Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Trouple et acceptation des familles

Famille
#
Profil

Lychee

le mercredi 27 février 2019 à 15h01

Bonjour à tous, toutes

Je vous dresse (assez rapidement, ou autant que possible) le tableau : jeune femme en couple avec une femme trans depuis 15 ans (ma moitié est en transition depuis maintenant 4 ans), avons été rejointes par un homme dont nous sommes toutes les deux très amoureuses. Lui aussi nous aime sans préférence. Nous avons mis du temps à trouver notre équilibre en tant que trouple, et même si il reste - comme toujours - des progrès et ajustements à faire, nous possédons une belle alchimie et nous aimons énormément tous les trois et ce depuis environ un an et demi.
Côté famille, ma compagne et moi avons un enfant de deux ans, qui adore notre partenaire qu'il connait depuis ses huit mois (nous vivons ensemble à 4 donc). Notre partenaire est divorcé et à deux enfants, dont il récupérera la garde plus équilibrée bientôt. Ils ne sont pour l'instant pas au courant de l'histoire romantique que vit leur père (qui rentre dans "son" appartement lorsqu'il garde les enfants).

Petit à petit autour de nous, nous officialisons notre trouple mais restons aussi discrets, bien conscient qu'une non-compréhension peut engendrer haine/colère ou éloignement : les amis proches le prennent dans l'ensemble très bien et constatent les bienveillances que nous avons tous les trois dans l'éducation du petit. Concernant les familles par contre, c'est plus délicat : les partenaires de ma compagne ont du mal à comprendre et s'inquiètent pour notre petit bout, mais ils ont fait le choix d'accueillir notre homme comme un membre de notre famille à part entière. Je trouve pour le coup que l'effort de tolérance est très louable. Ma mère a fait le même chemin, alors qu'elle est pourtant très "traditionaliste" dans sa vision de la famille (la transition de ma compagne avait d'ailleurs été sujette à soucis). Mon père par contre l'a appris récemment, et ne comprend pas comment je peux "faire vivre" cela à mon enfant, qui selon lui, ne parviendra pas à se construire "avec un foyer comme ça". À l'heure actuelle, il ne souhaite plus me voir.

Ce rejet éveille beaucoup de tristesse chez moi, mais aussi beaucoup de questions auxquelles j'ai du mal à trouver les réponses satisfaisantes : mon fils est encore jeune, mais je crains que mon père ne lui "inculque" même si pas volontairement, que ses "parents" sont anormaux. De la même manière, je redoute énormément le moment où notre homme récupérera la garde de ses enfants et où nous vivrons petit à petit tous ensemble. Âgés d'une petite dizaine, je crains que pour eux, plus ancrés dans un schéma de famille classique, et conscients des normes sociétaires, le choc ne soit trop dur. Sans parler de la réaction de l'ex-épouse de notre homme, encore fort affectée par son divorce.

Avez-vous déjà rencontrés beaucoup de soucis en tant que "famille poly recomposée" ? Avez-vous trouvé un équilibre auprès de vos familles, auprès des enfants ? Je sais que le contexte de trouple est particulier, mais nous souhaitons - autant que faire se peut - vivre cette relation, pleinement, sans s'afficher, mais sans pour autant vivre comme des pestiférés... Toutes vos expériences sont bonnes à prendre :-)

Message modifié par son auteur il y a 7 mois.

#
Profil

noelmarie

le mercredi 27 février 2019 à 17h38

Bonsoir Lychee, nous sommes deux couples en "Quad" nous ne partageons que nos week-end et vacances et bien que nous familles respectives nous connaissent tous, nous n'avons pas franchi le pas du "coming out" nous y pensons mais chacun de nous a sa vision sur le sujet et aucune décision commune ne se dégage aujourd'hui ... pour autant nous avons décidé, d'afficher notre opinion commune sur la nature même du couple du 20eme et les alternatives que certains peuvent choisir pour pérenniser leur couple.
Nous évoquons donc clairement avec la famille et les amis les solutions complémentaires ou alternatives développées chez les amoureux mais aussi les libertins.
Il nous semble très important de ne pas choquer les esprits .. mais petit à petit , leur montrer que nous avons une opinion différente sur le couple et de replacer cela dans le contexte historique et culturel de nos civilisations, nous permettra éventuellement d'aller plus loin.. si vous aimez lire je pourrai vous conseiller plusieurs ouvrages à mettre entre toutes les mains.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion