Polyamour.info


bohwaz

bohwaz

Auckland (Nouvelle Zélande)

bohwaz.net

Oh my lover
Don't you know it's alright?
You can love her
You can love me at the same time
Much to discover
I know you don't have the time but
Oh my lover
Don't you know it's alright?

(PJ Harvey, Oh My Lover)

Quelques réflexions sur la sécurité des relations

Rédigé le lundi 15 décembre 2008 à 06h20

Mis à jour il y a 10 ans

Qu'est-ce qui fait qu'une personne se sent en sécurité dans une relation, et qu'une autre ne s'y sent pas en sécurité ? (Traduction d'un billet du journal de Franklin Veaux sur la jalousie, la sécurité et le bonheur du partenaire dans une relation.)

Qu'est-ce qui fait qu'une personne se sent en sécurité dans une relation, et qu'une autre ne s'y sent pas en sécurité ? Pourquoi est-ce que des gens sont parfaitement à l'aise avec l'idée que leur(s) partenaire(s) peuvent dîner, avoir des relations romantiques ou du sexe toride avec d'autres personnes, alors que d'autres prefèreraient recevoir plusieurs coups de couteau plutôt que de voir ça arriver ?

C'est trop facile de simplement dire « bah, c'est juste que certaines personnes sont jalouses ». Ce n'est pas une réponse. Quand j'entends quelqu'un dire un truc du genre « je pourrais jamais faire ça, je suis quelqu'un de plutôt jaloux », ça me semble aussi insensé que de dire « je suis quelqu'un de plutôt affamé » ou « je suis quelqu'un qui est fatigué ». La jalousie est une réponse émotionnelle; dire « bah je suis jaloux/se » et laisser faire c'est comme si c'était quelque chose de fixé, naturel, quelque chose d'immuable sur lequel on n'avait aucun pouvoir, un peu comme si on disait « je suis un européen » ou « je suis brun ». En fait, beaucoup de gens croient qu'ils ont plus de pouvoir sur la couleur de leurs cheveux que sur leur vie émotionnelle.

Ceci dit il y a des tas de gens dans le monde qui se sentent malheureux et en insécurité si leur partenaire passe plus de temps avec quelqu'un/e d'autre. Il y a des tas de raisons pour que quelqu'un/e se sente comme ça bien sûr : insécurité, basse estime de soi, un sentiment d'être jetable ou interchangeable, un sentiment que nos besoins ne sont pas importants pour notre partenaire, le sentiment d'être mis en marge ou à l'écart.

Certains de ceux-ci, comme la mauvaise estime de soi, sont internes. La mauvaise estime de soi est particulièrement un truc pourri, spécialement quand ça en vient au relations. J'ai vu plein de gens s'accrocher à leur mauvaise estime d'eux-même comme un couvreur s'accrochant à un bout de tuile, en refusant de laisser tomber. C'est auto-destructeur parce que ça crée une sensation d'être sans valeur et que tout le monde est mieux que vous, donc que vous devriez mieux ne pas laisser votre partenaire avec aucun d'entre eux, ou mieux de vous assurer que vous contrôlez la situation. La simple pensée d'abandonner la mauvaise estime de soi est terrifiante, parce que si vous la laissez tomber, votre partenaire pourrait passer du temps avec quelqu'un d'autre, et vous ne voulez pas que ça arrive parce que ça vous fait vous sentir en insécurité. A nouveau, vous ne voulez pas abandonner votre mauvaise estime de vous-même, car la mettre de côté signifierait que vous devriez affronter des situations qui justement augmenteront votre mauvaise estime de vous-même.

D'autres sont externes. Il y a réellement des gens qui se sentiront mal à l'aise si leur partenaire exprimait un intérêt pour quelqu'un d'autre, ceux-là sont vraiment LES gens qui traitent leurs partenaires comme jetables et interchangeables et qui ne sont pas intéressé-e-s à faire attention aux besoin de leur partenaire. Il y a plusieurs « électrons libres » dans la communauté poly qui se comportent de manière à ne pas vraiment inspirer confiance à leurs amoureux/ses.

Ok, bon y'a pas grand chose de nouveau là dedans. On savait tous déjà ça, nan ? Si vous vous comportez de manière divergente par rapport aux besoins de votre amoureux/se, et votre partenaire pourra se sentir en insécurité dans votre relation. Comportez vous avec indifférence avec votre partenaire et ça sera le même effet qui se produira. Comportez-vous comme si votre partenaire était la saveur du jour (genre « oooh t'est trop cool, je suis trop content qu'on se sois rencontré, je t'aime beauco... oh regarde des chips ! ») et rebelote. C'est pas vraiment une science inconnue.

Mais que se passe-t-il si vous tournez la page et regardez de l'autre côté ?

Il y a des gens dans le monde (j'en ai rencontré plus que quelques uns) qui ont un fort sens d'eux-mêmes, une sensation robuste de sécurité, et qui sont dans des relations avec des gens qui sont sensibles à leurs besoins et qui les prennent tous en considération, et qui ont toujours l'air d'être envahis par l'insécurité dans leurs relations. Je ne parle pas simplement des gens qui ne sont pas polyamoureux/ses; il y a des gens en sécurité dans des relations pleines de vie qui sont juste monogames et c'est tout. Nan je veux dire des gens qui ont l'air en sécurité en eux-même et qui ont des partenaires qui font attention à eux mais qui se sentent toujours en insécurité dans leurs relations. Donc où est la différence ?

Supposition : placer les besoins de votre partenaire en premier, placer le bonheur de votre partenaire avant le vôtre, faire tout ce que vous faites dans une relation pour l'épanouissement de votre partenaire, peut aussi avoir l'effet inverse et faire que votre partenaire se sente en insécurité.

Raisonnement : or, ceci ne semble pas intuitif pour tout le monde. Si votre partenaire est respectueux de vos besoins et place toujours les vôtres avant les siens, ça semblera pas que ça pourrait provoquer un sentiment d'insécûrité. Bien au contraire en fait, une personne dans une relation avec quelqu'un qui ne veux toujours que son bonheur devrait se sentir en sécurité nan ? Bon on va voir ça par l'exemple.

Partons du fait que Alice et Mathieu sont dans une relation, et Alice met toujours le bonheur de Mathieu devant le sien. Alice veut juste que Mathieu soit heureux; en fait c'est sa priorité dans toutes les affaires du quotidien. Alice a toujours tout fait ce qu'elle pouvait faire pour que les besoins de Mathieu soient comblés. Peut-on raisonnablement penser que Mathieu puisse se sentir en sécurité avec Alice ?

Je pense que la réponse est « non ». Chaque être humain a des besoins; une relation romantique où les besoins d'une des deux personnes sont importants et ou ceux de l'autres ne le sont pas n'est pas supportable, même si c'est le choix de la personne que ses besoins soient négligés.

Ça peux même être pire. Si Alice n'a jamais fait de ses besoins ou son propre bonheur une priorité, et ne s'est jamais motivée pour les choses qu'elle voulait, alors il est entièrement possible que Mathieu ne comprenne pas ses besoins, et qu'à cause de ça il n'ait aucune idée de comment la rendre heureuse. Le sacrifice d'Alice a une sorte de retour de flamme, car en ne montrant jamais ses besoins, elle a enlevé la possibilité à Mathieu de les combler. Est-ce qu'il peut rendre Alice heureuse dans leur relation? Il n'a absolument aucun moyen de savoir; il n'a pas d'indication sur ce dont Alice a besoin... Et de ce fait Alice ne sais peut-être même pas quels sont ses besoins ! Quand le jour viendra ou leur relation deviendra insupportable, quand Alice devra commencer à considérer son propre bonheur... que faire ? Mathieu n'aura pas les outils en main pour rendre Alice heureuse. Si une situation arrive qui rendrait Alice heureuse (même si c'est une situation que Alice elle-même n'a pas anticipé) Mathieu pourra vraiment perdre Alice, et le pauvre garçon n'aura plus jamais la moindre chance.

Les dangers de placer vos besoins derrière ceux de l'autre sont assez évidents, vraiment. Mais être un sale égoïste n'est pas non plus une bonne stratégie dans ses relations, et je pense que la plupart des gens raisonnables peuvent facilement imaginer pourquoi.

Mais le contraire (placer les besoins de vos partenaires avant les vôtres) est un jeu tout aussi dangereux. Il y a un moment ou vous devez vous réveiller et vous "battre" pour votre propre bonheur, et défendre les choses que vous voulez et dont vous avez besoin; si vous ne le faites pas, votre partenaire sera délaissé avec aucune idée de ce que sont ces choses et aucune idée de comment vous rendre heureux.

Si j'étais dans une relation avec quelqu'un que je ne sais pas comment rendre heureux, je ne crois pas qu'il serait possible pour moi de me sentir en sécurité dans cette relation (même si mon amoureux/se ferait tout pour moi). La réciprocité dans une relation est plus que juste être éqiotable; c'est vraiment le truc qui va donner aux autres personnes impliquées les outils dont ils ont besoin pour rendre l'autre heureux. C'est vraiment important pour moi que mon/ma partenaire fasse valoir son bonheur, et soit capable de s'affirmer et de demander ce dont il/elle a besoin. Si je sais ce dont il/elle a besoin, je serais ou ne serais pas capable d'y subvenir, mais si je ne sais pas ce dont il/elle a besoin, je n'ai pas les outils les plus basiques dont j'au besoin pour le/la rendre heureux/se, et si je ne veux pas le/la rendre heureux/se, je ne peux pas vraiment croire qu'il/elle va rester.

(Traduction d'un billet du blog de Franklin Veaux : Some musings about security in relationships.)

4 réactions (la dernière il y a 10 ans)

Proposez vos articles !

Si vous souhaitez témoigner de votre expérience ou développer vos idées, n'hésitez pas à vous inscrire pour proposer un article.

» Inscription

D'autres articles sur le même thème

Réutiliser cet article ?

Vous pouvez diffuser, copier, distribuer ou traduire cet article si vous respectez les conditons suivantes :

Vous pouvez nous contacter pour toute utilisation ne rentrant pas dans les termes de cette autorisation.


Espace membre

» Options de connexion