Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Mono dans une relation ouverte : comment poser ses limites ?

Besoin d'aide
#
Profil

Benedicta7

le jeudi 23 avril 2020 à 08h38

Bonjour,

Je reviens sur le site après avoir tiré une croix sur une précédente relation avec un polyamoureux. Je me considère foncièrement comme monogame et je m’étais dit que plus jamais je n’entrerais dans une relation ouverte mais voilà que la vie me joue un nouveau tour.

Je fais du Djembe depuis plusieurs années. J’avais remarqué que mon prof, plus âgé, devenait de moins en moins professionnel avec moi en me faisant du charme de façon subtile. Pendant deux ans je n’ai pas relevé ses perches même si de semaines en semaines mon attirance pour lui se développait. Une attirance longtemps refoulée, doublée de méfiance, pour ce pacha africain plus âgé que moi un avec une prestance incroyable. Ce type d’homme imposant et lunaire, une sorte de chef de meute. Mais je me suis laissée surprendre, moi qui sortait d’une relation désastreuse longue de trois ans, qui m’a fait perdre confiance en moi, en mon pouvoir de séduction je me suis dit, par goût du risque et de la nouveauté que je n’avais rien à perdre à essayer. Ça m’est tombé dessus, je n’ai rien vu venir. Oubliées toutes mes certitudes. Le jour même de notre premier rendez-vous à un bal où je l’avais accompagné, je tombe par hasard sur sa compagne qui m’invite chez eux. Situation totalement surréaliste pour moi. Je me demande si cette femme qui m’est par ailleurs très sympathique que j’ai déjà croisé dans savoir qui elle était, sait que je suis une nouvelle conquête de son homme. Je demande des explications à mon prof qui m’avoue alors qu’ils forment un couple libre. Il est vrai qu’ils vivent séparés plusieurs mois de l’année car elle est souvent en déplacement et lui au moins deux mois de l’année en Afrique. S’il m’avait fait une autre réponse j’aurais immédiatement mis un terme à cette relation avant même qu’elle ne commence mais cette réponse c’était pour moi un feu vert. Plutôt anticonformiste et ouverte d’esprit, j’ai lâché prise. J’ai laissé cette relation se développer jusqu’à tomber amoureuse. Je suis dans cette relation depuis presque un an maintenant.

Je suis assez déconcertée car contrairement à ce que je pensais au début, je ne sais pas si c’est par naïveté, la compagne de mon amoureux ne sait pas pour lui et moi. Pourtant plusieurs indices auraient pu lui mettre la puce à l’oreille comme le fait que je parte seule en stage de percussion avec lui chez sa famille, cet hiver en Afrique. Toujours est-il que mon amoureux me voit “en cachette” mais s’affiche avec moi en public sauf auprès des élèves du cours. Il semblerait que le fait de ne rien vouloir savoir est une demande de sa compagne mais cela me pèse car j’aimerais vivre cette relation au grand jour. La relation est déséquilibrée. Je ne vois pas pourquoi elle devrait vivre dans un semblant de relation fusionnelle monogame et moi devoir me farcir les mauvais côtés d’une relation ouverte. Comme avoir à entendre leurs conversations téléphoniques ou devoir patienter qu’elle parte en tournée pour pouvoir passer une nuit d’amour avec mon amoureux. Le confinement n’arrange rien. Notre relation est en stand by, il m’appelle en cachette lors de sa promenade quotidienne. Hier encore j’ai eu un cours de musique en visio avec lui et sa compagne était dans les parages. Il l’a appelée chérie en ma présence et l’a désignée comme étant sa femme aux autres élèves du cours. Je l’ai très mal pris car il ne m’a encore jamais dit je t’aime, tout en me demandant à moi de lui dire. Ce cour a été un calvaire pour moi qui ne l’a pas vu depuis plus d’un mois.

Je me sens triste. J’en viens à ne plus faire confiance à mon amoureux qui m’a parlé d’aller vivre ensemble en Afrique, chose à quoi sa compagne se refuse. Je me demande quel avenir peut avoir cette relation tant qu’elle n’est pas rendue officielle auprès de sa compagne que je considère tout sauf comme une rivale. J’aurais eu plusieurs occasions de tout raconter à cette femme qui a fini pour me prendre en amitié. J’ai eu l’occasion de déjeuner avec elle, je suis amie sur Facebook avec elle depuis peu à sa demande mais je considère que cette responsabilité relève de son partenaire et que je n’ai pas à m’immiscer dans leur relation même si je suis entrée malgré moi dans leur intimité. Je ne me sens pas non plus de faire un ultimatum à mon amoureux. Je me sens perdue et j’ai envie de me protéger avant tout. Que faire ? Vos avis et conseils me seraient précieux. Difficile d’en parler autour de moi, même à mes amis proches sans être jugée

#
Profil

TruthTreeOfLife23

le jeudi 23 avril 2020 à 10h35

Bonjour @Benedicta7,

Ton témoignage est touchant et je pense comprendre ce profond mal-être que tu ressens vis à vis de cette relation et situation. :/
Je ne crois pas être la mieux placée pour te donner des conseils car je suis moi-même dans une période assez perturbée dans mon couple.

Ce que je peux te dire en revanche, c'est qu'il y a une chose que je ne trouve pas loyale et honnête envers toi : le fait qu'il te demande de lui dire "Je t'aime" sans retour réciproque de sa part. Pour moi dire "Je t'aime" à une personne est quelque chose qui a du sens et de l'importance. Cela peut donc être vite douloureux d'ouvrir son cœur à quelqu'un sans avoir ce sentiment de retour...

A mon avis si cet homme vit des relations libres avec sa compagne alors tu ne devrais pas avoir le sentiment qu'elle n'est au courant de rien.
As-tu essayé de lui poser la question ? De savoir si sa femme dans la vie est réellement informé de votre relation et de voir sa réaction. Peut-être de lui expliquer ce que tu éprouves vis à vis de cette relation "cachée" que tu ressens, vis, entre vous ?

J'ignore si ma réponse aura pu t'apporter un début de fil conducteur mais en tout cas, je te soutiens dans cette situation.
Ne reste pas seule, n'hésites pas à te confier. Pose toi la question de savoir si tu n'as pas un ou une amie proche et fidèle à qui tu pourrais également raconter ton histoire sans avoir peur de ce jugement que tu redoutes tant. (Je le connais ce "jugement" et cette "peur", des enfoirés de première qui nous pourrissent la vie ^^)

A bientôt ;)

Message modifié par son auteur il y a 3 mois.

#
Profil

Benedicta7

le jeudi 23 avril 2020 à 18h31

Bonjour,

Je te remercie d’avoir pris le temps de me répondre. Ça fait du bien de se sentir comprise et soutenue.

C’est vrai que j’aurais besoin d’être rassurée sur le fait qu’il partage mes sentiments même si en tant qu’ancienne dépendante affective, j’essaye de ne pas faire trop de demandes. Je n’ai pas fixé d’attentes sur cette relation même si avec le temps qui passe, j’aimerais avoir plus de temps à partager avec lui même si je suis quelqu’un de très indépendante, je tiens ma liberté (tout en étant exclusive). Je me prends à rêver qu’il fasse plus partie de mon quotidien en dehors des temps que l’on partage autour de la musique. Je ne cherche même pas à ce qu’il la quitte. Je veux juste avoir la possibilité de vivre sereinement mon histoire avec lui et sans forcer quoi que ce soit.

Oui j’ai essayé d’avoir une discussion avec lui en lui demandant franco quelles étaient les lignes rouges qu’ils s’étaient fixés avec sa compagne parce qu’il me demandait avec insistance que j’aille chez lui. Quand sa “femme” m’a demandé en amie sur Facebook, je lui ai demandé si elle était au courant. Il m’a dit qu’ils ne parlaient pas entre eux de leurs relations, qu’elle avait demandé à ce qu’il ne laisse aucune trace de ses relations comme par exemple ne pas tomber sur ses messages. Il m’a aussi dit qu’elle ne se doutait de rien. Si vraiment c’est sa demande de ne pas savoir, je n’ai pas à m’y opposer par contre, je déteste la dissimulation et le mensonge car j’accorde une grande importance à l’honnêteté, la transparence et la franchise dans une relation. Je crois savoir que tous les couples libres n’ont pas le même degré de transparence.

Je n’ai parlé de ma relation qu’à mes amis les plus proches et mon frère. Seul mon frère et une de mes amies ne m’ont pas jugé. Les autres se sont empressés de juger ma relation en me conseillant d’emblée d’y mettre un terme.

Voilà. Merci de m’avoir lue

Je me sentirais aussi considérée si cette relation n’était plus cachée car je n’aime pas avoir l’impression d’avoir mal agit. Je n’ai rien à me reprocher mais j’ai peur du regard des autres et de passer pour la salope de service.

#
Profil

Caoline

le vendredi 24 avril 2020 à 18h47

Bonjour @Benedicta7

Je comprends ton ressenti, être cachée me semble toujours difficile à vivre, sans parler de la complicité de non-dits ou mensonges, surtout quand comme toi on est proche de l'autre personne.
Tu ne savais pas que cette relation ouverte était basée sur les non-dits au départ c'est bien ça ?

Qu'est-ce qui te fait croire que c’est une réalité et pas une invention de ton amoureux pour se donner bonne conscience à tes yeux et te faire accepter de vivre une relation avec lui car si il avait dit qu'il trompait sa compagne tu aurais refusé ?
Je n'accepte plus depuis longtemps ce genre de situation considérant qu'il y a de grandes chances qu'il s'agisse en fait d'adultère et que même si il y a une liberté avec demande que ce soit caché, il me semble que c'est que la personne le vit mal et accepte par dépit donc je ne veux plus être complice de ça.

Et si c’est vrai, tu as accepté une relation dans ce cadre, qui visiblement t'a été mal défini, mais il ne t'a pas dit non plus qu'il y avait transparence, qu'il y avait plus de place que celle qu'il te donne et tu n'as pas non plus posé de questions pour le savoir... Ça me semble donc difficile d'avoir maintenant des exigences qui sortent de ce cadre :-(

Tu dis te considérer foncièrement monogame alors qu'à te lire je trouve que tu as des envies qui sont profondément poly : transparence, reconnaissance, non volonté d'exclure l’autre compagne... Être poly ce n'est pas avoir plusieurs relations, tu me semble l'être bien plus que lui.

Je te souhaite plein de courage, dont peut-être celui de mettre fin à cette relation si elle ne te convient pas comme elle est si elle ne peut évoluer, ce qui me semble totalement légitime.

#
Profil

Benedicta7

le samedi 25 avril 2020 à 17h55

Bonjour @Caoline.

Merci pour ton message. J’ai eu la confirmation pour mon amoureux que le deal avec sa compagne est qu’elle ne soit pas au courant de ses relations. Il ne souhaite pas lui faire mal mal. Entendu, je peux comprendre mais j’aime autant ne pas souffrir moi aussi. Je ne suis pas ménagée. Donc de deux choses l’une soit j’accepte de poursuivre cette relation en étant cachée soit j’y mets un terme mais à l’heure actuelle je ne m’en sens pas la force. En tout cas, ce que tu me dis me fait réfléchir.

Bonne continuation

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion