Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Réactions à l'événement

4 ème jeudi à Lyon, 28 avril 2016

Le jeudi 28 avril 2016 à 20h30 à LYON en France.

» Voir la page de l'événement

#

Miss_leloo (invité)

le vendredi 01 avril 2016 à 06h56

Bonjour,
Je serai intéressée pour participer à un café sur Lyon. Je me questionne beaucoup sur le sujet et j'aimerais pouvoir partager mes interrogations afin de cheminer avec plus de zenitude sur cette voie.
J'ai également fait une demande pour entrer dans le groupe facebook de Lyon.
Au plaisir de vous rencontrer.
Miss-leloo

#
Profil

bouquetfleuri

le vendredi 01 avril 2016 à 09h41

Sois la bienvenue Miss_leloo,

c'est le principe du café, les questionnements des uns éclairent les réponses des autres.
Tout n'est pas toujours facile sur ce chemin, mais l'écoute et l'entraide permettent bien souvent de garder le bon cap, celui que l'on choisit

#
Profil

bouquetfleuri

le vendredi 29 avril 2016 à 00h01

Merci à tous les 40 participants, ce café poly qui explorait le chemin de la tolérance au respect a été tout simplement riche.

#
Profil

Miss-leloo

le vendredi 29 avril 2016 à 09h21

Hello les amis !
Merci merci à vous pour cet accueil lors de mon premier café Poly. J'ai beaucoup apprécié l'ambiance et la bienveillance ainsi que les petits groupes de paroles. Le thème d'hier était large et à la fois intéressant. Ce que j'ai retenu pour ma part c'est une confirmation que la tolérance commence déjà envers moi. Arrêter de me juger et d'accepter d'être telle que je suis dans ma singularité et mes différences. Autant de richesses que je peux apporter à l'autre.

Le respect commence aussi chez moi : me respecter dans mes choix, dans mes convictions, me respecter face à l'autre et à la société. Ne pas dépasser mes limites et faire des ajustements pour être dans un dialogue ouvert d'une relation partagée.

Pour moi la tolérance et le respect sont aussi des valeurs qui me tiennent à cœur. Je respecte le choix de l'autre dans son rythme, dans sa justesse ( ce qui ne veut pas dire que je suis ok avec ce qu'il dit ou ce qu'il fait).

Parce qu'au fond, un jour je peux être monogame, un autre polyamoureuse ou libertine. Peu importe les étiquettes, ce qui compte c'est d'être soi et d'assumer qui je suis aujourd'hui ou demain. Parce que ma valeur n'est que le reflet de ce que je lui accorde. Je n'ai effectivement pas besoin de la validation d'autrui pour vivre ma vie.

J'ai aussi compris que le Polyamour était aussi vécu de différentes manières, façons, que ce qui est valable maintenant peut être modifié demain. Et c'est ça qui est enrichissant, c'est la recherche permanente d'un équilibre et d'une nouvelle façon de réinventer les relations, l'amour et nos rapports à nous mêmes.

Merci à vous pour votre bonne humeur, vos sourires et vos réflexions. C'est apaisant pour moi de discuter librement dans ce contexte et de rencontrer de belles personnes. En fait, je suis une amoureuse de la vie et je serai heureuse de vous retrouver en mai !

#
Profil

Polyfides

le vendredi 29 avril 2016 à 10h11

C'est mon 2ème Kfé poly et j'ai à nouveau fait de belles rencontres hier soir.
Merci pour vos témoignages et vos échanges qui m'ont permis de vivre une soirée enrichissante et très sympathique. Beaucoup de respect, de liberté de parole, d'écoute et de bienveillance malgré nos différences ; j'ai beaucoup aimé.

Pour les lyonnais que cela intéresse, dans 15 jours, je descendrai en voiture en Avignon pour le "grand we poly fais ce qu'il te plaît" et serai ravi de covoiturer avec les personnes intéressées.
Au plaisir de vous retrouver dès le mois prochain.

Message modifié par son auteur il y a 3 ans.

#

(compte clôturé)

le samedi 30 avril 2016 à 18h37

@Polyfides : je pense aussi aller à Avignon pour le même WE. OK pour le covoiturage, je peux prendre ma voiture ou être passager.

#

(compte clôturé)

le samedi 30 avril 2016 à 18h41

Mon retour sur le café Poly Lyonnais des Feuillants (jeudi 28 avril 2016), suite à la demande de @bouquetfleuri . J'espère qu'il contribuera à démystifier ce que l'on y fait, pour ceux qui ne le connaissent pas encore.

Le café Poly a lieu tous les derniers jeudi du mois. J'y vais pour la première fois en Janvier 2016 avec une grosse appréhension : est-ce un lieu de "débauche" sordide ?, un lieu rempli de mâles patibulaires à l’affût, experts en drague agressive ?

Ce qui me rassure un peu c'est que l'on parle sur le blog amourslibres.eu/ dont les auteurs (Eva et Alexe) sont à l'origine d'un dossier qui a profondément changé ma vision des relations, sur l'Amour Libre paru dans la très bonne revue écologiste Lyonnaise SILENCE : ( www.revuesilence.net/epuises/400_499/silence421.pdf ).
Si on en parle sur ce blog, je me suis dis qu'à priori, c'était sérieux.

Au 5 de la petite rue des Feuillants, se trouve le bar en question. Les vitres sont opacifiées comme pour un pub.Mais que peut-il bien se passer derrière ? Je passe devant le bar ... un moment d'hésitation ... je continue ma route, pour revenir sur mes pas. Allez go, on verra bien ! Je rentre dans une pièce où se trouve le comptoir du bar, des canapés cosy, et au fond de la pièce un petit escalier en colimaçon que je gravis.

J'arrive dans une salle spacieuse joliment décorée d’œuvres artistiques exposées aux mur. J'ai 15 mn d'avance sur l'horaire de RDV fixé à 20h30. Je rencontre BouquetFleuri, l’organiseur du café poly. Une personne sympathique et sereine qui met tout de suite à l'aise. Ensuite arrivent les différents participants,et tout de suite mes appréhensions disparaissent :
- c'est mixte (ça me rassure, ce n'est pas une lubie masculine, mais bien un choix partagé)
- c'est diversifié : des couples, des personnes seules, une quarantaine (?) de personnes
- c'est respectueux : une ambiance bonne enfant

On commence par une brève présentation de chacun des participants, puis on constitue des petits groupes de 5 à 7 personnes. Il y a un thème de discussion global à chaque café, prétexte pour démarrer la discussion dans le groupe. Ensuite, ce dont on parle vraiment c'est de l'expérience de chacun. On parle à la première personne, en évitant les affirmations du type "le polyamour , c'est ... ", pas de détenteur du savoir, juste des individus qui parlent de leurs expériences, de leurs bonheurs et aussi de leurs douleurs...

Le ton est à la confidence, avec des échanges bienveillants entre les participants.

Parmi toutes ces histoires, l'une me touche plus particulièrement, celle d'un jeune couple 25 ans - 28 ans (?), ensemble depuis 5 ans . Lors de la présentation rapide de janvier, ils avaient parlé de leur désir d'ouvrir leur couple.
Je les revois ce jeudi 28 avril et me retrouve dans le même petit groupe qu'eux. Ils parlent chacun leur tour de cette ouverture, des rencontres qu'ils ont fait, du cadre établi pour préserver l'autre, de la difficulté pour celui qui avait amené le premier cette idée d'ouverture de faire des rencontres là ou l'autre a beaucoup de facilité (tiens ça me rappelle mon histoire personnelle ainsi qu'à d'autres personnes autour de la table, il doit y avoir quelque chose de commun à ce niveau ...).
Ils expliquent les étapes franchies et les difficultés en cours. Ils en parlent chacun en trouvant les mots justes, et je trouve incroyable la maturité de leur relation non exclusive qui n'a pourtant que 3 mois d’existences.
C'est enrichissant et apaisant.

Je pars vers 23h pour prendre le dernier métro, ce que semble faire de nombreuses personnes.

Le bilan
====================

Les points positifs
--------------------
- l'atmosphère bienveillante propice à la confidence. Les petits groupes de 5 à 7 personnes sont optimums pour ce type d'échange, et prévient d'une drague inappropriée dans ces moments.
- l’expérience de l'organisateur qui donne le ton de la soirée
- un bon moment passé tous ensemble

Les suggestions d'améliorations
--------------------
- l'inverse de ce qui est marqué ci-dessus c'est à dire l'absence d'espace pour les rencontres pour ceux qui le souhaitent (de part les groupes de 5 à 7). Une idée serait d'en discuter avant sur le site de rencontre à éthique polyamoureuse : www.amours.eu/?mref=856 et de se retrouver 1h avant (19h30) dans ce même bar en mode face à face
- un moment dans la soirée, où soit prévu de mettre en relation en mode "couchsurfing" (je prends mon duvet et dors sur le canapé) les participants souhaitant héberger avec ceux souhaitant dormir sur Lyon.

Johan

Message modifié par son auteur il y a 2 ans.

#

Eau de mer (invité)

le dimanche 01 mai 2016 à 08h11

Bien contente d'être venue pour ce deuxième café poly. J'avais été assez déçue par celui du mois dernier...
L'atmosphère était beaucoup plus sereine, les personnes pétillantes, et souriantes, et détendues.
Je n'ai pas l'impression "d'apprendre" davantage quand au mode de vie poly. Mais c'est une richesse extraordinaire que d'avoir accès aux expériences des gens, dans autant de bienveillance.
Cela renforce mon idée que c'est vraiment à chacune et chacun de se construire, sans dogmes, ni clichés, ni gourou ;)
Merci Bouquet fleuri, pour l'organisation!!
Merci aux participantes et participants pour leur présence!

#

(compte clôturé)

le dimanche 08 mai 2016 à 13h28

tom
Mon retour sur le café Poly Lyonnais des Feuillants (jeudi 28 avril 2016), suite à la demande de @bouquetfleuri . J'espère qu'il contribuera à démystifier ce que l'on y fait, pour ceux qui ne le connaissent pas encore.

Le café Poly a lieu tous les derniers jeudi du mois. J'y vais pour la première fois en Janvier 2016 avec une grosse appréhension : est-ce un lieu de "débauche" sordide ?, un lieu rempli de mâles patibulaires à l’affût, experts en drague agressive ?

Ce qui me rassure un peu c'est que l'on parle sur le blog amourslibres.eu/ dont les auteurs (Eva et Alexe) sont à l'origine d'un dossier qui a profondément changé ma vision des relations, sur l'Amour Libre paru dans la très bonne revue écologiste Lyonnaise SILENCE : ( www.revuesilence.net/epuises/400_499/silence421.pdf ).
Si on en parle sur ce blog, je me suis dis qu'à priori, c'était sérieux.

Au 5 de la petite rue des Feuillants, se trouve le bar en question. Les vitres sont opacifiées comme pour un pub.Mais que peut-il bien se passer derrière ? Je passe devant le bar ... un moment d'hésitation ... je continue ma route, pour revenir sur mes pas. Allez go, on verra bien ! Je rentre dans une pièce où se trouve le comptoir du bar, des canapés cosy, et au fond de la pièce un petit escalier en colimaçon que je gravis.

J'arrive dans une salle spacieuse joliment décorée d’œuvres artistiques exposées aux mur. J'ai 15 mn d'avance sur l'horaire de RDV fixé à 20h30. Je rencontre BouquetFleuri, l’organiseur du café poly. Une personne sympathique et sereine qui met tout de suite à l'aise. Ensuite arrivent les différents participants,et tout de suite mes appréhensions disparaissent :
- c'est mixte (ça me rassure, ce n'est pas une lubie masculine, mais bien un choix partagé)
- c'est diversifié : des couples, des personnes seules, une quarantaine (?) de personnes
- c'est respectueux : une ambiance bonne enfant

On commence par une brève présentation de chacun des participants, puis on constitue des petits groupes de 5 à 7 personnes. Il y a un thème de discussion global à chaque café, prétexte pour démarrer la discussion dans le groupe. Ensuite, ce dont on parle vraiment c'est de l'expérience de chacun. On parle à la première personne, en évitant les affirmations du type "le polyamour , c'est ... ", pas de détenteur du savoir, juste des individus qui parlent de leurs expériences, de leurs bonheurs et aussi de leurs douleurs...

Le ton est à la confidence, avec des échanges bienveillants entre les participants.

Parmi toutes ces histoires, l'une me touche plus particulièrement, celle d'un jeune couple 25 ans - 28 ans (?), ensemble depuis 5 ans . Lors de la présentation rapide de janvier, ils avaient parlé de leur désir d'ouvrir leur couple.
Je les revois ce jeudi 28 avril et me retrouve dans le même petit groupe qu'eux. Ils parlent chacun leur tour de cette ouverture, des rencontres qu'ils ont fait, du cadre établi pour préserver l'autre, de la difficulté pour celui qui avait amené le premier cette idée d'ouverture de faire des rencontres là ou l'autre a beaucoup de facilité (tiens ça me rappelle mon histoire personnelle ainsi qu'à d'autres personnes autour de la table, il doit y avoir quelque chose de commun à ce niveau ...).
Ils expliquent les étapes franchies et les difficultés en cours. Ils en parlent chacun en trouvant les mots justes, et je trouve incroyable la maturité de leur relation non exclusive qui n'a pourtant que 3 mois d’existences.
C'est enrichissant et apaisant.

Je pars vers 23h pour prendre le dernier métro, ce que semble faire de nombreuses personnes.

Le bilan
====================

Les points positifs
--------------------
- l'atmosphère bienveillante propice à la confidence. Les petits groupes de 5 à 7 personnes sont optimums pour ce type d'échange, et prévient d'une drague inappropriée dans ces moments.
- l’expérience de l'organisateur qui donne le ton de la soirée
- un bon moment passé tous ensemble

Les suggestions d'améliorations
--------------------
- l'inverse de ce qui est marqué ci-dessus c'est à dire l'absence d'espace pour les rencontres pour ceux qui le souhaitent (de part les groupes de 5 à 7). Une idée serait d'en discuter avant sur le site de rencontre à éthique polyamoureuse : www.amours.eu/?mref=856 et de se retrouver 1h avant (19h30) dans ce même bar en mode face à face
- un moment dans la soirée, où soit prévu de mettre en relation en mode "couchsurfing" (je prends mon duvet et dors sur le canapé) les participants souhaitant héberger avec ceux souhaitant dormir sur Lyon. Dans mon cas, métro + voiture, j'en ai pour 1h45 pour rentrer.


Message modifié par son auteur il y a 8 jours.

Bonjour Tom
Je suis un peu dubitatif de mêler le café poly avec, en intro, une sorte de speed-dating sans cadre. Je crois qu'au contraire ça risque de valider l'idée que nous sommes un club de rencontre. Je ne serais pas venu ce jeudi si cela avait été présenté de cette manière, car c'est une porte ouverte à la prédation... jepropose un débat ouvert lors d'un prochain café pour sentir ce qui est le plus juste, et dialoguer sur le fond...

#

(compte clôturé)

le dimanche 08 mai 2016 à 13h29

tom
Mon retour sur le café Poly Lyonnais des Feuillants (jeudi 28 avril 2016), suite à la demande de @bouquetfleuri . J'espère qu'il contribuera à démystifier ce que l'on y fait, pour ceux qui ne le connaissent pas encore.

Le café Poly a lieu tous les derniers jeudi du mois. ....

NB : ce n'est pas le dernier mais le 4e jeudi de chaque mois...

#

(compte clôturé)

le dimanche 08 mai 2016 à 13h42

Merci pour le dernier (et mon premier) café poly de Lyon.

Le bar un peu strange mais j'ai vite oublié...

Ambiance chaleureuse et respectueuse, de belles rencontres amicales, un peu beaucoup de monde, mais la formation des petits groupes a résolu le problème...

Cela dit je suis reparti un peu frustré, avec la sensation de n'avoir qu'effleuré le sujet du jour ("de la tolérance au respect", que je trouve essentiel !) car la soif de partager sa propre expérience a pris le dessus.

Et puis, habitué (déformé?) à une pratique d'échange collectif cadré, j'ai un peu de mal avec les débats/dialogues, les prises de parole unilatérales et intempestives et autres jugements...

Il m'a manqué un cadre pour favoriser l'échange, l'écoute, le respect de la parole de l'autre ; il m'a manqué un code commun pour pouvoir rappeler en douceur ceux qui ont besoin de prendre toute la place ou de juger...

Je suis prêt à travailler sur un outil simple et qui améliorera grandement nos échanges, surtout si le groupe reste de cette taille ou qu'il grandit.

Je souhaite terminer par du positif en remerciant pour cet espace bienveillant qui regorge de richesses...

Au 26 mai !

#
Profil

jubarbu

le mercredi 11 mai 2016 à 13h37

- un moment dans la soirée, où soit prévu de mettre en relation en mode "couchsurfing" (je prends mon duvet et dors sur le canapé) les participants souhaitant héberger avec ceux souhaitant dormir sur Lyon. Dans mon cas, métro + voiture, j'en ai pour 1h45 pour rentrer.

Je serais aussi personnellement intéressé par des canapés à squatter après les cafés polys! J'habite dans la Loire et je viens à Lyon en train, donc impossible de rentrer chez moi à la fin des réunions.
En février et mars, j'ai trouvé des amis qui pouvaient m'héberger, mais j'ai dû vous quitter avant la fin, car ça ne se fait pas d'arriver trop tard chez qqn qui vous héberge gentiment.
En avril je n'avais pas de possibilité d'hébergement, donc je n'ai pas pu venir.

Donc voilà, avis aux gens ouverts du canapé ;)

Répondre

Voir l'événement

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion