Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Couple à moitié ouvert...

Besoin d'aide
#
Profil

Terry

le mercredi 07 octobre 2020 à 21h08

Bonjour,
je vous lis depuis quelques temps, et je trouve sur ce site beaucoup de compréhension, d'ouverture d'esprit et d'altruisme, dans une forme assez pure et émouvante.

Désolé pour le titre qui risque d'hérisser quelques poils, mais je n'ai pas trouvé mieux.

Je voudrais vous partager mon histoire, car aujourd'hui j'aurais besoin de vos conseils bienveillants.
D'avance désolé, je crois que je vais "pondre" une tartine.

Je suis marié depuis un peu plus de 15 ans. Avant que nous nous eûmes été en couple, nous étions amis d'université. Elle m'avait confié être bisexuelle, j'ai été le premier hétéro à qui elle en avait parlé. Nous avions alors 18 ans.
Nous avons accroché, sommes tombés amoureux, et avons bâti notre vie ensemble. Aujourd'hui nous avons 3 enfants; durant ses grossesses et allaitements , elle s'est beaucoup mise de côté.

Environ un an après la naissance de notre petit dernier, elle a décidé de reprendre son corps et son esprit en main. Elle a fait son coming out bi, s'est remise au sport (4 fois par semaines actuellement) etc. Pour chaque étapes, elle m'a consulté, pour s'assurer que "c'était ok".
C'est avec beaucoup de fierté et d'amour que je l'ai soutenue dans ce processus. En effet, c'était important pour moi qu'elle se sente "entière", en phase avec elle même.

Il y a un peu plus d'un an, elle m'a posée cette question: Quid si elle avait un rapport avec une femme. Serait-ce ok pour moi. Par soucis d'équité, j'ai proposé que le principe devrait s'appliquer à moi également. Nous avons donc décidé d'ouvrir notre couple, du moins sur le plan de l'idée.
Néanmoins, outre la curiosité de connaître une autre partenaire (elle est à ce jour la seule femme avec qui j'ai couché), je n'ai pas réellement envisagé cette option. Plutôt l'idée que si je me retrouvait dans une situation ou les choses convergeaient naturellement vers un rapport, je me permettrais de vivre cette situation sans culpabilité.

Entre temps, elle a (re)développé une vie sociale, a pensé plus à elle, est sortie un peu plus souvent. J'étais à la fois heureux de la voir s'épanouir, mais triste de me sentir seul dans ces moments là. Beaucoup de sentiments contradictoires.

Elle a rencontré une amie, qui lui a apporté beaucoup de soutien durant son coming out, et elles ont eu un rapport. Nous nous étions accordé sur la franchise, elle me l'a donc dit. J'ai accueilli la nouvelle avec un mélange de joie pour elle, mais également en me sentant un peu perdu.

Pendant cette année, j'ai beaucoup réfléchi à ce que je voulais réellement moi. Assez rapidement, une évidence s'est imposée à moi: le libertinage ne m'intéresse pas. Mais je me posais toujours la question de ce que je recherchais.

C'est dans cet état d'esprit que j'ai donc créé un compte il y a environ 2-3 mois, sur un site de rencontre pour gens mariés, que j'ai assez rapidement quitté. Je me suis alors tourné vers un site plus traditionnel, où j'ai rencontré une femme avec qui j'ai très rapidement accroché sur le plan intellectuel.

Nous avons développé une amitié très forte, elle est une confidente, et une personne très chère pour moi. Nous vivons ce que nous qualifions d'une amitié amoureuse. C'est donc dans ces quelques derniers mois que je réalisais qu'il était possible, et surtout pas incompatible de ressentir des sentiments amoureux envers plusieurs personnes.

Avant de créer un compte sur ces sites de rencontre, je commençais à me renseigner sur les notions de polyamours. En effet, la première relation de ma compagne, bien que selon elle purement physique avait clairement une implicatiton sentimentale, et je me posais de plus en plus de question à ce sujet. En fait, ce sont des questions qui m'avaient déjà traversées il y a quelques années, par rapport au sentiment amoureux.

A peu près au même moment (le timing est impressionnant) où j'ai rencontré mon amie, ma compagne rencontrait une autre fille, avec qui elle a également très fortement accroché. Et cette fois ci, elle se rend compte qu'il y a vraiment des sentiments amoureux entre elles. J'ai accueilli cette nouvelle avec enthousiasme, car d'une part, sa copine est vraiment quelqu'un de très bien humainement, d'ailleurs je m'entends à merveille avec. Chose amusante, j'ai beaucoup de points en commun avec elle. Son amoureuse habitant à plusieurs heures d'ici, elle est venue passer quelques jours chez nous (plusieurs fois) et ma compagne a également passé quelques jours chez elle.

Concernant le fait de tomber amoureuse, elle se sentait coupable, et a eu du mal à accepter ce qui lui arrivait. Je crois que ça commence à aller mieux de ce point de vue, probablement aussi avec mon soutien.

Là où le bât blesse, c'est qu'elle a du mal à accepter que moi même puisse également tomber amoureux (et je ne parle pas nécessairement de mon amie). Ne fut-ce que sur le principe.
Elle a à vrai dire du mal également avec le fait que j'ai une amitié forte avec cette autre femme, et que je souhaite passer du temps avec elle. C'est vrai que c'est un changement rapide que je vis, car jusqu'alors, je ne sentais pas vraiment le besoin de sortir ou de penser à moi un peu plus.

Autant, j'ai peut-être eu un an, un an et demi pour maturer toutes ces idées, autant pour elle ça semble nouveau. Je ne veux pas la blesser, mais je me sens restreins dans mon droit à ressentir.

Elle voit les chose comme "pas pareil", car elle a une relation avec une femme et qu'une relation avec un autre homme ne l'intéresse pas. D'ailleurs, elle est exclusive sur les deux genres, duogame, si je me rappelle bien ? Je veux dire par là qu'elle n'envisage pas de fréquenter une autre femme en même temps.
Mais je pense que l'amour n'est pas genré. De mon point de vue, elle vit une situation polyamoureuse.

J'ai essayé de parler avec elle, mais peut-être m'y prends-je mal, elle s'est sentie mise sous pression. J'en ai discuté aussi avec son amoureuse, elle est d'accord sur le fait que cette discussion *doit* avoir lieu.

Je ressens beaucoup de frustration sur ce sujet, parce que je me dit que justement, en vivant ce qu'elle vit, j'aurais cru que le polyamour lui apparaîtrait comme une évidence. Et je me sens frustré également car je ressens un déséquilibre dans cette situation.

Encore désolé pour la tartine, et merci de m'avoir lu.

Merci d'avance aussi pour vos conseils et réactions.

#
Profil

artichaut

le mardi 13 octobre 2020 à 10h45

Bienvenu @Terry

pour l'instant c'est toi qui vit une situation polyamoureuse, pas elle

elle semble avoir encore des blocages, sans doute a-t-elle encore besoin de temps

certes ce n'est pas pareil, car elle a une relation avec… une femme

ce serait "pareil" si tu avait une relation avec… un homme

mais en réalité aucune relation n'est pareille
et je te rejoins dans l'idée que l'amour n'est pas genré
…mais ce n'est pas le monde dans lequel on vit

c'est super que tu puisses discuter avec son amie

oui, actuellement il y a un déséquilibre dans cette situation
et oui, tu es légitime, à vouloir vivre aussi de belles choses de ton côté

mais c'est un peu comme si
- elle avait fait un pas de côté
- et que tu voulais en faire deux d'un coup

c'est un peu difficile pour elle, soite
et c'est chouette si tu entends son point de vue sur la question
et que ça t'aides, vous aide, à y aller lentement

mais "y aller lentement" ça ne veut pas dire, ne pas y aller

#
Profil

artichaut

le mardi 13 octobre 2020 à 10h49

et non pour moi vous n'êtes pas un "couple à moitié ouvert", vous êtes un couple qui cherche

vous n'êtes qu'au début du chemin

#
Profil

Terry

le mercredi 14 octobre 2020 à 01h48

Merci pour ta réponse, artichaut !

Je pense que tu as bien cerné la situation.
Oui, je me rends compte que je veux aller trop vite. Et en effet elle a besoin de temps.

J'ai cette tendance à vouloir aller trop vite quand je vois quelque chose qui me parrait évident. Cette évidence m'est apparue il y a quelques mois, comme si les tous les éléments étaient là avant, mais qu'ils s'étaient mis en place d'un coup.

Par contre, je réalise que ce n'est pas si simple pour elle. En voulant discuter de tout ça, finalement ça a eu l'effet inverse. Elle l'a reçu comme une pression. C'est aussi mon problème.. J'ai tendance à trop communiquer..

Là, j'essaie de faire un pas de côté également et la laisser digérer tout ça.

Par rapport à son amoureuse, oui, je suis vraiment content qu'elle soit entrée dans nos vies. Elle est vraiment quelqu'un de bien. On a développé un lien d'amitié très fort, elle et moi. Et ça m'apporte beaucoup aussi.

J'avoue que j'avais du mal à entendre son point de vue sur la question. Dans la mesure où elle la vivait. Mais en effet, le fait est que ce n'est pas pareil. Et j'aurais certainement eu du mal à vivre la situation si c'était un amoureux et pas une. Bien que l'idée commence à faire son chemin, même si ce n'est pas (à ce jour ?) quelque chose qu'elle envisage.

Encore merci pour ton message.

On va continuer à chercher ☺️
Et je vais continuer à vous lire.
C'est très beau tout ce que j'ai lu sur ce site !

Message modifié par son auteur il y a 9 jours.

#
Profil

Siestacorta

le jeudi 15 octobre 2020 à 00h43

artichaut
@Terry
pour l'instant c'est toi qui vit une situation polyamoureuse, pas elle

Je souligne.

#
Profil

Terry

le jeudi 15 octobre 2020 à 13h49

Tiens ça c'est un point que je ne suis pas sur d'avoir bien compris.

Ce qui me paraît clair, c'est qu'elle vie un amour pluriel.

Je suis daccord que ce n'est pas pour autant une situation polyamoureuse, dans la mesure où elle a plutôt l'air de le vivre comme deux relations mono en parallèle et scindée par le genre.. Je ne suis même pas sur que les mots deux relations et mono s'accordent bien entre eux.

Alors que de mon côté je le vis plutôt comme non scindé et compatible entre eux?

Est-ce que c'est ça que vous voulez dire ?

#
Profil

Siestacorta

le vendredi 16 octobre 2020 à 20h23

Terry
Tiens ça c'est un point que je ne suis pas sur d'avoir bien compris.

Moi, ce que je souligne, c'est qu'être poly, c'est accepter des relations plurielles pour l'autre et pouvoir en avoir soi-même.
Et entre vous deux, il y en a qu'un qui répond réellement aux deux critères : toi.
(pour rappel : )

Terry
Là où le bât blesse, c'est qu'elle a du mal à accepter que moi même puisse également tomber amoureux (et je ne parle pas nécessairement de mon amie). Ne fut-ce que sur le principe.

Message modifié par son auteur il y a 6 jours.

#
Profil

artichaut

le vendredi 16 octobre 2020 à 23h38

toutafait

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion