.

#
Profil

Maxxence

le mercredi 01 février 2017 à 15h54

hummm ...

je trouve que certaines personnes ont la certitude facile.

Mes expériences démontrent que les choses sont bien plus complexes que cela et que les noeuds ne se dissipent pas sur une décision et en un coup de baguette magique.

Vouloir, c'est bien, pouvoir c'est mieux.

Vouloir et pouvoir : C'est loin de se faire sur un claquement de doigts.

C'est ce manque d'humilité devant la complexité de chaque situation qui me fait peur dans les "conseils" que je peux lire ici ou là. Rien de binaire, rien d'absolu, rien de certain. On par sentimentalité, pas électricité.

Si L se satisfait d'une certaine occultation et que @muguet n'a pas d'impériosité d'impliquer la femme de L. Pourquoi avoir des exigences pour eux ?

La seule chose dont je peux me prévaloir, qui m'est moralement nécessaire (je parle pour moi ;) ) c'est d'être en phase avec mes convictions, cela repose sur un regard que je porte sur moi-même, je ne juge pas mes partenaires, je juge nos rapports, je ne juge pas les rapports des autres, je juge les miens avec d'autres.

La sincérité que je cultive dans mes relations, elle n'implique pas un devoir pour les autres. Je n'ai pas a prendre en charge dans ma vie, les accointances des autres, j'ai à veiller à ce que mes actes soient en accord avec ma morale.

Quiconque vous soyez, vous n'êtes pas en mesure d'assumer ce que font les tiers, si vous pouvez apprécier une situation, c'est uniquement en regard de ce que vous dit l'autre. C'est sujet à débat. ;)

@muguet : Ne t'oublies pas, prends soin de toi, de tes besoins, de tes envies, de tes limites, de tes explorations, avant de vouloir/pouvoir pour d'autres, soit solide sur tes envies ;)

Message modifié par son auteur il y a 3 ans.

#
Profil

gdf

le mercredi 01 février 2017 à 19h49

muguet
. Il dit "OK on reste fidèles à nos conjoints" et en même temps, il reconnaît lors du dernier message que les sentiments et l'attirance sont toujours là. En plus tout me dit qu'il y a de fortes chances pour que ça dérape à la prochaine rencontre s'il n'y a pas de danger que sa femme le sache. J'ai du mal à appeler ça fidélité.

Ah j'avais pas compris ça comme ça.
Moi aussi j'ai du mal à appeler ça fidélité. Pour un tas de raisons plus ou moins idiotes, certains considèrent que fidélité = exclusivité sexuelle. Pas de sexe, pas d'infidélité.
C'est un peu léger.
Je dirais qu'on est fidèle si on est sur que ce qu'on fait ne posera pas de problème au conjoint s'il le sait.
Si je me cache pour cloper parce que ma femme risque de m'engueuler si elle me chope, quelque part, je suis infidèle.
Pour ma part, je clope seulement quand elle est pas là, parce que sinon je pue de la gueule, mais elle le sait et s'en fout.

#

FojerdicJa (invité)

le mercredi 01 février 2017 à 20h27

«   Ce n'est pas tant l'un pour l'autre qu'on est hypocrite, je trouve juste que le principe d'exclusivité force L à être hypocrite vis à vis de sa femme et de lui-même. Il dit "OK on reste fidèles à nos conjoints" et en même temps, il reconnaît lors du dernier message que les sentiments et l'attirance sont toujours là. »

Je ne vois pas en quoi c'est hypocrite une seule seconde, sur cette partie, et même bien au contraire.

Les ressentis et l'attirance sont une chose, et les actes et les choix fait face à des problèmes en sont une autre.

Il me semble au contraire très honnête d'admettre ce hiatus qui est somme toute parfaitement banal.

Ce qui pourrait être hypocrite, par contre, c'est de dire qu'on se tiendra à des décisions tout en pensant qu'on ne s'y tiendra pas vraiment.

#
Profil

muguet

le jeudi 02 février 2017 à 18h34

J'ai encore réfléchi à cette histoire d'hypocrisie, parce que je sentais qu'il y avait un nœud ici.

Je me suis d'abord rendue compte que lui ne se mentait pas, que s'il me dit qu'il veut en rester là même si c'est difficile pour lui, c'est vraiment ce qu'il ressent. Ensuite que les sentiments négatifs que je ressens ne regardent que moi : je suis (un peu) en colère parce que j'aurais aimé une autre suite à cette histoire. Je n'ai pas à lui reprocher son choix. Surtout si je lui dis que je l'accepte, sinon c'est moi qui ne suis pas claire dans cette histoire.

Je vois que j'ai du mal à passer à autre chose parce qu'il y a toujours une porte entrouverte dans ma tête puisqu'il dit qu'il pensera encore à moi. J'ai imaginé lui demander de s'engager clairement pour l'avenir, lui demander de prendre position une bonne fois pour toute : si on se revoit en tête à tête, que se passera-t-il ? Pour m'aider à faire mon deuil de cette relation. Et puis je me suis rendue compte que c'était lui demander ce que je ne veux pas qu'on me demande, une promesse pour l'avenir. Que tout ce que je risquais c'était de perdre en plus son amitié.

Et enfin je me suis rendue compte que cette amitié est plus importante à mes yeux qu'un moment qu'on passerait ensemble. Qu'en tant qu'amie je suis là pour le soutenir dans ses choix.

Bref, ça va mieux dans ma tête vis à vis de ma relation avec L.

#
Profil

muguet

le lundi 06 février 2017 à 12h54

Je vais pas forcément faire avancer grand'chose, mais à part ici, je n'ai nulle part où dire ceci : L me manque énormément. Beaucoup plus que je n'aurais pensé. Au point de me dire que la semaine vécue ne valait peut-être pas le manque que je ressens maintenant.

M et moi cheminons doucement vers la liberté. Mais à quoi ça va servir ?

Bref, je me rends compte qu'être polyamoureuse c'est aussi apprendre à être seule avec ses chagrins.

#
Profil

Souleo

le lundi 06 février 2017 à 18h08

muguet
Bref, je me rends compte qu'être polyamoureuse c'est aussi apprendre à être seule avec ses chagrins.

Je crois qu'on est tou.te.s passé.e.s par là, par cette interrogation sur la solitude. Personnellement je n'ai pas encore trouvé la réponse (y en a-t-il une ?), mais je sais qu'on est rarement seul.e avec ses émotions : tu peux en parler ici, et nous t'écouterons :-)
Je comprends que L te manque, et contre ça il n'y a pas grand chose à faire, à part le temps, la communication... Souhaites-tu lui faire part de ce manque ?

muguet
M et moi cheminons doucement vers la liberté. Mais à quoi ça va servir ?

Ça va servir à ce que tu sois au plus proche de qui tu es à l'intérieur, et ça c'est précieux :-)
Bien sûr pour le moment, cette liberté que tu es en train de mettre en place avec M ne te donne pas la possibilité de vivre ta relation avec L comme tu l'entendrais, mais c'est parce que L a lui aussi son chemin à faire ... On n'avance pas tou.te.s au même rythme, ni même parfois dans la même direction, donc il vaut mieux s'armer de patience (note pour plus tard : Souleo, inspire-toi donc de ce que tu écris si sagement :D)

Courage :-)

#
Profil

muguet

le mercredi 08 février 2017 à 09h36

Souleo
On n'avance pas tou.te.s au même rythme, ni même parfois dans la même direction, donc il vaut mieux s'armer de patience (note pour plus tard : Souleo, inspire-toi donc de ce que tu écris si sagement :D)

Hihihi, je vois que je suis pas la seule à bien mieux analyser et écouter les autres que moi-même ! :-D

Merci pour l'écoute. J'ai trouvé un moyen (peut-être) de mieux vivre ce manque : écrire des messages que je ne lui enverrai pas. Je sais que l'écrit est quelque chose qui m'aide dans mes difficultés. Là il faut vraiment que je fasse quelque chose, parce que je dors vraiment peu et je me vois mal expliquer pourquoi à M. "Heureusement", j'ai des soucis au boulot, je mets mes insomnies sur ce compte là.

#
Profil

muguet

le jeudi 09 février 2017 à 21h13

En direct live, les derniers rebondissements :-D

L m'a appelée ce matin.Je pense qu'il avait mal compris, que pour lui quand je lui disais que j'étais amoureuse ça voulait dire que je cherchais une forme d'engagement. Un truc énooorme, presque une demande en mariage. Et pas simplement "j'ai des sentiments forts et durables pour toi". Du coup il a pris un peu de distance. Mais en fait il éprouve la même chose que moi et espère bien qu'on va se revoir. <3

#
Profil

gdf

le vendredi 10 février 2017 à 20h33

muguet
Là il faut vraiment que je fasse quelque chose, parce que je dors vraiment peu et je me vois mal expliquer pourquoi à M. "Heureusement", j'ai des soucis au boulot, je mets mes insomnies sur ce compte là.

Je réagis avec un message de retard....À court terme, peut être est ce bien de ne pas dire à M pourquoi tu dors mal. À long terme, c'est dommage de ne pas pouvoir parler à la personne qui partage sa vie. Sans rentrer dans le détail, ne serait-ce pas mieux de pouvoir lui dire "il y a quelqu'un a qui je tiens et qui me manque?".

Sinon, pour L, c'est bien que vous soyiez encore en contact. Il faut faire attention avec les "je t'aime", car ils peuvent être interprétés de 1000 façons. "Sache que je", comme dirait Goldman.
Si tu cherches sur ce forum, il y a eu pas mal de débat sur la limite entre amour et amitié. Pour certains, l'amour est forcement associé à une forme d'engagement, pour d'autres, ce n'est qu'une évolution de l'amitié. Mettez vous d'accord sur votre propre définition, pour qu'il n'ait pas d'ambiguïté si vous vous dites "je t'aime"

#
Profil

TrioBulle

le samedi 11 février 2017 à 14h41

Le temps, Muguet, le temps.... Il faut du temps pour changer, pour accepter, quand ce n'est pas notre philosophie à la base.

Peut-être qu'un jour tout ce que tu souhaites sera possible

#
Profil

muguet

le dimanche 12 février 2017 à 14h19

gdf : j'ai explicité depuis à L ce que je mettais derrière ce mot. De l'amitié, l'envie qu'il soit heureux (avec ou sans moi), de l'attirance physique, le tout résistant à 4 années de séparation.

Pour la discussion avec M, c'est un des trucs que je sais pas trop comment gérer. Il sait ce qui s'est passé, il sait qu'on a poursuivi nos échanges, je lui ai dit que si on se revoyait il était fort possible que ça dérape encore. On a vraiment commencé à discuter au moment où L coupait les ponts, ce que M sait aussi. Je pense que ça faisait déjà pas mal à digérer pour une fois. Je préfère ne plus en parler. Mais je ne suis pas sûre d'avoir raison.

Je n'arrive pas à déterminer la limite entre ce que je dois dire et ce que je dois taire. En général je suis plutôt expansive sur ce que je ressens. Trop parfois, souvent. Là je vois bien que je ne peux pas lui dire chaque jour "j'ai eu du mal à dormir parce que je pensais encore à L". Et puis je n'ai pas envie de lui dire tout ce qui se passe entre L et moi. Alors du coup je tais tout et j'ai l'impression encore de lui mentir. Pour le moment j'attends qu'il remette lui-même le sujet sur le tapis.

#
Profil

muguet

le jeudi 16 février 2017 à 11h24

Dernier coup de fil de L. Sa femme est tombée sur nos derniers échanges, de ton relativement neutre. Crise à la maison. Il a réussi à gérer et à apaiser sa femme. Rupture franche et définitive en ce qui nous concerne. Je préfère ça, au moins c'est clair. Je vais pouvoir dormir.

Je vais peut-être pouvoir enfin passer à autre chose. Ce que j'attends depuis 5 ans et demi. Ce qui n'enlève rien à l'intérêt de la discussion que nous avons eu M et moi.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion