Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Trop de dialogue tue

Social
#

(compte clôturé)

le mercredi 10 août 2011 à 19h24

Presque toujours, quand il est question de capacité de dialogue ou d'écoute, soi-disant indispensables pour régler les problèmes, j'avais une impression étrange et ambivalente. À la fois, ma raison me faisait dire que j'étais d'accord, mais en même temps, je ressentais une sorte de lacune. Un quelque-chose d'incomplet.

Et ainsi, j'ai presque toujours voulu vivre en tentant de travailler ces deux qualités. J'ai donc développé une assez grande capacité de verbalisation de mes ressentis.

Sans pour autant vivre mieux mes relations.

Mon vécu de ces derniers mois et de ces derniers jours en particulier m'ont, je crois, permis de mettre le doigt sur ce qui me manquait.

Se laisser aller au contact, bordel. C'est fou, toute la communication implicite qu'on peut ainsi faire passer, et qu'il n'est pas souvent possible de faire passer dans les mots.

Ce n'est peut-être une nouveauté que pour moi (encore que je me dis maintenant qu'en vérité je le savais déjà, mais sans avoir saisi ça dans mes tripes), mais je crois, à lire ce forum, que ce n'est probablement pas une mauvaise chose de le rappeler une fois de temps en temps.

Message modifié par son auteur il y a 8 ans.

#
Profil

lam

le mercredi 10 août 2011 à 20h49

BenjaminL
Se laisser aller au contact, bordel. C'est fou, toute la communication implicite qu'on peut ainsi faire passer, et qu'il n'est pas souvent possible de faire passer dans les mots.

Je plussoie. Et fichtre! c'est fou comme en se laissant aller au contact je me découvre et communique aussi avec moi ;-)

#
Profil

oO0

le mercredi 10 août 2011 à 21h14

Yep, et c'est l'une des raisons pour lesquelles j'éprouve encore aujourd'hui une impossibilité à exiger de l'exclusivité et que je ne peux m'empêcher de suspendre mes jugements sur les dites "infidélités". (Reste que la relation au corps est rarement vue comme une relation de communication, sinon, cela ne ferait pas tout ce foin.)

#
Profil

ladys

le jeudi 11 août 2011 à 00h04

Bonjour.

Le toucher, c'est le premier sens à s'éveiller, c'est le premier média de communication pendant la vie intra utérine (voir l'haptonomie).
C'est par les caresses que le nourisson apprend les limites de son corps.
On peut vivre aveugle, sourd, si on a perdu le goût ou l'odorat.
Lorsqu'on est privé de sensations tactiles, la raison déraille.

Tu as raison, RIP, dans notre culture, le contact en terme de communication est très réduit.
On se serre la main, une, deux, trois, quatre bises rapides selon les régions.
Dans le cadre de contact avec les inconnus, soit.
Mais dans un certain nombre d'autres cultures, embrasser ses proches (au sens d'enlacer), pour les saluer est toujours d'actualité.
Caresser la joue, tenir la main, serrer dans ses bras une personne qu'on aime (au sens large ici, amants, amis, parents, enfants) n'est pas habituel sous nos latitudes.

#
Profil

Siestacorta

le jeudi 11 août 2011 à 01h25

Le corps et le regard. Parfois, tu regardes dans les yeux l'autre, et l'intention du moment passe beaucoup mieux...

C'est prouvé : quand quelqu'un parle, les personnes qui l'écoutent retiennent en majorité plus sa façon de s'exprimer, les gestes, les haussements de voix, et jugent là dessus beaucoup plus que sur le contenu. Donc, quand tu communiques, c'est plus la forme, et donc, ici, le contact et le regard, que le fond, qui va passer.
D'où l'intérêt de faire coïncider ces deux expressions, d'être le même dans les mots et dans les gestes. Et pas faire excessivement confiance à la raison raisonnante, ou au fait qu'on a raison, bo'del, pourquoi tu comprends pas ?

#
Profil

Clarisse

le samedi 13 août 2011 à 22h05

Le toucher... merveilleux outil! Quand je suis proche des gens amis, amoureux, famille, j'adore les caliner etc mais très peu me laissent faire. J'en profite quand on boit un verre de vin de trop, les gens ont les défenses qui tombent.
En contre partie, il me faut un certain temps pour que j'autorise quelqu'un à me toucher (c'est dû à mon histoire personnelle + effet culturel) mais une fois que "j'autorise" une personne à être dans cette sphère, je touche facilement.
Tout comme toi, j'ai beaucoup développé ma capacité à verbaliser mes ressentis mais le toucher, on est dans une autre sphère, qui paraît encore plus mal aisée...
Ce que je me dis, c'est que plus je le fais avec ceux qui m'entourent, plus ils s'y habituent et peut-être qu'ils le feront aussi à leur tour, à leur façon... Qui sait!

#
Profil

kerdekel

le dimanche 14 août 2011 à 06h03

Eh oui Benjamin, une fois encore, tu es le bon sens incarné (siesta et toi, mais qu'est-ce que je peux vous kiffer franchement ^^ ). :) (+)

Dans l'idéal, ce serai effectivement hyper cool si on utilisait les deux hémisphères de notre cerveau sans privilégier le gauche ou le droit. ;)
Dans l'idéal...
Simple, mais pas facile, et une simple observation de l'humain en général montrera que ouep. Ouais, ouais, ouais, c'est pas gagné tout ça. En tout cas pas pour demain. ;)
Bah, Rome s'est pas faite en un jour hein? ^^

#

(compte clôturé)

le dimanche 14 août 2011 à 09h36

Je ne suis pas sûr que tu te rendes compte de la fleur que tu me fais en me mettant sur le même plan de kiff que Siestacorta. :P

#

(compte clôturé)

le dimanche 14 août 2011 à 14h02

Je ne peux qu'applaudir des deux mains... Et même des deux pieds.
Moi qui suis une tactile contrariée dans ce monde d'hémisphères logiques hypertrophiés, j'aimerais bien parfois que le toucher soit considéré comme un mode de communication naturel, ça me simplifierait l'existence :-)

#
Profil

grenouille

le dimanche 14 août 2011 à 14h27

Janis
j'aimerais bien parfois que le toucher soit considéré comme un mode de communication naturel, ça me simplifierait l'existence :-)

Pour moi le toucher, les regards et tout échange non verbal font parti de nos modes de communication. un baisé ou un simple calin (sans y inclure forcement le sexe) permets parfois de dire plus que des mots. cela dis le non verbal ne peut a lui seul tout dire et bien des mots doivre être dit.

#

(compte clôturé)

le mardi 16 août 2011 à 00h26

Tout le monde n'est pas doué pour s'exprimer par le contact et tout le monde n'est pas doué pour comprendre par ce sens. C'est un atout important mais le dialogue, lui, est possible pour tout le monde et il ne faut surtout pas le négliger.
D'ailleurs, les deux ensemble, c'est plus que deux fois meilleur :-)

#
Profil

Siestacorta

le mardi 16 août 2011 à 01h50

kerdekel
Eh oui Benjamin, une fois encore, tu es le bon sens incarné (siesta et toi, mais qu'est-ce que je peux vous kiffer franchement ^^ ). :) (+)

puis

Benjamin
Je ne suis pas sûr que tu te rendes compte de la fleur que tu me fais en me mettant sur le même plan de kiff que Siestacorta. :P

Bon, je sais pas ce qui va enfler le plus vite, ma tête ou mes chevilles...

Message modifié par son auteur il y a 8 ans.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion