Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

ET lapolyandrie et aussi la polygamie?

Témoignage
#
Profil

vraikoku

le lundi 10 août 2009 à 10h23

je pense que la polyandrie serait ce qui pourrait le mieux satisfaire les hommes et les femmes.Car il est évident qu'une femme peut avoir des rapports sexuels plus nombreux et successifs qu'un homme et lorsqu'il y a rapports sexuels satisfaisant cela entraine IPSO FACTO les sentiments, la femme est reconnaissante à l'homme qui le lui procure et s'attache à lui, alors pourquoi n'aurait elle pas plususieurs partenaires qui lui donneraient sa "dose" de plaisirs physiques et 'attachement sentimental consécutif? on peut aimer plusieurs personnes a la foi s sans lèser les uns ou les autres, partager ça s'additionne, ça ne se divise pas
Je pars du principe en exemple que ma femme satisfait mes besoins sexuels (pour moi disons...environ 3 séances d'amour avec penetration par semaine,) ce qui n 'empeche pas en outre des calins carresses baisers etc entre deux Alors que ma femme c'est plutot au moins UN rapport par jour et même d'apres elle plusieurs ds la journée, disons une moyenne de 15 par semaine,Quel homme pourrait tenir ce rytme? alors pourquoi ne pas admettre que du moment que j'ai ma"dose", elle peut pour avoir la" sienne", avoir plusieurs partenaires pour la satisfaire sans sentiment de frustration
actuellement ns sommes mariés depuis 11 ans , dès le debut du mariage ns avons parlé librement de ces questions et ma femme au bout d un an etd emi a , avec mon entier accord, pris un premier amant,cela l'a satisfaite d'abord pleinement mais au bout d'environ un an ce jeune homme (il avait 5ans de moins qu'elle)a commencé à s'essoufler, alors j'ai conseille a mon epouse d'en prendre und euxieme (en plus de moi et du premier amant) un de nos amis qui venait de divorcer a alors rejoint notre "groupe" mais ce n'a pas suffit pour atteindre regulierement ses besoins, alors ma femme a pris en plus deux autres amants.... des copains, et depuis tout va bien car ns avons constaté que chaque homme , en moyenne, passé le premier temps de la nouveauté, a un rytme moyen de 3 rapports par semaine..au long cours.Donc comme ma femme a des besoins d'au moins 15 rapports sexuels complets par s emaine il a fallu 5 hommes au total pour la combler En fait c'est une moyenne car maintenant je n'assure meme plus mes trois coups mais heureusement les autres hommes de ma femme me suppléent largement et l'ensemble atteind facilement et même dépasse selon les semaines les 15 séances,croyez le ou non, ces relations physiques sont devenues des relations sentimentales amoureuses Nous sommes tous vraiment amoureux de ma femme et elle de chacun d'entre nous Nous avons reussi au fil du temps a regrouper nos habitations ds le meme immeuble, un petit immeuble en banlieue verdoyante de Paris, un R DE CH et 4 étages (un gd appart par niveau)Ma femme en est la Reine et nous ses courtisans , moi qd meme avec le titre de prince CONsort!!!! j'ai le privilège d'assister aux ebats de ma femme qui se passent au moins une fois par semaine ds notre gde chambre aménagée pour cela alors que les autres mâles de ma femme n'ont droit qu'à des ébats en duo chez eux, en dehors de chez nous,bien entendu j'ai aussi
des duo intimes avec mon epouse
voila je sais c'est incroyable,pourtant c'est VRAI

#
Profil

Noemi

le lundi 10 août 2009 à 11h56

La libido (ou autrement dit: combien de fois par semaine on a envie d'avoir des rapports sexuels) varie beaucoup d'une personne à l'autre, et d'une période de la vie à l'autre! Ce constat est valable pour hommes et pour femmes.

Apparemment, ta femme a une libido extraordinaire, donc la solution que vous vivez semble parfait pour elle et pour vous.

D'autres femmes ont une libido moins impressionnante, ou elles ont des périodes de la vie ou elle baisse considérablement, notamment autour la naissance d'enfants ou en ménopause.

Dans ces cas, la situation peut s'inverser...

En tout cas, je crois que des relations polyamoureuses ou des accords de type "couple ouvert" (plus axés sur la sexualité avec d'autres) peuvent être une solution à des différences de libido au sein du couple et ce sans tromper son partenaire.

#

(compte clôturé)

le lundi 10 août 2009 à 12h31

Et surtout ne pas tirer de conclusions générales à partir de sa seule propre expérience, ou du reflet gratifiant qu'on trouve chez quelques autres, qu'on côtoie pour cette raison, et dont on apprécie justement le point de vue parce qu'il est similaire; la différence de chacun étant le seul point commun de tous les individus...

On en parle sur un autre fil, mais je trouve la remarque valable partout, à dire et répéter: c'est nécessaire de vérifier toujours ce qu'on pense au sujet de ce que l'autre pense, ressent, vit. Ca permet quand même, sinon d'éviter bon nombre de malentendus assez basiques, du moins de les repérer et de les identifier.

Message modifié par son auteur il y a 10 ans.

#
Profil

vraikoku

le lundi 10 août 2009 à 16h28

grrrrr j avais ecrit une reponse a vos reponses mais j'avais omis de me connecter donc je recommence approximativement, je disais:
Tout a fait d'accord avec vos réflexions mesdames,mais j'indiquais simplement notre façon de vivre sans vouloir en faire un exemple a suivre obligatoirement Il est certain que chacun et chacune et les deux ensemble voient midi a sa porte et les experiences des uns ne sont pas celles des autres Il faut etre tres tolerant ds le cadre de ses propres pulsions...et puis on evolue tous au cours des années et on peut changer parfois radicalement et plusieurs fois d'opinions a ce sujet Pour l'instant ns avons trouvé notre equilibre tous les six c'est le ppal. car pour chacun et chacune notre bonheur réside ds le bonheur des autres Quand ma f est heureuse et comblée par l'amour et par le sexe d'un autre j'en suis ravi et qd un de nos amis est heureux ds les bras de ma femme j'en suis egalement heureux dans ces moments là car quand je sais ou mieux quand je vois ma femme et l'un de ses amoureux dans une etreinte fusionnelle vivre des moments intenses de veritables amour et de jouissance totale je me rends compte qu'à ce moment ils sont totalement l'un à l'autre dans leur plaisir leur passsion et excluent tout ce qui n'est pas eux,r, ils ne me voient meme plus ils ne pensent meme plus que j'existe je pense enfin je crois, he bien ces moments sont pour moi de purs moments de bonheur et je crois qu'il en est de même pour chacun de nous,
hum pas facile a expliquer..
BISES

#
Profil

LuLutine

le lundi 10 août 2009 à 20h48

Bon, je vais répéter en partie des choses déjà dites, mais tant pis.

vraikoku
[...] il est évident qu'une femme peut avoir des rapports sexuels plus nombreux et successifs qu'un homme [...]

Je pense qu'il ne faut pas généraliser et que ce n'est pas si évident que ça...je parle par expérience du cas inverse !

vraikoku
[...] on peut aimer plusieurs personnes a la foi s sans lèser les uns ou les autres, partager ça s'additionne, ça ne se divise pas [...]

Là je suis 100% d'accord. :)

vraikoku
[...] une moyenne de 15 par semaine,Quel homme pourrait tenir ce rytme? [...]

Il y en a qui peuvent...

Je pense que ce n'est pas une question d'être homme ou femme mais comme dit plus haut (par Noemi) que c'est une question d'individus, indépendante de leur sexe.
Certains ont de gros besoins et d'autres moins.
J'ai connu une fille qui avait beaucoup de besoins sexuels et supportait mal par exemple d'être célibataire et/ou loin de son homme (lorsqu'elle l'était elle commençait rapidement à "baver" sur les hommes "mignons" qu'elle croisait...). (Oui je dis "son homme" au singulier parce qu'elle était monogame.)
En ce qui me concerne par contre je suis quelqu'un qui globalement recherche beaucoup plus la tendresse que le sexe et je suis presque toujours tombée (sauf peut-être une fois) sur des hommes qui avaient des besoins sexuels (je parle de sexe "pur" et pas de tendresse) plus grands que les miens...

Donc oui, d'expérience c'est vraiment une question d'individus...rien à voir avec le genre (homme ou femme) !

#
Profil

LuLutine

le lundi 10 août 2009 à 20h55

Et au fait :
- polyandrie = plusieurs hommes
- polygynie = plusieurs femmes
- polygamie = vaut pour les deux genres

Cf fr.wikipedia.org/wiki/Polygamie

(On l'ignore trop souvent parce que dans les exemples connus la polygamie est souvent de la polygynie.)

#
Profil

Leonidas

le mardi 11 août 2009 à 18h21

Intéressante situation ... me viennent à l'esprit quelques pensées, notamment le fait que scientifiquement (ou hormonalement) parlant l'acte sexuel est assimilable à une drogue, plus on le pratique plus on en ressent le désir ... 15 fois par semaine c'est physiquement tout à fait faisable par n'importe quel homme, le problème c'est plutôt l'emploi du temps ;)
Enfin, ma dernière pensée se rattache à ma vision des choses où finalement les aspects de "sexe", "amour", "paternité/maternité (pour dire projet familial)" et "mariage (ou engagement contractuel)" m'apparaisse vraiment comme 4 choses distinctes qui si elles sont réunies sont presque le fruit du hasard exceptionnel mais n'empèchent pas la multiplicité ...

Peut-être vois-je les choses de façon incorrecte, mais on sent une hiérarchie très forte dans votre fonctionnement, avec la reine "possédant" ses sujets (si j'ose dire, sans vouloir vous blesser), le prince qui exerce un certain contrôle (oserais-je être impertinent en disant même "contrôle qualité" ;) ) et des vassaux ...
Clairement polyandrie sur un modèle un peu similaire aux harems ... mais peut-être me trompe-je ;)

Merci en tous cas de partager ce mode de vie sur le forum ;)

#
Profil

vraikoku

le samedi 15 août 2009 à 10h10

je pense quoi que certains en disent qu'un homme normal ne peut assumer 15 relations sexuelles complètes par semaine,,ou alors pendant une certaine periode plutot courte dans sa jeunesse, mais pas sur le long terme et puis ne dit on pas de façon vulgaire mais qui dit bien ce qu elle veut dire "" Il est plus facile de rester la bouche ouverte que le bras tendu""
exemple les prostituées d'abattage qui acceptent plusieurs dizaines de rapports journaliers,.... là aucun homme ne peut rivaliser, mais là ce n'est plus de l'amour!!!

#

(compte clôturé)

le samedi 15 août 2009 à 11h59

Mais faudrait déjà savoir ce que c'est un homme normal, et l'idée de norme elle nous, ou du moins, m'enquiquine pour le moment...

Et puis y'a pas photo entre le fait de pouvoir bander et le reste 15 fois par semaine, et lubrifier artificiellement un conduit pour qu'il soit apte à l'utilisation 40 fois par jour. D'un côté il y a un "effort" physiologique du corps, de l'autre une "mise à disposition".

Si effort il y a du côté de la femme, c'est plus de la résistance au marathon... S'il faut en plus avoir un sexe qui à la fin de la journée ressemble à un abricot furieux, j'préfère... rien du tout, na.

Chacun son truc, (je voudrais t'appeler par ton pseudo, mais j'ai l'impression de me rincer la bouche et l'esprit avec quelque chose d'amer)... et restons poly.

#

françoise (invité)

le samedi 15 août 2009 à 12h21

En dehors de l'aspect organique et comptable de votre témoignage (nombre de rapports complets avec pénétration, d'étalons nécessaires, etc) je le trouve très intéressant si on le sort de ce contexte purement sexuel. Si intéressant que j'en ai fait le sujet de mon billet de blog de ce jour: Et comme Noémi, je regrette que votre pseudo reflète encore une arrière-pensée négative...
fsimpere.over-blog.com/article-34899498.html

#
Profil

Siestacorta

le samedi 15 août 2009 à 14h31

Que notre partenaire aie de plus grand besoin que nous, ça ne signifie pas que pour équilibrer avec notre propres fonctionnement, nous sommes cantonnés à n'avoir besoin que d'elle (/lui).

Ce n'est pas nécessaire d'être dans le contraste absolu (elle fait ce qu'elle veut, et moi j'ai une vie de moine) pour que les sentiments soient beaux. On peut imaginer que l'un aie une vie sexuelle et affective riche en dehors de la relation principale, et que l'autre fasse quelques rares rencontres... Avec des aboutissement triolistes comme ceux que vous évoquez ou en gardant des épisodes plus intimes.
L'intention de rester ensemble n'est pas mise en danger parce que chacun n'utilise pas sa liberté de la même manière... ni au même moment.

J'ai le sentiment que dans ce témoignage, la compersion touche à l'abnégation. Je suppose que ça peut avoir sa beauté, mais au fond, je ne crois pas que l'amour et la pureté fassent bon ménage. J'insiste donc sur l'intérêt de ne pas trop définir le fonctionnement d'une telle relation, de lui laisser du jeu.

Message modifié par son auteur il y a 10 ans.

#

(compte clôturé)

le samedi 15 août 2009 à 17h11

Autre chose:

« La femme est reconnaissante à l’homme qui la fait jouir », la formulation me faire sourire, au moins – mais pour être franche, cette vision des choses me paraît désuète.

Je nuance : disons les choses toutes nettes, je n’éprouve pas de reconnaissance envers un homme qui me fait jouir…
… je me délecte à l’idée de rencontrer encore et encore celui avec lequel les vibrations sont de qualité, avec qui je surfe sur la même vague, qui est inventif, qui me coupe le souffle de désir anticipé. Et je me construis aussi mon propre plaisir, j’en fais autant pour moi… que pour lui…

Quand ça colle pile-poil avec un monsieur, que la sensualité est au rendez-vous, des petits bonheurs comme ça j’en redemande.

Mais en aucun cas je ne suis reconnaissante.

#
Profil

vraikoku

le lundi 17 août 2009 à 14h52

ah bon he bien je me trompe alors cest v rai q ue jai l habitude plus d etre trompé que tromper moi meme hihi, je crois que chaque personne vit sa sexualité a sa manière, enfin quand elle le peut, et puis on evolue au cours de l'existence, audepart j etais plutiot matcho et voyez suivant le fil des jiurs je suis plutot soumis enfin sexuellement alors il ne faut jamais dire fontaine...

#
Profil

vraikoku

le dimanche 23 août 2009 à 08h57

ahlala je ne pensais pas que mon pseudo VRAIKOKUaurait sucité des reflexions plutot desagréables, je l'ai mis car c'est vrai j'ai commencé par etre cocu, ma femem ayant eu d es relations sans mon consentement avec d'autres hommes et sans que je le sache au depart Et qd je l'ai appris, ma femme ayant laisse de forts indices pour que je l'apprenne,j'ai été meurtri, vexé , chagriné d'etre VRAI COCU,mais on s'est expliqué et elle m'a avoue ses "besoins" naturels tres forts et m'a expliqué qu'elle m'aimait vraiment mais qu'elel avait des envies continues, donc j'ai fini par comprendr e et a ccepter avant d'en eprouver de la joie et du plaisir ET à la suite nous avons mis au point (si je puis dire) un etat de fait consistant a ce que officiellement mon epouse ait un mari principal de base (moi) plus des maris satellites secondaires et pendant deux ans ça a fonctionne comme cela, ma cherie etait la femme de ses 3 amants permanent et de moi en plus et on a elargi a dautres h et moi ai pris aussi qq autres f en sus de la mienne et c'est un equilivbte qui s atisfait tout le monde VOILA

#

(compte clôturé)

le dimanche 23 août 2009 à 11h23

On a bien compris, mais pour ma part, j'avoue que ça ne me donne pas trop envie de communiquer, quand quelqu'un se donne lui-même un pseudo ou un surnom qui ne le (la) met pas en valeur. C'est une carte de visite importante, un pseudo; le tien me chagrine, quelque part, ça me froisse... comme si une fille s'annonçait sous Salope, Suçeuse... Tu vois l'impact?

C'est d'autant plus dommage que j'aimerais en savoir plus sur votre recherche d'équilibre et ce que vous avez réussi à mettre en place au fil du temps.

#
Profil

Siestacorta

le dimanche 23 août 2009 à 11h43

En fait, ce serait peut-être même un pseudo comme "pauvpoire" ou "titegourde", que ça donnerait, pour une fille...

#

(compte clôturé)

le dimanche 23 août 2009 à 14h32

Oué, ou "poufiasse", ou "garageàbite", je sais pas... Bref.

Message modifié par son auteur il y a 10 ans.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion