Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Comment faire ?

Besoin d'aide
#
Profil

Alfie

le samedi 09 octobre 2021 à 12h01

Bonjour à tous.

J'ai déjà écrit sur ce forum il y a quelques mois. Je reviens aujourd'hui parce que les choses ont changées et que je suis complètement perdue.

Toujours mariée a l'homme de ma vie, heureuse et amoureuse, toujours ''amoureuse'' d'un autre homme ( que j'ai rencontré dans le cadre de l'échangisme) Jusqu'à il y a quelques semaines, nous n'avions plus de contact ( absence de nouvelles qui a duré environ 8 mois, les ponts ont été coupés par ce couple qui a selon moi eu peur des sentiments naissants entre cet homme, que j'appellerai Pierre, et moi. )

Mais voilà, il y a un mois environ, on s'est recontacté, tous les 4, et ils sont venus manger à la maison, en tant qu'ami, je tiens à préciser. Et toutes ces choses que j'aurais aimé lui dire pendant ces 8 mois, je les ai gardées pour moi. Et j'ai décidé de lui envoyer un message 2 jours après pour lui dire tout ce que j'aurais aimé lui dire quand il était en face de moi. Je lui ai écrit hors du groupe que l'on a tous les 4. Il m'a d'abird répondu que tout était réciproque pour lui, puis a ensuite pris peur, pensant que je cachais tour ça a mon mari, ce qui n'est pas le cas. Mon mari sait tout ce que je ressens pour Pierre.

Plus de nouvelles pendant quelques jours, et voilà maintenant 1 semaine qu'on s'échange des messages régulièrement, qu'on se cherche...
Et il a fini par me proposer une soirée juste lui et moi, en me disant que sa femme était ok avec ça.

J'en ai terriblement envie. Je pense à lui depuis des mois, il me manque depuis des mois, mon mari est au courant de tout ça. Mais la limite à ne pas franchir est juste là.

Concrètement, je suis perdue. Je suis intimement persuadée, depuis quelques temps maintenant, que je suis totalement polyamoureuse, que je serais très heureuse dans cette façon de vivre, de penser, d'aimer. Mais mon mari n'est pas de cet avis. Il ne supporterait pas que je franchisse la limite. Je n'en ai pas envie sans son accord. Je l'aime, je ne veux pas qu'il souffre de tout ça.

Mais je me demande comment faire pour la suite. Serai-je capable de vivre ma vie de mono, d'accepter la vision des choses de mon mari, et de m'interdire de vivre comme je le souhaite et avoir une partie de moi qui sera frustrée toute la vie ?

Je l'aime et je ne veux pas le perdre, mais j'ai l'impression qu'il ne changera jamais de point de vue.

Comment avez vous fait pour accompagner votre partenaire au changement ? Comment puis je l'aider à accepter mes besoins ?

Merci pour vos réponses.

#
Profil

bonheur

le samedi 09 octobre 2021 à 13h20

Je constate qu'il arrive que le libertinage prend la forme du polyamour. C'est tellement différend, à mes yeux. Ouvrir un couple est un jeu, porté sur la sexualité. C'est pimenter en quelque sorte afin de ne pas tomber dans la routine. Enfin, c'est mon optique du libertinage. Rien à voir avec le polyamour qui lui engage et remet au contraire l'initial en question. Il ne s'agit plus de s'amuser ensemble pour renforcer le lien, mais d'inclure une nouvelle personne dans la vie amoureuse.

Il faut croire que ça ne mène pas qu'à de l'amusement (un moment de "divertissement" qui fait du bien). Après la génération adultère, on(*) ouvre le couple, ainsi l'autre peut "aller voir ailleurs" et la libération du poids de l'ennuie s'évacue... pour faire place à un piège, celui de l'affect. Faire l'amour rapproche. Si certaines personnes peuvent uniquement être dans le sexuel, d'autres n'y arriveront pas. Soit elles s'obligent dans le quatuor (si échangisme) pour être dans le coup, soit elles le vivent d'une façon où l'affect surgit, comme par erreur.

Au final, pourquoi ne pas continuer à 4. Serait-ce encore possible ? Ce diner avait quel objectif ? Personnellement, une personne que j'aime et que je ne peux aimer, ben je m'en éloigne. A minima je n'en suis pas proche autant que j'aimerais. Cette personne ne partage pas ma vie, mon quotidien, mes émotions. D'une certaine façon, je ne l'invite pas à entrer dans mon monde.

Je comprends ton embarras. Le spectre de l'adultère revient sous la forme d'une histoire différente, pour que personne ne souffre. L'ouverture ne devrait pas, d'après moi, se répandre comme solution, mais comme source de nouveauté et pas nécessaire dans l'agréable, même s'il en prend la forme initialement.

Je ne sais que te répondre @Alfie. Changer les règles du jeu, en cours de partie, demande tellement... Bon courage !

(*on = toutes les personnes concernées par la situation, d'une manière indéfinie)

#
Profil

Alfie

le samedi 09 octobre 2021 à 14h23

Au départ, le libertinage était pour nous une quête de nouveauté sexuelle, on était d'accord tous les deux sur ce point. Sauf qu'il y des choses qu'on ne contrôle pas : les sentiments. Je suis tombée amoureuse du premier homme avec lequel nous avons échangé. Je ne l'ai pas cherché, j'ai longtemps refoulé ces sentiments, mais je n'y arrive plus. J'ai essayé de m'éloigner de lui, les ponts ont été coupés pendant des mois, mais j'ai toujours autant pensé à lui et aux beaux moments passés avec lui. Je n'arrive pas l'oublier et a passer à autre chose.

Je suis d'accord avec toi @bonheur , le libertinage et le polyamour sont 2 choses différentes, et j'en ai bien conscience. Et notre envie première n'était absolument pas d'aller voir ailleurs librement. C'était vraiment muri, passer du bon temps ensemble, découvrir ensemble de nouvelles choses, etc. Malheureusement, l'affect a pris le dessus.

Ce diner avait pour but simplement de les revoir après tout ce temps. Certes, on couchait ensemble, mais on était aussi très proches, ils sont devenus des amis. J'aime dire que dans un autre contexte, on aurait pu être les meilleurs amis du monde, ils nous ressemblent tellement. Bref, voilà, ce dîner n'avait pas pour but de mettre de l'huile sur le feu au départ.
Et pourquoi ne pas continuer à 4 ? Parce que la femme de Pierre ne le souhaite plus. Tout simplement.

#
Profil

bonheur

le samedi 09 octobre 2021 à 17h04

Du coup, ça fait je suppose deux oppositions. Car tu parles de limite pour ton chéri. Il y en a une aussi de son côté ? Est-ce la même limite ? Compliqué en effet. Et oui, sexe ou pas sexe, l'amour ça nous tombe dessus et ça ne s'efface pas. Impasse...

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion