Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Voyage aux pays de l'amour : J Salomé

Social
#
Profil

bonheur

le mardi 10 mars 2015 à 19h23

"Les pays de l'amour ont des territoires affectifs,
et des paysages relationnels multiples.
Ils sont parsemés de sentiers secrets,
de sources ardentes,
de collines sensuelles
et de forêts mystérieuses.
Les pays de l'amour,
véritables offrandes au partage
avec un être aimé,
sont ouverts à tous.
Il faut souvent toute une vie
pour oser les parcourir
et s'y abandonner.
Il est des pays ouverts et ensoleillés accessibles à chacun
et d'autres plus cachés, plus difficiles à atteindre.
Les pays de l'amour n'appartiennent à personne,
ils sont semblables à des terres vierges
à découvrir et non à conquérir.
Je me suis aventuré sur le territoire
de quelques-uns de ces pays
et j'invite chacun à prendre
le même risque ou le même plaisir,
avec comme seul repère
cette balise précieuse qui scintille au profond de nous,
le besoin de se respecter et de pouvoir s'aimer
pour pouvoir mieux aimer et pourquoi pas
être aimé en retour."

Extrait du livre "voyage aux pays de l'amour" de Jacques Salomé (pocket 15994 / ISBN 978-2-266-24919-5) [prix 7€ environ]

#
Profil

bonheur

le mardi 10 mars 2015 à 19h28

Voici un extrait de mon achat du jour (présentation). J'ai souvent comparé chaque amour à un paysage unique, sans frontière marquée avec mes autres paysages. Je trouve que ce texte me parle énormément. C'est à mes yeux un résumé tout en couleur de la beauté amoureuse et du bonheur.

Le lexique m'indique dès à présent que de nombreux thèmes pertinents sont abordés comme "réinventer son couple" ou "il y a encore à dire sur l'irruption possible d'une tierce personne dans un couple déjà constitué".

#
Profil

bonheur

le mercredi 11 mars 2015 à 07h30

Je relance ce fil car ce type de livre peu AIDE tous ceux qui se sentent paumés, abandonnés, malaimés, en souffrance...

Ceux qui vont biens peuvent aussi comprendre beaucoup.

Personne ne peut aider car chacun-e est unique, donc pas de règles générales. Par contre, il existe des personnes qui donnent des matériaux (comme ce livre) qui permettent une compréhension, une nouvelle construction.

#
Profil

ScottBuckley

le mercredi 11 mars 2015 à 16h45

Merci Bonheur pour ce lien vers ce livre !
(ça donne envie de le lire ;) )

Il est sorti en grand format puis en poche, ou bien j'ai manqué un épisode ?

Lors d'une conférence un jour à Lyon en 2012 ou 2013 (quand j'y vivais), j'avais interpellé Jacques Salomé sur le thème des amours plurielles, en mode question publique de la salle, et avec ses mots à lui, il m'a agréablement surpris en expliquant qu'il y est plutôt favorable, tout en précisant bien qu'il ne parlait pas des relations adultérines.

J'aurai aimé parlé de ce livre ou d'autres de Salomé avec certain-es d'entre vous, mais pas forcément toujours via le forum, donc si ça vous tente d'utiliser le forum et/ou la mess@gerie perso, faites-moi signe, merci !

( * Nb : à Bonheur : il est impossible de t'écrire un message via le site, mais c'est volontaire j'imagine ? )

Message modifié par son auteur il y a 6 ans.

#
Profil

bonheur

le mercredi 11 mars 2015 à 21h36

Oui ScottBuckley, c'est volontaire, tu imagines bien.

Peut être que ce livre avait été édité en premier en grand format. Je n'avais pas prévu cet achat, ce fut une impulsion. Je connaissais déjà J. Salomé, je savais que ce serait une "valeur sûre" et puis pour moins de 10 € le risque était mesuré :-D

Pour l'instant je lis un autre ouvrage sur la psychologique positive (narrative), je m'attaquerai à cet ouvrage plus tard car j'ai pas mal de lecture en souffrance déjà :-/ . J'achète plus vite que je lis :-(

#
Profil

ScottBuckley

le samedi 14 mars 2015 à 16h24

Récemment j'ai trouvé ' Voyages aux pays de l'amour ' (en poche) et ' Le décodeur psy ' (mini livre à 3 euros), et il y a on dirait des choses intéressantes.... mais à creuser, pour l'instant je n'ai fait que lire en diagonal en rentrant de la librairie.
J'espère qu'il n'y aura pas de poly-bashing (dans le livre de Salomé), ça me décevrait de sa part.

Merci en tout cas pour ces conseils de lectures !

En psychologie positive, tu lis qui et quoi ? Martin Seligman (père de la psychologie positive) et ses livres ont l'air Très riches & intéressants (+) !

@ Bonheur : en fait non, je " n'imagine pas bien " je préfère poser la question (plutôt que de supposer et ainsi imposer mes pré-jugés sur l'autre) :
à plusieurs reprises je me suis rendu compte que certaines personnes sur le forum ne connaissaient pas la fonction "devenir membre" (et quitter le statut "invité-e"), ne savaient pas ce qu'est un ' café poly ', ou ne voyaient pas où cliquer pour s'inscrire à l'un d'entre eux (dans la colonne de droite d'un événement de la rubrique) .

Mais si tu dis que c'est volontaire, au moins ce n'est pas "par défaut" (comme trop de choix dans une vie + ou - linéaire), donc c'est plus facilement compréhensible, ton choix, à mon humble avis.

Les choix volontaires sont devenus très importants à mes yeux, surtout quand je vois des personnes rester ensemble "en couple" durant des années voire des décennies à souffrir et à s'insulter (sans même s'éloigner ni divorcer) dans un format de couple qui ne leur convient pas, et qui ne font pas le choix d'essayer de varier la forme du contrat qu'ils & elles pourraient avoir ensemble.

Il y a des femmes & des hommes qui sont plutôt "monos" ou "dans l'adultère/les mensonges" par défaut depuis des années parce qu'illes ne savent même pas que d'autres formes relationnelles (telle que le polyamory, parmi les exemples) existent.

illes cochent donc assez souvent la case "monogamous" sur des sites de rencontres (enfin... quand la question et le rapport à la non-monogamie est posée !) sans savoir quoi d'autre pourrait exister.

Le monoamour et les couples (que l'on croise sans les connaître) sont ainsi souvent par défaut une publicité permanente pour le monoamour lui-même, car si on ne creuse pas qui aime quoi et comment dans tous ces couples croisés, de l'extérieur on pourrait croire que tout le monde est plutôt "mono" .

à Bonheur :
> as-tu repéré ou lu des passages de livres de Salomé où il parlait de la non-exclusivité, et/ou des amours plurielles, par hasard ?
.

Message modifié par son auteur il y a 6 ans.

#
Profil

bonheur

le dimanche 15 mars 2015 à 11h52

Je lis beaucoup d'ouvrages de Yves Alexandre Thalmann, mais pas seulement. C'est un auteur facile à comprendre et ces livres sont à prix généralement abordables. Je dirais que c'est l'auteur incontournable lorsque l'on désire relevé ses manches et apprendre à découvrir qui l'on est.

Entre amours, correspondances, travail et famille, j'ai pas toujours le temps de lire à ma guise. Donc, pour l'instant ce livre est en attente. A première vue (lecture aléatoire en diagonale) je ne pense pas que cet auteur soit défavorable au polyamour. Personnellement, je crois que tout le monde ne peut pas être poly.

Je te contacte en mp

#
Profil

bonheur

le dimanche 15 mars 2015 à 13h44

Je ne veux pas parasiter d'autres fils de discussion mais ce livre comprend des chapitres sur la sexualité

#
Profil

bonheur

le dimanche 15 mars 2015 à 17h29

Le "par défaut" correspond à certains qui le veulent bien et en font le choix.

Rester ensemble dans une manière normative alors qu'on le vit mal peut être un choix. Etre adultère peut être un choix. Etre polyamoureux, tout en ignorant le nom et la définition de base (aimer plusieurs personnes sans mensonge sur ce que l'on ressent envers toutes les personnes que l'on aime - je la joue grossièrement en terme de définition) a été mon choix. Dans ce choix aucune norme n'est venu interférer, j'ai simplement agis suivant ce que je ressentais, à savoir : aimer plusieurs personnes ET aspirer à l'honnêteté, la franchise et la transparence.

Je connais un couple de longue date, pas du tout heureux ensemble mais ne désirant pas se séparer à qui j'ai suggéré de faire deux logements dans leur maison (techniquement facile à réaliser et ils en ont les moyens financiers) et leur refus a été catégorique. A mes yeux, ça aurait été libérer chacun de la vie de couple tout en restant proche, mais pas aux leurs. Pour eux, la solution est le "par défaut", c'est à dire ne rien changer et se plaindre (sauf qu'ils ne peuvent plus le faire auprès de moi, évidemment). Arranger la situation ne permettrait plus de pouvoir se plaindre, la réponse est sans doute à chercher ici. Le "syndrome" du "sans l'autre, je... et ma vie serait merveilleuse" devrait laisser place à "ben maintenant je dois m'assumer et me construire une nouvelle vie, argh !!!"

#
Profil

bonheur

le samedi 21 mars 2015 à 18h09

Bon, je me suis enfin consacrée à ce livre. Afin de satisfaire ma soif et celle de ScottBuckey j'ai fait ce que je ne fais jamais. En effet, je considère qu'un auteur ordonne ces chapitres et les articules d'une manière cohérente, donc lire en premier un chapitre situé en milieu d'ouvrage est absurde. Exceptionnellement c'est ce que j'ai fait. chapitre : il y a encore à dire sur l'irruption possible d'une tierce personne dans un couple déjà constitué.

Non que je sois déçue complétement, mais l'auteur ne juge pas pertinent d'indiquer que la personne engagée dans une relation de couple puisse dire ouvertement à sa relation principale qu'elle aime une tierce personne. Autrement dit, on aborde le concept de l'adultère mais c'est tout.

J'ai tout de même entrepris ma lecture d'une manière plus classique et ne suis pas déçue, mais ne pas aborder, dans un tel chapitre aussi important, la franchise et l'honnêteté dans toutes les relations, ça m'a mis vraiment mal à l'aise.

#
Profil

ScottBuckley

le dimanche 22 mars 2015 à 16h05

Merci Bonheur pour cette recherche, mais n'y a-t-il pas d'autres endroits du livre où il parle de ' relations plurielles assumées ' ? tu en es sûre ?

Je ne crois pas que Salomé soit contre (les relations plurielles assumées, réciproques), mais il est possible qu'il en parle peu voire pas - du moins dans ce livre-ci -, mais peut-être ailleurs ?

#
Profil

bonheur

le dimanche 22 mars 2015 à 16h43

Coucou ScottBuckley,

J'ai expliquée que j'en était seulement au début du livre et que j'avais lu principalement le chapitre susceptible d'aborder explicitement le sujet et voici ce qu'il en est ressorti.

Je n'ai pas dit que l'auteur était contre, j'ai dit qu'il abordait le sujet de l'existence d'une tierce personne sous l'angle de l'adultère mais qu'il n'abordait pas du tout le sujet sous sa forme d'amour assumé comme le polyamour

#
Profil

bonheur

le lundi 23 mars 2015 à 11h57

Je n'en suis qu'à la page 45 sur environ 28?.

Mes premières impressions : ce livre est a parcourir attentivement par quiconque s'interroge sur l'amour

J'aime cet auteur qui parle de ressentis et de vécu et comme lui, je dirais que ce qui est le plus à aimer dans l'amour, c'est l'amour :-D

Je recommande dès à présent (+)

#
Profil

bonheur

le mardi 24 mars 2015 à 11h42

Principalement pour ScottBuckley. J'en suis à la page 131 et ce que tu redoutes est présent noir sur blanc (ou alors je n'y comprend rien)

chapitre "de la rencontre amoureuse à la relation de couple, ou comment vivre en couple dans la durée". L'auteur indique des "conditions" de réussite

Dans la première condition (pouvoir s'allier et donc être déliés) l'exemple est donné d'un homme voyant encore son ex (bon ok, il indiquait en parallèle à Madame qu'il n'avait pas de temps à lui consacrer à cause de son travail). J'ai donc cru qu'il dénonçait plus l'attitude de mensonges.

Dans la seconde condition (pouvoir s'engager, c'est à dire avoir une autonomie affective, matérielle et sociale suffisante afin d'éviter la dépendance). Bon ok, je suis entière d'accord que c'est mieux. Par contre, l'auteur que "cela suppose encore de pouvoir renoncer à d'autres relations intimes qui pourraient parasiter la relation principale, et donc privilégier un être pour lui proposer une relation unique" Arghhhh !!! Comme si des relations secondaires étaient nuisibles au couple (moi qui vit au quotidien tout à fait le contraire, je ne peux que m'interroger ???).

#

(compte clôturé)

le jeudi 26 mars 2015 à 16h10

Hello,
je n'ai pas lu ses livres mais dans ses conférences disponibles sur youtube and co, il fait référence au besoin de se "délier" de ses précédentes compagnes/compagnons pour pouvoir vraiment aimer l'amant(e) actuelle. C'est cohérent avec un point de vue mono mais beaucoup moins avec les multiples témoignages sur PA.info.
Ceci dit, il est plutôt fun comme conférencier (mais potentiellement angoissant pour un(e) poly débutant voyant son amoureux butiner ailleurs pouvant se demander si la "deliaison" va être temporaire ou définitive)
Tigre

#
Profil

bonheur

le jeudi 26 mars 2015 à 20h28

Oui, Tigreminou. C'est aussi l'impression que j'en ai. Il prône la fidélité et le partenaire unique. Ce qui me fait tiquer, c'est que pour un personnage de sa trempe, il a une conception vraiment archaïque de comment peut se vivre l'amour alors qu'il en fait pourtant de belles descriptions.

Il aborde toutefois, le cas d'un "couple à trois" réussi mais le cite comme une exception confirmant que l'on peut inventer sa forme d'amour. Si on prend la généralité, il aurait raison... sauf qu'il en fait ce qui devrait être, au lieu d'indiquer que les exceptions sont celles que l'on peut également vivre et avec bonheur.

Tigreminou
Ceci dit, il est plutôt fun comme conférencier (mais potentiellement angoissant pour un(e) poly débutant voyant son amoureux butiner ailleurs pouvant se demander si la "deliaison" va être temporaire ou définitive)

Ta phrase pourrait en effet bien reprendre son vocabulaire. Moi, je lie en dehors de mon couple, mais je n'ai jamais rien délié au sein de mon couple.

Après je suis d'accord avec Salomé qui indique que si l'on ne peut être responsable de ses émotions et de ses sentiments (donc que ce serait plutôt sain de tomber amoureux), l'on est responsable de ses actes et de leurs conséquences. Pour lui, il faut garder ce nouvel amour intérieurement et lui tourner le dos pour se sauver. Le hic, c'est que perso, c'est à mes yeux la plus invraisemblable manière de se mentir, style "ah, mes émotions sont honteuses !". La principale raison qui fait que je sois poly, c'est justement parce qu'il est hors de question que je mente, ni aux autres, ni à moi-même (surtout pas à moi-même).

L'auteur semble penser que le monoamour est indispensable à l'épanouissement du couple et au bonheur de chacun... dans mon cas, ce fut l'effet inverse. A titre personnel, mes amours m'apportent plus que je n'aurais pu imaginer et dans mon couple, la pérennité et la solidité du lien en ont été que renforcées.

Je conseille malgré tout cette lecture. Ne serait-ce que pour comprendre les concordances et divergences d'opinions, de philosophie en matière d'amour et de couples entre l'auteur et le lecteur (trice)

#
Profil

bonheur

le mardi 14 avril 2015 à 10h37

J'arrive presque au bout de ce livre. Un chapitre a attiré tout particulièrement mon attention et ma réflexion. "réinventer son couple". Ce chapitre est vraiment vraiment à lire pour toute personne vivant en couple car il y est expliqué ce qui permet d'avancer ensemble. Je crois aujourd'hui, que si mon couple vit aussi bien, c'est parce que nous avons réinventer notre couple. Purement et simplement.

Je ne déballerai pas ma vie privée, je ne citerai pas Jacques Salomé, car ce chapitre fait partie d'un tout, et que pour bien le comprendre, il faut lire quasiment l'intégralité du livre avant d'arriver à ce chapitre.

Je confirme toujours que l'auteur a, à mes yeux, une optique plutôt "rétrograde" de l'amour, optique qui s'ouvre un peu sur la fin, mais l'on peut y comprendre beaucoup de choses (y compris ce qui nous convient mais également ce qui ne nous convient pas)

Je recommande, surtout si l'on vit en couple (que l'on soit mono, poly, adultère,...)

#
Profil

bonheur

le dimanche 03 mai 2015 à 11h14

Ci-dessous un extrait que je post en particulier à l'attention d'un membre, mais qui peut être intéressant pour tout à chacun :

chapitre "les gestes de l'intimité"

"...
Quand les gestes de l'intimité peuvent s'offrir et se recevoir à l'intérieur d'une liberté d'être que ne censure aucune autorépression, aucune autoprivation, ils deviennent aussi un cadeau à la vie..."

#
Profil

Bobcat

le vendredi 08 mai 2015 à 20h45

Je redécouvre le forum et ce poste m'a fait penser à ces quelques lignes que je souhaitais partager avec vous :

extrait d'un dicton crétois traditionnel
"J'ai cédé 68 fois, et à la 69eme, ce fut le bonheur..."

Message modifié par son auteur il y a 5 ans.

#
Profil

bonheur

le vendredi 08 mai 2015 à 21h46

hihihi, donc 67 fois en faisant un bide... :-(
+ 1 (+) si je puis m'exprimer ainsi :-D

c'est ça l'acharnement <3

Merci pour ce partage dans ta pure tradition :-)

J'aimerais bien connaitre le dicton "dans son intégralité", ce serait sympa !!!

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion