Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Quand le polyamour passe par choisir de rester cachés - patienter

Bases
#

ParAmour (invité)

le vendredi 01 août 2014 à 10h54

Bonjour,

je suis inscrite par ailleurs mais j'utilise ce pseudo-invité pour aborder un point perso et vous demander vos avis.

Mon "amoureux" vit en famille avec sa compagne, leur fils de 9 ans et son grand d'un précédent mariage (16 ans en alternance). Il est heureux dans son foyer et ne souhaite pas faire changer sa situation et je ne veux certainement pas non plus car je trouve ça chouette un foyer heureux ;-).

Quand je l'ai rencontré il y a deux ans, il pensait avoir un accord de liberté sexuelle avec sa compagne et usait de cette liberté avec assurance et respect, en particulier pour des partages avec des hommes, mais aussi avec des femmes dont moi. Il ne lui en parlait pas et elle ne demandait pas à savoir, il usait d'un accord tacite.
Depuis que nous nous connaissons, plusieurs choses ont changé pour lui.

Il n'avait jamais eu de relation extraconjugale impliquante, ce qui est le cas de la notre. Nos rencontres sont devenues très régulières (une fois par semaine au moins), ainsi que nos échanges téléphoniques et textos. Du coup, il s'est mis à mentir à sa compagne. Ou peut être que c'est arrivé après qu'il "lui a mis le Guide des amours pluriels entre les pattes" et qu'elle s'est mise à lui poser des questions ... en fait je ne sais pas, mais c'était fréquent et je ne le savais pas.

Je trouve qu'il a été maladroit (mais bon, c'est sa façon de faire) en commandant ce Guide par internet à un moment ou justement il ne serait pas là pour le réceptionner ... c'est elle qui l'a découvert à la réception !! et il n'était pas là.
De mon côté, je crois me souvenir que je manifestais mon malaise d'être dans une relation cachée. Tous les deux, nous aurions aimé pouvoir passer à la transparence / sortir de l'adultère.
Mais après un temps, entre eux, de fuite et de silence, il a fini par entendre que ce n'était pas du tout un mode de relation acceptable pour elle. Depuis, nous sommes "coincés" ...

A plusieurs reprises, j'ai stoppé juste à tant des "actes manqués" qui auraient "tout fait sauter" ou du moins aurait fait passer en "mode crise". De toute évidence il n'y a pas de dialogue ouvert possible malgrés l'attachement dans ce couple. Et vu le tempérament de sa dame et le sien / ou ce que j'en comprends / il se serait retrouvé à la porte ... et notre priorité à lui et moi est de protéger les enfants de nos histoires d'adultes, protéger son plus jeune ... Je me sens co-responsable et plus expérimenter en dialogue. J'en fais peut-être trop en leur "faveur" ... mais ce n'est pas là que je vous sollicite.

Il y a un an, suite à un stop de ce genre pour éviter une crise, il a pris un temps de retrait vis à vis de moi, pour se chercher. Il a établit qu'il souhaitait avant tout l'honnêteté et ne plus mentir à sa femme .... et pour cela, il m'a demandé et nous avons tenté (moi par amour pour lui) d'établir une relation d'amitié entre nous (voui : où est la limite ?) - l'ensemble nous a pris 8 mois environ .... je peux vous dire que j'ai senti la différence, hormis la sexualité supprimée, moins de "passion" (ce qui ne nous a pas fait de mal, d'ailleurs), moins d'implication, plus de distance, moins d'intimité ... .

Et puis, j'en ai eu marre d'être à la fois amie et cachée ... nous avons envisagé de me présenter à sa femme comme une amie ......... et là, je n'ai pas pu, car il aurait fallu que j'arrive à valider la fin de mes sentiments amoureux pour lui, que j'éteigne cette flamme, que j'enterre les souvenirs de notre relation passée - non que je nie son existence passée ... et s'était impossible
L'autre alternative = rester fidèle à mes sentiments (et c'est mon choix), nous aurait conduit selon moi à la crise de toute façon car sa femme (sensitive) aurait bien évidemment compris la profondeur de notre relation (il y a entre nous une complicité sur des sujets "intellectuelle" avec beaucoup d'intimité). Je ne sais pas mentir et pas bien me masquer d'une façade et ne le souhaite pas vraiment.

Depuis que j'ai "craqué", en disant que ce n'était pas possible pour moi de renoncer, nous nous sommes rapprochés progressivement, la sexualité a retrouvé sa place et nous ne sommes plus très loin de la situation d'il y un an ...
Ce qui a changé, c'est que c'est moi qui lui propose de rester cachés, ou tout du moins je valide cette situation, au moins pour quelques années, le temps que son fils grandisse ou bien que sa relation avec sa femme murisse et qu'un jour ils aient assez de proximité et de confiance pour qu'ils puissent se parler sans tout casser. C'est là que je viens prendre vos avis et témoignage (pour moi comme pour lui car j'aimerai l'inviter à vous lire).

Je n'ai pas vraiment d'expérience réussie du polyamour et pourtant depuis 6 ans j'ai décidé que je voulais assumer cette modalité plurielle qui me collait à la peau, à l'âme avec toutes ces valeurs.

Je me sens dans une sorte de contradiction à valider aujourd'hui ce mensonge de cacher notre relation car "ce n'est pas ça le polyamour" ..... et pourtant, c'est bien par amour et par respect de ses / leurs capacités au dialogue que j'en arrive là et aussi par respect de mes sentiments et de ma place auprès de lui.
Il est lui aussi bien embêté car l'honnêteté fait partie de ses valeurs.

Je crois savoir qu'il y au moins une femme parmi vous qui a fait longtemps ce choix, jusqu'à ce que parler à son mari deviennent possible. Je vous ai croisés à un événement poly il y a plusieurs mois ... à l'époque je n'ai pas prêté attention à cette "nuance" de taille ....

Voilà, je cherche des témoignages de poly qui ont "choisi" de vivre - pendant un temps plus ou moins long - dans le secret. Je voudrais entendre comment ça peut-être un choix poly et un choix d'amour de patienter .... l'utopie dans l'utopie !!

Evidemment, je ne doute pas que vous aurez d'autres réactions et elles seront bienvenues aussi. Je crois en particulier qu'il aurait "besoin" de vous entendre lui dire comment aller vers ce dialogue qui lui est si difficile et compliqué (qu'il préfère inconsciemment provoquer une crise).

Merci d'avance à tous, merci à Bohwaz de porter ce site qui rend ces échanges possibles
et plein d' <3

#
Profil

MagentadeMars

le vendredi 01 août 2014 à 14h35

je n'ai pas forcément les compétences ou expériences pour répond, mais mes propres réflexions dans la passé m'amener à :

1. Je n'ose pas passer jugement sur qui que ce soit... sans être dans la peau de la personne, je ne peux pas dire que j'aurais fait mieux.

2. Il y a quand même la question de ce que tu peux supporter, pour toi. J'ai une amie qui a vécu une telle relation de maîtresse pendant 10 ans, sans être plus malheureuse que grand nombre de personnes en relation "correcte".

3. Je pense que la proposition de te présenter à sa femme comme amie platonique soit le pire des idées que j'ai jamais entendue... cela t'obligerait à participer activement dans un mensonge, et en même temps tu deviendrais un cible de suspicion et de jalousie... cela revient de jouer une fausse amie :-(

Du courage, de toute façon <3

#
Profil

Phoenix

le vendredi 01 août 2014 à 23h40

Ce qui est interpellant dans ton récit, c'est le fait que ton amoureux pensait que sa femme était ouverte à la non exclusivité. C'est donc que l'attente que la situation évolue n'est sans doute pas vaine. Je comprends que tu sois attentive à préserver leur famille. Tester différentes distances entre ton amoureux et toi est certainement un bon plan. Malgré tout, quand la vie nous met en situation de porte-à -faux par rapport à nos valeurs, le malaise est incontournable, je sais de quoi je parle... Courage!

#

ParAmour (invité)

le samedi 02 août 2014 à 10h25

Bonjour et merci MagentadeMars et Phoenix,

Nous avons été dans une relation platonique pendant 6 mois et c'est dans ce contexte que nous avons poussé la logique "de l'amie" jusqu'à imaginer me présenter à sa femme.
Elle connait mon existence dans les sphères "intellectuelles" qui nous rapprochent tant lui et moi (et dont elle n'est pas), mais ce qu'il lui a dit, c'est que nous avions une "amitié profonde" (ce qui est vrai aussi).

Je pense que le temps platonique est bien révolu, même si il nous reste à "nous habituer" à la situation. Je veux dire par là : vraiment accepter les choses telles qu'elles sont : l'implication qui nous rassemble, les contraintes d'emploi du temps qui nous "séparent", les précautions à prendre pour préserver la sérénité ...

Pour ce qui est de supporter, je m'ouvre de mon côté à de nouvelles relations et ça me parait participer à la prise de distance et un certain équilibrage.

Je continue à vous demander des témoignages de ce que peut finir par apporter cette patience, pour moi mais surtout pour lui aussi. Comment est-ce que les choses finissent par "s'ouvrir" ?? Racontez moi vos expériences de ce genre si vous en avez.

Phoenix, je suis bien d'accord sur le malaise du porte à faux, je pense qu'on a bien exploré ça depuis le début. Mais ce qui m'intéresse c'est quand tu dis que patienter n'est pas vain ... peux-tu développer ? ou quelqu'un d'autre ?

Merci de vos éclairages

#
Profil

Phoenix

le dimanche 03 août 2014 à 10h04

C'est dommage que je ne sois pas en mesure de te fournir une histoire avec un happy end, mais je suis comme toi en situation cachée vis-à-vis d'un homme alors que personnellement j'assume à tous les coups mon statut d'amoureuse plurielle. Je garde l'espoir que notre relation va évoluer vers la transparence, parce que cela correspond mieux à mes valeurs, mais aussi et surtout parce que lui le vit mal. Mais, comme toi, je vis dans l'espoir que cela évolue. La vie est mouvement.

#

ParAmour (invité)

le mercredi 06 août 2014 à 21h45

Merci Phoenix,

au moins je ne suis pas seule, mais depuis combien de temps es tu dans cette situation ? Vis tu encore avec le père de tes enfants et lui est-il au courant de ta relation ??

Je fais remonter le post/fil au cas d'autres personnes pourraient témoigner d'une évolution favorable, même si ça a pris des années ... ??

Merci à tou-te-s

#
Profil

Pinklady

le jeudi 07 août 2014 à 01h02

J'ai vécu cachée pdt 10 ans par respect moi aussi de sa relation et de sa famille. Pour moi cela a été destructeur mais je ne m'en suis aperçue vraiment que qd la relation s'est arrêtée. Plusieurs points sont destructeurs mais peut être cela depend t il des personnalités:
-porter le mensonge de l'autre.Encore aujourd'hui je souffre de cela d'autant plus que je connaissais sa compagne avec qui la situation amie a été tentée , c'etait trop difficile j'ai préféré m’éloigner. Je hais le mensonge.
- se sentir niée par le fait d'être cachée.
- Etre dans l'attente, au final toujours la dernière servie. Je le faisais par respect de ses contraintes et j'ai finalement découvert que c’était surtout un confort de sa part.
- A force d'être ainsi niée j'ai peu à peu perdu confiance en moi , perdue l'estime de moi même.

L histoire s'est finie qd il s'est séparé de sa femme pour une idile de 20 ans de moins que lui et moi et continue ...à me cacher, vieille habitude prise dans notre relation qui finalement n'existait que dans un cadre restreint. Ns n'avions rien développé d'une vie de couple normale et ne savions pas faire et il n'en avait pas la volonté au final. J’étais entrée ds la case maitresse avec toute la connotation que cela a: le désir exacerbé par la transgression.

Personnellement je te déconseille de poursuivre ainsi, il faut parfois laisser les actes manqués avoir lieu ( moi aussi je les ai souvent contré) et la situation de crise avoir lieu. Rien n'est bon ds le mensonge . Ses enfants le sentiront de toute façon qu'il a une double vie et c pire ce non dit.
Bon courage à toi ...

#
Profil

Phoenix

le jeudi 07 août 2014 à 12h32

Mon cas, je pense, ne peut pas vraiment servir de référence car je suis devenue la maîtresse du père de mes 4 enfants. J'ai un autre amoureux qui vit loin. Puis un autre qui vit près mais est peu disponible... Tout le monde est au courant que je vis d'autres aventures.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion