Polyamour.info

Satellite

Satellite

(France)

Participation aux discussions

Discussion : Identité

Profil

Satellite

le vendredi 06 mars 2015 à 22h28

C'est vrai qu'entre au boulot et en famille, j'ai parfois l'impression d'être complètement une autre personne tiens

Voir dans le contexte

Discussion : Identité

Profil

Satellite

le vendredi 06 mars 2015 à 22h25

Merci pour ce partage. Je trouve en effet cette définition pertinente et m'y retrouve pas mal.
Sans compter que notre personnalité évolue (peut être plutôt que "s'active" qui évoque la notion qu'une part de nous serait en dormance je trouve :) ) dans le temps au gré des rencontres et expériences vécues. Et je suis bien contente de ne plus etre la même qu'il y a 10 ou même 1 an/s .

Message modifié par son auteur il y a 4 ans.

Voir dans le contexte

Discussion : Reconnaître la jalousie.. et après... Entretien sur la jalousie avec une chercheuse cnrs

Profil

Satellite

le dimanche 15 février 2015 à 11h04

Bonjour à tous, un lien vers cet article de jactiv.Ouest-France.fr à propos d'un livre qui vient de paraitre sur la jalousie. Il est écrit par Giulia Sissa, chercheuse au CNRS en histoire, anthropologie et philosophie du monde ancien.

m.jactiv.ouest-france.fr/actualites/societe/etre-j...

Je partage tout à fait cette idée que la souffrance due à la jalousie doit être écoutée, reconnue et pas enfouie, mais je trouve qu'il manque quelque chose dans l'article. Sur en comprendre la source et comment travailler dessus. Les psys étant davantage vus ici comme apportant culpabilité plutôt qu'écoute. 

Autre passage qui m'a étonnée "Notre culture a hérité d'une conception post-marxiste qui tend à assimiler l'autre à un objet, une propriété privée. Être jaloux serait l'expression d'une possessivité mal venue. Ne nous racontons pas d'histoires ! Quand on aime, on a envie d'être l'objet unique du désir de l'autre."
ce sont les deux dernières phrases qui m'interpellent. Je trouve que ça n'est pas parce qu'on reconnaît ressentir qqchose que cela le valide directement. Ok, la jalousie existe en nous, deculpabilisons de ressentir cette flopée de trucs qui fait qu'on est humain, mais ne nous arrêtons pas là. Pourquoi veut on justement être "l'objet unique du désir". On exprime souvent notre jalousie à notre partenaire pour le faire changer de comportement et que la jalousie cesse en nous. Mais pourquoi ne pas aussi réfléchir à ce qu'on peut changer en nous pour faire cesser cette jalousie. Accords et compromis entre les besoins des 2 amoureux.

Sinon qqun a t il lu le livre en question ? La il ne s'agit que d'un entretien avec l'auteure et elle développe certainement dans son livre davantage ces différents points.

Bon dimanche

Voir dans le contexte

Discussion : Présentation Satellite

Profil

Satellite

le vendredi 12 décembre 2014 à 16h28

Haha tiens je viens de montrer la vidéo de " super salope " à un ami qui a cru... que c'était un VRAI show tv et un VRAI dessin animé...

Voir dans le contexte

Discussion : Présentation Satellite

Profil

Satellite

le vendredi 12 décembre 2014 à 12h59

Merci pour vos réponses. Pour l'instant c'est assez clair dans ma tête oui, tres certainement car la relation avec mon nouvel amoureux mono est enrichissante, et que mon premier amoureux (avec lequel nous avions tenté le polyamour, j'espère que je ne suis pas trop difficile à suivre) est très comprehensif et tjrs attentif. je me rejouis pour lui de sa nouvelle relation mono, et il se réjouis de la mienne. mais il y a bien sûr toujours des moments où on se dit "et si".
La vidéo de super salope m'a bien fait rire, pour son esprit décalé et moqueur, et pis ya giedré (que j'adore, allez et hop, je partage une de ces chansons dans la même veine "toutes des putes" pour la peine hehe : m.youtube.com/watch?v=ZvLKTSVRPfs ).
Je me sentirais plutôt comme "super amoureuse", avec un coeur assez grand pour accueillir tous ceux que l'aventure tente. Ou meme tout bonnement "super vivante" (bon ok, ça sonne vraiment pas top), avide de découvrir la vie et ses bonheurs, quels qu'ils soient. (Bon après faut aussi que j'essaie de pas virer "Super niaise" quoi).
Et merci pour votre accueil, ce site est une bouffée d'air frais. J'ai pu discuter plus en détails (lettre d'une dizaine de pages ahem) avec les amis qui ne comprenaient pas mes idées (et me voyaient comme une "salope"), et en est ressorti a l'époque la conclusion globale "on comprend pas, mais tu es libre de faire ce que tu veux, on pense que cette voie est vouée à l'échec mais dans le cas où ca se passerait mal, on sera toujours là pour te réconforter". Ce qui est pas si mal en soi, sachant qu'au départ pour eux, en voulant ce style de vie, j'étais juste bonne pour l'hôpital psychiatrique :)
Bon après-midi à vous

Voir dans le contexte

Discussion : Présentation Satellite

Profil

Satellite

le jeudi 11 décembre 2014 à 00h20

Bonjour à tous, je suis nouvelle sur le site. Alors je me lance. Petite présentation. Après plusieurs années de vie commune en couple, des coups d'un soirs et chats sexuels mal assumés pour monsieur (logique dans notre moule mono de l'époque, cela me rendait extrêmement malheureuse de tomber de mon piédestal et de "ne pas lui suffire"), un béguin naissant mais non réciproque de mon côté, une rupture de 3 mois suivie de loooongues discussions sur ce que nous voulions vraiment (merci à ce site, aux "fesses de la crémière", aux "questions composent" et à carsie blanton), c'est donc toujours emplis d'amour et regonflés de confiance que nous avons essayé d'ouvrir notre relation. En vivant à 200 km l'un de l'autre cette fois (on se voyait le week-end, découverte d'une certaine indépendance pour moi qui n'avais encore jamais vraiment vécu seule).
S'en sont suivies de sympathiques rencontres chacun de notre côté qui nous ont apporté beaucoup de bonheur l'été dernier, malgré nos emplois chronophages, et sur lesquels nous aimions échanger.
Cependant nos amoureux respectifs, qu'on voyait plus fréquemment du fait de la proximité géographique, ont pris de l'importance dans nos vies et nous ont petit à petit demandé de "faire un choix" et le retour à l'exclusivité (trop douloureux pour eux de nous imaginer avec d'autres). Peut être pas assez sûrs de nos convictions face à des entourages plus que réfractaires à l'idée de non exclusivité (les "moi j'appelle ca une salope" font quand même assez mal) et pour ne pas blesser ces nouveaux amours (donc forcément tout chauds tout beaux et passionnés), nous avons décidé de "nous ranger/reprendre le droit chemin" de la mono-attitude. Pour ma part j'ai fait ce choix (entre autres) car je ne voulais pas perdre mon second amoureux, sachant que peu m'importe l'absence d'aspect sexuel dans la relation avec mon premier amoureux, du moment qu'on continue à se voir et à bien s'entendre et à s'épauler. (Pour moi les relations humaines sont plus une continuité pleine de nuances qui varient selon les périodes de la vie plutôt que des cases hermétiques style amour vs amitiés. Et les bisous, caresses, discussions profondes, échanges sexuels, activités communes sont autant de possibilités de témoigner son affection).
Voilà pour la petite histoire. Je crois toujours vraiment aux valeurs du polyamour, et peut être y retournerai-je un jour, mais pour l'instant je ne me sens pas l'aplomb de faire face à la douleur de mon nouvel amoureux (trrrrès indépendant et peu enclin a ce genre de discussions) ni au mépris ambiant face aux relations non exclusives. "Sois le changement que tu veux voir en ce monde" sera pour quand j'aurais plus avancé dans la vie ;) sans compter que la jalousie n'est plus un problème avec un "vieil amoureux" dont on sait tout ce qu'on représente à ses yeux, mais c'est une autre paire de manches quand il s'agit d'une nouvelle relation, qui plus est avec des gens peu bavards questions sentiments.
Voilà voilà, on verra où cela nous mène.
Merci encore pour ce forum que je lis avidement depuis plusieurs mois déjà, et d'où ressort il me semble une grande bienveillance et une très belle richesse d'échanges.

Voir dans le contexte

Retour au profil


Espace membre

» Options de connexion