Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Commencer une relation primaire après la découverte du polyamour

Famille
#

(compte clôturé)

le samedi 16 novembre 2013 à 12h32

Ça fait maintenant 7 ans que je vis des histoires plurielles, et 2 ans que je m'affiche publiquement comme polyamoureux.

Dans toutes ces années j'ai eu pas mal d'expériences: quelques parenthèse monogame très courte, deux propositions de mariage, beaucoup de relations où j'étais le partenaire secondaire (quelques fois avec les mêmes personnes avec qui j'avais essayé sans succès la relation monogame)...

Ce que je n'ai pas vécu, et dont je commence à sentir le besoin, est une relation primaire: je sens le besoin d'avoir une certaine stabilité, une (ou plusieurs) partenaire pour lesquels je suis la (ou une) personne la plus importante, quelqu'un avec qui je puisse partager mon quotidien, quelqu'un avec qui faire des enfants...

Mais j'ai très peu d'exemples d'une relation primaire qui nait déjà comme relation polyamoureuse: les relations primaires que je vois par ici sont surtout des relations monogames qui s'ouvrent avec pas mal de souffrance, parfois comme résultat d'un adultère, parfois comme résultat d'un libertinage...

Donc, je fais appel à vos expériences: avez-vous démarré une relation primaire tout en étant polyamoureux? Comment avez-vous fait? Où vous vous êtes retrouvés? Sur quelles bases avez-vous posé votre relation?

#
Profil

dominik

le samedi 16 novembre 2013 à 14h13

hello Marco .. pas vraiment d'expérience à partager allant dans ce sens .. toutefois , l'envie de "s'installer" dans une relation, faire des enfants , ce qui je crois ce conçoit sans doute plus facilement dans le cadre d'une relation qui serait à priori plutôt "suivie" , est je pense une "sensation" qui dépasse largement le poly / pas poly ...
la personne avec qui tu partageras ces envies, tu la reconnaîtras sans te prendre le choux à planifier quoi que ce soit .. où plutôt : vous vous reconnaîtrez .. car c'est bien ça le truc, c'est que ces envies là , ça dépasse à peu près toute forme de "programmation intellectuelle" , ça se pose plutôt du coté "intuitif" de la vie ... et je pense même que nos inconscients jouent un grand rôle sur ces sujets ...
alors te prends pas trop le choux , cela peut bien naître ( c'est le cas de le dire ) avec une personne que tu côtoies depuis plus où moins longtemps , où que tu vas rencontrer plus tard , etc , tout me semble possible ..

pour finir : juste une pitite phrase très "coton" : un jour cette "princesse" viendra , en attendant ...

ps , à bientôt et n'oublie pas ton harmo ..

Message modifié par son auteur il y a 6 ans.

#
Profil

coquelicot

le samedi 16 novembre 2013 à 14h30

Il en est des histoires d amour comme des objets que l on a perdu: c est quand tu arrette de chercher a en oublier le reste que ca te tombe dans les mains tout chaud tout cuit.

Enléve les oeilleres de la recherche intensive et tu verra bien mieux les "princesses charmantes" qui sont peut etre tout prés de toi.

Et puis n oublie pas non plus que "la grange poly" est une usine a fabriquer les rencontres!!

Et ne me dis pas non plus qu en Suisse il n y a pas de femmes!!!!!

Message modifié par son auteur il y a 6 ans.

#

(compte clôturé)

le samedi 16 novembre 2013 à 14h33

Cher Marco1003,

Je vois que tu te tourmentes toujours. Tu sais, il y a quelques mois, j'ai dit à un jeune homme en quête de cela (ou au moins d'une personne qui l'aimerait pour lui-même) que ce n'était pas en cherchant que l'on trouvait et que parfois il suffisait d'ouvrir vraiment les yeux pour voir que l'amour est là, juste à côté... Ce jeune homme cherchait un "stéréotype" de femme idéale et dans l'après midi même je l'ai vu réfléchir intensément puis me regarder avec un magnifique sourire, des étincelles dans les yeux et me dire "oh ! oui, j'ai compris". Depuis, il n'a pas trouvé la belle qui partagera son quotidien et participera à la réalisation de ce que tu recherches mais au moins il a trouvé de l'amour à recevoir et à donner. C'est pas la "princesse" mais aujourd'hui il sait qu'elle ne répondra pas nécessairement à cette image préconçue. En attendant il y a bonheur pour deux personnes et ça c'est cool-génial :-D (+) <3 .

Alors, je rejoins Dominik quand il te dit de ne pas prendre le choux, suit ton instinct et ai confiance en toi, tu es quelqu'un de magnifique intérieurement et on se sent bien avec toi... ta "princesse" appréciera cela, un homme affectueux alors continue. L'important n'est pas de savoir si l'on était mono pour devenir poly (et oui souffrance il y a dans cette situation) mais avons nous envie de cela, tous les deux. Et puis, ta "princesse" n'est pas obligée d'être poly, du moment qu'elle reconnait ta liberté individuelle et qu'elle la respecte. Quelque soit l'ordre des choses, c'est possible et vivable, si je te dis c'est parce que je le sais, je le vis...

A bientôt Marco et n'oublie pas ton huile de massage, j'aurai surement une petite contracture... et aussi amène toi serein et avec pleins de câlins dans ta hôte... <3

#

(compte clôturé)

le samedi 16 novembre 2013 à 14h35

On a posté simultanément coquelicot mais là on est d'accord...

#
Profil

bodhicitta

le samedi 16 novembre 2013 à 15h02

marco1003
Donc, je fais appel à vos expériences : avez-vous démarré une relation primaire tout en étant polyamoureux ? Comment avez-vous fait ? Où vous vous êtes retrouvés ? Sur quelles bases avez-vous posé votre relation ?

Aprés mes expériences à ce sujet, je me suis rendu compte qu'il faut bien définir ensemble ce que l'on entend par: relation primaire
ce que l'on attend de cette relation?
en quoi est elle primaire?
Cela me semble possible si les 2 partenaires veulent et vivent bien cette hiérarchie qui peut aussi se faire avec le temps (parfois de faits)

Message modifié par son auteur il y a 6 ans.

#
Profil

LuLutine

le dimanche 17 novembre 2013 à 02h28

Je plussoie bodhicitta, il faut bien se mettre d'accord sur le sens de "relation primaire". Sinon tu t'exposes au risque qu'au bout d'un moment la personne te dise que tu ne la traites pas comme une relation primaire (par exemple, parce que tu ne l'appelles pas tous les jours) alors que tu pensais le faire (par exemple, du fait d'avoir des projets de vie).

Sinon, désolée pas vraiment d'expérience positive à partager, je suis un peu comme toi, dans le sens où je me demande si espérer rencontrer quelqu'un qui souhaite une relation "primaire" - mais pas exclusive - ne ressemble pas un peu à une chasse à la licorne. ^^

Mais du coup, j'évite d'espérer, j'ai laissé tomber, je vis au jour le jour.

Bon, quand je dis "j'ai laissé tomber", je ne veux pas dire que j'ai déjà chassé la licorne, simplement que j'ai été par le passé en relation avec des gens qui semblaient partager ce genre de projets, mais finalement ce n'était pas le cas...je n'avais pas "cherché" ces rencontres. Et je crois qu'il est vain de "chercher", donc je ne l'ai pas fait non plus depuis. Et ne me pose donc pas de questions sur la nature de mes relations futures.

Si je dois rester seule comme aujourd'hui, je resterai seule.

#
Profil

PolyEric

le dimanche 17 novembre 2013 à 09h33

Marco, tu te poses trop de question mon vieux (ou plutôt mon jeune).
Envoie la sauce...
Qui vivra verra

#

(compte clôturé)

le dimanche 17 novembre 2013 à 11h08

LuLutine

Sinon, désolée pas vraiment d'expérience positive à partager, je suis un peu comme toi, dans le sens où je me demande si espérer rencontrer quelqu'un qui souhaite une relation "primaire" - mais pas exclusive - ne ressemble pas un peu à une chasse à la licorne. ^^

Dans la chasse à la licorne, comme dans tous les types de chasse, il faut trouver le bon endroit: on peut partir à la mer et se plaindre qu'on ne trouve que de poissons, partir à la montagne et se plaindre qu'on ne trouve que des bouquetins, ou bien on peut se poser la question d'où se retrouvent ces fameux licornes!

(Pour une autre explication sur le sujet: lesfessesdelacremiere.wordpress.com/2013/06/07/ne-... )

Pour l'instant, je vois que dans mes rencontres je tombe souvent sur des monos qui critiquent mes choix, ou sur des rencontres extra-conjugales très passionnantes mais très compliquées: je pourrais rester là où je suis et attendre que ça change, ou bien être plus proactif et voir si en changeant quelque chose, les résultats changent!

#

(compte clôturé)

le dimanche 17 novembre 2013 à 11h31

Je crois que Marco1003 a raison sur un point, celui d'avoir conscience de ses désirs intimes et profonds et celui de vouloir être actif afin de satisfaire cela... Garder malgré tout à l'esprit que l'amour est de toute façon compliqué même lorsque l'on lâche prise, ce qui permet de le vivre sereinement et sainement. Même l'amour de soi est souvent compliqué car nous avons toujours à découvrir et à accepter. Par contre, changer n'est pas je pense la meilleure solution car tu es génial comme tu es Marco1003, "si tu te changes tu vends ton âme au diable". Ca c'est une certitude que la vie m'a apprise. Changé parce que j'évolue et que j'en ressens le besoin, oui ! changé pour satisfaire l'autre, non ! Eric_50 a raison, tu te poses trop de questions, laisse toi vivre... mais pour lui comme pour moi, ce besoin de vivre à deux est satisfait alors on est mal placé, sans doute ?!

#
Profil

Dreltak

le dimanche 17 novembre 2013 à 11h52

/*Plante un panneau d'indication "LICORNE" pointant vers le canapé ou est vautré un crocodile adoré*/

Bon okay, notre probleme est totalement a l'oposé du votre, (mais y sont ou, mais y sont ou....).

Et encore, vus la tournure que ça prend ces temps si..... :-(

(mais c'est une autre histoire)

#

(compte clôturé)

le dimanche 17 novembre 2013 à 13h12

Dreltak et son crocodile adoré... j'aurai beaucoup aimé vous revoir...
Vous êtes formidable tous les deux. J'ignore qui est où mais si je peux vous aider à...
Toutes les histoires sont dignes d'intérêt.
Bisous à tous les deux

#
Profil

dominik

le dimanche 17 novembre 2013 à 13h51

hello Marco , au delà de témoignages concrets qui devraient quand même finir par arriver, je crois qu'il ya moyen de rester pro actif tout en étant à l'écoute de son coeur , de ses sentiments , envies , et je dirai même de ses besoins ... je pense que l'un n' empèche pas l'autre et sans doute même que l'un doit pouvoir apporter à l'autre ..

l'épilogue de ton exemple en lien me parait bien résumer le truc =>

Et après tout, même dans les contes de fées il y en a qui prennent l’initiative de provoquer les rencontres –

ensuite, l'envie de construire, de passer à une étape de nature "projet de vie", c'est comme les p'tites étincelles et les p'tits émois qui font toute la beauté des rencontres amoureuses, cela ne se décrète pas, cela se pose dans la vie comme une évidence partagée par 2 personnes, ou plus ..
et là aussi, la beauté est bien présente, différente, mais bien bien présente ... et parfois très très durable ... et ce n'est pas le moindre des intérêts des relations au long cours ...

une invite à rester pro actif plus que jamais en somme ..

Message modifié par son auteur il y a 6 ans.

#
Profil

LuLutine

le dimanche 17 novembre 2013 à 18h52

dominik
l'envie de construire, de passer à une étape de nature "projet de vie", c'est comme les p'tites étincelles et les p'tits émois qui font toute la beauté des rencontres amoureuses, cela ne se décrète pas, cela se pose dans la vie comme une évidence partagée par 2 personnes, ou plus ..

Voilà, 100% d'accord avec ça...

Du coup, chercher activement à "trouver" une licorne, ça me semble voué à l'échec et quand bien même j'en trouverais une, je pense qu'elle ne sera pas ravie d'être vue comme un moyen d'atteindre mes objectifs.

Donc, ça arrivera, ou pas...

Etre pro-actif, dans le sens prendre soin de soi, de sa vie, de ses besoins, être en cohérence avec soi (ce qui amha donne des chances de faire des rencontres qui nous correspondent, au contraire de la situation où l'on ne serait pas soi-même, où l'on emploierait des artifices...) : je dis un grand oui.

Mais il ne faut pas confondre pour moi "être pro-actif" et "partir à la chasse" (i.e. chercher explicitement quelqu'un pour atteindre un objectif précis).

#
Profil

LuLutine

le dimanche 17 novembre 2013 à 18h58

Sinon, pour l'article en lien, je l'avais lu, et je t'avouerais que si avoir un travail ne m'était pas vital, et bien je n'en aurais pas cherché ! Je ne suis donc pas forcément d'accord avec la comparaison employée ^^

Si travailler n'était pas indispensable, j'aurais juste fait ce qui me plaisait ! Et c'est exactement ce que je fais dans mes rencontres !

Vivre en cohérence avec soi ne veut pas dire pour moi "chercher activement".

D'ailleurs, l'une des meilleures opportunités que j'ai peut-être actuellement au niveau professionnel (par opportunité, comprendre "qui m'enthousiasme, me motive", c'est pas une question de salaire ou autre, même si là aussi la question de la viabilité se pose, forcément), elle m'est un peu tombée dessus sans que j'ai rien vu venir.

Evidemment que j'ai proposé ma candidature lorsque j'ai su qu'il y avait une place de libre. Mais je n'étais absolument pas en train de chercher...juste ouverte aux opportunités, ça oui probablement.

#
Profil

Anarchamory

le dimanche 17 novembre 2013 à 20h05

C'est "marrant" Marco car tu te poses les mêmes questions que je me posais il n'y a même pas quelques mois, et à cette époque tu m'avais dit —grosso modo— de ne pas chercher la/les poly "âme/s sœur/s" avec qui fonder ces projets de vie, de ne pas me focaliser sur cet objectif, et —quelques temps avant— tu avais même posté un lien intéressant, vers un site de rencontre de coparents, que j'avais trouvé profondément inspirant.

Donc je te renvoie à tes conseils mon ami ^^

J'ajouterais qu'avec le recul, je me demande si la recherche d'une relation primaire, et de fonder une famille, n'est pas un reliquat du modèle hétéromononormatif non encore digéré par l'ouverture à d'autres perspectives amoureuses...

Je me demande si le polyamour "normé" n'est pas un peu une étape transitoire avant le grand plongeon dans l'anarchie relationnelle, de même que le déisme peut être une étape transitoire avec l'athéisme.

Et puis je suis bien d'accord notamment avec LuLutine : chercher une femme pour une relation primaire, n'est-ce pas la traiter comme un moyen en vu d'une fin ? Et ceci n'est-il pas "casse-gueulesque" ?

#
Profil

LuLutine

le dimanche 17 novembre 2013 à 20h44

MetaZet
avec le recul, je me demande si la recherche d'une relation primaire, et de fonder une famille, n'est pas un reliquat du modèle hétéromononormatif non encore digéré par l'ouverture à d'autres perspectives amoureuses...

Idem....sauf que je me demande pas, j'en suis quasiment sûre ^^

De plus, pas besoin de "relation primaire" pour "fonder une famille". On dit bien que les amis sont une famille qu'on a choisie. Les relations poly, c'est un peu ça : relations choisies avec des personnes choisies...

Et puis, pas besoin d'être "en couple" pour faire des enfants et les élever. Ils ont besoin d'être entourés, accompagnés, pas nécessairement "d'un papa et d'une maman, on ne ment pas aux enfants" (sic) (lol).

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion