Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Long chemin...

Communauté
#

LeCielEstBleu (invité)

le vendredi 09 juin 2017 à 16h20

Je viens de relire mes vieux posts d'il y a 2 ans (déjà!) et j'apprécie encore et toujours la bienveillance qui émane des réponses faites sur le forum. Alors je reviens faire un petit tour... L'histoire est la même depuis deux ans: un mari, un ami, mon désir de vivre pleinement deux amours, et leur... comment dire ? leur désapprobation/incapacité/refus à tous les deux de s'engager dans cette voie. Mais le "non" n'est pas net, il est parfois un "oui, peut-être", un "on verra bien", un "et pourquoi pas?". Actuellement, les choses ont plutôt l'air de s'engager dans le non définitif - à moi de voir ensuite ce que j'en ferai... mais ce que je viens chercher ici, c'est seulement un peu de compréhension. Parce que quand je dis autour de moi ma tristesse, ma souffrance de devoir "m'amputer" de l'un, de l'autre ou des deux, ce qu'on me répond, c'est que ça ne pouvait évidemment pas durer, que je ne peux pas être amoureuse des deux, que si je ne suis pas jalouse, c'est que je n'aime pas, qu'aucun homme (sic!) ne peut supporter de partager, que je ne me sers de mon ami que pour compenser les faiblesses de ma relation avec mon mari, etc. etc. Je viens d'une autre planète. Mais rassurez-moi, il y a d'autres gens qui vivent sur cette planète, non? (ça me rassurera un peu, en même temps, ca ne résoudra pas le noeud de ma situation...)

#
Profil

Toinou

le vendredi 09 juin 2017 à 16h59

Oui on est sur la même planète que toi. Ceux qui te disent cela sont simplement ignorant et n'ont tout simplement jamais remis en question un dogme qu'on nous apprends depuis l'enfance.
<3

aucun homme (sic!) ne peut supporter de partager

Soit je ne suis pas un homme, soit mon nom est aucun alors :D

#
Profil

TrioBulle

le vendredi 09 juin 2017 à 17h20

Si tu as besoin d'être rassurée, je suis sur la même planète que toi et... mes 2 hommes m'y ont rejointe même si au départ ce n'était pas si facile.

Forcément, quand on sort de la "norme" la plupart des gens ont du mal à comprendre.

Que dire de plus ? Que c'est dommage que tes deux amours ne veulent pas aller plus loin... Mais c'est leur choix...

#

LeCielEstBleu (invité)

le vendredi 09 juin 2017 à 17h56

C'est tout bête, mais ça fait du bien de vous entendre (lire) tous les deux! Et comme je suis d'un naturel très (trop) optimiste, je me dis que les choses peuvent peut-être encore avancer. Même si vivre entre des portes qui s'ouvrent et se ferment constamment est inconfortable et un peu épuisant, je ne veux pas, en tout cas à l'heure actuelle, être celle qui bloquera toutes les issues. J'espère encore que les portes s'ouvrent....

#
Profil

Toinou

le vendredi 09 juin 2017 à 20h46

Mais je viens de penser à un truc...
Je m'en veux de ne pas avoir percuté avant. Preuve s'il en est que tout les réflexes acquis ne sont pas encore parti.

On ne partage pas ! L'amour de ma chérie je ne le partage pas. Le temps en commun oui, mais son amour non. Chacun à le sien et aucun des deux n'est un partage de l'autre.

#

LeCielEstBleu (invité)

le vendredi 09 juin 2017 à 21h42

@Toinou: dans le discours de cet entourage que j'évoquais, il était malheureusement bien question de partager, comme on partage (découpe) un bifteck, dont on est bien sûr dûment propriétaire... mais nous sommes d'accord toi et moi: l'amour ça ne se partage pas, ça se multiplie plutôt.

#
Profil

Toinou

le samedi 10 juin 2017 à 13h51

c'est bine la première chose à faire comprendre. Et aussi la plus dure.

#
Profil

Kuoni

le samedi 10 juin 2017 à 14h07

Perso, j aimerais bien l avoir compris, mais ce n est pas encore le cas.

La jalousie qui nait de «  quand t es avec lui, tu fais ça, avec moi, tu fais ça...»

C est encore bien présent !

#
Profil

bonheur

le dimanche 11 juin 2017 à 09h51

Je crois que chaque relation a son besoin d'intimité et qu'il n'est pas obligatoire de savoir qui fait quoi, comment,... (ça c'est pour Kuoni)

Juste "je suis heureuse" suffit <3 et s'assurer que l'autre ne soit pas malheureux. Si les autres n'arrivent pas à trouver leur bonheur, comment demander à celle (ou celui) qui le trouve de renoncer à l'amour, au nom de l'amour. Et puis le coeur n'est pas quantifiable, donc non amputé. L'amour est émotions, ressentis puis sentiments et attachements. Alors, oui, on peut fuir et ne pas s'attacher... sauf que les émotions, les ressentis viennent sans crier gare. Lorsqu'ils s'ancrent, et bien ils sont. On n'aura beau dénigrer, faire la moral, l'empreinte restera.

Un amour n'est pas plus légitime qu'un autre. La place qu'on lui offre, elle peut s'analyser en terme de légitimité, mais pas ce que l'on ressent.

Le chemin est long, tumultueux car flou dans certains cas. Le flou est toxique s'il dure. Il m'est arrivé une fois de vouloir quitter tout le monde pour repartir à zéro, loin très loin.

Je me suis déjà dit également que finalement il valait peut être mieux vivre loin de l'amour, tout simplement. C'est compliqué l'amour, c'est compliqué !!! Mais de toute façon, l'amour me rattrapera, où que j'aille.

Message modifié par son auteur il y a un an.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion