Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

De la théorie à la pratique

Bases
#
Profil

Hubrist

le mardi 01 mars 2016 à 17h18

Bonjour à tous,

Je vis depuis une dizaine d'années une relation très stable avec ma compagne
dans laquelle la confiance et la communication sont des valeurs clefs.
Ensemble, nous avons appris à accepter le fait de regarder ailleurs, de se laisser
séduire par des personnes extérieures à notre relation, mais sans jamais
passer à l'action. Depuis plusieurs années, nous évoquons notre envie d'ouverture
à des amours plurielles et nous sommes en train de passer à la pratique ces jours-ci.

Ma compagne a rencontré une personne à son goût, que je ne connais que de ce
qu'elle m'en a dit, et les deux se sont rapprochés avec mon accord pour tenter
l'expérience.
Les choses ont avancé très vite, peut être trop pour moi sans rentrer dans le détail.

Aujourd'hui, je ressens une jalousie terriblement pénible, d'autant plus que j'aime ma
compagne et lui souhaite de pouvoir vivre comme elle l'entend.
A ce stade, je me demande si nous ne sommes pas allés trop vite en besogne...
et peut être bien mal.

Pensez-vous qu'il soit essentiel de rencontrer les relations
secondaires de sa relation primaire avant de songer à aller plus loin ?
Pensez-vous qu'il faille être honnête sur sa conception polyamoureuse avec une
personne qui nous intéresse dés que l'on cherche à avoir une relation plus intime ?
Quid du sexe dans tout ça ?
Comment faites-vous de votre côté quand vous rencontrez
une nouvelle personne qui pourrait devenir une relation secondaire ?
Fixez-vous un temps d'adaptations avant d'aller plus loin ?
La nouvelle relation est-elle immédiatement amenée à rencontrer toutes les autres
personnes de la relation poly ?

Beaucoup de questions, bien peu d'expérience de mon côté.
Je remercie les personnes qui me répondront.

#
Profil

Evavita

le mardi 01 mars 2016 à 18h42

Bonjour Hubrist

Ces sujets là ont été pas mal traités donc hésites pas à te servir de l'outil de recherche ou à surfer sur le forum ce qui te permettra d'avoir pléthore d'avis.

"Pensez-vous qu'il soit essentiel de rencontrer les relations
secondaires de sa relation primaire avant de songer à aller plus loin ?"

Et bien ça dépend pas mal de ce qui te mets à l'aise ou pas et de comment tu as envie de le vivre, c'est plutôt ça l'essentiel. Je dirais que le cas de figure où je me dit que ça pourrait être utile c'est si les personnes impliquées vont être de toute manière amenées à se croiser (anniversaire d'amis en commun ou autre) dans quel cas, ça pourrait retirer un malaise de se voir avant. C'est aussi parfois utile pour désacraliser cet autre, constater que ce n'est qu'un être humain. Mais je le répète, ça dépend vraiment des besoins de chacun.e.
Pour certains, ielles se connaissaient déjà avant que la relation ne débute, du coup la question qui se pose est plus de savoir si ielles vont chercher à mieux se connaitre compte tenu qu'ils ont quelqu'un de commun.

"Pensez-vous qu'il faille être honnête sur sa conception polyamoureuse avec une
personne qui nous intéresse dés que l'on cherche à avoir une relation plus intime ?"

Je dirais que ce n'est pas être polyamoureux que de cacher à quelqu'un qui nous intéresse que l'on a déjà quelqu'un dans sa vie. Après là où c'est compliqué c'est de savoir quand on va l'en informer. En ce qui me concerne, je pense que le plus tôt est le mieux. Premièrement ça évite que la personne se dise qu'on a cherché à abuser d'elle en lui cachant l'information et en la laissant d'abord éprouver de l'intérêt avant d'être honnête. Deuxièmement ça permet d'aborder le sujet à un stade où la conversation n'est pas centrée sur la personne que j'ai en face de moi. Ca prend des air de caractère informatif et non de coming-out juste avant le premier baiser (bof)

"Quid du sexe dans tout ça ? "

La question est très vague alors du coups je suis un peu bloquée. Tu veux dire qui couche avec qui ou quelle pratique sexuelle avec quelle personne? Tu veux parler des ist?

"Comment faites-vous de votre côté quand vous rencontrez
une nouvelle personne qui pourrait devenir une relation secondaire ?
Fixez-vous un temps d'adaptations avant d'aller plus loin ? "

Le temps d'adaptation que je donne à mes partenaires dépend pas mal des partenaires en question, de ce qu'on a convenu ensemble, de ce dont ils ont besoin. Après je ce n'est pas un temps défini, c'est plus que je prend le temps de prendre la température et de voir comment ils se sentent face à un nouveau venu ou à une quelconque avancé. Je le fais pas vraiment parce qu'on l'a convenu d'ailleurs, c'est plus parce que je veux que les choses se passent bien et sans brusquerie ou risque de blesser quelqu'un.

"La nouvelle relation est-elle immédiatement amenée à rencontrer toutes les autres
personnes de la relation poly ?" Ce n'est absolument pas une règle générale. Je laisse ça entre leurs mains, ils se sont très bien débrouillés tout seuls quand ils ont eu envie de mieux se connaître. Si il y en a un qui veut rencontrer l'autre mais que ce n'est pas réciproque, il est naturellement hors de question de le pousser à le faire.

Message modifié par son auteur il y a 3 ans.

#
Profil

Hubrist

le mercredi 02 mars 2016 à 18h52

Bonjour Evavita,

Un grand merci pour avoir passé au crible toutes mes questions (+) :-) ! Tu as raison, j'aurais effectivement dû compulser un peu plus les autres discussions avant d'en démarrer une nouvelle... j'ai passé un peu de temps sur le site à chercher quelques conseils pour démarrer en douceur mais sans vraiment parvenir à mes fins et j'ai démarré ce sujet un peu à chaud. Toutes mes excuses aux admins et modos :-/ ...

Pour en revenir à ton message, tes réponses me comblent par leur pertinence, leur pragmatisme et leur grande prévenance. En ce qui concerne ma question sur le sexe (trop vague c'est vrai), je voulais plutôt te demander à quelle vitesse les choses avaient progressé avec tes nouvelles relations, si toi et ta relation primaire avez décidé ensemble qu'il t'était possible d'aller plus loin ou si les choses se sont faites sans consensus. En gros, comment as-tu géré cette évolution que je trouve sensible...

Je suis ton conseil et continue d'écumer le forum, sans doute y trouverai-je des réponses variées sur ce thème... et sur toutes les questions que je me pose, fort heureusement plus à froid à présent. Encore merci pour ton aide dans ces moments incertains <3 .

Message modifié par son auteur il y a 3 ans.

#
Profil

Evavita

le mercredi 02 mars 2016 à 19h37

Je suis embêtée parce que je vois bien que je n'ai pas suffisamment détaillé mon propos pour éviter que tu y voies un reproche. Quand je te parlais d'aller voir d'autre fil, c'était plus pour que tu ne te contentes pas uniquement des avis que tu auras sur ce fil et non pas du tout pour te dire que ton fil n'a pas lieux d'être. Chaque situation reste unique et ton vécu ou ton histoire mérite un fil à elle toute seule à mon sens :) Je pense pas que ça dérange les modos en tout cas.

En ce qui me concerne, je ne suis pas passée d'un "couple monogame" à un "couple poly". C'était plus une démarche personnelle. Les relations que j'ai actuellement se sont donc construite sur la base de la non exclusivité donc mon vécu ne va pas trop t'aider là dessus.

Les discussions que je peux avoir concernant les relations sexuelles de mes partenaires sont plus de l'ordre de la protection par rapport aux ist. Mais encore une fois, il n'y a pas vraiment de règles. Certains sont sensibles pour ce qui est des relations sexuelles, d'autre pas, d'autre encore bloquent sur d'autres "étapes" de la relation.
Ce qui est important à mon sens c'est de chercher à savoir ce qui est important pour toi, si tu ressens le besoin de parler avec ta compagne avant qu'elle n'en n'arrive au rapport sexuel ou pas. Discuter pour savoir si elle de son côté se sent à l'aise à l'idée d'en parler avant ou si elle veut que cet aspect là de sa relation reste intime. Bref trouver un fonctionnement qui vous convienne à tout les deux - parfois on arrive à trouver en 3 secondes et des fois c'est plus compliqué-.

Est-ce que tu veux nous en dire un peu plus question que les personnes qui passent ici puissent te répondre plus précisément? Parce que du coup ne sachant pas, je reste assez générale alors que tu as peut-être envie d'entendre parler plus précisément de quelque chose.

Message modifié par son auteur il y a 3 ans.

#
Profil

Polyglotte

le mercredi 02 mars 2016 à 23h43

Bonsoir Hubrist,

J'ai un peu lu les messages précédents. Il me semble qu'au contraire c'est intéressant de changer, ou plutôt d'évoluer, ca ne constitue ni un danger, ni une menace, en tout cas jamais un drame. L'essentiel me semble avoir été préservé dans ton couple: La liberté. La tienne et celle de la personne que tu aime.
Au début on se fabrique tout un tas de peur, mais c'est parce qu'elles sont connectés à nos désirs de changement. Nos désirs tout court. Le désir inclus la peur, c'est un élément perturbateur, il est normal que l'on soit perturbé. Je dis cela avec du recul.. même si ca bouscule quand on est pris dans la tempête des émotions, ce que je comprends. Il faut du temps, c'est un précieux allié. Du temps et de la confiance en soi. Pas forcément en l'autre. Mais en soi-même..
La confiance qu'on donne ou porte à l'autre ne changera rien, ce n'est qu'une envie de "contrôler les choses" tout au plus.. pas une "confiance" comme on l'entend. La confiance on doit l'avoir avec soi. L'autre est libre, et il le reste, même dans un couple dit "fidèle". La confiance n'est pas une garantie de garder l'autre. Quelque soit la relation. C'est mon avis en tout cas. Avoir confiance en soit nous permet de répondre à toutes les questions que l'on se pose, nous sommes tout ce dont nous avons besoin.

Bref, concrètement, en lisant, je me suis demandé si c'était judicieux d'aller aussi vite. Je veux dire, de parler avec la personne que l'on aime des relations que nous avons à côté. Ce n'est pas nécessaire de vouloir faire preuve d'honnêteté aussi rapidement, car ce n'est pas facile, c'est ce qu'il y a de plus dur pour l'un et pour l'autre. Au début, on a la fausse impression que l'autre ne nous aime plus vraiment, on est plus indulgent avec nos propres relations hors couples qu'avec celles de l'être aimé. C'est comme ca... c'est dur de changer du jour au lendemain voilà tout. On en revient aux peurs. Et je pense que si toi tu as peur de perdre la relation avec ta copine, je pense qu'elle aussi doit ressentir à peu près la même chose. Parlez donc surtout de vous, de votre amour, de vos sentiment et de leur évolution pour commencer... vous aurez tout le temps plus tard si vous en avez envie, de parler de vos aventures à côté.
Car je crois, ce n'est que mon avis, que chacun doit d'abord découvrir de son côté ces territoires inconnus. Librement, sans éprouver de culpabilité ou se dire qu'il va devoir en parler à son ou sa conjointe.

C'est toujours terriblement éprouvant, comme tout changement dans la vie. Le propre du changement d'ailleurs,, est de nous déstabiliser, car nous changeons quand-même des habitudes, un confort, des certitudes qui ne peuvent pas s'écrouler comme cela, sur une simple décision. quand bien même c'est une décision commune..

Enfin voilà, c'est à peu près comme cela que je vois les choses. Au départ, c'est de la bienveillance et de l'attention, ou de l'amour pour résumer ca, dont vous avez besoin. Parlez de vous l'un à l'autre.. et faites vous confiance. L'honnêteté que vous semblez vouloir vous donner, et c'est légitime, ce peut être aussi cette honnêteté de reconnaître que l'autre est suffisamment grand pour découvrir et explorer ses propres désirs tout seul, sans que cela ne mette en péril votre amour. Je crois que c'est aussi cela..
En tout cas, je vous souhaite tout le meilleur à vous deux, et plein de belles rencontres aussi légères qu'inspirantes pour vous.

Belle soirée:-)

#
Profil

Evavita

le jeudi 03 mars 2016 à 06h14

Salut Polyglotte et bienvenu sur le forum.

Ton message m'a interpellée. Alors j'ai bien relu les messages d'Hubrist et il y a des éléments dans ton post qui répondent à des choses que je n'ai pas vu dans le sien. Ou alors c'est moi qui ne sais pas correctement lire entre les lignes?

"Il me semble qu'au contraire c'est intéressant de changer, ou plutôt d'évoluer, ca ne constitue ni un danger, ni une menace, en tout cas jamais un drame."

Au contraire de quoi?

"La confiance qu'on donne ou porte à l'autre ne changera rien, ce n'est qu'une envie de "contrôler les choses" tout au plus.. "

Pourquoi penses-tu que Hubrist n'a pas confiance en sa compagne?

"Et je pense que si toi tu as peur de perdre la relation avec ta copine, je pense qu'elle aussi doit ressentir à peu près la même chose."

Pourquoi penses-tu qu'il y a une peur d'Hubrist de perdre sa relation?

Message modifié par son auteur il y a 3 ans.

#
Profil

Hubrist

le vendredi 04 mars 2016 à 11h36

Bonsoir à tous les deux,

Evavita
Je suis embêtée parce que je vois bien que je n'ai pas suffisamment détaillé mon propos pour éviter que tu y voies un reproche. Quand je te parlais d'aller voir d'autre fil, c'était plus pour que tu ne te contentes pas uniquement des avis que tu auras sur ce fil et non pas du tout pour te dire que ton fil n'a pas lieux d'être.

Aucun problème ne t'inquiète pas ! J'en profite pour vous redire un grand merci pour vos mots qui nourrissent mes réflexions... sans ce forum et vos réponses, je ne sais vraiment pas comment je serais parvenu à garder la tête hors de l'eau, malgré toute l'attention que m'accorde ma compagne.

Je me rends compte que je n'ai pas trop détaillé ma situation actuelle, petit résumé donc : je suis donc en couple depuis une dizaine d'années avec Tea et nous entretenons tous les deux une relation sentimentale platonique avec une amie, Choco. Tea a rencontré Sucre (le nouveau bonhomme, donc) et leur relation a pris très vite une dimension sexuelle...

Là, on s'est tous un peu faits dépassés par la situation et la jalousie m'a explosé en pleines viscères. Mécanisme du jaloux en manque de confiance en lui : je ne connais absolument pas Sucre, je me le représente donc comme parfait, inégalable et menaçant (alors que ce garçon est très gentil d'après tout ce qu'a pu m'en dire Tea). C'est pourquoi j'ai besoin de le rencontrer pour m'aider à dominer ma jalousie, même si c'est une solution temporaire, et que je devrais travailler sur moi-même pour des résultats à plus long terme.

@ Polyglotte : côté confiance en l'autre et en particulier dans ma compagne, je me sens tout à fait en accord avec l'article "La confiance vers l'amour multiple et pluriel" de ce site. Je connais ma compagne et j'ai bien confiance en elle, c'est vraiment de mon côté que ça pèche :-/ . J'ai l'impression que tu jouis toi-même d'une grande confiance en toi pour ne pas te triturer l'appareil digestif comme je le fais ! Si tu as des conseils pour avancer sur ce chemin, je suis preneur... et je suis tout à fait d'accord avec toi sur le fait que le temps et la confiance en soi soient les meilleurs alliés pour évoluer dans sa vie sentimentale :-) .

@ Evavita : j'abonde dans ton sens sur le "fonctionnement à trouver à deux". Tea et moi savons que nous avons envie d'échanger sur ce que nous vivrons avec nos relations secondaires, y compris d'un point de vue intime. Mais il serait normal de demander la permission à nos relations secondaires avant cela, qu'en penses-tu ? Il s'agit aussi de dévoiler une part de leur intimité, après tout... [...] Pensez-vous que je me prends un peu trop la tête sur ce sujet précis ?

Evavita

Polyglotte
"Il me semble qu'au contraire c'est intéressant de changer, ou plutôt d'évoluer, ca ne constitue ni un danger, ni une menace, en tout cas jamais un drame."

Au contraire de quoi?

Effectivement, je suis d'accord avec toi Polyglotte :-) , par contre je ne sais pas trop ce qui t'a donné l'impression que l'évolution de ma relation ne m'intéressait pas :-/ ? La peur de l'inconnu me semble instinctive, et je n'ai pas la chance d'être poly dans l'âme : je suis d'accord avec cette philosophie, j'ai des envies qui m'y ramènent mais la mise en pratique peut parfois surprendre.

Evavita

Polyglotte
"La confiance qu'on donne ou porte à l'autre ne changera rien, ce n'est qu'une envie de "contrôler les choses" tout au plus.. "

Pourquoi penses-tu que Hubrist n'a pas confiance en sa compagne?

J'avoue que je ne comprends pas non plus très bien ce que tu veux dire, Polyglotte. Pourrais-tu rentrer dans le détail s'il-te-plaît :-) ?

Evavita

Polyglotte
"Et je pense que si toi tu as peur de perdre la relation avec ta copine, je pense qu'elle aussi doit ressentir à peu près la même chose."

Pourquoi penses-tu qu'il y a une peur d'Hubrist de perdre sa relation?

J'ai effectivement une peur lointaine et infondée de perdre la relation avec Tea. Cette peur, qui remonte à environ un an, est liée à des difficultés personnelles dans ma vie. Incidemment, elle s'exprime plus depuis que Tea s'est rapprochée de Sucre, mais elle ne trouve pas sa source dans la relation que j'ai avec elle.

J'en ai écrit une sacrée tartine... mais rien que ça, c'est déjà prendre du recul sur ce qui se passe et ça me fait du bien :-) . Choco, Tea et moi rencontrerons bientôt Sucre tous ensemble (tout le monde est d'accord) et cette perspective m'aide aussi à aller de l'avant !

Je vous souhaite le meilleur pour ce jour.

Message modifié par son auteur il y a 3 ans.

#
Profil

Evavita

le vendredi 04 mars 2016 à 23h51

Merci de nous avoir donné un peu de contexte, tes questions me paraissent plus claires à présent.

Hubrist
C'est pourquoi j'ai besoin de le rencontrer pour m'aider à dominer ma jalousie, même si c'est une solution temporaire, et que je devrais travailler sur moi-même pour des résultats à plus long terme.

Au moins ça a le mérite d'être clair. Mais tu as l'air sûr de ce que tu as envie et d'après ce que je comprend tout le monde est pour la démarche dans ta "constellation amoureuse". Du coup la question que je me pose c'est qu'elle est la raison qui t'as poussé à nous demander ce que les autres faisaient dans le domaine? Est-ce que tu as douté de l'utilité de la démarche ou de si elle était "une bonne chose à faire"?

Hubrist
je n'ai pas la chance d'être poly dans l'âme

Ce n'est pas le sujet ici mais je ne crois pas qu'on soit "poly dans l'âme". Qu'il y ait des personnes avec un vécu ou des envies qui créent un terrain plus fertile, certainement. Je ne me vois pas du tout dans une relation monogame mais j'aurais pu faire le choix de "me forcer" ou d'être monogame et de tromper mon partenaire. En ce qui me concerne c'est donc un choix et non pas une nature.

Hubrist
Mais il serait normal de demander la permission à nos relations secondaires avant cela, qu'en penses-tu ? Il s'agit aussi de dévoiler une part de leur intimité, après tout... [...] Pensez-vous que je me prends un peut trop la tête sur ce sujet précis ?

Message modifié par son auteur il y a 2 jours.

J'avais un prof de physique qui nous avait expliqué que dire que dire que quelque chose est négligeable -une force de frottement par exemple- ne voulait rien dire. Que pour que ça veuille dire quelque chose fallait dire "négligeable par rapport à ...." - au poids par exemple-.
Du coup est-ce que tu te prend trop la tête? Et bien ça dépend par rapport à quoi ou à qui. 5 cuillères à café c'est trop pour un thé mais c'est pas assez pour un gâteau au choco ;)

Quand plus haut je te disais de voir si ta compagne "se sent à l'aise à l'idée d'en parler avant ou si elle veut que cet aspect là de sa relation reste intime", il est vrai que je ne l'ai pas précisé mais dans sa "volonté" elle porte en quelque sorte la responsabilité d'y inclure celle de Sucre. C'est à Tea de s'enquérir auprès de Sucre de ce qu'il veut voir rester intime puis à Tea de voir si elle prend compte de ça dans sa volonté à partager. Je ne sais pas si je suis très claire sur ce coup là alors hésites pas à me dire si c'est le cas.
Je trouve très sain que tu te poses cette question là parce que cela implique que malgré ta jalousie, tu vois Sucre comme un être humain à qui tu reconnais des besoins. Et tu peux accepter de les faire passer avant les tiens quand ça te parait légitime -en l'occurence le respect de son intimité face à ton besoin que Tea te raconte ce qu'il se passe-

Si tout le monde est d'accord pour se voir c'est cool. Je te conseille néanmoins de voir si à la suite de cette entrevue -qui restera probablement superficielle car pas dans un rapport un à un- de voir si tu te sens de voir Sucre seul une fois suivante pour faire une activité ou une autre.
En effet, si ton envie de le voir consiste à le démystifier la personne, je pense que cela marche souvent mieux quand on a faire qu'à elle car ça ne sera souvent pas le même type de conversation.

Bonne nuit

#
Profil

Hubrist

le samedi 05 mars 2016 à 11h01

Evavita
Au moins ça a le mérite d'être clair. Mais tu as l'air sûr de ce que tu as envie et d'après ce que je comprend tout le monde est pour la démarche dans ta "constellation amoureuse". Du coup la question que je me pose c'est qu'elle est la raison qui t'as poussé à nous demander ce que les autres faisaient dans le domaine? Est-ce que tu as douté de l'utilité de la démarche ou de si elle était "une bonne chose à faire"?

Si tu parles de la démarche de rencontrer Sucre, je vous ai posé la question de façon ouverte pour découvrir quelques expériences personnelles et leurs fruits. Je n'ai pas douté de la démarche, mais je me demandais si elle ne s'apparentait pas à un désir de ma part de tout contrôler, savoir ce qui se passe avec qui, de quelle façon, etc., tout comme le fait de parler de l'intimité de Tea avec Sucre. J'ai progressé sur ce sujet depuis... j'ai toujours envie de rencontrer Sucre pour faire tomber mon fantasme du fantôme parfait, mais aussi et surtout pour découvrir cette personne qui intéresse tant Tea. On en vient d'ailleurs à ce que tu disais :

Evavita
Quand plus haut je te disais de voir si ta compagne "se sent à l'aise à l'idée d'en parler avant ou si elle veut que cet aspect là de sa relation reste intime", il est vrai que je ne l'ai pas précisé mais dans sa "volonté" elle porte en quelque sorte la responsabilité d'y inclure celle de Sucre. C'est à Tea de s'enquérir auprès de Sucre de ce qu'il veut voir rester intime puis à Tea de voir si elle prend compte de ça dans sa volonté à partager. Je ne sais pas si je suis très claire sur ce coup là alors hésites pas à me dire si c'est le cas.

Cela me paraît très clair. J'abonde dans ton sens. Je suis convaincu qu'il me faut respecter l'intimité de Sucre avec Tea. Je me suis aperçu que ça ne me regardait tout simplement pas ! Je me suis aussi rendu compte de l'absurdité de la démarche visant à connaître (et donc quelque part à contrôler) ce qui pouvait se passer entre eux, ce qui serait étouffant et finalement tout à fait inutile. J'en ai déjà parlé à Tea et j'évoquerai la chose avec Sucre à notre rencontre, pour bien clarifier les choses. Accepter de laisser l'un comme l'autre choisir de me parler de leur intimité uniquement s'ils en ont envie me paraît bien la meilleure solution. Après tout, je n'ai jamais demandé à un-e ami-e même proche de me détailler le contenu de ses ébats de la nuit dernière. Il n'y a pas de raison que ça commence aujourd'hui, avec Tea, Sucre ou qui que ce soit d'autre.

Evavita
Ce n'est pas le sujet ici mais je ne crois pas qu'on soit "poly dans l'âme". Qu'il y ait des personnes avec un vécu ou des envies qui créent un terrain plus fertile, certainement. Je ne me vois pas du tout dans une relation monogame mais j'aurais pu faire le choix de "me forcer" ou d'être monogame et de tromper mon partenaire. En ce qui me concerne c'est donc un choix et non pas une nature.

Je crois entrevoir ta conception des choses... et je tombe d'accord sur l'idée du choix. Ce que je veux dire par "ne pas être poly dans l'âme", c'est finalement ne pas avoir encore pleinement intégré la démarche, dans mon cerveau et dans mon coeur. J'ai la philosophie, les idées, l'envie, mais je dois aussi m'adapter à ce que crée ce choix du polyamour dans mon quotidien : c'est cela qui est nouveau pour moi. Je pense que c'est une affaire de temps, essentiellement, mais aussi d'ouverture, d'expérience, d'échanges et de réflexion... et puisqu'on en parle, merci de m'aider sur cette jolie voix pavée de nos désirs et de notre envie de les vivre <3 :-) .

Evavita
Si tout le monde est d'accord pour se voir c'est cool. Je te conseille néanmoins de voir si à la suite de cette entrevue -qui restera probablement superficielle car pas dans un rapport un à un- de voir si tu te sens de voir Sucre seul une fois suivante pour faire une activité ou une autre.
En effet, si ton envie de le voir consiste à le démystifier la personne, je pense que cela marche souvent mieux quand on a faire qu'à elle car ça ne sera souvent pas le même type de conversation.

J'avoue que je n'y avais pas encore pensé... cela montre que j'avance un peu à vue de nez ! On verra ce que donne cette première rencontre mais ça vaudrait effectivement le coup d'une rencontre en tête à tête... merci pour ce conseil avisé !

Evavita
Bonne nuit

Elle fut excellente... grâce à Tea, Choco, Sucre, toi et toutes mes récentes décisions.
Bienheureuse journée à toi :-) !

Message modifié par son auteur il y a 3 ans.

#
Profil

Tcheloviekskinoapparatom

le samedi 05 mars 2016 à 17h39

Puisque tu demandes des témoignages, voici le mien. Avec mon amour nous étions polys depuis le début, mais de fait nous n'avons pas eu de relations autres avant avoir passé trois ans ensemble - ça s'est juste trouvé comme ça. Quand elle est tombée amoureuse d'un autre homme j'étais donc théoriquement préparé, mais... précisément le passage de la théorie à la pratique n'est pas toujours évident, même si la théorie a beaucoup aidé, et que somme toute j'ai retrouvé un équilibre assez rapidement (disons quelques mois), et que j'ai finalement été ravi de ce passage "de l'autre côté".
J'avais déjà croisé l'amoureux de mon amoureuse avant qu'ils sortent ensemble, on s'est revus une fois qu'ils étaient ensemble et que je savais qu'ils vivaient une histoire forte. J'étais déjà apaisé à ce moment là (avec mes propres relations, par ailleurs), et étais très content de le voir. Comme Evavita le disait c'est resté "superficiel", mais très sympa, on a bu des bières et écouté de la musique.
En fait le truc vraiment beau de cette expérience c'est la joie dans les yeux de ma copine, joie d'être avec ses deux amoureux, et joie de voir qu'on était amicaux l'un envers l'autre. Très chouette souvenir.
Plus tard j'ai vaguement entamé une conversation plus intime avec cet homme, mais la communication ne passait pas. Pas très grave, on n'a pas insisté. Perso je trouve bien de reconnaître les amours de ses amours, mais on n'a pas en général de raison ni de possibilité de rentrer dans des grands échanges intimes, en tous cas dans mon expérience.

#
Profil

Evavita

le dimanche 06 mars 2016 à 06h25

Hubrist
je vous ai posé la question de façon ouverte pour découvrir quelques expériences personnelles et leurs fruits.

Je n'avais pas compris que c'était ça que tu recherchais. Les fois où ça été plus important pour moi d'attraper au vol les occasions de connaitre "l'autre" c'est plus quand je me retrouvais à la place de Sucre. C'est très personnel mais quand je me retrouve à fréquenter quelqu'un qui a une relation déjà existante, j'ai conscience du fait que cela peut modifier l'équilibre de leurs relations. Il est important pour moi de faire mon possible pour ne pas débouler dans la vie des autres sans crier gare, sans que le partenaire ne se sente gêné ou menacé par mes actions. Mon moyen à moi pour y parvenir c'est de prendre la température et j'y parviens mieux en faisant (mieux) connaissance avec les personnes en question.
Je n'en n'ai pas toujours eu envie, il y a des cas où j'ai été intimidée par la personne, des cas où j'ai constaté que ce n'était pas nécessaire ou souhaité. Certaines qui sont des connaissances avec qui on a pas dépassé le stade des conversation dite mondaine parfois même que je n'ai fait qu'apercevoir. Certaines sont devenus des amies et des confidentes. Il y en a même une avec qui j'étais restée en contact malgré le fait que nous n'avions plus d'amoureux en commun à qui je souhaite beaucoup de bonheur ou qu'elle soit. Il y en a une autre qui m'a empoisonnée dans un cauchemars (les joies de l'inconscient) :S

A noter qu'il est déjà arrivé qu'on se fasse un week-end/journée/soirée avec des amoureux et leurs relations et que c'était chouette parce que c'est une entité que j'aime beaucoup.

Voilà ce que je peux te dire. Je ne rentre pas plus dans le détail parce que ça fait longtemps que mon pseudo ne m'offre plus les avantages de l'anonymat.

#
Profil

Hubrist

le lundi 07 mars 2016 à 00h01

@ Tcheloviekskinoapparatom : Je te remercie, ton expérience me fait beaucoup penser à celle que je vis actuellement... ça m'aide vraiment.

Tcheloviekskinoapparatom
somme toute j'ai retrouvé un équilibre assez rapidement (disons quelques mois)

C'est dingue, mais je viens seulement de comprendre que ça va prendre du temps. J'ai rencontré Sucre - le nouvel amoureux de Tea - qui est très sympa et le courant est plutôt bien passé. Ca m'a quand même fait bizarre de les voir partir bras dessus bras dessous pour la nuit. Pas de jalousie mais de l'angoisse. J'ai l'impression que le plus dur, finalement, c'est de devoir partager un temps d'intimité dont on était finalement un bénéficiaire privilégié... Pour l'instant je me sens un peu au milieu du gué, la situation est trop récente et l'eau doit couler sous les ponts. Allez, soirée lecture studieuse pour combler la paire de pieds manquante dans le lit :-D .

Tcheloviekskinoapparatom
En fait le truc vraiment beau de cette expérience c'est la joie dans les yeux de ma copine, joie d'être avec ses deux amoureux, et joie de voir qu'on était amicaux l'un envers l'autre. Très chouette souvenir.

C'est si vrai <3 ! Pour ma part, ça m'aide vraiment à outrepasser tous les blocages élémentaires, de la jalousie aux angoisses. Mille mercis à toi de partager cela...

Evavita
C'est très personnel mais quand je me retrouve à fréquenter quelqu'un qui a une relation déjà existante, j'ai conscience du fait que cela peut modifier l'équilibre de leurs relations. Il est important pour moi de faire mon possible pour ne pas débouler dans la vie des autres sans crier gare, sans que le partenaire ne se sente gêné ou menacé par mes actions. Mon moyen à moi pour y parvenir c'est de prendre la température et j'y parviens mieux en faisant (mieux) connaissance avec les personnes en question.

C'est vraiment très prévenant de ta part et je pense que cela a dû beaucoup aider tes nouvelles relations à se créer avec harmonie :-) ... J'ai aussi la chance de trouver en Sucre quelqu'un d'attentif aux autres relations de Tea... ça facilite énormément les choses, surtout pour une première fois.

Les premiers pas sont faits, la relation commence à s'installer tranquillement, y compris en moi... mais il me reste beaucoup de chemin à faire. Pour l'instant, Tea et Sucre s'apprécient et s'attirent, sans que le cœur ne s'engage trop. A voir comment je réagirais si cette fleur s'ouvrait ! Un pas après l'autre... c'est tout pour le moment.

Un grand merci à tous les deux de vous livrer ainsi, de m'aider à prendre les bons courants et à garder le bon cap. La destination vaut bien quelques angoisses. A dire vrai, j'aimerais que chacun puisse s'y rendre... rien que le voyage en vaut la peine.

Bon vent à vous !

Message modifié par son auteur il y a 3 ans.

#
Profil

Hubrist

le lundi 07 mars 2016 à 15h29

Tcheloviekskinoapparatom
précisément le passage de la théorie à la pratique n'est pas toujours évident, même si la théorie a beaucoup aidé, et que somme toute j'ai retrouvé un équilibre assez rapidement (disons quelques mois), et que j'ai finalement été ravi de ce passage "de l'autre côté".

Tchelo, si cela touche trop à l'intime et que tu préfères ne pas répondre, je ne saurais en prendre ombrage : pourrais-tu me dire comment tu as géré cette période de transition ? J'imagine que comme moi tu as aussi dû avoir tes moments de peur ou d'incertitude, comment les gérais-tu ? Que se passait-il au quotidien pour toi ? Avez-vous choisi de laisser la relation suivre son cours en toute liberté ou avez-vous fixé des règles ensemble (à deux ou à trois) ? Si oui, quelles règles ? Tea me propose de limiter les contacts entre elle et Sucre pour les débuts... mais je ne vois pas pourquoi je les empêcherais de se voir s'ils en ont envie ! Ca ne m'empêche pas d'avoir une bonne boule d'angoisse au ventre, qui va et vient sans raison apparente. Pas évidente, la position de l'amoureux initial, je veux encourager Tea dans sa relation mais je dois aussi gérer les angoisses que je m'inflige en conséquence... sans empoisonner la relation naissante. J'ai vraiment l'impression d'être un paralytique qui apprend la mazurka !

#
Profil

Evavita

le lundi 07 mars 2016 à 17h41

Hubrist
C'est vraiment très prévenant de ta part et je pense que cela a dû beaucoup aider tes nouvelles relations à se créer avec harmonie :-) ...

Alors effectivement il y a une part de prévenance mais c'est aussi une sorte d'égoïsme à long terme. Ne pas prendre compte du contexte pour faire ce qu'on a envie quand on a envie c'est prendre le risque de provoquer des problèmes et des inquiétudes qui tôt ou tard vont aussi occasionner des disconvenus chez moi. En fait t'avais utilisé le bon mot il y a quelques jours : c'est plutôt du pragmatisme.

Je te répondrais bien pour le reste mais je comprend que tu te sentes plus l'envie d'avoir le point de vue de Tchelo et ne veut pas te donner plus d'info que tu n'en demandes.

#
Profil

Hubrist

le mardi 08 mars 2016 à 15h05

Evavita
Je te répondrais bien pour le reste mais je comprend que tu te sentes plus l'envie d'avoir le point de vue de Tchelo et ne veut pas te donner plus d'info que tu n'en demandes.

Bien au contraire... j'apprécierais d'avoir ton point de vue, n'hésite donc pas si tu as envie de le partager, d'autant que tout ce dont tu m'as fait part jusqu'ici résonne vraiment dans le fil de ma réflexion.

Evavita
Alors effectivement il y a une part de prévenance mais c'est aussi une sorte d'égoïsme à long terme.

Ne serait-ce pas un jugement un peu trop catégorique de ta façon de fonctionner ? Je crois qu'on peut concilier ses intérêts et ceux des autres dans nos actions... pour moi, l'égoïsme relèverait ici du mépris de ce que les autres peuvent penser, éprouver ou désirer. De mon point de vue, tu as donc une conduite très morale. Soit le mieux que l'on puisse faire tout en cherchant à trouver le graal de la vie : la satisfaction de ses désirs. Si celle-là gène la ou les autres relations de la personne qui t'intéresse, c'est aussi à ces personnes de s'exprimer sur leur gène... En fait, j'ai l'impression qu'un des grands besoins du polyamour est là : la nécessité de s'exprimer sur ses sentiments et la franchise.

Meilleurs vœux pour mener la barque de tes désirs.

#
Profil

Siestacorta

le mardi 08 mars 2016 à 17h00

Bon rapidement, y a des bons égoïsmes, des moments où on se met en priorité, pour ne pas être privé des moyens d'en avoir d'autre. C'est de l'égoïsme dans le sens où il s'agit bien de pouvoir penser à ses propres intérêts.
Parfois au détriment des autres. Disons que pour ne pas tomber dans un égoïsme plus néfaste, on doit pas confondre faire bien pour soi et faire bien pour d'autre, donc très bien savoir ce qu'est "faire bien pour soi".

C'était en passant et sans doute pas central ici.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion