Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Distance, rupture

Besoin d'aide
#
Profil

Anko

le jeudi 24 décembre 2020 à 08h56

Bonjour à tous,

Je suis une femme de 30 ans, polyamoureuse comme beaucoup ici.
Je me suis engagée dans une relation "principale" à laquelle je tiens beaucoup, avant de me révéler à moi-même et assumer mes tendances à aimer parallèlement. Cet aveu a changé la configuration de notre couple, pour le mieux et au plus malin.
Cette relation principale dure depuis 7 ans, nous menons une histoire équilibrée et très tendre, très sentimentale. A côté de ça, je suis tombée amoureuse d'une amie (A.) il y a environ 5 ans, ces sentiments se sont avérés réciproques, nous avons partagé une histoire plutôt passionnelle.
Mon amie (A.) a souhaité il y a quelques jours que la relation amoureuse que nous partagions prenne fin, tout en souhaitant mener une amitié complice comme nous la vivions.
En fait, je poste pour cette raison : bien que je ne traverse pas ma première rupture, il s'agit de ma première rupture de polyamoureuse, et je n'ai pas grand monde à qui parler de ça. Cette décision me fait souffrir à la mesure de ce que je ressens pour elle, mais la réalité instable du partage polyamoureux ne lui convient plus, elle revendique le besoin d'un couple stable et me fait comprendre que la situation est trop compliquée à gérer, elle n'arrive pas à s'ajuster à nous (nos besoins amoureux ne sont tristement pas coordonnés, elle ne comprend par exemple pas mes besoins de câlins spontanés de sa part). Cette relation parallèle (dont ma partenaire principale connait tout) a toujours été compliquée. A. n'a jamais compris mes mouvements amoureux (qu'il m'arrivait parfois de ressentir surtout ma femme, parfois davantage elle, je gérais comme je pouvais, c'était très compliqué), elle réclamait toujours plus tout en me faisant vivre des caprices (culpabilisations de ne pas être en couple officiel, voulait me tenir la main en public, voulait vivre des choses de "couple" comme partir en voyage - et ce alors que j'ai très peu de temps disponible pour moi déjà). C'est une personne pour qui j'ai accumulé énormément de frustration et de chagrin, ainsi qu'une grosse amertume contre son immaturité affective et son tempérament capricieux. J'ai un goût d'inachevé dans le coeur, de manque, de colère, de "pourquoi". Elle dit m'aimer encore tout en subissant un émoussement de ces mêmes sentiments, et en m'avouant qu'elle a un "crush" sur une gamine qu'elle ne connait qu'à travers un tchat depuis quelques semaines et qui vit dans un autre pays. J'ai la rage de me dire qu'elle préfère favoriser des sentiments envers une personne dont elle n'a qu'une attache fantasmatique et idéalisée. J'ai la rage de me dire qu'elle préfère vivre dans un univers immature et adolescentaire à son âge. Nous n'avons jamais réussi à avoir de format de communication réellement fonctionnel, alors que cela marche parfaitement avec ma partenaire principale, j'ai beau faire tous les efforts possibles, le point en revient toujours au même.

Bref, une énième lamentation ici j'imagine, mais j'avais besoin d'un peu de chaleur, de ne pas me sentir engloutie et seule dans cette douleur...
Désolée pour la séquence "c'est pas la joie".

#
Profil

Siestacorta

le jeudi 24 décembre 2020 à 12h34

Un point sur la "gamine d'internet".

Elle compte moins comme personne à qui se comparer que comme révélatrice de besoins et de situation sentimentale de ton amie. C'est triste que ça mène à une rupture, mais c'est moins une cause qu'une occasion pour ton amie de ressentir des choses aujourd'hui.
C'est pas cette fille, ni la façon d'être de ton amie, qui seraient des problèmes.

Il ya rupture, et il y a eu des incompréhensions entre vous.
Ca arrive dans plein de relations, poly ou non.
Le fait que ton amie crushe pour une fille "virtuelle", c'est pas ce qui compte, quoi.
Ca ne change pas le fond de ce que vous avez eu de bon et de moins bon. Vous vous êtes aimées. Peut-être pas parfaitement, mais who does ? On verra ce que tu en apprends, ce que vous en retiendrez, ce que vous en ferez dorénavant.
Mais si tu peux toi lui garder de l'affection encore aujourd'hui, quels que soient les évènements, changements, éloignements ou surprises, ce sera cette affection qui sera ta suite, et ce qui pourra laisser à ton cœur une occasion de continuer à apprendre à aimer.

(sorry pour la tonalité gourou, c'est surtout du langage direct)

Message modifié par son auteur il y a 9 mois.

#
Profil

Henriette34

le samedi 26 décembre 2020 à 22h02

Bonsoir @Anko,
Merci de ta confiance et de ta franchise,
Je rejoins @Siestacorta, oui pour le apprendre à aimer et je dirais le apprendre à laisser partir, le apprendre à être quitté, c'est compliqué, douloureux mais c'est aussi ce à quoi on s'expose en osant l'amour.
et puis si polyamour il y a en toi, le crush pour une autre est accepté, dans l'ordre des choses, non ? ou alors c'est la jalousie qui se réveille et il s'agit de comprendre pourquoi, ce que cela vient fragiliser en toi ? le fait qu'elle soit plus jeune ?
Il y a de la colère en toi et c'est normal, mais ta rage ne te permettra pas nécessairement de comprendre, d'avancer, respire, A. ne t'appartient pas, c'est ainsi, personne n'est la propriété de personne, ne la juge pas trop vite
Par ailleurs tu notes beaucoup de ses défauts, de ce qui t'irrite en elle et à la fois tu ne veux pas qu'elle te quitte, n 'est-ce pas paradoxal ?
Bon courage pour trouver des appuis positifs,

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion