Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Quelle dynamique pour les cafés polys ?

Communauté
#
Profil

ScottBuckley

le vendredi 19 avril 2013 à 21h00

Bonjour,

En renonçant à me rendre à Genève demain samedi 20 avril 2013, à l’occasion d’un café poly que j’avais essayé de co-organiser depuis Lyon avec l’aide de polys suisses de ce forum (café poly qui pourrait toujours avoir lieu demain samedi SI et seulement si d’autres personnes prennent le relais à ma place), je me rends compte qu’il est encore difficile de mettre en place une dynamique locale, pour que ça marche, avec un ou plusieurs relais locaux ou régionaux.

Quel bilan en tirer ? Cela valait la peine d’essayer, et regardons ce qui a pû bloquer.

La recette de cuisine d’un bon p’tit café poly est presque simple :
réservez un lieu agréable pour x ou y personnes & communiquez l’adresse de ce lieu et sa date à plein de gens pour vous y retrouver et parler ensemble des amours plurielles.

* Le lieu :
Chacun-e a priori connaît un peu sa ville, et y fréquente des cafés, bars ou restaurants. Mais un café poly demande une bonne écoute, donc du calme, pour pouvoir parler de sujets sentimentaux en toute liberté, en confiance, sans bruits environnants ou regards de travers, et donc plutôt dans une salle séparée du reste du café-resto, par exemple un 1er étage, ou au pire un sous-sol.

Et les prix du lieu doivent rester accessible : au delà de 5 à 10 euros l’entrée/la boisson, certaines personnes hésiteront à venir boire un verre ou manger avec vous, donc tablez plutôt sur un lieu agréable mais + ‘gourmand’ que ‘gourmet’, donc plus ‘populaire’ que ‘trois étoiles’.

Une fois le lieu visité et-ou connu et fréquenté régulièrement, réservez-le sur place, ou par téléphone.

* La communication :
A priori on pourrait se contenter de poster l’événement ‘café poly’ sur le forum, en espérant qu’un mois à l’avance suffise.

Mais on peut aussi espérer que quelqu’un se chargera de poster l’événement également sur d’autres pages polyfriendly, comme sur l’agenda du site amours.pl et ses alertes emails ( amours.pl/evenements/alertes-email/ ), ou sur le groupe facebook.

On pourrait aussi utiliser ‘l’annuaire des membres’ du forum (en bas de cette page), en pianotant le nom de la ville (ou du pays, pour la Suisse par exemple) que l’on cherche à contacter. Là on trouvera un certain nombre de profils, et on devra se comporter de façon courtoise, sans drague (sous peine d’être banni-e du site), et les inviter à cliquez sur le lien que vous avez créé pour qu’ils et elles s’inscrivent à ce café poly via le forum.

Il y a aussi quelques personnes "relais" dans plusieurs villes ( voir sur la seconde partie de cette page : amours.pl/contact/ ) .

Malgré tout, il reste un grand point qui me questionne :
--> en dehors de quelques grandes villes qui bougent et s’organisent, comment font les polys qui ne vivent pas à Paris, mais dans des régions où illes ne savent pas qui est où, pour mettre en place un café poly ?

Et comment faire en sorte que la dynamique locale prenne ? Faut-il créer de nouveaux outils, mailing listes régionales, et-ou améliorer les outils et alertes actuelles ? Comment faire ?

Vos messages, suggestions et autres réactions sont les bienvenues !

Message modifié par son auteur il y a 7 ans.

#
Profil

Siestacorta

le vendredi 19 avril 2013 à 21h13

Je me demande si, dans certaines villes, ça vaudrait pas le coup de publier le rv aussi sur OVS ?

Il faut à la fois une ou deux personnes motivées et un minimum de gens sur place pour que le rendez-vous dure assez et que les gens reviennent en partie pour se revoir.
(merci à LittleJohn d'avoir pris sur lui de maintenir un rv régulier cette année)

Peut-être qu'on pourrait lancer aussi une annonce sur le FB, qu'on remonterait régulièrement, pour demander "on recherche des polymotivés en région", jusqu'à tomber sur des volontaires.

#
Profil

Boucledoux

le vendredi 19 avril 2013 à 21h40

En même temps, est ce qu'on recherche vraiment des "polymotivés en région" ? Je veux dire, dans une démarche un peu volontariste et de l’extérieur ?

Il me semble que là ou il y a un petit noyaux qui a envie que ça marche, ça marche bien sans qu'on ait besoin d'aller amener la bonne parole, voir par exemple ce qui se passe à Avignon/Montélimar en ce moment. Par contre là ou n'y a pas ce noyaux, est ce que c'est bien efficace (et utile ?) de forcer le rythme ?

Je serais plus à l'aise dans une démarche de fournir des ressources à des gens qui auraient envie de s'en saisir (genre, conseils-bonnes pratiques ou même possibilité de faire appel a des intervenants qui ont un peu d'expérience si les gens en ressentent le besoin) qu'à une démarche que je ressens comme un peu missionnaire...

en même temps, je ne suis peut-être pas très claire, peut-être complètement à côté de la plaque et je ne veux pas décourager les bonnes volontés...

#
Profil

Siestacorta

le vendredi 19 avril 2013 à 22h25

Ben en fait, ce que je me dis, c'est que dans certains coins, la densité de poly caféinables peut être déjà assez forte, mais qu'ils ont pas eu le bol d'avoir un Guilain et un Bowaz pour lancer la machine. Donc peut-être qu'on peut leur donner l'occasion, ne serait-ce que par "appel", de se montrer.

#

(compte clôturé)

le samedi 20 avril 2013 à 09h56

De quoi le café poly est-il le nom ?

Pardon, j'ai honte, j'ai pas pu résister...

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion