Polyamour.info

optimyst95

optimyst95

bezons (France)

Participation aux discussions

Discussion : Les polyamoureux font-ils peur ?

Profil

optimyst95

le mercredi 30 août 2017 à 14h24

Je vis, la même chose. Je suis en couple avec une polyamoureuse qui vit à 800km, donc on se voit peu et comme vu de l'exterieur je vis comme un célibataire, des relations de séductions s'installent inévitablement. Je précise donc que je suis polyamoureux et là... plus personne. J'ai droit au couplet sur l'exclusivité que je comprends. Bref, oui, je pense que le polyamour fait peur car le fondement du couple exclusif est encore trop ancré dans notre culture.

Voir dans le contexte

Discussion : Ma découverte du polyamour

Profil

optimyst95

le mercredi 30 août 2017 à 14h20

Bonjour à tous,

Je suis inscrit depuis peu et j’avoue que cela me fait du bien de découvrir cet espace de partage. Espace que je m’empresse d’utiliser pour y apporter mon témoignage.

J’ai mis longtemps à admettre que j’étais polyamoureux, je pensais simplement que j’avais des envies d’infidélité que je ne concrétisais pas par honnêteté. Après mon divorce, j’ai fréquenté le monde libertin. Des relations sans prises de tête, sans engagement, sans attachement. Ça m’a fait du bien, mais je n’ai pas vraiment continué car ça laissait vide une partie de moi-même, les relations étaient sans âme et sans émotion.

J’ai entendu ensuite parler du polyamour, et je l’ai rejeté en bloc, le prenant simplement comme une forme de libertinage. Mais j’ai quand même continué à m’y intéresser. Ce que je comprenais du polyamour faisait écho à mon ressenti. Je n’ai pas un coeur d’artichaut, je ne tombe pas amoureux de tout le monde, mais je peux être vraiment amoureux de plusieurs personnes. Et ça je l’ai toujours connu, même si à chaque fois je taisais mon amour pour quelqu’un d’autre lorsque j’étais en couple.

Depuis mon divorce en 2005, j’ai eu plusieurs relations, mais elles n’ont jamais duré, à chaque fois cette notion d’exclusivité me perturbait et il était important pour moi de ne pas tomber dans le mensonge. Avec le temps j’ai fini par me dire que j’étais peut-être un poly amoureux, alors j’ai décidé d’aborder mes futures relations sous cet angle. J’étais célibataire mais me présentais comme polyamoureux. J’étais conscient que cela m’a fait passer à côté de belles histoires, mais il était important pour moi d’aller au bout de la démarche.

Depuis quelques mois, je suis maintenant en couple avec une polyamoureuse, qui vit à 800km… notre relation est chouette et on essaie de se voir au moins une fois par mois. Ce qui a changé, c’est que maintenant je ne me sens plus coupable de laisser mon coeur ouvert à d’autres rencontres. A chaque rencontre, je précise que je suis polyamoureux ce qui me fait prendre une veste à chaque fois :) ce n’est pas grave, je me sens plus a l’aise en m’affirmant ainsi. J’ai quand même pu partager une semaine de vacances avec une amie qui n’était pas poly mais comme j’avais eu l’honneteté de lui dire et qu’elle était célibataire elle a voulu essayer. Ce n’a pas été facile pour elle car au final ce n’était pas dans sa façon d’être. Elle avait beaucoup de mal à imaginer me partager et surtout elle se placer naturellement comme la numéro deux alors que l’idée d’un classement ne m’avait jamais effleuré l’esprit. Bref, nous avons quand même partagé cette semaine de vacances et on en est resté là. Ce qui a changé pour moi c’est que vivre cette semaine en toute honnêteté vis à vis de ces deux personnes m’a fait beaucoup de bien. «  Ma » Polyamoureuse du sud (moi je vis en région parisienne) n’a jamais été génée que je passe cette semaine de vacances avec une autre avant de la rejoindre pour les deux autres semaines. Cette expérience m’a montré clairement que je pouvais vivre le polyamour en toute sérénité.

Je précède certainement une de vos questions, non je ne suis pas jaloux de ce que peut faire ma partenaire quand je ne suis pas avec elle, notre règle c’est d’être honnête et si elle ou moi nous lancions dans une autre relation polyamoureuse sérieuse, on se doit d’en informer l’autre.

Même si aujourd’hui je suis poly amoureux avec une seule relation, je me sens quand même beaucoup mieux ainsi puisque libre de pouvoir encore aimer si une occasion se présente.

Voir dans le contexte

Retour au profil


Espace membre

» Options de connexion