Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Cherche quelques conseils

Besoin d'aide
#
Profil

Gerosaure

le lundi 21 février 2022 à 15h52

Bonjour,
je ne sais pas trop où je vais avec ce message mais bon, je me dis que quelques conseils pourraient m'aider, m'en apprendre un peu plus.

Pour le contexte :
Je suis dans une relation "classique" avec ma compagne depuis plus de 10 ans maintenant, je ne me ressens pas polyA, je sais que je peux avoir des affections pour d'autres personnes en même temps que ma compagne mais j'ai l'impression que plus je m'investis dans une relation plus les autres perdent mon affection naturellement.

Bref, jusque la tout va bien, je me suis toujours dis qu'avoir une relation monogame sur des très longues périodes ne me paraissait pas très naturel, du coup j'avais commencé a ouvrir un peu le sujet, nous communiquons vraiment beaucoup et je pense que c'est ce qui a fait notre succès jusque la.
Donc on s’était mis d'accords pour avoir des relations passagères si l'envie en prenait.

Ma compagne à récemment commencée a s'interroger sur sa sexualité etc, son histoire/éducation ne lui avait pas vraiment permis de commencer a se poser ces questions avant, mais bon chacun va a sa mesure avec son histoire, pas de soucis. Et rapidement de fil en aiguilles elle à pu s'autoriser certaines pensées qui nous mène ou je voulais en venir.
Elle s'est découverte polyA, on en a beaucoup parlés, pleurs, tristesse, angoisses FIN (non je déconne)

Ce qui m'a beaucoup fait de mal a ce moment là, c'est de passer d'un instant a l'autre de "l'homme de sa vie" la personne la plus importante pour elle etc, à un de ses amours parmi d'autres. Se retrouver au même niveau que des gens qu'elle connaît depuis a peine quelques mois quand on a vécus tellement, et tant investit dans cette relation, ce fut une chute un peu rude. On en as beaucoup reparlés, peut-être y avait il eu malentendu, je ne sais pas.

Donc on en est un peu là, elle est amoureuse d'autres personnes, ce qui me rend un peu jaloux (je suis un peu jaloux mais j'essaie de me refréner parce que c'est nul et que ça me rend con), mais ça va, de toute façon personne ne choisit de qui on est amoureux ou pas donc aucun reproche la dessus. On peut quand même en jouer pour plaisanter ça me va (je suis taquin).
Étrangement (ou pas vous me direz) je ne me sens pas tellement jaloux des femmes dont elle est amoureuse, plus des hommes, j'ai l'impression de ne pas être dans la même cour que les femmes, de ne pas être en concurrence.

Pour le moment aucune autre relation n'est engagée, les sentiments sont "justes" platoniques, mais ca n'était clairement pas le contrat que j'ai signé quand on s'est mis ensemble, et je ne sais pas si j'arriverais à supporter qu'elle ai une autre relation, ou si ca me fera trop souffrir et que je voudrais rompre.

On en a beaucoup parlés, elle est déterminée a rester avec moi et du coup a ne pas engager de relation, mais je comprends bien que c'est nul, si elle est amoureuse il est normal qu'elle désire vivre cette.es autre.s relation.s.

Et voila l'impasse dans laquelle nous nous trouvons actuellement, j'ai l'impression de n'être face qu'a des mauvais choix et ça me rend un peu triste.
Je veux qu'elle soit heureuse et donc qu'elle aille ou son cœur l'emporte, mais ca voudra peut-être dire que c'est la fin de notre couple, auquel nous tenons tous les deux énormément...

La solution idéale étant évidemment que j'accepte sa relation, parfois je me dis ca va le faire, parfois je me dis non.

Est-ce que vous auriez des conseils ? j'aimerais aussi avoir des témoignages qui vous paraîtront pertinents.
merci c'etait un peu long, bisous

#

Jack Haddy (invité)

le lundi 21 février 2022 à 21h41

Bonsoir,

juste quelques réflexions en passant. Je réagis sur quelques phrases, par manque de temps.

Si homme de sa vie tu étais, homme de sa vie tu resteras. Il serait étonnant qu'un jour tu es la personne qui correspond le mieux à la grande majorité de ses critères, et que le lendemain ça ne soit plus le cas.

Les montagnes russes que tu décris me semblent tout à fait normales, pour les vivre moi-même. Les jours de confiance où tout va bien s'entremêlent avec les moments de doute. Mais c'est un peu con de te dire ça. Comme pour tout ce que tu écris, où je me retrouve, cela te fera une belle jambe de savoir que c'est normal. Navré.

Je suis pour ma part intellectuellement convaincu qu'il est possible d'avoir de la place pour tout le monde dans cœur, car je l'ai lu et entendu à plusieurs reprises. Je pense, avec une absolue conviction, qu'il n'est pas possible de comprendre de quoi il s'agit tant qu'on ne l'a pas vécu. Pour ma part, sans grande motivation à expérimenter moi-même (j'ai tout un fil de discussion qui détaille mon parcours de poly-pas-enthousiaste /discussion/-czA-/Experience-recente-d-ouverture-m... ), j'attends toujours de voir, et je laisse mon coeur ouvert à la rencontre. Va savoir!

S'il n'est pas trop tard dans ton cas, j'ai vraiment l'impression que le truc d'aller au rythme du plus lent évite bien des souffrances. À condition que le plus lent veuille/puisse avancer dans des délais raisonnables, sinon on reste coincé dans du couple mono avec un poly-désireux-se qui est frustré-e.

Je lis de l'ouverture d'esprit de ta part. C'est une étape qui peut être facile et aller assez vite. L'ouverture et l'acceptation du cœur est un paramètre un peu plus hasardeux.

Quoi qu'il en soit, je te souhaite vraiment tout le courage qui te sera nécessaire :-)

J.

#
Profil

Gerosaure

le mardi 22 février 2022 à 23h22

Franchement, je ne trouve pas idiot ou sans effet ce que tu me dis, ça me rassure un peu.

Je n'ai pas encore eu beaucoup l'occasion de lire sur le sujet jusqu'à présent, je m'y met doucement et tout ça est encore un peu nouveau pour moi.

J'ai l'impression que de lire et écrire ici change déjà un peu mon optique, comme un premier pas sur un chemin plus concret.
Mais j'avoue que j'ai un peu peur de souffrir, de ce que ça me fera.

Je suis encore perdu sur comment ça peut bien se passer, ce qui est une fausse bonne idée, a éviter etc.

Le mode de ressenti poly est assez étranger encore pour moi, j'ai encore besoin de le comprendre.
Et j'ai aussi envie de voir du côté des mono qui partagent leur vie avec un.e poly comment faire en sorte que ça soit au mieux, pour soit et l'autre et aussi a quoi s'attendre.

Je suis assez d'accord, pour le fait de pas aller trop vite, et je pense que ce niveau j'ai (nous) avons plutôt la chance qu'aucune relation ne soit déjà engagée de son côté et qu'elle soit très patiente et attentive a ne pas trop me faire souffrir.

Message modifié par son auteur il y a 9 mois.

#
Profil

Siestacorta

le mercredi 23 février 2022 à 09h43

Hello !

C'est une bonne chose que tu anticipes, que tu réfléchisses maintenant. Tu croirais pas le nombre d'histoires où des partenaires ont mis la tête dans le sable quand les autres leur parlait de leur recherche. Et plus tristement encore, le nombre d'histoire où "ha bah maintenant que c'est fait et que j'ai rencontré quelqu'un, si on devenait poly ?".
Bref.
C'est un moment qui peut effrayer, une perspective de changement. Mais c'est aussi un moment où vous avez l'opportunité d'explorer ça sans brusqueries.

Je voudrais ajouter un truc : si c'est ta compagne qui a envisagé ce genre de choix, elle doit s'informer encore plus que toi. Et avoir un rapport super clair à ce qui la motive, ce qu'elle ressent. Si elle veut continuer votre relation et en entamer de nouvelles, l'étape suivante pour elle après vos dialogues, c'est donc pas rencontrer ou entrer en relation romantique tout de suite : c'est creuser le sujet, lire des témoignages, échanger sur cette base commune avec toi. Il s'agit pas forcément de tout savoir sur le bout des doigts, mais d'avoir des aperçus, voir ce qui vous ressemble.
Attention, les témoignages du forum sont pas forcément représentatifs : les gens viennent ici plutôt parce qu'ils ont des problèmes difficiles à résoudre, plutôt que lorsqu'ils ont juste une vie sentimentale avec des hauts et des bas ordinaires. Donc c'est à lire pour pas ignorer les difficulté possibles, mais à compléter avec des témoignages d'articles de presse, assez courants aujourd'hui, où les personnes interrogées décrivent plus leurs motivations que leurs peurs.

Je dis pas que le savoir théorique garantit que tout passera crème. Mais multiplier des sources et en parler à deux vous permettra d'imaginer plusieurs situations, et par la suite, de trouver des pistes pour réagir selon les situations.
Un truc que j'aime avec les mouvements plus récurrents d'une vie poly, c'est que pour les vivre, on peut apprendre à ne pas considérer l'amour comme un phénomène qui tombe de dehors sans qu'on ait de choix à faire, mais comme des liens qu'on cultive. Le simple fait que les situations poly modifient le cadre intime pousse à devoir comprendre ses besoins, ses priorités, ses limites. On les considère parfois comme évidentes, il faut en fait en parler, les questionner pour faire la différence entre confort habituel et construction d'accords qui répondent aux besoins de chacun.

Bref, meilleurs vœux pour vos explorations.

Message modifié par son auteur il y a 9 mois.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion