Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Revenir vers le polyamour après un traumatisme

Besoin d'aide
#
Profil

Camille06

le vendredi 18 février 2022 à 17h20

Bonjour.

L'Amour est un pilier central dans ma vie, la plus haute valeur et la raison n°1 d'un des sens de la vie à mes yeux.
C'est avec joie que je conçois le polyamour depuis quelques petites années, mais avec une forte valeur éthique (pas du tout dans un état d'esprit de "consommation"/avoir mais totalement orienté vers l'Être et le respect entre tous et inconditionnel).

Il y a quelques mois, pour tout un tas de raisons que je n'exposerais pas ici, ma compagne avec qui je suis en couple depuis 11 années (nous n'avons pas d'enfant par choix) a eu une relation avec un autre homme avec une éthique différente que celle que je souhaite vivre. Et malgré que je lui ai clairement dit mon désaccord sur ce qu'elle s'apprêtait à faire, elle a quand même décidé d'aller vivre sa nouvelle relation avec lui durant 12 jours et 12 nuits d'affilés, sans que nous nous revoyons elle et moi sur cette période. Ca a été TRES difficile pour moi (abandon, rejet, sentiment de non-respect et non-considération et non prendre soin de moi ni de notre lien).

J'ai néanmoins pris la décision de rester dans cette relation. J'ai été énormément triste de ce qu'il s'est passé, mais ça va mieux. Aujourd'hui je ne me sens plus dans la tristesse : au quotidien je vais vraiment bien. Pourtant, il y a deux jours encore je pleurais lorsqu'au détour d'une discussion j'ai évoqué certains passage de ces fameux 12 jours.
Entre ma compagne et cet autre homme, leur relation s'est rapidement terminée entre eux peu de temps après ces 12 jours : c'est lui qui y a mis un terme (je n'ai pas du tout été dans l'esprit de cet homme lorsqu'il a pris cette décision : il a rompu pour une tout autre raison).

Aujourd'hui, le thème du polyamour me parle toujours beaucoup, du moins en théorie MAIS avec l'éthique que je veux y voir. Et ma compagne est toujours intéressée par ce sujet. Nous en discutons beaucoup et je pense (j'espère !) que si elle venait à re-vivre une autre histoire en supplément de moi, je pense (j'espère) que ça ne se repasserait pas pareil.

Ceci dit ... je regarde les choses en face : j'ai un traumatisme. J'ai clairement peur de souffrir énormément à nouveau. Peur que malgré les mots qu'elle a aujourd'hui, demain elle prendrait insuffisamment soin de moi/nous. J'ai peut-être un manque de confiance (en elle, et en moi aussi peut-être).

Comment revenir vers le polyamour lorsqu'il y a un traumatisme ?
J'ai la sensation d'avoir aujourd'hui un "besoin de sécurité" insondable.

Merci de m'avoir lu.
Merci pour vos pistes d'idées (autres que "communiquer communiquer communiquer" ;-) )

#

Polyglobulie (invité)

le samedi 19 février 2022 à 00h02

Je vais me faire l'avocat du diable, mais si ta femme retrouvait une nouvelle relation, pourquoi elle ne ferait pas pareil qu'avec l'ancienne ? Car au final tu es resté avec elle, non ? Donc elle peut se dire que tu restera encore , non ?

Qu'avez vous mis en place pour reconstruire votre couple après un tel manque de respect, d'amour et de considération de sa part ? Qu'est ce qu'elle ta expliqué, justifié par rapport à cela ?

Je suppose que tu n'es pas simplement rester en ignorant cet acte ?

#
Profil

lau93

le lundi 21 février 2022 à 00h36

Bonsoir @Camille06
Je crois comprendre dans le début de ton message que ta femme et toi viviez en polyamorie depuis quelques années avec un cadre éthique défini: était il partagé par vous deux? Est ce que dans ces conditions tu te sentais complètement sécure?
Ta compagne semble avoir été attirée par un partenaire ne partageant pas cette éthique: que t'a t elle dit de cette attirance? A ton avis pourquoi a t elle franchi cette limite qui t'a blessé de te laisser seul sans que ton avis soit pris en compte? Pourquoi cette urgence? A t elle pu expliciter ce qui s'est passé en elle? A mon avis c'est le travail entre vous sur ce qui s'est passé ( je trouve cela très violent perso) , pour qu'elle puisse t'aider à restaurer ta confiance. J'ai l'impression que la polyamorie est rarement un fleuve tranquille et que les tempêtes méritent d'être débriefées si on espère y trouver un quelconque apprentissage pour la suite de la relation: je suis désolée je ne vois pas autre chose que communiquer du coup...
Ou alors travailler sur toi à partir de ce sentiment d'abandon et de pourquoi ça devrait rester un traumatisme: il te faut à mon avis l'aide d'un psy pour ça.
Prends soin de toi
Lau

#
Profil

cid

le lundi 21 février 2022 à 05h28

abandon il y a , je trouve.

Pourquoi c'est un trauma, @lau93 a raison , un tiers ça aide, parce que c'est pas obligé que ça reste un trauma.
On a des blessures oubliés, que les situations que l'on crée ( etre en couple par exemple) ce charges de reveiller.

On écoute ou on laisse passer.
on gagne a écouter, et a laisser passer souvent on tombe malade.

le temps aide bien aussi, et il en faut.

Raconte comment ça évolue.

#
Profil

Camille06

le lundi 21 février 2022 à 11h41

Cela me dérange que je parle d'elle. Je souhaite parler qu'en mon nom car je considère qu'il n'y a pas mieux placé qu'elle pour parler d'elle (c'est valable pour n'importe qui). Pour faire court je dirais que tout un tas de raisons ont mené à ce qu'elle décide de vivre de cette manière-là l'autre relation qu'elle a eu en plus de moi (à la place de moi ??) il y a quelques temps.

Une de mes questions supplémentaire à mon message initial est celle-ci : Comment faire quand à la fois les deux (elle et moi) s'aiment énormément , à la fois les deux veulent rester ensemble/ne pas se perdre , à la fois le sujet de l'exclusivité ne leurs parle plus , à la fois le sujet des relations plurielles leur parait être LA voie, mais à la fois ... n'ont pas la même philosophie sur ce sujet. Exemple à peine exagéré :
- Pour moi c'est forcément avec un couple socle, avec une très forte éthique de TOUS les participants, uniquement si le couple socle n'est pas en zone rouge, et avec une relative sécurité/espoir sur l'avenir de la relation socle
- Pour elle, la notion de couple socle ne fait absolument pas sens, la relation principle/prioritaire devient elle-même, elle n'est pas enclin à discuter beaucoup, ça ne la dérange pas du tout de relationner avec d'autres personnes qui n'ont pas la philosophie ni l'éthique du Polyamour, elle vent avoir à rendre des compte qu'à elle-même : elle prend en considération les émotions des autres (moi inclus) dans le sens où elle "écoute/entend" et elle changera ce qu'elle avait prévu de faire uniquement si ça ne lui enlève rien de ce qu'elle comptait recevoir/vivre (définition littérale et non jugeante de "égo-iste" au sens de "moi plus important que tout le reste").

Nous avons 11 années de relation forte et profonde et l'envie d'avoir encore de belles décennies ensemble, ça nous paraitrait un non-sens total de terminer une relation parce que nous ne sommes pas compatible sur la philosophie du polyamour. Et je n'ai pas envie que l'un des deux s'écrase pour l'autre.

Message modifié par son auteur il y a 7 mois.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion