Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Polyamour ??

Poly/Mono
#
Profil

Alfie

le vendredi 16 juillet 2021 à 16h41

Bonjour à tous.
Nouvelle ici, j'ai lu pas mal de post et discussions.
Je vous expose mon vécu. J'ai 35 ans, en couple depuis 20 ans, mariée depuis 10 ans, 3 enfants.
Nous sommes dans un schéma de monogamie et fidélité depuis le début de notre relation, pour suivre ce que la société nous demande.
Il y a un an, nous avons souhaité après des heures et des heures de discussion, ouvrir notre couple au libertinage. On pensait qu'on voulait pimenter notre vie et avoir des relations sexuelles avec d'autres partenaires. Quelle erreur... Nous n'avions pas pris en compte les sentiments qui allaient nous tomber dessus. Nous avons donc rencontré un couple qui débutait lui aussi, et avec lequel nous avons tissés des liens assez forts. Mon mari n'arrête pas de me dire que je suis tombée amoureuse de cet homme... De mon côté je ne sais pas si c'est de l'homme que je suis tombée amoureuse ou si c'est la situation nouvelle qui me plaisait énormément. Toujours est il qu'aujourd'hui, ce couple a décidé d'arrêter de nous voir, sans nous donner de vraies explications, mais on suppose qu'ils ont eu peur de nos sentiments et des leurs. Je vous passe les détails sur la souffrance que ça a entraîné de mon côté...

Depuis quelques semaines, nous discutons avec un autre couple qui nous plaît encore plus, plus expérimentés que nous. Nous les avons vus déjà plusieurs fois, et ça ne fait aucun doute, ils sont polyamoureux. Elle a une relation avec un autre homme, et ne s'en cache pas. Ils nous ont clairement dit que pour eux, le libertinage c'était le sexe, oui, mais aussi toute la tendresse, la complicité et les sentiments qui en découlaient. On leur plaît beaucoup et ils aimeraient aller plus avec nous, nous voir régulièrement, partager des moments ensemble. Ce qui est aussi notre attente et notre vision du libertinage. Mais, parce que oui, il y a toujours un mais... j'ai très peur de souffrir a nouveau. J'ai très peur de m'attacher à cet homme, (ce qui est déjà un peu le cas...). Ça fait quelque temps que je dis à mon mari que je pense être une polyamoureuse, que je peux avoir des sentiments pour un autre homme, ça n'a pas l'air de lui poser de problème, du moment qu'on est ensemble, qu'on fait les choses à deux. Mais je crois qu'il ne serait pas prêt à aller plus loin, autant de son côté que du mien. Il me dit que jamais il ne me demandera de le laisser aller à un rdv avec une autre femme, et qu'il n'accepterait pas que je lui demande une chose pareille. Je lui dis qu'il ne peut pas savoir de quoi demain sera fait, de comment peuvent évoluer les sentiments, et donc qu'il ne peut pas être aussi catégorique...
Bref, tout ce roman pour une petite question. J'ai besoin de mettre des mots sur ce que je suis, ce que je ressens, etc. Peut on dire que cette relation a 4 avec un autre couple, qui au départ se définit comme du libertinage, peut aussi s'appeler du polyamour ? Et peut on avoir une relation polyamoureuse à 4 ?

#
Profil

kill-your-idols

le vendredi 16 juillet 2021 à 22h02

Pour vous aider à sortir de l'impasse, le plus simple est de prévoir un cadre.

1) dans le cadre de votre démarche libertine, vous allez rencontrer des autres personnes.
2) il est possible que, dans le cadre de ces rencontres, vous pourrez éprouver des sentiments pour les gens que vous rencontrez.
3) il faut que ces sentiments ne mettent pas en péril votre vie familiale.

Personnellement, j'ai une série de règles qui règlent mes aventures libertines et extra-conjugales, règles qui ont fait leur preuves depuis plusieurs années.

1) établir un nombre max de jours par semaine à dédier aux nouvelles relations, et un nombre minimum de jours à dédier à la famille. En ce moment je n'ai pas trop d'attaches familiales, donc je dédie à la famille 1-2 jours par semaine. Dans votre cas, il faudrait plutôt libérer 1 jour par semaine pour les nouvelles relations, et garder les autres 6 jours pour la vie de famille.
2) ne pas considérer comme sérieuses des relations trop récentes. De mon côté, une nouvelle relation devient sérieuse si on a passé ensemble au moins 18 mois.

#
Profil

Alfie

le samedi 17 juillet 2021 à 10h11

Merci pour ta réponse.

Alors à vrai dire, nous avons déjà établi quelques règles ( et heureusement je crois )
Nous dedions la majeur partie de notre temps à notre famille. Les rencontres libertines n'occupent même pas 1 jour par semaine. Je dirais plutôt 1 jour tous les 15 jours voire même moins.
En revanche, nous discutons tous les jours, tous ensemble, avec l'autre couple.

Et ta 2eme règle, c'est la toute la difficulté. J'ai tendance à m'investir à fond dans une relation, un peu trop rapidement. Je ne pense pas que celle ci soit sérieuse pour le moment, mais c'est vrai qu'elle pourrait le devenir très vite. Et c'est une chose qui fait peur à mon mari. Que je fonce tête baissée et que je me brûle les ailes...

#
Profil

bonheur

le samedi 17 juillet 2021 à 12h13

Bonjour @Alfie,

Pour moi, libertinage et polyamour sont deux domaines différents. Sauf que oui, on rencontre tout au long de sa vie et donc aussi en milieu libertin.

Tu créés vite un lien et l'affect survient rapidement. Du coup, tu te retrouves à devoir en tenir compte. Cela ne signifie pas que les 3 autres protagonistes en sont là. Tu es et chacun-e est différent. Supputer autrui est néfaste, car il amène à la déception lorsque notre idée de l'autre s'avère fausse.

Je t'invite, si tu lis un peu, à te procurer "osez le libertinage" de Pierre Des Esseintes ainsi que "vertus du polyamour - la magie des amours multiples" d'Yves-Alexandre Thalmann. Ceci afin de te trouver ou te retrouver dans l'un des ouvrages (ou les deux). Te construire suivant ce qui fait écho en toi.

Vous avez beaucoup et beaucoup discuter autour du libertinage, et non autour du polyamour. Si ton mari n'est pas à l'aise avec le polyamour, qui créé un lien affectif et ceci entre deux personnes, même dans le cas d'un trouple ou autres. Ce lien, le vivre systématiquement à plusieurs, pour se conformer à une règle, est-ce viable ? Personnellement, je n'y serais pas favorable, mais je ne suis que moi. Après, faire coexister (en admettant que cet autre homme soit en phase et t'aime ; que sa compagne et ton mari soit en phase avec votre amour) polyamour et continuité dans le libertinage me semble tout à fait possible, avec une grande communication entre tous. Je ne pense pas que vous en soyez là.

Ma seule expérience en la matière est cette complicité que j'avais avec homme travesti, rencontré en milieu libertin. Nous avions pris notre pied à faire des photos érotiques (pas porno) ensemble, mon mari derrière l'objectif, participant à sa manière. J'ai coupé les ponts ensuite, quand il a commencé à m'envoyer des messages "codés" (je crois, mon chéri l'a aussi interprété ainsi) car je n'étais pas amoureuse. Aussi, sa compagne, favorable à cela, n'aurait pas accepté du tout. Je me suis éloignée volontairement. Notre initiative de départ ne devait pas nous amener à cette confusion. C'était mieux ainsi. Ce n'est que mon expérience, maigrelette, et qui n'a pas valeur d'exemple à suivre ou ne pas suivre.

#
Profil

Alfie

le samedi 17 juillet 2021 à 14h49

Merci Bonheur pour cette réponse. A mon tour de te répondre.

Alors, a vrai dire, je ne suis pas quelqu'un qui crée de lien facilement. Au contraire. Je suis très très très solitaire. En revanche, quand je rencontre quelqu'un et que celui ci me plaît, amicalement ou amoureusement, j'ai tendance à m'investir à 2000%, et ça en est d'autant plus compliqué quand ça ne se termine pas bien. 😕

Effectivement, ce n'est pas parce que moi, j'ai vite créer un lien avec ce couple que c'est le cas des 3 autres personnes. Sauf que, ce couple est très clair dans ses envies et dans ce qu'ils nous expriment : ils veulent aller plus loin dans cette relation, nous voir plus régulièrement, etc. Je pense sincèrement, et mon mari aussi, qu'ils sont autant attachés à nous, que moi à eux. Je dis moi, et pas nous, parce que mon mari est de plus en plus en retrait. Pas parce qu'il ne souhaite pas aller plus loin, au contraire, plutôt parce qu'il a peur que ça se termine comme la première fois, et que je sois inconsolable pendant des semaines.

Nous parlons beaucoup de libertinage, mais nous commençons aussi a parler de polyamour. J'y vais en douceur, pour ne pas lui faire peur, ou le brusquer. Mais je lui dis quand même que je pense être une polyamoureuse dans l'âme.
Du plus loin que je me souvienne, je lui ai toujours dit que si un jour il ressentait le besoin de rencontrer d'autres femmes, je le laisserai faire, parce que je l'aime du plus profond de mon cœur, et que je ne souhaite qu'une chose, c'est qu'il soit heureux. Et je serais toujours là pour lui quand il rentrera le soir à la maison. Mais il n'a jamais ressenti ce besoin de faire de nouvelles rencontres. Jusqu'à ce qu'on décide ensemble de libertiner.
Je ne pense pas qu'il ne soit pas à l'aise avec l'idée qu'au delà des relations sexuelles, il y a l'affect. Ça il l'a bien intégré, lui aussi a des sentiments pour cette femme, comme il en avait pour la première, mais ils sont moins intenses que les miens. Et comme je le dis plus haut, ce qui lui fait peur, c'est que justement les miens soient plus forts et que je souffre quand cette histoire sera terminée.
En tout cas, la communication, c'est la base de tout ça, on discute beaucoup, lui et moi, tous les 4, de ce qu'on ressent. Et pour l'instant on n'en est qu'aux balbutiements, donc on ne parle pas encore de la suite qu'on pourrait donner à cette histoire, mais je suis sûre que ça viendra bientôt.

En tout cas, tu me rassures quand même sur le fait que libertinage peut se transformer en polyamour, si tout le monde est pour et se sens bien dans la relation.

Et merci pour les titres de livre, je vais m'empresser d'étudier tout ça. J'ai découvert ce terme de polyamour il y a très peu de temps, et je dois avouer que ça m'intéresse énormément.

#
Profil

bonheur

le samedi 17 juillet 2021 à 16h28

Alfie
... ils veulent aller plus loin dans cette relation, nous voir plus régulièrement, etc.

Je pense que personnellement, "aller plus loin dans cette relation" signifierai dans des pratiques sexuelles autres. "nous voir plus régulièrement" ne signifie pas par amour. Avez-vous parlé très concrètement d'amour, d'affect... en des termes explicites ?

Nous lisons (entendons) je suppose tous avec des prismes, des interprétations. Un exemple, quand j'ai annoncé à mon chéri aimer l'homme qui m'a fait sortir de ma zone de confort, il a compris : elle ne m'aime plus ; elle veut divorcer ; je ne verrais plus mes enfants ; je vais vendre ma maison ; je devrai payer des pensions alimentaires et me ruiner... L'imaginaire est très intrusif et fait prendre des raccourcis de projection d'avenir. Ne pas s'en vouloir, c'est humain.

Aussi, les hormones. Il est sécrété lors de la sexualité une hormone dite de l'attachement. Donc, sexualité répétées = attachement à la personne. Tout le monde ne sécrète pas de la même façon. De là à penser que tu sécrètes et/ou reçois intensément les signaux de cette hormone ? Je ne suis pas spécialiste, je t'offre une piste de compréhension possible.

Je me sens hypersensible, hyperémotive aussi. Aussi je sais que tout ce qui touche aussi bien à mon émotionnel qu'à celui d'autrui est amplifié. Je suis très certainement aussi philocognitive. Du coup, mon imaginaire va bon train... Etre poly, c'est apprendre qui l'on est. C'est comprendre qu'autrui est différent. Une bonne base de départ.

En tout cas, c'est super que ton chéri et toi soyez autant dans la compréhension mutuelle.

#
Profil

Alfie

le mardi 20 juillet 2021 à 11h48

Bonjour Bonheur.

Je viens de lire le livre "guide des amours plurielles" de Françoise simpere, et je me suis complètement retrouvée dans ce qu'elle écrit ( dans les grandes lignes ) Je vais m'empresser de trouver les livres que tu m'as recommandé pour affiner tout ça.

Mon mari et moi avons beaucoup parlé ce weekend de polyamour, de comment pourrait évoluer notre couple dans les années à venir. Il n'est pas contre le fait d'ouvrir notre couple, mais pour le moment, il pense d'abord aux enfants. Il a peur de ce que ça pourrait engendrer pour eux. Il ne veut pas que notre temps avec eux soit réduit, et je le comprends, ce n'est pas mon souhait non plus. On en a donc conclu, que pour le moment, nous continuerions notre vie secrète comme on le fait déjà, même si des sentiments viennent se greffer à nos relations libertines, qui les rendent encore plus belles.
Ça ne fait pas très longtemps que l'on rencontre ce couple, on va se laisser du temps, pour apprendre à les connaître un peu mieux. Et puis nous verrons bien ou ça nous mènera.

bonheur
Je pense que personnellement, "aller plus loin dans cette relation" signifierai dans des pratiques sexuelles autres. "nous voir plus régulièrement" ne signifie pas par amour. Avez-vous parlé très concrètement d'amour, d'affect... en des termes explicites ?

Je ne pense pas que ce soit d'un point de vue sexuel qu'ils veulent aller plus loin. Nous avons déjà parlé de liens affectifs avec eux, pas d'amour, bien sûr il est encore trop tôt. Mais nous sommes d'accord tous les 4 sur le fait qu'il y ait beaucoup de tendresse et d'affection entre nous.

Personnellement, ce que je ressens pour cet homme, ce n'est pas (encore) de l'amour. Je ne le connais que trop peu. Mais j'ai beaucoup d'affection pour lui, beaucoup de tendresse, j'aime sa présence, ses gestes, ses caresses, ses câlins. J'aime qu'il me parle de lui, de sa vie, de ses passions, de ses projets. Et puis bien sûr, j'aime passer des nuits torrides avec lui, mais ce n'est pas la raison principale qui fait qu'il me plaît. Et je pense qu'avec le temps, si dans quelques mois tout ce passe toujours aussi bien entre nous, je serais très attachée à lui et peut être amoureuse.

Mais après tout, c'est quoi être amoureuse ? Ce n'est pas justement ressentir toutes ces choses pour quelqu'un ?

En tout cas, je suis heureuse d'être tombée sur ce site, qui me fait découvrir des choses que je n'aurais pas penser possible il y a quelque temps. Et parler de ces choses là avec des personnes qui comprennent et ressentent les mêmes choses, ca fait beaucoup de bien.

#
Profil

bonheur

le mardi 20 juillet 2021 à 13h52

Heureuse @Alfie de lire tes propos qui sont sereins et c'est une bonne chose.

Personnellement, et après avoir lu tellement de témoignages, je ne crois pas qu'il faille définir ce qu'est l'amour. Celui-ci revêt de nombreuses formes, autant en lien avec l'émotionnel, le ressenti, que l'intellectuel et la "culture".

Donc, être amoureuse, c'est... suivant la personne :-D , je dirais.

Si tu aimes Françoise Simpère, je crois que "aimer plusieurs hommes" est à lire. Enfin, les deux livres sont en lien l'un avec l'autre. J'ai lu les deux et je ne me retrouve vraiment pas dans ce témoignage. J'avoue en revanche m'être quasi complètement reconnue dans les livres de Thalmann. Comme quoi, la diversité est humaine (+)

En ce qui concerne les enfants, je comprends ta réticence. Dans un premier temps, c'est vrai qu'il faut que les parents se trouvent et soient à l'aide. Ensuite, savoir que les enfants prennent bien les choses (sans généraliser) si leurs parents sont heureux. Les enfants ressentent cela. On ne peut pas les duper, je crois. Les nôtres avaient 14-16 ans lorsque leur père a parlé de moi (mon chéri de vie est mono dans les faits, polyacceptant vis-à-vis de moi). Cela fait 9 ans, et ils indiquent eux-mêmes ne pas avoir été traumatisés... principalement face à l'unité de notre couple. Ils ont connu mes amoureux et m'ont même fait la tête à l'annonce d'une rupture avec l'un d'eux, avec lequel ils étaient copains. Comme quoi :-/

Prendre le temps, c'est génial ! Belle continuation :-)

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion