Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Je deviens chèvre! où sont les choux?

Jalousie
#

Adagio (invité)

le lundi 05 décembre 2011 à 23h04

bonsoir

première fois que je poste ici et pour exposer rapidement ma situation, je dois dire être un peu perdu en ce moment?

après 9 ans de mariage mon épouse (plutôt "empathique") me pousse littéralement depuis plus d'un an à "aller voir ailleurs" alors que je ne demandais rien même si je me suis toujours senti poly dans l'âme mais pas dans les actes

et en même temps elle ne supporte pas l'idée de me savoir entre les bras d'une autre (qu'elle connait très bien) et du coup je reçois constamment des petites piques de sa part ou subit des crises inattendues et inquisitrices pour la première fois dans notre relation et alors que je n'ai jamais cessé d'entretenir des relations intimes avec mon épouse... je dirais même que le poly a décuplé mon amour pour elle

Dans les moments de crise elle me dit d'arrêter ...et en même temps la majorité du temps de persévérer quoi qu'elle dise ????

Du coup j'ai l'impression d'être prisonnier d'une décision qui me dépasse désormais? Je ne vois pas trop comment gérer tout cela...comme si j'avais affaire à deux personnes en une seule!? Comment peut on être raisonnablement et intrinsèquement empathique et tout à la fois viscéralement aussi jaloux?

Je ne veux blesser personne et le côté insolite de la situation m'interpelle profondément.

#

clairobscure (invité)

le mardi 06 décembre 2011 à 14h47

Bonjour,
intéressant comme situation ^^ et déstabilisant j'imagine...
"Comment peut on être raisonnablement et intrinsèquement empathique et tout à la fois viscéralement aussi jaloux ? "
Je ne suis pas à sa place, mais ça arrive d'avoir envie d'expérimenter quelque chose dont on a peur pour "se dépasser", pour savoir où sont nos limites ou les franchir, pour apprendre à avoir confiance... par exemple. Comme tu dis qu'elle est particulièrement empathique, peut-être qu'elle veut te donner l'occasion de vivre ce qui semble te tenir à cœur parce qu'elle a envie d'être heureuse pour toi, et confiance en vous... Je ne sais pas si ça t'aide, mais il est probable que ce soit elle qui te donnera la réponse à ces avis contradictoires....?

#

Adagio (invité)

le mardi 06 décembre 2011 à 21h18

Merci beaucoup pour ta réponse

Qui sait? Et on dialogue pourtant énormément

mais en effet c'est très très déstabilisant de faire face à "Janus" surtout quand cela va croissant (les crises)

première fois que j'y perds mon latin et je croyais pourtant très bien la connaitre...comme quoi! (est ce cela que l'on appelle la bipolarité?)

je ne veux surtout pas la voir souffrir et nous voir nous infliger ce genre de torture quitte à ce que je retourne sagement au bercail malgré ses feux verts

j'étais curieux de voir des avis ou si certains avaient vécu le même genre de situation?

#

Popol (invité)

le mardi 06 décembre 2011 à 21h29

Pour la bipolarité:non, ce n'est pas ça: le trouble bipolaire (ou trouble maniaco-dépressif est un diagnostic psychiatrique.Ce sont des troubles de l’humeur, qui oscille entre l'euphorie et la dépression : elles peuvent rapidement alterner.

Je dirais qu'elle tente de vivre ses tiraillements internes, c'est courageux, mais en effet difficile à gérer.

#

(compte clôturé)

le mardi 06 décembre 2011 à 23h35

Popol

Je dirais qu'elle tente de vivre ses tiraillements internes, c'est courageux, mais en effet difficile à gérer.

Quand on aime quelqu'un,Je pense que l'on peut très bien en effet avoir envie qu'il soit heureux, s'épanouisse, expérimente des choses, et de ne pas être une limitation à tout ça. Et après il y a soi, avec nos limites, notre ressentit contradictoire.

Je pense que derrière chaque crise de ta femme, il y a beaucoup de peurs.Je parle en connaissance de cause, même si je ne demanderais jamais à mon amoureux d'arrêter et pour moi cela s'exprime autrement . Mais je sais que c'est lié à des peurs, que cela fait parfois du bien d'en discuter avec mon amoureux et parfois je sais que c'est à moi de trouver mes solutions intérieur.

Le polyamour pour certaines personnes déclenche de l'insécurité, loin de moi de faire une généralité, on touche à des choses auxquels on aurait pas pensé ou imaginé en temps de monogame.Il faut parfois de longue et multiple discussions pour apaiser cela, ou un peut être travail sur soi, si cela devient insupportable.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion