Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Réactions à l'événement

Café poly parisien à la Cantada - 7 janvier

#
Profil

Siestacorta

le jeudi 09 janvier 2014 à 23h09

Merci dominik et les gens qui ont apprécié.
Je me suis focalisé sur les trucs à résoudre, mais quand même, ben on eu 70 personnes, je pense qu'on a pas souvent fait autant, et rien que ça, c'est géniatrobien pourvu que ça continue à bien marcher.

#
Profil

Anarchamory

le vendredi 10 janvier 2014 à 00h09

Eric_50
Evavita : oui je reconnais que c'était ma soirée rentre dedans, hier. Excuses moi Metazet que j'aime bien.

Ah mais je ne l'avais pas mal pris :-) En plus je commence à te connaître et à connaître ton humour. Quant à être secrétaire de séance (au poil ou à poil ? :P ), je veux bien m'en charger (de temps en temps), je suis habitué à ce qu'on me refile régulièrement le bébé en conseil d'administration ;-) , mais je ne suis pas tout près de Paris. Par contre, si je pouvais toucher le même salaire qu'actuellement en participant à des cafés poly et en prenant des notes, je veux bien être secrétaire à chaque fois ^^ et ne même pas demander à être défrayé de mes trajets... Toutefois, mon idée (ma modeste idée), c'était pas que ça soit chaque fois la/le même qui s'y colle, bien entendu...

A noter qu'en général je ne propose pas des trucs avec dans l'idée que ça serait forcément à d'autres de les mettre en application...

Message modifié par son auteur il y a 6 ans.

#
Profil

PolyEric

le vendredi 10 janvier 2014 à 10h27

Avant c'était Siesta qui faisait parfois secrétaire de séance, mais il a eu une promotion...

#
Profil

Evavita

le vendredi 10 janvier 2014 à 21h22

J'ai bien tout lu sur FB et le forum concernant les suggestions de chacun pour à mon tour donner mon avis en seul poste. Mais j'ai pris la peine de faire un brouillon pour structurer le tout, rendre ça super comestible et ai pris la décision de ne pas faire de citation quand j'évoque ce qu'a dit l'un ou l'autre pour ne pas rallonger le texte et ne pas détruire la structure du discours. Faudra donc que vous alliez chercher vous-même de quoi je parle et je m'en excuse.

Siesta mène le débat : Mon avis a clairement été évoqué plus haut. Je pense que lui laisser le temps d'ajuster certains détails sera bien plus fonctionnel que changer d'animateur qui va devoir lui aussi se faire la main sur le tas. Ah faudrait lui fournir un fouet extra-long pour qu'il fouette ceux qui parlent trop fort (qui ça moi?), prennent sauvagement la parole ou de manière générale qui ne prennent pas compte de ses demandes légitimes :P

Le micro : La question a été évoqué avec ces avantages et ses inconvénients et je pense que la bonne option serait que le micro soit disponible sans pour autant qu'il soit obligatoire de l'utiliser quand quelqu'un prend la parole. En gros, on le donne a quelqu'un si jamais on entend un "plus fort!" s'élever de l'autre bout de la salle. Ca évitera à certains de stresser et de ne pas prendre la parole par peur du micro.
Pour ce qui est de la potentialité que des gens se battent pour le micro comme certains le font avec la télécommande, ça ne me dérange vraiment pas de me lever à chaque fois qu'il sera nécessaire pour le faire passer à la personne désignée (et que celui qui tentera de me le prendre sans que ce soit son tour, y réfléchisse à deux fois parce que j'ai beaucoup pratiqué la télé-commando-défence à une époque!).

Inversion d'ordre, débat/discussion libre : C'est sympas pour les anciens et ceux qui sont venu pour la partie discussion et qui veulent partir tôt mais pour les nouveaux, je pense que ça sera pas en leurs faveurs. La prise de parole pendant le débat permet de savoir ce que chacun est venu "chercher" et ce qu'il a à apporter aux autres ce qui permet par la suite d'aller tout de suite vers la/les personne(s) qui nous inspire(nt) la plus.

Affluence

- Le nombreComme d'autres l'ont fait remarqués. C'est génial que le nombre augmente! Youpi! Ca serait vraiment dommage de faire un contrôle quelqu'il soit sur le nombre de participant. Et je ne parle pas des nombreuses dérives qui peuvent s'ensuivre comme être tenté de ne pas laisser les malpolis se joindre à nous.
Je pense, comme ça a été proposé, qu'augmenter la fréquence des cafés ainsi que leurs diversités est une meilleure option pour délayer le nombre. Mais faut bien que quelqu'un s'y colle. J'ai donc décidé que je me chargerai de re-lancer les goûter-poly du dimanche aux alentours des quinzaines. L'évènement va donc apparaitre dans les jours qui suivent. Il est aussi question d'organiser un deuxième café "témoignage/confidence" avec participation limité cette fois-ci en parallèle avec la Cantada. Mais ce n'est pas moi qui m'en chargerai, et je laisse donc la personne concernée venir en parler d'elle même quand elle le souhaite.

- L'emplacement Quand je suis arrivée à la Cantada, il y avait du monde au bar et un "bouchon" à l'entrée de la salle et je me suis dit "mince ça doit être blindé là dedans!". Alors il est vrai, que ce n'était pas vide mais il y avait des places assises disponibles et un espace important au centre inoccupé. Ni une ni deux, j'ai traversé le bouchon et le milieu de la salle et me voici à une place de choix pour entendre et éventuellement participer au débat sur mon tabouret.
Alors je vois bien ce qui pose problème, quand on ne connait pas où qu'on est un peu timide, difficile de se voir traverser la salle en cours de débat pour aller rejoindre un tabouret en première ligne!
Alors voilà ce que je propose :
a) Lors de l'installation des chaises dans la salle, faire en sorte que le rayon du cercle du milieu soit plus petit pour laisser un espace de circulation entre les chaises et les murs. Quitte à ce que certains restent debout, autant que ça ne soit pas à l'entrée de la salle, mais dans de bonnes conditions : qu'ils puissent se servir de ce couloir de circulation pour se rendre dans les circonférences de la salle et en toute discrétion.
b) Si Siesta s'en sent l'envie, en cours de débats et entre deux participations orale, il peut faire une micro-coupure de 30 seconde le temps d'enjoindre ceux qui n'osaient pas le faire eux même, à avancer dans le couloir et/ou venir s'installer sur les tabourets vides.

Participation et forme de débat :

C'est une version un peu plus structurée de ce que Meta a proposé : un mix débat comme on faisait jusqu'à maintenant/ réponses rapides pour ceux qui posent des questions.
De ce que j'ai pu constaté lors des divers cafés, c'est qu'il y avait trois types de prises de paroles :
-les témoignages spontanés (voici ce que je vis/voilà ce que je constate / il me paraîtrait intéressant de penser à ceci etc),
-les questions,
-les réponses.

Je pensais donc simplement à modifier un peu le fonctionnement actuel. Les personnes continuent à lever la main pour être ajoutés à la liste de prise de parole (comme avant). Lors de la prise de parole, si c'est un témoignage, on l'écoute puis on passe à la suite de la liste. Si par contre c'est une question, ceux qui veulent y répondre lèvent la mains et Siesta choisi qui va/vont y répondre (pour le nombre de réponses, je pense que ça dépendra du moment). Même si tout le monde ne répondra pas, la personne qui a posé la question peut quand même repérer qui a levé la main pour se diriger vers elles après le débat. Dès que les réponses ont été données, on passe à la suite de la liste des inscrits.
Sinon je suis en faveur d'un temps limité par prise de parole. Ça oblige à être concis et plus de personnes pourront parler. Ca n'empêchera pas pour autant de développer pendant ou après le débat si quelqu'un pose une question sur ce qui a été dit.

Hors sujet anecdote : un ami m'a appelé le soir où je me rendais à la Cantada. Il m'a dit :
"- mais c'est à quel moment que tu va arrêter d'aller à tes cafés?
- pourquoi je m'arrêterais?
- parce quand on va quelque part c'est qu'on a un but, à force d'y aller tu atteindras ton but et tu cesseras d'y aller, non?
- Bein euh, il y a effectivement beaucoup de raisons pour lesquelles je vais au café mais la plus importante c'est que je suis heureuse quand j'y vais et tant que ça ne changera pas, je ne vois pas pourquoi je cesserai d'y aller."

Et ce n'était pas encore pour cette fois-ci que l'envie m'est passée. Merci Aurélien et Siesta pour ce café <3

Message modifié par son auteur il y a 6 ans.

#
Profil

Jena

le samedi 11 janvier 2014 à 09h25

Rien à redire, je vote pour l'ensemble.

Et pour la note finale : pour certains, les cafés poly sont comme une thérapie, plus besoin de venir quand le problème est réglé. On le constate bien avec la façon dont certains nouveaux viennent 1-2-3 fois et disparaissent. Et ce n'est pas grave, hein, on ne peut forcer personne, et ça peut vouloir dire qu'ils ont trouvé un équilibre dans leur vie et qu'on les a aidé à le trouver. Et ça c'est chouette. Ça peut aussi vouloir dire que ça ne leur a pas plu, et qu'on les a dégouté du truc, mais comme on ne saura jamais, autant rester positif.
Pour d'autres, c'est agréable de venir écouter, partager, et aider les autres. Pour cela, pas de raison d'arrêter :)

#
Profil

Siestacorta

le samedi 11 janvier 2014 à 12h40

Merci pour cette synthèse, Evavita !
J'ajoute qu'un comparse volontaire, qui de temps en temps prend la gestion de la parole en main, ou qui soutient le facilitateur principal, soit en relançant certaines questions, soit en désignant des gens que le premier ne voit pas pendant les réponses spontanées, ça aiderait bien.

Sinon, je crois qu'insister sur deux trois mécaniques d'échange en début de café est important : on parle pas à une seule personne on s'adresse au "centre" de la salle (pour éviter les ping-pongs), on coupe JAMAIS la parole... Bref, ce qui garantit un sentiment de respect mutuel.

On pourra peut-être faire avec un bâton de parole, je l'ai vu utiliser une ou deux fois, même si je me souviens plus bien les principes ça marche bien.
Je crois déjà que c'est pas un gourdin que j'utiliserai si j'aime pas ce que j'entends... C'est tentant mais je crois qu'à court terme, ça soit contre-productif.

#
Profil

LuLutine

le samedi 11 janvier 2014 à 16h07

Plutôt d'accord avec Evavita sur l'ensemble, et je plussoie pour :

Evavita
il y a effectivement beaucoup de raisons pour lesquelles je vais au café mais la plus importante c'est que je suis heureuse quand j'y vais et tant que ça ne changera pas, je ne vois pas pourquoi je cesserai d'y aller

(+) (+) (+)

#
Profil

Choco

le lundi 13 janvier 2014 à 01h34

Bonjour/bonsoir à tous !

Je n'ai rien de très original à dire, mais il me semble qu'un feedback est la moindre des choses à faire. :}

Je traîne en tant que spectateur sur le forum depuis un petit mois (je vous passe les détails de mon émerveillement, le fait de ne plus se sentir comme un extraterrestre etc.), et c'était mon premier café poly. Ma venue était sans objectif particulier, simplement pour voir le genre d'ambiance qu'il y avait et y écouter ce qu'il s'y disait.

Et bien je n'ai pas été déçu, beaucoup d'interventions touchantes, des questions/problématiques intéressantes, le tout dans une bonne humeur.

Après les interventions, la chaleur étouffante et le monde (plutôt le manque d'espace) ont eu raison de moi, alors j'ai distribué mon gâteau et j'ai filé.

Au final j'en suis ressorti très heureux, avec le sourire aux lèvres. Comme après avoir fait un voyage dans un autre pays. J'arrive pas à exprimer vraiment pourquoi.

En tout cas, merci à tous les intervenants. :)
Je reviendrais assurément une prochaine fois.

J'en profite pour donner mon avis concernant certaines critiques.
Pour la structure de l'animation, je l'ai trouvé quand même pas mal. Malgré les défauts qui ont été soulevés, je pense qu'on n'aurait pas pu avoir autant de témoignages différents s'il n'y avait pas eu ces contraintes, compte tenu du nombre de participants.
J'espère que vous ne comptez pas laisser tomber ça.

Et pour les expressions du meneur, ça ne m'a absolument pas dérangé. Je me suis simplement fait la remarque "tiens, il a le visage bien expressif. :)" Et sans connaître une personne, je me trompe peut-être, mais je ne crois pas qu'on puisse justement interpréter ses expressions.

Sinon je rejoins MetaZet sur le fait de garder une trace des interventions, c'est vraiment dommage.
Je sais qu'il existe des contraintes liées à l'image concernant l'enregistrement vidéo, mais est-ce qu'il en est de même pour un enregistrement exclusivement audio ?

#
Profil

LuLutine

le lundi 13 janvier 2014 à 01h39

Choco
Au final j'en suis ressorti très heureux, avec le sourire aux lèvres.

Fais gaffe, on devient vite addict ;) !

#
Profil

Anarchamory

le lundi 13 janvier 2014 à 07h52

Choco
Au final j'en suis ressorti très heureux, avec le sourire aux lèvres. Comme après avoir fait un voyage dans un autre pays. J'arrive pas à exprimer vraiment pourquoi.

J'ai une petite idée sur la question : dans les autres pays, les mœurs, coutumes, habitudes, façons de penser, etc. peuvent être sensiblement différentes de celles de son pays. Chez les polyamoureux, c'est pareil. Moi aussi j'ai eu ce sentiment de dépaysement, de me dire : "Wouah ! Des gens comme ça existent vraiment ! Il y a bien des êtres de chair et de sang derrière ces pseudos, ce ne sont pas tous des bots !" ;)

Le "Polyland" c'est une sorte de pays dans le pays, ou plutôt de société dans la société !

Message modifié par son auteur il y a 6 ans.

#
Profil

PolyEric

le lundi 13 janvier 2014 à 08h11

Choco
...un enregistrement exclusivement audio ?

ou là, ya de l'idée,
il faut peut-être étudier les techniques qui permettent de ne pas reconnaître celui qui parle.pour voir si elles sont atteignables pour nous, parce qu'il y aura toujours quelqu'un dans l'assistance qui ne voudra pas être enregistré sauf si on ne peut pas le reconnaître, mais je pense qu'il y a là une piste intéressante et pas cher.

#
Profil

Siestacorta

le lundi 13 janvier 2014 à 08h31

Choco


Et pour les expressions du meneur, ça ne m'a absolument pas dérangé. Je me suis simplement fait la remarque "tiens, il a le visage bien expressif. :)" Et sans connaître une personne, je me trompe peut-être, mais je ne crois pas qu'on puisse justement interpréter ses expressions.

Si, on peut, disons qu'il y a un mélange de distance critique et de réaction spontanée... Mais le fait que ça en reste là, une expression parfois outrée mais fugace, et que je peux avoir une attitude plus cordiale avec quelqu'un dont le discours m'a fait tiquer ainsi, ça veut dire qu'il ne faut pas surinterpréter. Le fond, c'est que j'ai envie que chacun parle et s'écoute, indépendemment de mes opinions, compréhensions, incompréhensions...

Bref, merci pour le feedback, content que malgré le grand nombre et les temps un peu tendus, la bonne ambiance et le plaisir de voir de vrais gens bien vivants et heureux de leurs expérience demeurent sensibles.

Répondre

Voir l'événement

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion