Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Polyamour, ou jeune femme simplement égarée et en manque de tendresse?

(Hors sujet)
#

Blossom (invité)

le mercredi 15 juin 2016 à 00h28

Bonjour tout le monde.

Je viens vers vous parce que dernièrement je me pose quelques questions à mon sujet.

J'attends avec plaisir vos avis, vos idées, vous impressions.

Je me rend compte que depuis mon adolescence j'ai toujours gardé un rapport très proches avec les personnes de mon entourage. (Amis, familles, amours, amants...) Je suis de nature aimante et tendre. J'ai besoin de leur montrer tout cet amour et cette tendresse et parfois ce désir sexuel.
Je ne me prive pas de les embrasser, de les caresser, de faire l'amour avec eux. (Je ne parle pas de toute l'autre dimension de partage humain qu'il y a, intellectuel ect, ca coule de source qu'il y a de ca aussi).

Je suis convaincue au fond de moi que je les aime, ils font partie de moi et sont mon équilibre.

Je suis incapable de mettre fin à une relation de manière clair parce que pour moi ca reviendrait à ce que ces personnes quittent ma vie ou qu'elles me demandent d'agir autrement que ce que je suis. (Vous savez, laisser une distance entre chaque personnes)

Alors je me demandais si vraiment je pouvais me considérer comme polyamoureuse (j'englobe le polyamour dans une grosse bulle qui sous entends qu'on ne différencie pas, ne grade pas les amours qu'on ressent, mais ca c'est autre chose) ou simplement comme une fille en manque de tendresse ou quoi, qu'est-ce ?

Merci par avance de m'éclairer un peu là dessus. :)

#
Profil

kill-your-idols

le mercredi 15 juin 2016 à 09h18

oui, bien sûr que tu peux te considérer comme polyamoureuse!

En plus, ta manière de ressentir les relations ça me parle beaucoup: je ressens aussi cette continuité entre amour, amitié, tendresse... :)

#
Profil

Mai

le mercredi 15 juin 2016 à 09h48

Blossom
Je me rend compte que depuis mon adolescence j'ai toujours gardé un rapport très proches avec les personnes de mon entourage. (Amis, familles, amours, amants...) Je suis de nature aimante et tendre. J'ai besoin de leur montrer tout cet amour et cette tendresse et parfois ce désir sexuel.

Je ne me prive pas de les embrasser, de les caresser, de faire l'amour avec eux. (Je ne parle pas de toute l'autre dimension de partage humain qu'il y a, intellectuel ect, ca coule de source qu'il y a de ca aussi).

Je suis convaincue au fond de moi que je les aime, ils font partie de moi et sont mon équilibre.

Idem.

Blossom
Je suis incapable de mettre fin à une relation de manière clair parce que pour moi ca reviendrait à ce que ces personnes quittent ma vie ou qu'elles me demandent d'agir autrement que ce que je suis. (Vous savez, laisser une distance entre chaque personnes)

Là par contre, j'y arrive. Quand les choses ne vont pas, on en discute pas mal, et les décisions se prennent assez naturellement, de manière finalement très consensuelle (quand bien même c'est tout sauf agréable).
Je reste proche de mes ex, amicalement, parfois sensuellement, mais pas sexuellement... à leur initiative - elles ne sont pas polyamoureuses, le sexe est donc logiquement la partie de l'histoire qui disparaît.

Je ne sais pas si ma "méthode" (beaucoup communiquer, poser les limites, respecter celles qui nous sont posées) est la bonne, mais puisqu'elle me permet de conserver mes relations affectives, à défaut d'être sexuelles, je me dis que c'est sans doute le mieux que je puisse faire. Pour que l'aspect sexuel des relations perdure lui aussi, il faudrait que je fréquente des polyamoureuses (je suppose que tes fréquentations ne le sont pas non plus, j'imagine que le problème ne se poserait pas sinon).

Je ne me sens pas en "manque de tendresse"... ou alors je l'ai toujours été ^^ C'est un aspect capital de ma vie, sans doute le plus important. Sans câlins, sans affection, j'ai beau être introverti, je suppose que j'aurais du mal à trouver la vie supportable.

Oups, j'oubliais de répondre à ta question, mais ça me semblait couler de source : de mon point de vue, tu es polyamoureuse.

Message modifié par son auteur il y a 3 ans.

#

Blossom (invité)

le mercredi 15 juin 2016 à 11h11

Merci pour vos réponses, je me sens finalement rassurée. Et ça fait du bien de savoir qu'il y a d'autres personnes comme nous.
:)

Bien sûr que je sais mettre un terme à une relation où à une situation quand ca ne va pas. C'est plutôt l'idée de perdre l'être aimé qui me terrorise. Mais c'est normal me direz vous.

Ça fait du bien de vous avoir lu.

J'apprécie vos témoignages et me retrouve en vous.

#
Profil

LuLutine

le samedi 18 juin 2016 à 00h44

Mai
Sans câlins, sans affection, j'ai beau être introverti, je suppose que j'aurais du mal à trouver la vie supportable.

Il est scientifiquement prouvé que l'être humain a besoin d'affection. Je pense donc qu'on est nombreux/ses dans ce cas. ;)

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion