Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

S'autoriser des marques d'affection lorsque mes "amantes' sont là en même temps ?

Jalousie
#
Profil

Ann

le dimanche 08 juin 2014 à 23h39

Bonjour !

Comment faites vous lorsque vos amoureuses sont présentes à la même soirée ?
Lorsque cela arrive par hasard ? lorsque nous avons des amis en commun par exemple.
Ou lorsque vous les invitez ?
Quelles sont les marques d'affection que vous vous autorisez ?
J'ai des ami(e)s d'ami(e)s qui s'embrassent sans problème lorsque d'autres amoureuses ou partenaires sont présents et cela à l'air tout à fait simple et naturel. Chacun est proche comme il le souhaite en ce qui concerne le fait de se prendre dans les bras ou de s'embrasser par exemple ...
Et vous ?

#
Profil

LuLutine

le lundi 09 juin 2014 à 05h07

Ann
Comment faites vous lorsque vos amoureuses sont présentes à la même soirée ?
Lorsque cela arrive par hasard ? lorsque nous avons des amis en commun par exemple.
Ou lorsque vous les invitez ?
Quelles sont les marques d'affection que vous vous autorisez ?

Ca dépend et parfois....c'est compliqué ! ;)

L'idéal c'est d'en avoir discuté au préalable avec chacun(e). Comme ça, tu sais que A. n'a aucun problème avec le fait que tu témoignes de l'affection à quelqu'un d'autre, alors que B. ne le supportera pas, par exemple.

Pour ma part, j'ai tendance à ne pas trop mettre de limites "par défaut", mais je me fie aussi à mon feeling et à ce que je connais de la personne.
Et je n'ai pas souvent créé la situation idéale dont je parle plus haut (en parler explicitement et en détail avant)...peut-être parce que je suppose un peu trop de choses ?
(Situations types : Bidule ça ne le gêne pas d'embrasser Une-Telle devant moi, donc si j'embrasse Truc devant lui, ça ne le dérangera pas ; Machin est au courant que Tel-Autre sera là aussi, donc comme je ne vais pas lui faire la bise pour lui dire bonjour, il se doute bien que je vais l'embrasser...)

#
Profil

bodhicitta

le lundi 09 juin 2014 à 09h32

Ann
Lorsque cela arrive par hasard ? lorsque nous avons des amis en commun par exemple.
Ou lorsque vous les invitez ?
Quelles sont les marques d'affection que vous vous autorisez ?
(...)
Chacun est proche comme il le souhaite en ce qui concerne le fait de se prendre dans les bras ou de s'embrasser par exemple ...
Et vous ?

Comme dit LuLutine je fais au mieux (de ce que je pense) donc j'en discute avant ou à ce moment donné si j'ai pas "eu le temps" avant, mais j'essaye d'anticiper sur ce qui peut créer des blocages, des douleurs.

Mais j'ai aussi le cas de figure ou les calins, embrassades, en public (quel qu'il soit) c'est pas son truc (oui c'est un ours)

<3 ça n'empéche des petites attention, "t'as pas froid? tiens prends ma veste" , les petits regards, et les petites discutions (intimes) en apartés.

Je sentais que plus, en public c'était pas son truc, pour en étre sure (et dire ce que je pensais) à un moment (en public) je lui dis (légère aparté)
"j'ai eu envie de t'embrasser quand t'es arrivé :-) :-/ , tu préféres pas?"
<3 il m'a répondu " Non c'est vrai, je préfére me rattraper quand on est tout les 2... et te faire pleins de bisous"

:-D Donc bon "j'ai fondu" et puis oui, c'est vrai qu'on se ratrappe tréééés bien quand on est tout les 2...(no comment hiii) :-D <3

Dans le cas de figure de mon ours je sais qu'il n'y aura pas de soucis si il est "en présence" de moi embrassant un autre chéri (dont on discute de temps en temps)

Message modifié par son auteur il y a 5 ans.

#

Tchou (invité)

le lundi 09 juin 2014 à 10h17

Salut !

Est ce que des fois les désirs de deux de vos affectifs sont en contradiction par rapport à ces marques d'affection ? l'un souhaite dire bonjour en s'embrassant pendant que l'autre ne souhaite pas en être témoin ?
J'imagine que cela doit arriver ?!

#
Profil

Ann

le lundi 09 juin 2014 à 10h30

Vos réponses sont très intéressantes ! Est ce que vous vous autorisez à embrassez une autre amoureuse à partir du moment où la première se le permet aussi ?! Alors cela implique qu'il suffit qu'une personne commence à se le permettre pour que quelques autres suivent ?
tchou, justement je vais peut être être dans ce cas où l'une a besoin de marques d'affection pendant que l'autre ne veut pas les voir ! J'sais pas tellement que faire ...

#

(compte clôturé)

le lundi 09 juin 2014 à 11h35

Je dirais aussi que cela dépend du lien qu'il y a entre les co-amoureux-ses et aussi si c'est ou non la première fois que l'un ou l'autre voit le baiser en question et si la situation le gène ou pas... Aussi, tenir compte de la nature du lien que tu as avec chacun-e.

Perso, j'ai merdé à ce niveau là il y a qq mois, alors je suis mal placée pour dire. Par contre, je sais aujourd'hui que dans ces cas là, il faut savoir porter de l'attention aux deux et savoir garder un équilibre pouvant satisfaire chacun-e. D'autant que j'étais en milieu poly, donc entourée de personnes à la base non "perturbées" par le simple fait d'embrasser amoureusement deux personnes au cours de la même soirée. Qu'est ce que ça aurait été si en plus j'avais été dans un milieu "normatif" ? gloups ! j'ose même pas y penser !

Si tu te poses la question avant, c'est vrai que c'est mieux, ainsi tu peux en discuter avec les personnes concernées et éviter les bourdes.

#
Profil

Ines

le lundi 09 juin 2014 à 12h33

Bonjour,

Il m'est arrivée de me retrouver dans des soirées où tout le monde s'embrassait, se caressait, les marques d'affection étaient omniprésentes, au début ça m'a fait bizarre. J'en ai pas mal discuté avec mon partenaire, qui lui a l'habitude de fonctionner dans ce milieu, en lui expliquant que je ne m'étais pas sentie à l'aise. Il n'y avait là aucun jugement moral, mais pour moi, une découverte d'un milieu où les relations amicales/ amoureuses/ sensuelles/ sexuelles etc sont beaucoup plus floues. Et en même temps ça avait l'air super bienveillant !!

Donc pour ma part, j'embrasse très peu de gens en public. Avec certains partenaires, on s'est mis à fonctionner comme ça sans vraiment en discuter, ça s'est fait tout seul et ça me va très bien. Avec d'autres la règle a été discutée et établie. Et je dirais aussi qu'en fonction de la relation que j'ai avec la personne ça peut changer, évoluer. Ce qui me plait énormément dans le polyamour est que rien n'est fixé d'avance, tout peut se discuter et se négocier en fonction des personnes et des moments !!

#

(compte clôturé)

le lundi 09 juin 2014 à 12h45

Evoluer en milieu poly ne veut pas dire embrasser tout le monde et je ne pense pas que Ann voulait parler de cela. Ne pas mettre de frontière nette entre amour et amitié ne signifie pas non plus que j'aime tout le monde d'amour. Même dans le milieu libertin que je connais, ça ne ressemble pas à ça. Moi non plus je ne serais pas à l'aise dans une soirée où tout le monde voudrait obligatoirement une proximité avec moi que je ne voudrais qu'avec des personnes que j'aime, même si cette affection est offerte avec bienveillance. Après, cela doit correspondre à certains, en tout cas pas à moi.

#
Profil

Junon

le lundi 09 juin 2014 à 13h07

Tout dépend des demandes de mes amours. Si on me demande d'observer un peu plus de retenue, je le fais, bien qu'il m'en coûte un peu. Mais la plupart de mes partenaires n'ont pas ce genre de demandes ou sortent déjà ensemble...ce qui simplifie pas mal la donne et permet des sorties ensemble très détendues.

#

(compte clôturé)

le lundi 09 juin 2014 à 13h48

Oui, en fait ça dépend aussi beaucoup des situations. Moi, je suis mariée, alors embrasser amoureusement ou même avoir une attitude en terme de gestes extérieures pouvant être interprétées est compliqué. En fait tout dépend aussi du "public". Tous mes affectifs sont généralement pas à l'aise en "public". Il faut dire qu'en province, les villes (mm les "grandes" sont toujours trop petites). Etre aimer par une autre personne que son mari ou montrer de l'amour pour une femme mariée, c'est délicat à gérer.

Je ne désire pas que mon mari ai des remarques à cause de ma conduite et mes garçons encore moins.

#
Profil

Lili-Lutine

le lundi 09 juin 2014 à 19h24

J’ai très envie de témoigner dans ce fil, car en vous lisant je viens de réaliser tout le boulot que j’ai fait seule, celui que j’ai fait avec chacun de mes amoureux, et celui avec chacune des amoureuses de mes amoureux … et inversement le boulot de mes amoureux avec moi et leurs amoureuses etc :-D

Bref, 3 ans plus tard voici où nous en sommes avec « le tous ensemble » que j’affectionne particulièrement dans ma vie de poly <3

Pour moi cela s’est fait tout en douceur et très progressivement. Cela a commencé par des moments où seuls nos regards se caressaient timidement en présence des autres, puis un jour une main furtivement sur l’épaule, une autre fois on s’enlace rapidement…

A chaque fois que nous avions, mon compagnon Fred-Lutin et moi franchi un cap, parfois même une limite, nous en parlions, mais pas n’importe comment, notre dialogue tendait à nous emmener toujours vers une recherche de bien-être pour soi, pour l’autre et pour l’ensemble des personnes en relation amoureuse avec moi et en présence les unes des autres.

Cela a pris quelques mois, et nous avons la chance Fred-Lutin et moi de partager nos vies amoureuses avec des personnes réfléchies, respectueuses et attentionnées.

Nous avons connus des couacs, des grincements, des formes de jalousie en lien avec le territoire, etc… Toujours la parole est venue apaiser les inquiétudes ou les peurs.

Aujourd’hui c’est assez incroyable de vivre ces moments tous ensemble si simplement après tous ces mois où nous avions de cesse, et infatigablement, le souci des besoins de l’autre et des autres, mais surtout sans jamais nous perdre chacun en l’autre…

Nous sommes maintenant en capacité avec Fred-Lutin d’accueillir nos amoureux ou amoureuses chez nous, de dormir dans « le lit conjugal » avec eux ou elles, de nous embrasser en présence des autres, d’embrasser une nouvelle personne devant « les officiels » sans plus jamais mettre en péril personne, sans plus aucune gêne, sans l’appréhension prégnante de mal faire ou de blesser.

Le climat est si naturel aujourd’hui que lorsque Fred-Lutin a accueilli il y a quelques mois une nouvelle amoureuse dans notre poly-famille elle n’a pas eu besoin de faire attention, de se tenir à distance, elle a aussitôt eu en nos présence le comportement qu’ils ont habituellement ensemble en société, peut-être même encore plus libre qu’en société car ils savaient tous les deux qu’avec bouquetfleuri et moi cela se peut en complicité, et que nous sommes tous honorés d’une telle marque de confiance.

Le secret de l’harmonie entre les membres d’une poly-famille passera toujours pour moi par un dialogue continu, un dialogue obligatoire !

Et puis pour la petite anecdote je peux ajouter que si un de mes amoureux me parle d’un trouble ressenti en présence de l’autre, ou d’un sentiment d’injustice, je l’envoi dare-dare en parler en tête-à-tête AUSSI à l’intéressé, et c’est fou comme ça marche et comment ça résout tous les problèmes rapidement !

Notre poly-famille est actuellement composée en son socle de 4 personnes, les relations entre tous sont fraternelles, nous nous entraidons et nous nous consolons quand dans nos autres relations moins engageantes nous traversons quelques tourmentes ou devons rompre.

L’amitié, l’amour, la fraternité qui ne cesse de circuler entre nous 4 nous permet toutes les autorisations ailleurs.

C’est comme un roc sur lequel nous savons tous que nous pouvons nous appuyer, nous cogner même, nous écrouler ou nous reposer…

#

(compte clôturé)

le lundi 09 juin 2014 à 19h28

Lili-Lutine
C’est comme un roc sur lequel nous savons tous que nous pouvons nous appuyer, nous cogner même, nous écrouler ou nous reposer…

(+)

#
Profil

Ann

le lundi 09 juin 2014 à 19h59

J'ai tellement hâte ! cela fait beaucoup de bien de te lire.

#
Profil

Ann

le lundi 09 juin 2014 à 20h25

lili-lutine
Et puis pour la petite anecdote je peux ajouter que si un de mes amoureux me parle d’un trouble ressenti en présence de l’autre, ou d’un sentiment d’injustice, je l’envoi dare-dare en parler en tête-à-tête AUSSI à l’intéressé, et c’est fou comme ça marche et comment ça résout tous les problèmes rapidement !

Peux tu nous donner quelques exemples ?

Merci beaucoup à toi

#
Profil

Lili-Lutine

le lundi 09 juin 2014 à 20h52

Ann
Peux tu nous donner quelques exemples ?

Merci beaucoup à toi

(+)

Message modifié par son auteur il y a 3 ans.

#
Profil

bouquetfleuri

le lundi 09 juin 2014 à 21h34

hahaha, heureusement que je passe par ici !

Les rares problèmes qui se sont présentés et rapidement réglés ressortaient de la juxtaposition d'un rapport d'amoureux seuls au monde à une société. Quand on est quatre, six ou plus dans un même espace, on n'est pas deux. C'est aussi simple que cela.
Je me souviens d'une discussion où j'avais compris qu'effectivement, je ne faisais pas assez cas du chéri de ma chérie. Prise de conscience, passage en revue des instants où je ne faisais pas assez attention et hop, le tour était joué.

On peut parler de ces problèmes en terme de territoire, mais je ne crois pas que ce soit le bon angle. Je parlerais plutôt du commerce normal de gens ayant un statut d'amoureux, mais n'ayant ni la même histoire, ni les mêmes réserves dans l'expression de leur personne, ni le même caractère.

Nous faisons très attention à ne pas être instrumentalisés dans un sens ou dans un autre. L'amoureux, l'amoureuse qui débarque n'a pas le droit d'ignorer les autres et de ne s'occuper que de son seul parcours. S'il ou elle est là, c'est aussi parce que les autres sont là.
Un problème est souvent le symptôme que le caractère poly-amoureux de sa relation n'est pas bien assimilé...

#

moli (invité)

le lundi 09 juin 2014 à 22h34

"Je me souviens d'une discussion où j'avais compris qu'effectivement, je ne faisais pas assez cas du chéri de ma chérie. Prise de conscience, passage en revue des instants où je ne faisais pas assez attention et hop, le tour était joué. "

Bonsoir,

Je ne comprends pas trop, comment faisais tu pour ne pas faire assez attention ? qu'entends tu par quand on est six on est pas deux ?

En tout cas, merci pour vos témoignages à tous les deux !

#
Profil

bouquetfleuri

le lundi 09 juin 2014 à 23h43

moli
Je ne comprends pas trop, comment faisais-tu pour ne pas faire assez attention ?

C'est le problème universellement répandu sur la planète poly et qui combine des préoccupations différentes, des approches différentes des relations et la triangulation d'une relation n'échappe jamais aux nécessaires arrangements, compromis, concessions qui ne sont finalement que des mises en lien entre les protagonistes.

Je peux bien avoir l'impression de faire attention, si la personne tierce n'a pas le même sentiment, il y a un petit problème (qui peut très bien être anodin). Quelle qu'en soit la cause, c'est un problème qu'il faut résoudre.

Par ailleurs, la convivialité d'une relation polyamoureuse germe dans la considération que l'on porte à chacun des partenaires, et si je vis ma vie dans mon coin avec mon amoureuse ou mon amoureux, sans porter jamais attention aux autres personnes qui m'entourent et que je sais pertinemment être des amoureux ou amoureuses, je suis au mieux un goujat, au pire un crétin.
Cette remarque est vraie pour le périmètre de proximité, elle est vraie également pour tout l'espace de la relation.

La relation amoureuse elle-même se construit sur le respect de l'autre, et le respect de l'autre englobe l'existence des autres partenaires. Si l'on faillit de ce côté-là, c'est la relation qu'on saborde.

Message modifié par son auteur il y a 5 ans.

#
Profil

Ann

le mercredi 11 juin 2014 à 10h30

bonjour !

Alors pour le moment je retiens qu'en fait un des principes de base serait de savoir comment chacune de mes amoureuses souhaitent vivre ces moments à plusieurs.
Aujourd'hui, la première ne souhaite pas être témoins de gestes d'affection entre moi et ma seconde amante ... alors que la seconde ne connait pas l'identité de la première (et ne souhaite pas la connaitre) et trouverait donc étrange que je change de comportement parfois !
Et moi je suis censée faire attention à tout le monde mais quelquefois on ne voit pas bien comment ?!
Je ne vois pas de solution magique pour l'instant alors je crois que je vais proposer un entre deux pour la fin de ce mois (ensuite tout le monde part de son coté en vacances ...) : être un peu affectueuse avec la seconde (qui est la plus officielle et également celle avec qui je souhaite partager le plus de temps.
Qu'en pensez-vous ?
Je sens que vous allez me poser plein de questions pour préciser tout ça ! je suis prête.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion