Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Cinéma : film "Le Jeu" (de Fred Cavayé, 2017)

Social
#
Profil

bonheur

le dimanche 14 octobre 2018 à 13h05

J'ai préféré mettre dans social que dans culture, bien que l'origine de ma réflexion soit la présentation dans les infos du film "le jeu".

Un diner entre amis, rien de plus banal... et il est proposé aux convives de faire incursion dans le téléphone de celui des autres...

Au-delà du film et de cette idée d'intrusion dans la vie privée des autres. Que recèle notre téléphone ? Que recèle notre ordinateur ? Qu'a-t-on à "cacher" ? La transparence abordée par le biais de ce film, ça m'interpelle (je n'ai pas vu le film, mais la bande annonce et le sujet traité ponctuellement (JT).

Ce que j'en pense. Ben ça va donner des idées.

Moi je veux bien jouer le jeu, mais avec mon autorisation et aussi avec ma présence, afin de veiller à ce qu'il n'y ai aucune mauvaise interprétation.

J'ai par exemple ce fil de discussion avec mon dernier amoureux (celui qui a disparu) où je le couvre de "je t'aime", de pensées, d'affection... Evidemment, si je n'étais pas poly... C'est en pensant à cela que je trouve que ma vie est belle. Simplement pour ça, vivre dans l'accueil et la transparence, que ça fait du bien, de pouvoir reconnaitre et vivre sereinement.

#
Profil

IrisBubulle

le dimanche 14 octobre 2018 à 15h21

J'ai aussi vu cette BA et je dois dire que cette hypocrisie ambiante me laisse toujours perplexe. En fait c'est ridicule parce que tout le monde a ses petits secrets/relations, tout le monde le sait et fait comme ci ça n'existait pas en étant extrêmement choqué en le découvrant. Mais en vrai cette culture de la monogamie exclusive, elle ne va à quasi personne, alors au lieu de générer des drames, faudrait plutôt générer des discussions...

Vouloir maintenir une apparence lisse en permanence, une petite vie de couple monogame, voir uniquement hétéro, sans trop d'histoire...rien que ça..pour moi ça tient pas la route. Si on réfléchit nous même ne sommes pas lisses, nous sommes toustes uniques, avec les cicatrices de la vie et toute ces différences qui mettent tant de couleurs dans le monde. Ne ne sommes pas des machines identiques, alors pourquoi vouloir exiger cela de nos relations...

J'en suis à un point ou je peux librement laisser n'importe qui avec qui je relationne utiliser mon portable,mon ordinateur, ou autre sans que ça ne me stress ou que j'ai la moindre crainte. Ce jeu là je pourrais y jouer sans souci, pour peu que les personnes présentes soient un peu ouvertes d'esprit. Et si je voyais des échanges sentimentaux chez quelqu'un d'autre je dirais "profite si c'est ce que toi tu veux, fonce, mais fait à attention à toi"Après bon si il s'agissait d'échange coquins, ben...ça ne me ferait ni chaud ni froid, je dois l'avouer.

#
Profil

bonheur

le dimanche 14 octobre 2018 à 16h33

Je crois surtout que le commun pense que ça ne lui arrivera pas. Aux autres oui, pas à soi. Alors quand on ne peut plus se voiler la face, ben oui, on se sent trahi... parce que l'on a été trahi réellement.

Quand je parle de moi avec mes collègues (par exemple) tous-tes reconnaissent que oui, il y a des personnes qui les chamboulent. Je ne demande jamais : "et toi qu'est-ce que tu fais ? Comment tu agis concrètement ?" parce que la réponse c'est ou la vérité parfois, ou le mensonge parfois, autrement dit, la réponse n'a aucun intérêt.

Echanges coquins OU échanges de mots amoureux... chez moi, les échanges sont plutôt amoureux. Mais oui, au fond, le mensonge me choquerait plus que les échanges eux-mêmes, quelque soit la nature de ceux-ci.

Je crois que l'intimité de deux personnes, ne regarde que ces deux personnes. Après, s'il n'y a que ça pour "rassurer" une personne que l'on aime, pourquoi pas ?

Et puis, dans une relation amoureuse, s'il faut aller chercher des réponses en fouinant dans les affaires de l'autre, plutôt qu'en posant les questions... :-/ :-(

Message modifié par son auteur il y a 9 mois.

#
Profil

trioberlue

le vendredi 02 novembre 2018 à 14h11

Moi ça me chagrine un peu ...
Bien que tout à fait transparente, je n'ai pas envie que quiconque aille farfouiller dans ce qui m'appartient. Les mots doux que je recevais de mon lutin étaient à moi, même si leur existence était connue de mon mari.
Il y a une différence entre la transparence et l'absence d'intimité.
Vous ne trouvez pas ?

#
Profil

bonheur

le vendredi 02 novembre 2018 à 14h49

Je crois, trioberlue, que l'essentiel n'est pas l'intimité à préserver. N'importe qui dirait que oui, elle est à préservée. Moi non plus, une intrusion me déplairait. Je ne pense pas que ce soit sur le côté intrusif que ce film interroge, mais plutôt sur le côté cachoteries.

Donc, oui, il y a une différence entre transparence et absence d'intimité. Je suis en accord avec cela. Après, il n'y aurait aucun "danger" à ce que mon mari (ou un autre amour) lise, ni même une personne de mon entourage.

Je crois que si ça arrivait, ce ne serait pas moi la plus gênée.

Il m'arrive souvent d'écrire sur mon ordi (ici, mails, skype, rédaction en tout genre - j'écris beaucoup) et mon mari lit parfois par dessus mon épaule. Le côté par dessus mon épaule me dérange, je préfèrerais qu'il demande s'il peut lire, mais le fait qu'il lise, ne me fait rien. Et puis, si ce que j'écris l'interpelle, ça fait un sujet de discussion. Et si ce qu'il lit dérange, ben ça fait aussi un sujet de discussion.

Comme je l'indiquais, je ne veux pas qu'on lise sans mon interprétation à moi. C'est l'élément crucial pour moi, que l'on ne fasse pas une mauvaise interprétation.

Il y a une différence entre une lecture malsaine dans mon dos et une lecture avec mon accord et en ma présence.

Le sujet de film, qu'encore une fois je n'ai pas vu (juste la BA), est dans l'air du temps. Le côté permissif des liens virtuels est d'actualité, aujourd'hui plus que jamais, surtout avec l'essor des sites de rencontres où l'on se permet des discussions coquines, en cachette, pensant que c'est anodin, puisque virtuelles (c'est un exemple)... mais surtout sans que l'être aimé puisse même se douter de quelque chose.

Message modifié par son auteur il y a 9 mois.

#
Profil

Scarlett

le vendredi 02 novembre 2018 à 21h31

J’ai vu le film justement hier soir.

Et pour moi c’est vraiment un film qui parle du risque de l’hypocrisie dans les relations monogames.
Il parle aussi de tromper l’autre sans accepter d’etre Trompé.

Et cela a justement à voir avec la transparence.

Ce qui personnellement me rebute.

Je suis effectivement polyamoureuse mais je suis avant tout une femme libre.
Mes partenaires le savent et l’acceptent ou pas et dans ce cas pas de relation.

Cela dit, on essaie tout de même de prendre soin de la relation et de faire en sorte que l’autre soit bien.

Pour moi la transparence c’est le contrôle.
Je ne choisis pas le polyamour pour trouver une autre sorte de contrôle dans mes relations que celles du monoamour.
Je choisis le polyamour pour être libre. Parce que je n’appartiens à personne, ni mon corps, ni ma tête. Et que personne ne m’appartient.

Dans ce film, le contrôle justement est ce qui est dénoncé tout comme l’hypocrisie.

Je ne vais pas Spoiler mais malheureusement le dénouement pour moi n’apporte aucune alternative à ça.

Quelqu’un aurait pu souffler le polyamour! ;)

#
Profil

bonheur

le samedi 03 novembre 2018 à 07h29

Merci pour ce retour Scarlett.

Ca me rebute également personnellement, la tromperie... ce qui fait que je suis poly plutôt que... autre chose.

La question d'appartenir ne me vient même pas à l'esprit. Je ne peux juste pas être autrement et les personnes qui m'aiment ont toujours le choix, parce que justement, pour moi l'obligation n'est pas de rigueur.

Scarlett
Dans ce film, le contrôle justement est ce qui est dénoncé tout comme l’hypocrisie.

C'est déjà positif, mais oui, le polyamour aurait pu être abordé... c'est dommage que ce ne soit pas intégrer comme un champ des possibles (au moins évoquer).

#
Profil

artichaut

le mercredi 16 janvier 2019 à 22h09

vu le film

rien de poly dedans (pourtant à plusieurs reprises ça aurait pu) au contraire : la consécration du secret comme ciment du couple mono

la morale du film, c'est que si t'as des fantasmes ou aventures, il vaut mieux ne rien dire (sans quoi c'est la mort de ton couple), et même… que si tu es pédé, il est préférable de ne pas le dire à tes potes…

#
Profil

bonheur

le jeudi 17 janvier 2019 à 07h24

:-( :-/

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion