Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Besoin de vos conseils

Besoin d'aide
#
Profil

Cox

le jeudi 23 septembre 2021 à 10h29

Salut à tous,
Je vous lis régulièrement et j’ai déjà trouvé pas mal de choses me permettant d’avancer. Il y a trois mois j’ai rencontré un homme poly amoureux, à la base je ne le suis pas. Il est en couple depuis de nombreuses années ils ne vivent pas ensemble. Sur le moment quand il m’en a parlé, je me suis dit que j’allais prendre la relation de manière légère et que je devais écouter mon coeur. Avec lui nous échangeons beaucoup, sur des sujets qui nous passionnent, il est tendre et attentif. Les sentiments sont vite arrivés. Et c’est là que les contraintes de la situation sont venues me secouer. Ils passent tout leurs week-end ensemble ce qui me donne l’impression de n’être jamais choisie, elle fait partie de tout les pans de sa vie ce qui me laisse pas ou peu d’espace officiel. Je me sens pas importante alors que l’on se voit une fois par semaine et qu’il m’affirme le contraire. Il dit avoir des sentiments profonds et je me retrouve comme une couille avec ça parce qu’en même temps je ne vois pas vraiment d’espace d’évolution de la relation. Quand je lui parle du fait que je me sens secondaire ça le braque, il dit que ça n’a pas de sens pour lui. Factuellement c’est pourtant le cas, je ne souhaite pas qu’il change mais j’aimerai qu’il me choisisse une fois de temps en temps et réussir à être apaisée par les mots qu’il me dit. Au début je me disais reste ouverte à d’autres ça équilibrera la relation mais franchement pour le moment aucun ne trouve grâce à mes yeux. Je ne sais pas comment réagir déchirée entre mon amour, le fait de le respecter tel qu’il est et ce mal être qui grandit en moi. J’ai besoin de vos conseils ! Comment puis ne plus me considérer comme un choix de seconde zone ? Comment mieux entendre ce qu’il me dit sans tout remettre en question quand je suis dans l’attente ?

#
Profil

bonheur

le jeudi 23 septembre 2021 à 14h23

Bonjour Cox,

Trois mois, c'est peu. La relation peut prendre le temps pour évoluer. C'est bien qu'il ai été franc avec toi. Il est très présent dans ta vie, avec tendresse et attention (+) . Une présence physique hebdomadaire, qui fait déjà une régularité.

Je suppose qu'une période est nécessaire pour trouver un équilibre équitable à vous trois (lui, son amoureuse et toi). De ton côté, tu aspires à quoi, exactement ? Pour entendre, il faut écouter. Penses-tu qu'il t'utilise ou t'aime-t-il vraiment ? La réponse n'est pas dans ses mots, elle est en toi, au profond de toi.

Aime le, et léger ou non, c'est beaucoup.

#
Profil

Cox

le vendredi 24 septembre 2021 à 01h13

Merci bonheur de ta réponse, habituellement effectivement trois mois c’est très peu sauf que les choses se sont un peu emballées sans que je le souhaite vraiment. Mon instinct me pousse vers lui, mes peurs ( et je sais que c’est tout le problème) me disent tu vas chister … Il rentre dans sa grotte dès que je lui demande un peu de visibilité ou que j’essaie de savoir ce qu’il désire au fond. Il me dit avoir plein d’envies mais manquer de temps et je suis plutôt du genre à toujours me demerder pour en trouver quand j’en ai envie donc c’est une raison que j’ai du mal à entendre. C’est ma toute première expérience et ça m’insecurise beaucoup… J’aimerai juste qu’il m’offre un peu de temps de vie, un week-end de temps en temps, une journée par ci par là. Pour le moment j’ai l’impression d’être sa maîtresse ce qui n’est cohérent ni avec ce qu’il me dit, ni me fait ressentir quand nous nous voyons … merci bonheur en tout cas pour ta réponse 😘

#
Profil

bonheur

le vendredi 24 septembre 2021 à 07h28

Je ne peux que supposer. De son côté, il regrette intérieurement peut-être aussi, de ne pas trouver plus de temps à te consacrer. Il faut aussi tenir compte de sa vie préexistante. Il ne peut pas tout chambouler comme ça du jour au lendemain. D'ailleurs, il faut penser à son amoureuse historique. Ils avaient des "habitudes" que lui ne peut pas bouleverser.

Etre secondaire, ce n'est pas simple. Après, cela ne veut pas dire que dans son coeur, tu sois en second. Juste votre rencontre se fait maintenant et il faut l'intégrer dans les différents aspects de sa vie. Je suis aussi de ses personnes qui peuvent trouver du temps. C'est une question d'organisation et de priorisation. L'amour est devenu une priorité dans ma vie, alors j'agi d'autant plus en fonction.

#
Profil

doubt

le vendredi 24 septembre 2021 à 10h58

Bonjour @Cox ,

On peut difficilement forcer une relation à se conformer à un idéal et l'impossible fait partie des relations. De plus il me semble intéressant de laisser la relation qui est encore jeune évoluer librement.
Je pense que se poser la question de ce que serait ta vie sans lui (de façon hypothétique), ce que tu aimerais y mettre pour toi et ce qu'il te ferai plaisir de vivre peut te permettre de mieux équilibrer les choses. Ensuite les moments où tu verra ton amoureux sera un plus du coup. Il ne t'es pas interdite non plus de rester ouverte à d'autres rencontres, amicales/amoureuses/platoniques/indéfinissables me semble-t-il...

#
Profil

Cox

le vendredi 24 septembre 2021 à 14h27

bonheur
Je ne peux que supposer. De son côté, il regrette intérieurement peut-être aussi, de ne pas trouver plus de temps à te consacrer. Il faut aussi tenir compte de sa vie préexistante. Il ne peut pas tout chambouler comme ça du jour au lendemain. D'ailleurs, il faut penser à son amoureuse historique. Ils avaient des "habitudes" que lui ne peut pas bouleverser.

Oui ça consciemment je le comprends et l’accepte, tout bouleverser pour une histoire de 3 mois qui en plus a beaucoup de remous c’est impossible. Ce qui est vraiment douloureux c’est que pour moi une relation grandit par ce que l’on vit et que dans ce cadre j’ai l’impression qu’il ne m’offre pas la possibilité de lui montrer ce que pourrait être notre relation … j’ai l’impression qu’on la gâche par des moments certes intenses mais dans lesquels on a pas la possibilité de vivre pleinement .

Etre secondaire, ce n'est pas simple. Après, cela ne veut pas dire que dans son coeur, tu sois en second. Juste votre rencontre se fait maintenant et il faut l'intégrer dans les différents aspects de sa vie.

Je sais que c’est très lié à laisser le temps au temps, et c’est un peu mon chemin d’essayer d’être suffisamment secure pour permettre aux choses de se faire sans mettre une pression délétère… Comment font les secondaire qui aiment de manière primaire pour ne pas être atteints dans leur valeur? La est toute ma recherche parce que c’est cette insécurité là qui crée le mal

Je suis aussi de ses personnes qui peuvent trouver du temps. C'est une question d'organisation et de priorisation. L'amour est devenu une priorité dans ma vie, alors j'agi d'autant plus en fonction.

#
Profil

Cox

le vendredi 24 septembre 2021 à 14h33

doubt
Bonjour @Cox ,

On peut difficilement forcer une relation à se conformer à un idéal et l'impossible fait partie des relations. De plus il me semble intéressant de laisser la relation qui est encore jeune évoluer librement.


Je pense que se poser la question de ce que serait ta vie sans lui (de façon hypothétique), ce que tu aimerais y mettre pour toi et ce qu'il te ferai plaisir de vivre peut te permettre de mieux équilibrer les choses. Ensuite les moments où tu verra ton amoureux sera un plus du coup.
Je comprends ce que tu veux dire mais suis incapable de considérer l’amour juste comme un plus. J’habite pleinement ma vie et oui je pourrai me dire cool tient c’est chouette j’ai ça en plus dans ma vie, sauf que, il est toujours là, chaque chose que je fais de chouette j’aimerai la partager avec lui et je sais que c’est impossible mais ça me ronge

Il ne t'es pas interdite non plus de rester ouverte à d'autres rencontres, amicales/amoureuses/platoniques/indéfinissables me semble-t-il...

Non en effet, même si quand il me dit ça il ajoute ça m’effraie beaucoup, et ce que l’on vit est d’une intensité telle que pour le moment je n’arrive même pas à envisager quelqu’un d’autre dans ma vie

#
Profil

doubt

le vendredi 24 septembre 2021 à 20h57

Cox
Je comprends ce que tu veux dire mais suis incapable de considérer l’amour juste comme un plus. J’habite pleinement ma vie et oui je pourrai me dire cool tient c’est chouette j’ai ça en plus dans ma vie, sauf que, il est toujours là, chaque chose que je fais de chouette j’aimerai la partager avec lui et je sais que c’est impossible mais ça me ronge

C'est un peu la phase de cristallisation amoureuse... En pleine ENR: https://hypatiafromspace.com/energie-nouvelle-rela...

On est un peu comme un.e Junkie. J'avais une amoureuse (le temps passé est un peu malvenu, on se refréquente un peu ces derniers temps...) qui était très peu disponible aussi [en couple platonique, 2 jeunes enfants et une vie bien remplie]. La sensation de manque était très présente et mes pensées pour elle aussi. J'ai laisser venir la relation comme elle venait et j'ai accueilli la sensation de manque en la laissant me traverser quand elle était présente. Et puis j'ai construit ma vie sans et on se voyait une fois par mois en moyenne. C'était bien de se voir et le reste du temps ce n'était juste pas possible. Je suis conscient aussi que ce voir peu maintient aussi cette phase de cristallisation plus longtemps. Est-ce je n'habitais pas pleinement ma vie à ce moment là? Je ne crois pas, je l'habitais mais, mais j'étais aussi junkie d'elle :-) et ce n'était pas grave. Inconfortable certes mais pas grave. Et cela n'a pas empêché qu'on s'attache l'un à l'autre...

Peut-être le début du dernier épisode du coeur sur la table parle de cet état et te parlera aussi: https://www.binge.audio/podcast/le-coeur-sur-la-ta...

Le bouquin que je lis en ce moment parle aussi un peu de ça: https://www.babelio.com/livres/Chaumier-La-Deliais...

J'espère que cela te permettra de faire avancer tes réflexions et ton abord de la situation...

Cox
Non en effet, même si quand il me dit ça il ajoute ça m’effraie beaucoup, et ce que l’on vit est d’une intensité telle que pour le moment je n’arrive même pas à envisager quelqu’un d’autre dans ma vie

Il ne s'agit pas tant d'envisager quelqu'un d'autre mais de laisser la vie aller et de rester ouverte..
Et sur ce dernier passage j'ai une question: qu'est-ce qui est effrayant ?

Message modifié par son auteur il y a un mois.

#
Profil

Cox

le vendredi 24 septembre 2021 à 21h55

doubt
C'est un peu la phase de cristallisation amoureuse... En pleine ENR: https://hypatiafromspace.com/energie-nouvelle-rela...

On est un peu comme un.e Junkie. J'avais une amoureuse (le temps passé est un peu malvenu, on se refréquente un peu ces derniers temps...) qui était très peu disponible aussi [en couple platonique, 2 jeunes enfants et une vie bien remplie]. La sensation de manque était très présente et mes pensées pour elle aussi. J'ai laisser venir la relation comme elle venait et j'ai accueilli la sensation de manque en la laissant me traverser quand elle était présente. Et puis j'ai construit ma vie sans et on se voyait une fois par mois en moyenne. C'était bien de se voir et le reste du temps ce n'était juste pas possible. Je suis conscient aussi que ce voir peu maintient aussi cette phase de cristallisation plus longtemps. Est-ce je n'habitais pas pleinement ma vie à ce moment là? Je ne crois pas, je l'habitais mais, mais j'étais aussi junkie d'elle :-) et ce n'était pas grave. Inconfortable certes mais pas grave. Et cela n'a pas empêché qu'on s'attache l'un à l'autre...

Peut-être le début du dernier épisode du coeur sur la table parle de cet état et te parlera aussi: https://www.binge.audio/podcast/le-coeur-sur-la-ta...

Le bouquin que je lis en ce moment parle aussi un peu de ça: https://www.babelio.com/livres/Chaumier-La-Deliais...

J'espère que cela te permettra de faire avancer tes réflexions et ton abord de la situation...
Merci je vais aller voir ça et oui effectivement je me sens complètement droguee et le fait de le voir peu amplifié ça c’est très bizarre

Cox

Non en effet, même si quand il me dit ça il ajoute ça m’effraie beaucoup, et ce que l’on vit est d’une intensité telle que pour le moment je n’arrive même pas à envisager quelqu’un d’autre dans ma vie



Il ne s'agit pas tant d'envisager quelqu'un d'autre mais de laisser la vie aller et de rester ouverte..

Et sur ce dernier passage j'ai une question: qu'est-ce qui est effrayant ?

Il a peur que je ne sois plus attentionnée plus disponible il a peur de me perdre si je rencontre quelqu’un d’autre


Message modifié par son auteur il y a 20 minutes.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion