Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Besoin d'aide pour un choix cornélien : lui ou moi-même ?

Poly/Mono
#
Profil

Slaan74

le lundi 20 décembre 2021 à 17h31

Bonjour à tous
Je suis dans un moment de grande détresse et j’ai besoin de vos lumières. Je vais planter d’abord le décor, en remontant très loin dans le passé, lorsque j’avais 19 ans (j’en ai 47). A cette époque je sors avec mon « premier vrai copain », c’est très sérieux entre nous et je me sens très bien avec lui. Au bout d’1 an et demi, je connais un autre garçon : il est très différent de mon copain, il est très intéressant, j’aime passer du temps avec lui et je me rends compte que je ne suis pas insensible à son charme. Comme une idiote, je vais voir mon copain et je lui parle de tout ça, en disant que je trouverais cool de pouvoir fréquenter les 2. La réaction a été quasi immédiate : je me suis retrouvée célibataire (et comme l’autre personne était « juste » intéressante mais je ne me voyais pas vivre avec, j’ai tout perdu d’un coup). Bref, je vous raconte cela car suite à cette mauvaise expérience je me suis enfermée dans un schéma mental monogame, car le concept de « poly-quelque chose » n’était visiblement pas envisageable et légitime, il ne causait que souffrance. Pour coller à ce schéma, non seulement je n’ai accepté que des relations exclusives mais je me suis forcée à « ne jamais regarder/m’intéresser au moindre mec » lorsque j’étais en couple (je n’ai jamais trompé mes hommes). J’ai fait avec ça pendant presque 30 ans et depuis 13 ans je suis avec un homme formidable, que j’aime à la folie et que je considère parfait pour moi. Et puis… voilà le problème. Ces derniers mois entre l’âge qui avance, les remises en questions liées à la période COVID (c’est quoi le sens de la vie ? Est-ce que je suis réellement en paix avec moi-même ?) et plusieurs découvertes de vidéos FB qui montraient des modes de vie alternatifs et des perceptions de l’amour différentes (trouples, aromantisme…) j’en reviens à me poser des questions sur le polyamour. Cela me trotte dans le tête pendant un moment et je finis par en parler à mon mari. Je lui annonce que je veux m’assumer jusqu’au bout, être plus en accord avec moi-même, ce qui implique une démarche de re-séduction vis-à-vis de lui (il est vrai qu’au bout de 13 ans, je le donne trop par acquis…) et une démarche d’ouverture à d’autres relations, car j’estime que notre couple est hyper-solide et qu’il ne pourrait qu’en tirer bénéfice (je serais bien plus épanouie et heureuse en acceptant ce que je suis au fond de moi depuis mes 19 ans). Je pouvais concevoir que la nouvelle le déroute, mais pas qu’elle le choque et le dégoûte… Une fois de plus j’ai été trop naïve, j’ai pensé qu’en tant qu’homme « parfait » et sûr de mon amour pour lui, il ne pouvait que voir les cotés positifs de ma démarche. Au lieu de ça j’ai eu droit à « il y a 50% de chances que tu rencontres un autre et que tu me quittes », « si j’avais su ça je ne me serai jamais engagé avec toi », « tu n’est pas honnête avec moi, si tu veux aller voir ailleurs c’est que je ne te suffit pas », etc etc. Ces propositions lui sont insupportables et il n'est pas en mesure de me dire ce qu'il va devenir notre couple. C’est pour lui un ultime acte d’amour que de me laisser libre de vivre ma vie comme je l’entend, le souci c’est que je n’ai absolument pas envie de renoncer à lui… je ne me vois pas construire quelque chose en repartant à zéro avec un autre, car j’ai déjà un homme « parfait »… je voulais juste profiter des rencontres que la vie peut mettre sur nos chemins (bien évidemment sur le sien aussi), car je trouve cela enrichissant… et que je pense que l’amour ne doit pas être une cage… Bref, je me retrouve à devoir faire un choix impossible : soit je renonce à une partie de moi-même et je reviens « dans le droit chemin » pour ne pas perdre ce que j’ai, soit je me lance dans l’inconnu, sans aucune certitude de trouver un bonheur plus grand, mais en suivant mes principes (je suis même certaine que je vais en baver). L’option d’une ouverture de sa part au polyA me semble totalement inenvisageable.
Je sais que vous n’avez pas la science infuse mais j’aimerais avoir vos feedbacks et vos conseils à ce sujet, pour faire le choix le moins malheureux. Merci par avance

Message modifié par son auteur il y a 5 mois.

#
Profil

Topper

le lundi 20 décembre 2021 à 19h57

Bonjour @Slaan74, dans ton cas, les possibilités sont limitées et tu les a énoncées. Soit tu continues avec lui en étant frustrée de ne pas avoir la vie que tu veux, soit tu reprends ta liberté mais ce sera sans lui.

Alors, je te le dis tout de suite pour te faire gagner du temps de prise de tête : dans les deux cas, tu vas morfler. Tu dois aujourd'hui choisir ce que tu abandonnes.

L'envie de non-monogamie est déjà quelque chose que tu as refoulé dans le passé. Cela revient aujourd'hui, j'imagine après une longue réflexion et documentation, et c'est encore un point de blocage.

Si tu restes dans ta relation actuelle, combien de temps va passer avant que cela revienne encore, et encore, et encore... et te ronge ? Des histoires similaires que j'ai pu voir autour de moi, cette stratégie s'est terminée à plus ou moins long terme en rupture.

Il reste une dernière solution, c'est d'envisager le polyamour. Au lieu de te quitter par amour, peut-il te donner cette liberté tout en étant avec toi par amour ? Au lieu de craindre que tu le quittes à 50%, pourquoi vouloir une option où il te perd à 100% ?

#
Profil

Slaan74

le lundi 20 décembre 2021 à 21h41

Merci de ta réponse, @Topper! Bien sûr, s’il pouvait comprendre qu’il ne me perdra pas, ça serait l’idéal… il n’est pas du tout dans la polyacceptation et je n’ai aucune envie de lui forcer la main, son bonheur compte au moins autant que le mien… je vais me laisser du temps, m’occuper de lui et le rassurer. Si cela donne ses fruits ça serait super, autrement je vais revenir à mon choix cornélien…
Merci encore d’avoir pris le temps de me répondre :)

#

ErenJ (invité)

le lundi 20 décembre 2021 à 21h45

Le problème de ce site, c'est qu'en lisant les histoires, nous commençons a pensé que n'importe quel conjoint peut devenir poly ou polyacceptant.

Or ce n'est pas la réalité, car pour commencer le polyamour représente une infime partie de la population et dans tout ça il faut prendre en compte les relations qui ne marchent pas. Alors les couples mono poly c'est encore plus difficile.

Même si tout les conseils ici poussent à l'acceptation, c'est très difficile de devenir polyacceptant et encore plus de ne pas souffrir ensuite.

Si tu te sens vraiment poly alors choisi cette voie mais ne fait pas tout pour le convaincre si il en a pas envie, car les pseudos compromis ou limites qui ne sont pas respecté pour convaincre le polyacceptant c'est légion ici, cela retarde juste l'inévitable tout en rajoutant de la souffrance

#
Profil

Slaan74

le mardi 21 décembre 2021 à 11h41

Tu as raison, @ErenJ.. pour des tas de personnes il n'y a aucun moyen d'arriver à faire la différence entre le polyamour et la trahison, du coup cela reste intolérable et très mal vécu... Si quelqu'un a de bons conseils à ce sujet je suis preneuse, d'ailleurs !

#
Profil

PolyPasLeChoix

le mardi 21 décembre 2021 à 11h46

ErenJ
Le problème de ce site, c'est qu'en lisant les histoires, nous commençons a pensé que n'importe quel conjoint peut devenir poly ou polyacceptant.

Or ce n'est pas la réalité, car pour commencer le polyamour représente une infime partie de la population et dans tout ça il faut prendre en compte les relations qui ne marchent pas. Alors les couples mono poly c'est encore plus difficile.

Même si tout les conseils ici poussent à l'acceptation, c'est très difficile de devenir polyacceptant et encore plus de ne pas souffrir ensuite.

Si tu te sens vraiment poly alors choisi cette voie mais ne fait pas tout pour le convaincre si il en a pas envie, car les pseudos compromis ou limites qui ne sont pas respecté pour convaincre le polyacceptant c'est légion ici, cela retarde juste l'inévitable tout en rajoutant de la souffrance

Je trouve ton message bien agressif. Je suis d'accord tout le monde ne peut pas être polyamoureux ou polyacceptant. Par contre tout le monde devrait être en capacité d'écoute des besoins des autres, de compréhension. Pour cela on a besoin de comprendre qu'on n'est pas seul dans ce cas, qu'il y a des façons d'y arriver en étant respectueux. C'est pour moi à cela que sert ce site. Il n'y a pas d'endoctrinement juste des informations, du soutien face aux interrogations pour montrer qu'il y a une alternative possible a la monogamie et que l'adultère ou la séparation ne sont pas les seules solutions.
C'est compliqué pour beaucoup quand on est en couple monogame depuis des années d'accepter ce besoin de liberté de son conjoint quand il est exprimé et l'on se retrouve à devoir faire des choix. Autant donc les faire en ayant un maximum d'informations et non en rejetant par défaut l'inconnu.

#

ErenJ (invité)

le mardi 21 décembre 2021 à 14h04

Agressif ? Pas du tout, j'expose simplement un autre point de vue que celui communément admis sur ce site.

D'ailleurs, pour la partie des règles non respectées, j'ai relu ton histoire @PolyPasLeChoix, 1er message je cite "En plus comment lui faire à nouveau confiance alors qu'elle n'a pas tenu compte des règles (plusieurs) que nous avions passé des heures à établir." ...

#
Profil

Cmoi31

le mardi 21 décembre 2021 à 14h27

Slaan74

Je sais que vous n’avez pas la science infuse mais j’aimerais avoir vos feedbacks et vos conseils à ce sujet, pour faire le choix le moins malheureux. Merci par avance
.

Bonjour @Slaan74

Je ne serais pas de très bon conseils étant de l'autre côté de la barrière mais c'est vrai qu'il est difficile quelque soit le niveau de complicité, d'amour et de confiance d'avancer sur ce chemin quand on est le conjoint.

Le fait même de l'accepter est en tout cas pour moi aussi la plus grande parce d'amour et de confiance qu'on puisse donner. C'est comme prêter à quelqu'un d'autre son propre cœur et offrir cela a un "inconnu" ou a une personne qui pourrait tenter de te vouloir un jour qu'à lui.

Prendre ce risque de se sentir déchiré en étant conscient de ce qu'il se passe c'est ... Enfin je n'ai pas de mot mais en même temps, et je commence tout juste a le comprendre, c'est aussi une chance de se retrouver après, plus fort, plus grand et plus amoureux.

Alors tout est question de temps. Il y a des moments de haut et de bas, de l'acceptation et de le renonciation. Tout dépend aussi de votre relation, moral, énergie au moment d'en parler.

Il faut du temps et bcp d'amour pour que ça marche et je te le souhaite de tout cœur !

#
Profil

PolyPasLeChoix

le mardi 21 décembre 2021 à 15h03

ErenJ
Agressif ? Pas du tout, j'expose simplement un autre point de vue que celui communément admis sur ce site.

D'ailleurs, pour la partie des règles non respectées, j'ai relu ton histoire @PolyPasLeChoix, 1er message je cite "En plus comment lui faire à nouveau confiance alors qu'elle n'a pas tenu compte des règles (plusieurs) que nous avions passé des heures à établir." ...

Quand on exprime un point de vue on y met la forme ton discours était assertif : "Je détiens la vérité". C'est ce qui m'a fait réagir.

Merci d'avoir pris le temps de relire mon chemin compliqué vers la poly-acceptance. Il n'a effectivement pas été sans encombres. Il n'y a pas eu de révélation en se levant un matin en se disant et si on devenait polyamoureux, mais un adultère, dissimulé quelques mois plus tard sous une ouverture du couple pour arriver, une fois tous les cadavres dans le placards exhumés, sur une démarche qui se veut aujourd'hui honnête et respectueuse. Je note régulièrement les efforts faits par ma femme en ce sens et le respect de ces règles. Cela n'a pas rétabli la confiance que je pouvais avoir en elle mais la situation s'est quand même nettement améliorée.

Ce site ne m'a pas convaincu que je devais être poly acceptant - je pense que je l'étais déjà - mais il m'a aidé à comprendre comment c'était possible.

Message modifié par son auteur il y a 5 mois.

#
Profil

PolyPasLeChoix

le mardi 21 décembre 2021 à 18h42

Bonjour @Slaan76
Ta situation n'est pas simple. On arrive à un âge, la quarantaine, où l'on se dit que si l'on ne réalise pas maintenant ses envies, ce sera trop tard. Je ne sais pas comment tu as amené le sujet avec ton mari mais la réaction de rejet et de peur que tu décris de sa part est surement un réflexe devant l'inconnu.
Tu ne pourras pas le forcer à accepter ta demande mais peut-être pourrais-tu au moins le faire s'intéresser au sujet, en partageant avec lui les vidéos que tu évoques, des livres sur le sujet tout en le rassurant que tu ne lui forces pas la main mais que tu aimerais juste qu'il comprenne ce que tu ressens, ce que tu aimerais vivre et pas juste par tes mots. Rassure le que ta vie est avec lui, vos projets d'avenir n'ont pas changé, que tu ne feras rien sans son accord éclairé, qu'il pourra lui aussi en profiter pour nouer de nouvelles relations. Laisse lui le temps de la réflexion.
Si malgré tout il reste sur sa position ce sera à toi de faire le choix. Rester et regretter de n'avoir pu vivre ce que tu désirais. Ce sera d'autant plus dur que tu ne pourras pas le lui reprocher. Ou décider de mettre fin à votre couple parce que tu jugeras que ton désir de vivre ces autres relations est plus important pour toi. Là encore tu risques de les vivre dans le regret puisque tu considères déjà avoir un homme parfait mais que pour avoir voulu vivre plus tu as du le perdre. Alors oui ton choix est impossible tu vas devoir faire un renoncement et toi seule peut le décider.

#
Profil

artichaut

le mardi 21 décembre 2021 à 21h09

Slaan74
un choix cornélien : lui ou moi-même ?

Pour moi la réponse est dans la question. Lui ou moi-même ? Pour moi la réponse sera toujours moi-même.
Et je ne comprends pas comment un amour qui enferme et empêche d'être soi-même, pourrait être un amour « parfait ».
Pour moi c'est une vue de l'esprit. Une vue très répandue, certes, mais une vue quand même : je t'aime, donc je t'enfermes.

#

invitée (invité)

le mercredi 22 décembre 2021 à 01h59

"Bref, je me retrouve à devoir faire un choix impossible : soit je renonce à une partie de moi-même et je reviens « dans le droit chemin » pour ne pas perdre ce que j’ai, soit je me lance dans l’inconnu, sans aucune certitude de trouver un bonheur plus grand, mais en suivant mes principes (je suis même certaine que je vais en baver). " bah la vie quoi, choisir c'est forcément renoncer à quelque chose. Tu n'as pas d'autre choix que de déterminer ce qui est le plus important pour toi, enfin il me semble...non, tu peux aussi envisager l'infidélité mais c'est sûrement pas la solution, c'est pas le mieux pour se sentir au top et c'est très souvent découvert avec des dégats souvent terribles

#
Profil

artichaut

le mercredi 22 décembre 2021 à 10h37

Slaan74
soit je renonce à une partie de moi-même (…) soit je me lance dans l’inconnu

Le problème il est peut-être là…
Renoncer à une partie de toi-même, c'est mort, y'a pas moyen (et je pense que tu le sais déjà et je pense que ça mérite d'être très claire sur ça tant avec toi-même, qu'avec tes proches).
Mais pourquoi vouloir te lancer dans l'inconnu ?
N'y a-t-il pas des manières d'être toi-même sans "te lancer dans l'inconnu" ?
En partant du connu, peut-être justement…
En partant de qui tu es, de ce que tu connaît, de là où tu es à l'aise et vers où tu veux aller, mais en y allant tranquillement, un pas après l'autre.

Ça veut dire répondre à la question : « Que veux-tu ? »

#
Profil

Slaan74

le mercredi 22 décembre 2021 à 11h57

alors, quelques nouvelles après des larmes et des heures de discussion : on va rester ensemble, c'est déjà un bon point. Mon mari se dit ok pour accepter mes choix, mais je vois bien que le coeur n'y est pas et que ça serait une énorme souffrance pour lui. Du coup, son pas vers moi est déjà énorme (ne pas détruire tout ce qu'on a construit ensemble pendant 14 ans), je me dois donc de faire un pas vers lui, en mettant en stand-by mes envies. Je ne sais pas combien de temps il nous faudra, mais pour l'instant c'est la meilleure des choses à faire. J'ai pêché de naïveté quand je lui ai annoncé mon "renouveau", je ne pensais pas que cela allait clocher autant avec sa vision des choses... Là ou par contre j'ai bien agi, je pense, c'est que j'ai réussi à faire mon "coming out" bien avant d'entamer une relation physique avec qui que ce soit... Ceci nous laisse donc du temps pour digérer ces changements.
J'espère que cela nous suffira... Si vous avez des lectures sur la peur de l'abandon et comment la contrer, je suis preneuse :)

#
Profil

lau93

le dimanche 26 décembre 2021 à 17h21

Bonsoir @Slaan74
Je ne crois,pas qu'on puisse "contrer" une peur de l'abandon. Et encore moins de façon extrinsèque. Tu peux de ton coté mettre tout en place pour le rassurer sur la pérennité de tes sentiments pour lui, mais sa peur c'est lui qui doit la travailler (s'il le souhaite), chercher les blessures auxquelles elle le ramène, comprendre le ou les modes d'attachement qu'il a mis en place au long de sa vie d'homme, déconstruire l'équation "être aimé = être l'unique" etc.
Je sais d’expérience que le chemin peut être long et chaotique: a t il envie de s'y engager? Si oui c'est une première étape et à vous le partage des lectures ( il y a un fil de discussion sur ce site avec des références)
Bon courage pour la suite!
L

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion