Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Quand ma compagne ne veut pas d'enfant

Famille
#
Profil

Lux

le mardi 29 août 2017 à 13h31

Chers.ères polyamoureux.ses

Ma compagne et moi voyons le polyamour comme la forme de relation plus adapté à l'évolution de l'humanité. Nous n'avons jamais eu d'autres amours dans notre vie. Au fait, nous sommes des "first lovers" et n'avons jamais eu d'expérience en dehors notre relation, mais nous avons déjà pas mal réfléchi sur le polyamour sans pour autant l'avoir pratiqué.

Depuis que nous avons commencé à sortir ensemble, il y a 18 ans nous discutons de nos projets à long terme. Moi, plutôt sur la famille, la maison, les futurs enfants. Elle, toujours centré sur ses projets académiques.

Après beaucoup travailler, j'ai réussi presque tous les projets qui m'étaient prioritaires (études, travail, maison), mais il manque toujours les enfants.

C'était en rediscutant avec ma compagne en début de l'année que je découvre qu'elle ne veut plus avoir d'enfants et qu'elle ne se voit pas dans la maternité. Cela a été un choc pour moi, mais il y a quelques années je voyais cela arriver de petit à petit.

Aujourd'hui, j'ai toujours l'envie d'être papa et avoir au moins deux enfants. Étouffer cet envie me tuerait. Insister et persuader ma compagne ce n'est pas la bonne voie non plus.

Sans avoir une idée claire de comment je pourrais m'en sortir, j'ai commencé à chercher des cas similaires sur internet. Souvent les couples se séparent. Hors question. Pourquoi se séparer si on s'aime? J'ai pensé à la coparentalité. Ma compagne à donné son accord. Mais en cherchant et en réfléchissant, ma situation, c'est compliqué. Les femmes qui cherchent la coparentalité sont des célibataires qui cherchent être en couple, ou des couples hétéro ou homo qui veulent seulement un donneur. Dans tous les cas, ce sont des monogames. Sur le long terme, je trouve que cela pourrait entraîner à des situations de conflit super compliquées.

Je pense au polyamour aussi, mais par manque complète d'expérience dans ce domaine, je me méfie. Je suis une personne bienveillante. D'un côté, j'ai peur que ma compagne souffre si j'ai une autre relation amoureuse. De l'autre côté, l'envie d'enfant est très fort. J'ai peur d'être tellement impliqué avec la maman et les enfants que ma compagne se sentirait abandonnée.

J'aimerai sincèrement savoir si mon cas est vraiment particulier ou s'il y a d'autres comme moi. Le sujet me déprime parce que j'ai déjà 35 ans, le temps passe et je ne trouve pas de réponses.

Bien à vous,

Allan

(Excusez-moi pour les éventuelles fautes de français)

#
Profil

Merlyn

le mardi 29 août 2017 à 14h06

Je vais te présenter à ma copine, elle, elle veut un enfant et pas moi ^^

#
Profil

calinou696

le mardi 29 août 2017 à 15h46

Tu as peur que ta femme souffre, tu as peur qu'elle se sente abandonnée.
Déjà, est ce si sûr ?
Elle peut très bien comprendre que, surtout au début, tu aurais moins de temps pour elle, mais après tout, p-e a t-elle la maturité, la solidité pour affronter ce nouveau mode de vie?
Si elle t'aime, elle doit tenir à ce que tu puisses avoir des enfants, avec une autre.
En as tu vraiment parlé avec elle?
Certes, difficile de se projeter dans ce projet, mais il y a quand même des indices qui indiquent si ca peut fonctionner ou capoter.

#
Profil

Lux

le mardi 29 août 2017 à 18h31

Merci de vos commentaires!

Merlyn
Je vais te présenter à ma copine, elle, elle veut un enfant et pas moi ^^

C'est très gentil! Ton commentaire, inattendu j'avoue, me fais penser que les choses pourraient être simples. Une voix me dit "où est le piège?"

calinou696
Si elle t'aime, elle doit tenir à ce que tu puisses avoir des enfants, avec une autre.

En as tu vraiment parlé avec elle?

On avait pas mal discuté sur les relations polyamoureuses, mais on n'a jamais osé de s'y mettre.

En ce qui concerne mon envie d'enfant, on était d'accord que je pourrait réfléchir et chercher une réponse dans la coparentalité. Que si je trouvais quelqu'un, j'aurais moins de temps etc.

Le fait qu'elle me laisse cette liberté démontre de l'amour et de la maturité. Par contre, j'ai peur que ce qu'elle me dit n'est pas complètement réfléchi. Dans le monde réel, je pense que si elle se trouve seule, sachant que je suis chez la maman, cela peut être dur.

J'ai aussi conscience que dans ce type de situation elle pourrait chercher du soutien émotionnel chez un autre homme.

Imaginer tout cela commence à dépasser mes capacités d'anticipation et analyse. Peut-être que la peur de l'inconnu ne me laisse pas regarder plus loin.

calinou696
Certes, difficile de se projeter dans ce projet, mais il y a quand même des indices qui indiquent si ca peut fonctionner ou capoter.

Connaissez-vous de gens dans des conditions similaires?

Merci encore pour votre attention. Avoir ce type de discution avec vous est très importante pour moi.

#
Profil

Merlyn

le mardi 29 août 2017 à 23h37

Lux
C'est très gentil! Ton commentaire, inattendu j'avoue, me fais penser que les choses pourraient être simples. Une voix me dit "où est le piège?"

En fait c'était une plaisanterie, enfin, je veux dire que c'est vrai, elle aimerait être maman et moi pas, mais elle, contrairement à moi, n'est pas poly, je ne me moquais ni d'elle ni de toi, je peux comprendre qu'on veuille des enfants et du coup, je disais ça ironiquement parce que parfois la vie est mal faite, elle et toi aimez un/une partenaire qui n'a pas les mêmes envies sur le plan de la maternité, j'espère que tu m'en tiendras pas rigueur

#
Profil

Lux

le mercredi 30 août 2017 à 16h39

Merlyn
...parfois la vie est mal faite, elle et toi aimez un/une partenaire qui n'a pas les mêmes envies sur le plan de la maternité, j'espère que tu m'en tiendras pas rigueur

J'avais bien compris cette note d'ironie qui fait partie de la vie, mal faite par la société monogame. Le polyamour a pour vocation "corriger" cela, je pense.

Personne n'est là pour combler 100% des envies de l'autre. C'est pourquoi souvent on cherche ailleurs les détails qui nous manquent.

Tu m'avais fait penser à la simplicité de la théorie. Mais il y a toujours un piège caché, non? La pratique est toujours plus complexe.

D'ailleurs, j'ai trouvé d'autres discussions intéressantes sur ce sujet d'enfants. Même si elles sont anciennes, je pense qu'en les lisant je vais avoir des idées plus claires.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion