Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Réactions à l'événement

Amour et partage (2e édition) Fêtons Noël (région Lyonnaise)

#
Profil

LuLutine

le lundi 23 décembre 2013 à 13h20

gg0125
Ce fut une année rude qui à présenté sur mon chemin beaucoup de difficultés qui m’ont poussée à réaliser un important travail sur moi-même

Ca pourrait être un peu mon bilan des deux dernières années...

gg0125
Tant de gens semblent stagner et restent ainsi prostrés en proie à la peur, à la résignation.

Ou bien réfugiés dans leur "confort", mais un confort qui ne les rends pas si épanouis...oui, c'est dommage. C'est leur choix.

#
Profil

Goldmund

le lundi 23 décembre 2013 à 19h39

On attend trop souvent de l’autre qu’il soit ou qu’il devienne ce qu’on aimerait qu’il soit. Un être qui nous ressemble, qui nous comprenne, qui nous corresponde en tout points ou en tout cas le plus possible. En amour cette tendance est encore plus vive et exacerbée.

Pourquoi comparer l’amour que l’on reçois à celui que l’on donne ? pourquoi en souffrir s’il est ou si on le perçoit comme déséquilibré ? Si je suis plus généreux que l’autre en quoi est-ce une difficulté ? l’amour n’est-il pas désintéressé et don ? N’est-ce pas quand existe l’intérêt qu’il est perverti et amoindri ?

Mérite-t-on mieux que ce que l’on accepte ?

L’Amour pour moi n’a pas pour fonction de guérir, de sauver, de transformer l’autre. L’amour n’a d’ailleurs, pour moi, aucune fonction. Il est. Que celui-ci, et non celui qui le donne, puisse finalement libérer , guérir, transformer les êtres qui le reçoivent ,oui je crois cela possible. Car l’Amour est une énergie de vie puissante et bonne. C’est pour cette raison d’ailleurs que l’Amour ne se mérite pas et qu’aucune condition ne précède son avènement.
Notre ego nous fait trop souvent nous identifier au pouvoir de l’Amour. Mais l’Amour existe sans nous, nous n’en sommes que les vecteurs. Et parce que nous n’en sommes que des vecteurs il présente des visages et des réalités différentes. Il devient ce que nous en faisons. Il passe par nos qualités et nos imperfections.
L’Amour accueille nos faiblesses et nos manques pourquoi est-ce si difficile de les reconnaître et de les aimer en nous et dans les autres ? L’Amour ne trie pas, il prend tout.

Serons-nous jamais l’égal de l’autre ? Et de quel autre ? pourquoi d’ailleurs désirons nous si ardemment cela ? L’inégalité est-elle injuste en elle même ou est-ce notre regard sur l’autre souvent rêvé et idéalisé qui la rend comme telle ? La justesse des rapports humain ne réside pas dans l’égalité entre les êtres mais dans la reconnaissance et l’acceptation de leurs différences. Oui il y a des êtres petits, d’autres grands, des êtres intelligents et d’autres limités, des être forts et d’autres fragiles, des êtres pauvres et d’autres riches, des leaders et des suiveurs, des êtres hommes et d’autres femmes…et toutes les déclinaisons intermédiaires. Mais ces différences, manifestent pour moi, ne doivent pas se comparer et encore moins se lire en échelle de valeur, en plus et en moins, en bon et mauvais…Chaque être dans sa condition ,sa nature et sa différence est aimable et riche de ce qu’il est.

C’est parce que nous voulons trop souvent être ce que nous ne sommes pas et ne seront d’ailleurs le plus souvent jamais que nous souffrons et que nous ne sommes jamais satisfait de nous même et de notre vie. Il ne s’agit pas ici de résignation mais de reconnaissance de nos capacités tant physique, que sociale et intellectuelle. Des capacités qui peuvent évoluer en certains points mais pas en tout point. Prendre conscience de nos limites est pour moi la meilleures façon de vivre heureux. La question essentielle que nous devons nous poser n’est pas à quel modèle je veux ressembler, mais qu’est-ce que je peux faire avec la conscience de ce que la nature m’a donné et la conscience de ce que j’ai intégré de la culture. Au regard de cela qu’est-ce que je peux vouloir, qu’est-ce qui est bien pour moi non pas dans la projection idéale mais l’acceptation de la réalité de ce que je suis.

Oui Géraldine, les êtres peuvent être violents, méchants, vils. Nous ne pouvons pas toujours les éviter, mais nous pouvons nous en protéger par la conscience que nous avons du mot Amour et la façon dont nous le laissons agir par nous. Aimer c’est être humble. Tu n’as pas pour vocation de guérir les autres ou de les sauver seulement de les aimer sans jugement. C’est avant tout de ta vie dont tu dois t’occuper. C’est de toi dont tu dois prendre soin. Ce n’est pas de l’égoïsme c’est la condition pour pouvoir aimer et se réaliser. Ecoute-toi plus, fais-toi confiance, ose être, sans peur du regard des autres et de leurs jugement. Accepte tes limites, fais de cela une force. Mets en lumière tes qualités enfouies, et fais vivre celles que tu connais. Fais confiance à ton intuition. Ne cherche pas à coller à un idéal ou un modèle, mais à ta propre aspiration. Sois l’auteur de ta vie, son créateur. Nous sommes seul au monde n’ai pas peur de cela. Nous seul pouvons être nous même. Les autres n’existent pas pour êtres nos béquilles ,combler nos manques ou être nos faire valoir, même si nous nous en servons parfois ainsi. Ils existent pour eux même et s’ils sont aimant c’est à dire généreux et bienveillant ils peuvent mettre en lumière une part de ce que nous sommes.

Merci de nous avoir accueilli et de cette belle soirée, merci de ce que tu es. Je t’aime.

#
Profil

Pinklady

le lundi 23 décembre 2013 à 20h12

Merci pour ce joli écrit ... j'ai pris intimement conscience que je tentais dans ma vie privée comme professionnelle de donner à qui ne pouvait ou ne voulait recevoir et en effet que cela n'est pas ma vocation et que je me perdais ainsi.

je suis encore très partagée sur la notion de déséquilibre dans la relation d'amour. Il faut savoir ce que cache ce déséquilibre. De toute façon à partir du moment ou il génère de la souffrance c'est que ce n'est pas bon.

Je suis tout à fait apte à donner de façon désintéressée , sans rien attendre en retour de façon ponctuelle. J'ai persisté des années à donner à une même personne attention, écoute , présence , amour mais je me suis peu à peu sentie vidée , asséchée par ce don sans retour. On tarit la source à force de puiser de l'eau si elle n'est pas nourrie .
Je sais que les grands sages y parviennent moi pas encore, probablement parce que j'ai encore beaucoup de travail à faire sur moi même et trop d'attente envers les autres.
Tu sembles avoir atteint un état de sagesse qui fait envie cher Xavier. Je te souhaite un chemin lumineux. Je t'embrasse fort. A bientôt.

#
Profil

LuLutine

le lundi 23 décembre 2013 à 21h01

gg0125
Je sais que les grands sages y parviennent moi pas encore, probablement parce que j'ai encore beaucoup de travail à faire sur moi même et trop d'attente envers les autres.

Je te rassure, même sans avoir d'attentes on peut se sentir vidé par un don sans retour trop important...

Penser à soi, c'est important. Si tu ne prends pas soin de toi, personne ne le fera à ta place. Du moins c'est ce que m'a appris ma vie :)

#

(compte clôturé)

le mardi 24 décembre 2013 à 07h40

Soirée vraiment très bien, à refaire. Ravi d'avoir pu discuter ouvertement, et d'avoir écouter toute les histoires de chacun.
A refaire sans hésiter.
Ah les soirée Tupperware vraiment super bien.:-D :-D :-D

#
Profil

Pinklady

le vendredi 24 janvier 2014 à 23h41

L'événement a été annulé.
une erreur de date 2014 au lieu de 2013 maintenait l'evenement tjs en ligne .... je ne m'y prends pas autant à l'avance pour organiser quand meme lol

Message modifié par son auteur il y a 7 ans.

Répondre

Voir l'événement

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion