Polyamour.info


Cet événement est organisé par
duh

duh

(France)

Café Anarchie Relationnelle - Jeudi 21 Avril 19h30 - Toulouse

Cet événement est privé. Vous devez demander à l'organisateur de pouvoir y participer.

Rendez-vous le jeudi 21 avril 2016 à 19h30 à Toulouse en France.

------------------------------------------ COMPLET -----------------------------------------

Désolé à vous si vous souhaitiez participer à ce café. Pour des raisons de qualité de discussion, nous avons limité les inscriptions à 15 personnes et les inscriptions sont complètes.
Mais nous en organiserons sans doute d'autres, et vous pouvez aussi en organiser, nous viendrons avec plaisir :)

=============== Principe de l'Anarchie Relationnelle ===============

Partant du principe que le désir d'attachement est abondant et que chaque relation ne doit sa forme adéquate que dans les choix de celleux qui l'entretiennent, l'anarchie relationnelle remet en cause non seulement l'exclusivité amoureuse, mais aussi la supériorité de principe que l'on accorde généralement aux relations amoureuses ou sexuelles, aux dépends de toute autre manière de relationner. Elle propose de ce fait une égalité de nature entre relations appartenant au large spectre allant de l'amitié à l'amour le plus fusionnel, et ce, à la seule condition que le désir de nommer et de faire vivre la relation soient communs. Autrement dit, de la nature de la relation, de ce qui est échangé et partagé et à quel rythme, il ne peut se déduire le degré d’importance, ou de préjugés quant à la durée et la solidité de la relation.

L'anarchie relationnelle est un appel à outrepasser les limitations qu'on observe généralement chez les polyamoureux-ses : que ce soit dans une certaine forme de polyamour qui hiérarchise les relations amoureuses en une primaire et des secondaires, ou bien dans des relations précisément compartimentées - notamment entre relations amicales et relations amoureuses.
Elle donne toute leur importance aux relations (queer)platoniques ou relations de compagnonnage (traduction maladroite de companionate friendship) : ce n'est pas parce qu'elles ne se manifestent pas par de la sexualité ou des sentiments, qu'elles ne peuvent pas prendre une grande place ou une trajectoire de vie, avec par exemple de la parentalité. [Cet article propose un terme alternatif à relation queerplatonique pour s'éloigner de queer et de platonique : https://thethinkingasexual.wordpress.com/2016/02/1... ]

En particulier, l'AR remet en cause l'escalator relationnel qui veut qu'une relation suive une évolution prédéfinie depuis connaissance, puis petit ami·e, concubin, époux·se etc, en considérant les relations hiérarchiquement et en compartimentant strictement les différents aspects relations. En déconstruisant les normes relationnelles, l'AR nous invite à repenser notre rapport aux autres en définissant moins, et en communiquant plus.

===================== Valeurs ===================

Nous organisons cette rencontre en ayant a coeur les valeurs suivantes :

_Féminisme et anti-sexisme_: En peu de mots, le féminisme est un humanisme suffisamment radical pour considérer que les femmes sont des humains comme les autres. Il reconnait l'existence d'un système insidieux de domination et de violence des hommes sur les femmes, qui implique notamment l'existence d'une culture du viol et la dévalorisation individuelle et collective des femmes.
À cette culture du viol, le féminisme répond culture du consentement. Quelle qu'elle soit, il n'est pas de saveur à une activité "partagée" sans l'entrain explicite des deux personnes qui la pratiquent. Au contraire, savoir que l'autre choisit activement de s'associer à nous pour un temps est une source de plaisir que nous négligeons trop souvent. En d'autres termes, ce féminisme-là considère que la pauvreté (ou la richesse) des relations que nous entretenons est à la mesure de la qualité de la communication que nous y cultivons.

_Non-binarité du genre_ : Nous reconnaissons le genre en tant que construction sociale qui peut s'exprimer sur un spectre de genre ou d'absence de genre au-delà d'homme et femme. Cette reconnaissance de la non-binarité du genre va de pair avec la reconnaissance des oppressions et discriminations vécues par les personnes en dehors de normes de genres, qui nous incite à développer des lieux les plus inclusifs possibles et à être intransigeants avec les discours essentialistes et transphobes. Puisqu'on ne peut pas déduire le genre de l'apparence d'une personne, nous inviterons chacun-e à se présenter en donnant les pronoms pour la désigner. Plus de détails dans cet article : lechodessorcieres.net/non-binarite/

_Sex-positivisme_ : Il s'agit de considérer la sexualité, hors de toute considération morale, comme un jeu aux mille règles possibles, mais un jeu trop sérieux pour que la règle principale ne soit pas le consentement actif (indiscutablement clair, et révocable à tout moment) des personnes participantes.

_Body-positivisme_ : Il s'agit de déconstruire les standards de beauté et la pression qui existe sur les corps, en particulier ceux des femmes, afin d'apprendre à accepter son corps et le corps des autres tel qu'il est. Cela participe notamment à lutter contre la grossophobie et le rejet violent des personnes grosses et à concevoir la beauté comme infiniment variée (personnes androgynes, grosses, maigres, handicapées, marquées, modifiées, poilues, colorées et toute caractéristique en dehors des normes). Il s'agit enfin de respecter les choix que chacun peut faire concernant son corps.

_Reconnaissance des discriminations_ : Enfin, nous reconnaissons les différentes discriminations existantes dans notre société ainsi que le fait que nous en sommes souvent les acteurs malgré nous. Nous nous efforçons donc de les comprendre et et de les déconstruire afin de les éviter, mais également de les admettre lorsque nous les reproduisons.

Si ces principes vous questionnent, vous êtes bienvenu·e·s pour venir en discuter. Si vous êtes en désaccord avec ces idées, nous vous invitons à participer à un autre événement qui vous correspondra mieux.

======================= Organisation ====================

Espace safer : comme indiqué précédemment, aucun propos ou attitude excluant, blessant ou oppressif ne sera toléré. Tout le monde peut faire des erreurs, mais il va de la responsabilité de chacun-e de respecter au mieux les autres personnes présentes.

Bienveillance : Chacun-e tente de se tenir dans une attitude de non-jugement sur les personnes et sur les expériences partagées.

Confidentialité et drague: Ce que nous nous disons entre nous reste entre nous et n'a pas d'autre fin que de nourrir nos réflexions personnelles sur nos manières de relationner. Le café Anarchie relationnelle n'est pas un espace dédié à la drague ou la séduction. Aucun-e participant-e ne doit sentir que ce qu'iel livre de personnel ou d'intime dans les échanges soient utilisé-e-s comme support d'un jeu de séduction.

Tour de parole : un tour de parole sera mis en place pour permettre à tout le monde de s'exprimer librement. Les plus bavard·e·s tenteront de raccourcir leur discours et la parole sera proposée régulièrement aux personnes n'ayant pas ou peu participé.

Lors de la soirée, il vous sera demandé de consommer au moins une boisson, condition sous laquelle nous disposons d'une salle.

Nous prenons des inscriptions pour nous assurer que le nombre de participant-e-s (maximum 15) reste compatible avec une bonne qualité d'échanges. Une fois inscrit-e-s, vous recevrez l'indication du lieu où il se tiendra.

6 invités ont confirmé qu'ils seront présents.

3 messages (le dernier il y a 6 ans)

Événement privé

Connectez-vous ou inscrivez-vous pour pouvoir demander à participer à l'événement, et ainsi savoir le lieu où il se déroulera ainsi que la liste des invités.

Organisez vos événements !

Pour rencontrer des gens, discuter du polyamour, s'organiser des soirées ciné (pour voir un film poly bien sûr), organisez vos événements publics ou privés à l'aide de ce site.

» Inscription


Espace membre

» Options de connexion