Conférence : peut-on être femme et polyamoureuse ? - Polyamour.info

Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Réactions à l'événement

Conférence : peut-on être femme et polyamoureuse ?

Le jeudi 16 janvier 2014 à 19h45 à montpellier en France.

» Voir la page de l'événement

#
Profil

lam

le vendredi 29 novembre 2013 à 13h57

Alors je ne trouve pas la description de l'évènement, et je trouve que le titre mérite un éclaircissement par que sec comme ça... perso ça me fait plutôt peur.
C'est quoi "être femme"?

#
Profil

coquelicot

le vendredi 29 novembre 2013 à 14h02

Drole de question!!!

#
Profil

vicky

le vendredi 29 novembre 2013 à 14h04

c'est fait, tu as le descriptif à l'instant !!

#
Profil

LuLutine

le vendredi 29 novembre 2013 à 19h01

Allô Françoise, Meta, et toutes les autres (et moi).....on vous appelle ! :P

Non, plus sérieusement : c'est la première phrase que ce titre m'inspirait !
J'avoue que je ne vois pas bien l'intérêt d'une "conférence" à ce sujet. Mais j'ai peut-être loupé quelque chose...

C'est peut-être le titre qui me gêne. Pour moi la réponse est tellement "oui" qu'il n'y a rien à discuter.

Par contre, parler d'un sujet comme "Etre femme et polyamoureuse" (dans une forme affirmative, pas interrogative), ça me parlerait peut-être mieux. C'est sûr que les femmes poly, souvent ne sont pas vues de la même façon que les hommes poly.

Dans l'inconscient collectif, ça reste un peu "normal" pour un homme d'être (les poly étant souvent vus ainsi) "un coureur de jupons" (même si la plupart des gens - que je connais, en tout cas - n'en ont pas une image très favorable, ça passe), alors qu'une femme qui se permet d'entretenir plusieurs relations est parfois vite cataloguée en effet...(pas par tout le monde quand même, heureusement)

#

(compte clôturé)

le vendredi 29 novembre 2013 à 19h20

Peut-on être femme et polyamoureuse? oui.
(la question ne se pose même pas)

#

(compte clôturé)

le vendredi 29 novembre 2013 à 19h29

Toutes les conférences qui commencent par "Peut-on..." ou "Faut-il..." m'inspirent une certaine méfiance car elles sont normalisantes a priori.
Pour répondre à la question: je suis polyamoureuse et jusqu'à preuve du contraire je suis une femme. Je ne dois pas être la seule ici :)

#

(compte clôturé)

le vendredi 29 novembre 2013 à 19h38

Pour moi, mais c'est mon opinion propre, la femme actuelle qui ne se sent pas libre (je n'entends pas par là de tout et de n'importe quoi) s'emprisonne elle-même. Le hic c'est que souvent elle le fait inconsciemment. Idem pour la relation exclusive hétéro. Les "révolutions" n'ont pas été suffisantes car elles sont soit disant l'oeuvre de "marginales" que les autres enviaient certainement mais ce n'était "pas pour elles". Je pense que chacune doit faire SA révolution, personnelle tout d'abord, puis ses possibilités d'explications à son entourage. Commençons déjà par nous, à notre capacité et nos possibilités de nous assumer individuellement. Montrons que c'est possible et aidons celles qui désirent se libérer. Mais bon ce que je dis pour les femmes, c'est valable pour les hommes aussi et encore plus pour ceux qui ne veulent pas s'enfermer dans un genre défini. donc pour moi, c'est une question d'acceptation personnelle plus qu'une question féminine.

Je conseille de lire "la salope éthique" qui aborde largement ce sujet. Nous vivons au XXIème siècle en France et moi je ne veux pas porter le fardeau de mes ancêtres. Ce fardeau je l'ai déposé pour me tourner vers l'avenir. Je suis mère (ils se trouvent que ce sont des garçons) mais je leur démontre par ma vie qu'ils ne sont pas obligés d'être des machos jaloux et que tendresse et amour peut se vivre agréablement en dehors, comme au sein, d'un couple heureux. A 45 ans, le regard d'autrui m'indiffère, par contre, je ne jette pas mes proches dans "la cage aux lions" car j'ai vis-à-vis d'eux une responsabilité évidente. Globalement, je peux dire aujourd'hui que mon désir d'acceptation est bien vécu. Libre à chacun-e de me cataloguer... ou pas...

#

(compte clôturé)

le vendredi 29 novembre 2013 à 19h46

J'ai posté simultanément que aimerplusieurshommes dont j'ai fini le livre du même nom récemment. En effet, c'est nettement plus intéressant que le guide des amours plurielles. Je le recommande en complément de vertus du polyamour et de la salope éthique que je suis en train de lire. Trois ouvrages différents qui apportent en analyse et en compréhension. Nous avons tous à nous reconnaitre dans ces lectures et à nous aider à nous accepter.

Merci à Marco1003 pour sa réponse car la femme et sa liberté, d'une manière générale, passera aussi par le regard des hommes. C'est pour cela que je pense que le "féminisme" (je déteste ce mot) est affaire de chacun et de tous.

#
Profil

naturistes

le vendredi 29 novembre 2013 à 20h08

les femmes ont une affectivité, certain pense meme que beaucoup de femme justement ont une part importante de la personnalité dans les relations inter personnelles.
que beaucoup puissent aimer deux (ou plus) etres, semble alors une evidence.
sans parler des societes exotiques( polynesisienne ou himalayenne) ou la polyandrie est courante, etudiez donc la societe gauloise qui etait tres liberale

aimer est pour sur humain et les femmes font plus de lamoitié de l humanite

#
Profil

LuLutine

le samedi 30 novembre 2013 à 00h42

gcd68
J'ai posté simultanément que aimerplusieurshommes dont j'ai fini le livre du même nom récemment. En effet, c'est nettement plus intéressant que le guide des amours plurielles. Je le recommande en complément de vertus du polyamour et de la salope éthique [...]

Ha ! Je t'avais dit qu'il valait le coup ! :P

;)

PS : désolée pour le HS ^^

#
Profil

vicky

le samedi 30 novembre 2013 à 08h14

je vois que ma conférence vous fait réagir, parfait !
Bien sur que l'on peut être femme et polyamoureuse puisque sur ce site beaucoup le sont , l'assument et l'ont choisi.
elle ne s'adresse pas aux polyamoureux mais à tout public, donc si vous voulez venir témoigner, commenter, ça serait vraiment chouette.
Si vous pouvez vous déplacer jusqu'à Montpellier je vous attends ce soir là, de plus c'est le soir de mon anniversaire, donc ça me ferait encore plus plaisir de vous voir !

#

(compte clôturé)

le samedi 30 novembre 2013 à 13h50

@Vicky
Pour moi, ce ne sera pas possible étant donné la distance géographique. Toutefois, c'est une belle initiative qui reçoit mon soutien. Si tu as des questions précises à me poser, je me ferai une joie d'y répondre par écrit (qui est mon mode d'expression préféré).

@Lulutine
Merci pour le lien et l'encouragement sur cet achat. Ce que j'aime dans mes lectures c'est que je peux voyager dans des philosophies différentes. Je les adopte rarement à 100% mais même si je m’accapare 10% d'un livre, je considère cela comme positif pour moi. Je ne peux qu'encourager tout à chacun de lire car les références sont nombreuses. Grâce à l'un de mes amoureux/amis je visionne aussi des vidéos (je rappelle au passage "oui mais..." avec Gérard Jugnot) et découvre l'humaniste Marc Vella dont la philosophie est juste et entière (à mes yeux en tout cas).Pour moi, l'évolution passe aussi par là...

Pour en revenir au thème initial, la femme comme l'homme doit se découvrir et aucun mouvement idéaliste ne peut faire ce travail qui est purement individuel. D'ailleurs se découvrir soi c'est aussi découvrir les autres mais je pense qu'en aucun cas l'on peut SE découvrir à travers les yeux, les pensées, les idées des autres sans faire cette démarche intérieure que je juge nécessaire et indispensable à son propre équilibre. Par contre, les autres peuvent nous inspirer et leur manière de nous voir peut nous aider à nous comprendre depuis un regard extérieur. Donc oui, nous avons aussi besoin des autres.

Pour moi le mot féministe est donc incompréhensible car ainsi l'on perd de son individualité. D'ailleurs qui peut me définir le féminisme ? D'ailleurs, qu'est ce que la notion de femme ? Il y a beaucoup de femmes dont je ne me sens pas proche du tout et beaucoup d'hommes dont je me sens extrêmement proche...

Idem pour le polyamour ? Une définition générale ne peut me permettre de m'identifier aux autres polyamoureuses car l'ensemble des discussions sur ce site me démontre que je n'ai pas la même conception concrète du polyamour que j'ai rebaptisé en ce qui me concerne polyaffectivité.

#
Profil

bohwaz

le samedi 30 novembre 2013 à 19h35

Je suis sceptique (et le mot est faible) également sur le titre et le thème...

En tout cas j'attend la conférence « Peut-on être un homme et polyamoureux ? » avec grande impatience, histoire de pouvoir dire en quoi je ne me reconnais pas dans la définition de « homme », ni dans aucune autre d'ailleurs…

#
Profil

PolyEric

le samedi 30 novembre 2013 à 21h40

marco1003
Peut-on être femme et polyamoureuse ? oui.
(la question ne se pose même pas)

J'essaye depuis 10 minutes mais pas moyen.
Comment fais tu Marco ? Une astuce à me refiler ?

Message modifié par son auteur il y a 5 ans.

#

(compte clôturé)

le samedi 30 novembre 2013 à 22h58

Oui Bohwaz, être homme, être femme ? Etre soi, c'est le principal et c'est déjà beaucoup.

Eric_50
J'essaye depuis 10 minutes mais pas moyen.

:-D Ahahah !!! Tu feras une nouvelle tentative pour la St Sylvestre, dix minutes c'est pas assez. Avec notre soutien, tu y arriveras sans doute. Je veux voir cela. Déjà que tu devais te faire moine !!! :-D

Répondre

Voir l'événement

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion