Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Réactions à l'événement

[Rennes] Nouveau Café poly : poly-pop#1 (au bar Le Synthi). Février 2018.

#
Profil

aile35

le vendredi 16 février 2018 à 17h53

flûte!!!! je ne pourrai pas venir, je viens de récupérer ma fille....
tenez-moi au courant pour les suivants et...
bonne soirée à toutes et tous!!

#
Profil

KlarAgora

le vendredi 16 février 2018 à 18h31

Bonjour à tous et merci beaucoup aux initiateurs de cet événement. Je suis nouvelle sur ce site, mais j’ai fréquenté avec bonheur la communauté poly parisienne avant d’arriver en Bretagne.
Des retrouvailles familiales prévues ce soir m’empêchent malheureusement de vous rejoindre cette fois-ci.
Mauvais timing car j’aurais adoré être parmi vous !
Hâte de vous rencontrer bientôt à une autre occasion,
Klara.

#
Profil

nanble

le samedi 17 février 2018 à 18h38

Merci à @artichaut et @Nw pour cette soirée poly bien organisée dans un bar fort agréable. A très bientôt.

#
Profil

artichaut

le samedi 17 février 2018 à 19h17


Mini compte-rendu du Café poly-pop #1.

Nous étions 21. C'était chouette de vous voir enfin toutes et tous. Et Aurélie du Synthi nous a accueilli chaleureusement.

Nous nous sommes rapidement présenté, avons énoncé les règles de ce Café poly et la manière dont nous voulions procéder.

Puis nous avons fait 4 "petits" groupes de discussions (5 personnes par groupes).
- 2 groupes sur la spécificité des couples poly/mono
- 1 groupe sur le thème polycule/constellation
- 1 groupe sur comment le fait d'être poly peut transformer nos relations affectives en général

Il y a eu de belles discussions, les "petits" groupes permettant une qualité de parole et d'écoute très agréable, …même si évidemment ça pouvait donner envie d'avoir de tels échanges avec tout le monde, ce qui ne fut pas possible en une seule soirée.

Il est intéressant de noter qu'en proposant initialement le thème poly/mono, nous avions surtout pensé ça d'un point de vue poly (=comment c'est pas toujours simple d'entamer une relation avec des monos), en fait ça c'est un peu transformé en cercle de parole pour inclure les monos, les polys-acceptant.e.s et les personnes en questionnements. Ça nous a questionné en tant qu'orgas, sur comment concilier accueil des personnes "poly-curieuses" et discussion de fond entre poly-confirmé.e.s.

Puis nous sommes revenus en grand groupe, et 4 personnes ont fait un retour/résumé sur ce qui c'était dit dans les petits groupes. La soirée s'est ensuite tranquillement poursuivie en discussion libre (et même sur la fin, en élargissant le cercle de discussion à des personnes présentes dans le bar, et pas du tout venues pour ça !) et ce pour certain.e.s …jusqu'à la fermeture du bar.

@MrTshirt à rejoint l'équipe d'orga (chouette) pour préparer un autre Café poly en avril. La question de la pérennité/régularité est reportée à la prochaine fois et nous testerons également un autre bar en avril.

Si vous avez des idées, suggestions, retours a posteriori, remarques etc vous pouvez les faire, ici, ou en message privé.

À bientôt !

Nww et Artichaut

Message modifié par son auteur il y a 3 ans.

#

Erendis (invité)

le samedi 17 février 2018 à 21h13

Je n'étais pas convaincue du format "petit groupe + thème imposé" ; je le suis maintenant :)

Vous avez mené cette rencontre en experts ! :D

#
Profil

Siestacorta

le dimanche 18 février 2018 à 12h35

@artichaut : tu peux expliquer comment tu lances les petits groupes ? C'est combien, un petit groupe ?

Je ne vais plus souvent aux café poly parisiens, mais déjà quand je participais à leur organisation, on avait un problème de saturation par le nombre, qui favorisait les grandes gueules et les habitués au détriment des autres.

Comment ça se passe ?

Message modifié par son auteur il y a 3 ans.

#
Profil

artichaut

le dimanche 18 février 2018 à 15h28

Alors, oui je peux expliquer.

Merci nanble et Erendis pour les encouragements, …même si je ne nous considère pas du tout comme des experts.

Nw a des compétences en gestion de groupe, moi je dirais que mes maigres compétences sont dans une confiance dans le processus, un goût pour le formalisme et l'envie d'essayer des choses (tant pis si ça rate).

Du coup, jvais raconter ce qu'on a fait, plutôt que comment il faudrait que ça se passe.

Je m'étais auparavant renseigné auprès de @Dolcevita (merci à elle pour sa super explication !) qui organise des cafés débats Non directif à Toulouse. Ça m'intéressais beaucoup, et ça m'intéresse encore. Mais finalement, pour ce coup-ci, on a fait un café assez directif.

D'abord on s'est présenté nous, Nw et artichaut, et on a expliqué pourquoi et comment on a organisé ce café poly, puis on a proposé un tour de prénoms, mais uniquement ça (pas de tour de table de présentation qui dure des plombes).

On savait très bien qu'en un sens "ça ne servait à rien" ce tour de prénoms, quasi personne ne retiendrai les prénoms, c'était juste une manière que tout le monde se place en posture "je participe".

Ensuite on a relu les thèmes proposés (dans notre invit', +ceux proposés en page discussion de l'événement, ici quoi) et demandé si des personnes voulait rajouter des thèmes, ce qui fut fait.

On a essayé de sélectionner ensemble 3-5 thèmes. Là gros cafouillage ! J'avais les thèmes sur une seule feuille (pas prévu que les gens voudraient toutes lire la feuille, on aurait du en imprimer pleins, ou avoir une grande feuille, écrite en gros, à coller au mur). Certain.e.s voulait tout faire, d'autres s'en foutait. Une participante à proposé un débat-mouvant pour sélectionner les thèmes, mais le lieu ne s'y prêtais pas. Par dessus se rajoutent les éternels retardataires (et comme souvent c'est pas forcément les moins grandes gueules !) qui déboulent et veulent tout changer ("on peut pas faire de la discussion libre ?", etc). Bref la pagaille. On réussis tant bien que mal à tenir la barre (ou tenir tête), diviser la foule en 4 groupes de 5 (dont 2 sur le même thème), placer les groupes dans l'espace (en réquisitionnant tout le bar, notre salle dédiée n'y suffisant plus) et lancer le processus. Ouf !
(mais si on refais ça, faut vraiment améliorer la phase "choix des thèmes" et "constitution des groupes" !)

Avec Nw, on habite pas dans la même ville, alors on est venu 1h plus tôt dans le bar et on s'est mis d'accord à ce moment là : "tu fais l'accueil au début, moi ensuite" (pour qu'il y ai tout le temps, qq disponible pour accueillir les nouveaux), etc.
Pour les petits groupes, on s'était dit minimum 3, maximum 7, au final on était 5 par groupes et c'était bien (il fallait pas plus). On s'était dit "si 1 seule personne veut traiter un thème", on le fait pas, "si 2 personnes tiennent vraiment à un thème", l'un.e de nous deux fait la 3ème personne manquante.

On donne les dernières consignes :
- qu'une personne par groupe accepte de faire un compte-rendu (prise de note, ressenti personnel, …la forme est au choix) ;
- avant de lancer la discussion sur le thème, on fait dans chaque groupe, et seulement maintenant, un tour de présentation : redire ton prénom, mais aussi : c'est quoi ton lien avec le polyamour, pourquoi t'es là ? etc, et on prends du temps pour ça …on préfère en petit groupe, parce que en grand groupe, au bout de 4, plus personne n'écoute les autres, et puis c'est flippant d'attendre son tour, et stressant de parler devant autant de gens, alors que là ça se fait tout seul et c'est un super moment d'intimité partagée.

Une fois les groupes lancés, Nw en "chapotait" 2, tout en étant présent dans un seul. Moi de même.
On lance le chrono. Puis de temps en temps, on s'assure que tous se passe bien, et au bout de l'heure impartie, on prends la température ("vous en êtes où ?" etc) et on propose "vous pouvez essayer de synthétiser, et voir si vous êtes d'accord sur le retour que vous allez nous faire". Perso dans mon groupe, comme je prenais des notes j'avais été désigné d'office pour faire le retour (ah les lâches !) et la synthèse que j'essaie d'en faire est catastrophique (je m'embrouille, je mélange tout…). Bon faut dire, j'avais un peu trop de trucs à penser à la fois.

Puis, quand ça le fait à tout le monde, on se rejoint en grand groupe pour faire les retours. Et les retours sont vraiment chouettes et très très différents d'un groupe à l'autre. …et finalement je réussis à faire ma synthèse devant tout le monde de façon assez claire et enthousiasmé (re-ouf !).

Voilà.
Rien d'exceptionnel. Juste un peu d'exigence sur le fond (mettre la barre plus haut que juste papoter de tout et de rien), et essayer que chacune et chacun y trouve son compte et se sente à l'aise.
Notre objectif prioritaire, pour ce premier café, nous nous l'étions formulé en "que les personnes présentes ai envie de revenir (ou que si elles n'ont pas envie, c'est pas grave, mais que ce soit pas, à cause d'un manque d'accueil, de bienveillance ou d'écoute)".

Perso j'ai envie d'essayer d'autres formules pour d'autres cafés (allant même, pourquoi pas, jusqu'à de la non directivité, de la co-écoute par groupes de deux, de l'étude de cas, du soutien à une personne qui rencontre un problème, etc) et je ne doute pas, qu'une fois une certaine confiance acquise, ça puisse être envisageable. M'enfin ces cafés seront, ce que nous en ferons (collectivement bien sûr).

Message modifié par son auteur il y a 3 ans.

#
Profil

Siestacorta

le dimanche 18 février 2018 à 20h16

Merci pour ce CR détaillé !

Ya pas mal de trucs intéressants.
Yen a d'autres que je sens moins transposables, notamment à cause de l'affluence...!

Ceci-dit, les tours de parole, ça peut bien se passer, en petit groupe - ya effectivement, d'un côté, ceux que ça stresse d'attendre, de l'autre, ceux qui sont contents parce que quand c'est leur tour, c'est pas celui d'un autre, et qu'ils préfèrent que ce soit organisé de dehors plutôt que par eux-même.

Autre chose : faire donner les prénoms mais une fois les petits groupes formés, ça pourrait pas être plus rapide ? C'est à dire, ça donnerait cet effet "je participe", et ça fait que les gens se souviennent un peu, parce qu'à partir de 10 personnes, les prénoms... Déjà moi avec deux ou trois je galère...

#
Profil

artichaut

le dimanche 18 février 2018 à 22h20

Siestacorta
Yen a d'autres que je sens moins transposables, notamment à cause de l'affluence...!

Vous êtes combien, en général, à Paris ?
Si vous êtes trop faut peut-être faire des café poly spécifiques (par arrondissement, poly-confirmés, poly-débutants, poly-ceci, poly-cela…) ?

Siestacorta
Autre chose : faire donner les prénoms mais une fois les petits groupes formés, ça pourrait pas être plus rapide ?

Oui c'était un peu un pari. J'ai pas trop de retour/recul sur la chose. Aussi bien ça sert à rien de le faire au début. Je sais pas.

#
Profil

Siestacorta

le lundi 19 février 2018 à 01h21

artichaut
Vous êtes combien, en général, à Paris ?
Si vous êtes trop faut peut-être faire des café poly spécifiques (par arrondissement, poly-confirmés, poly-débutants, poly-ceci, poly-cela…) ?
pas.

Ben en début 2017, le "grand" café, ça descendait pas en dessous de 70, et pour ce qu'on m'en dit, ça augmente.

Donc oui, avec ceux avec qui j'en ai parlé, on a évoqué des idées de se spécialiser un peu...
Ya déjà 3 dates régulières à Paris, pourtant : un "grand" café qu'on pourrait réformer, un café à 30 max qui priorise les débutants, et un apéro plus informel (qui devient pic-nic aux beaux jours).

#
Profil

artichaut

le lundi 19 février 2018 à 07h46

Siestacorta
Ben en début 2017, le "grand" café, ça descendait pas en dessous de 70, et pour ce qu'on m'en dit, ça augmente.

en effet c'est beaucoup

pour les petits groupes qu'on a fait, ça nécessite un.e orga pour 10 personnes, donc là 7 orgas ou plus, ça commence à faire beaucoup de logistique

à une époque ou j'organisait des événements, pour pas avoir trop de monde, on donnait la date et le lieu, au dernier moment (genre le jour même des fois et sans utiliser facebook), mais malgré ça, on se retrouvait entre 30 et 100 quasi a tous les coups

je sens que +de 20 pourrait déja être problématique à Rennes, ou bien faut vraiment penser les choses complétement différemment (y'a forcément des techniques de gestion des grands groupes, mais je ne les connais pas trop)

ou peut-être échelonner les arrivées
10 personnes arrivent à 18h30 et seront briefées pour être le temps de cette soirée "les orgas"
20 personnes arrivent à 19h, et 2 "orgas" partent avec ce groupe dans un bar (ou une salle)
20 personnes arrivent à 19h30, et 2 "orgas" partent avec ce groupe dans un autre bar (ou une autre salle)
etc

enfin c'est sur que y'aurais des choses à essayer (et que ça ne se fera pas par pure spontanéité)

moi ce qui me préoccupe c'est ce double mouvement (comme sur ce site) :
- d'une part de pouvoir accueillir sans cesse les nouvelles personnes et se répéter régulièrement que c'est l'un des trucs les plus important qui soit (et en mode "poly" les nouvelles personnes sont très en demande)
- et d'autre part, ne pas s'en contenter, pouvoir approfondir les choses, pousser les questionnements, créer un réseau de soutien et d'entraide, se renforcer collectivement, se remettre sans cesse en question, voire produire de la ressource (textes, brochure & co), etc

#
Profil

artichaut

le lundi 19 février 2018 à 07h48

(ça mériterais presque un new fil : "comment organiser un café poly", ou "partage d'expérience sur l'organisation des cafés poly")

#
Profil

Heika

le lundi 19 février 2018 à 10h32

Yop !
Un petit message pour remercier Artichaut et Nw pour ce café où mon épouse et moi-même avons passé un excellent moment et rencontré des gens formidables.

Je tiens à dire que malgré le "gros cafouillage" au moment du choix des thèmes (juste quelques minutes de perdues au final, rien de dramatique !) et les soucis d'espace (le bar était vraiment petit pour le nombre qu'on était mais tout le monde a eu une place), c'était vraiment chouette et que ces problèmes techniques ne m'ont pas du tout semblé entacher la qualité du moment.
Ma femme (mono en tentative de devenir poly-acceptante) redoutait un peu de venir et de se sentir mal à l'aise au milieu de tous ces poly, est ressortie au contraire très déçue de devoir partir aussi tôt :)

Vivement le prochain café, j'espère vous retrouver et avoir cette fois-ci plus de temps pour échanger à chacun ;)

#

Marthe (invité)

le dimanche 11 mars 2018 à 01h00

Bonjour, je suis assez novice et très intéressé par le pilyamour. J'aimerais m'y intéressé tranquillement.. Apparemment j'ai rater le dernier café poly, avez vous une nouvelle date de prévue ? Merci de votre attention ! Chaleureusement, Marthe.

#
Profil

artichaut

le dimanche 11 mars 2018 à 02h11

Bonjour Marthe. Le prochain café poly est en train de se caler. Il sera en avril. Plus d'infos ici prochainement.

Par ailleurs j'ai découvert récemment qu'en fait il y a déja des "cafés poly" mensuels à Rennes ! Il sont organisés par le Groupe polyamour au CLGBT. Ces discussions sont ouvertes aux personnes polyamoureuses ou en questionnement, chaque 1er jeudi du mois, de 19 h 30 à 22 h, au CLGBT, 3 rue de Lorraine (M° Villjean-Université). Le prochain rendez-vous est le Jeudi 05/04.

#
Profil

artichaut

le vendredi 30 mars 2018 à 00h59

Le prochain café poly-pop est ici.

Répondre

Voir l'événement

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion