Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Besoin d'aide

Besoin d'aide
#

Clé2324 (invité)

le vendredi 21 février 2020 à 08h49

Bonjour,

Cela fait plusieurs jours voir semaines que je passe sur le site, le forum, pour lire m'informer, comprendre ce qui se passe dans ma vie.
Pour que vous puissiez m'aider à y voir plus clair je vous explique ma situation.
Je suis en couple depuis 2012 avec un homme que j'aime profondément. Dès le premier jour, il m'a dit être libertin ayant été conquise par son honnêteté et étant de nature ouverte et curieuse, j'ai découvert et nous nous y épanouissons mutuellement. Nous avons deux enfants.

En octobre dernier, monsieur a fait la rencontre d'une femme séparée depuis plusieurs mois de son mari pour un plan sexe. Cette femme explique à mon homme quelle n'est pas libertine par contre elle est rencontre très souvent des hommes pour du sexe mais qu'elle est aussi polyamoureuse. Au fur et à mesure des rencontres, il me dit qu'ils sont devenus amis et qu'il aimerait que l'on se rencontre tous les trois. Au début je panique, je suis réticente et puis je me dis pourquoi pas, nous faisons notre rencontre à trois et cela se passe plutôt bien, mon conjoint me dit tu vois il n'y a pas d’ambiguïté, elle a vraiment un bon positionnement...Je la rencontre ensuite seule pour discuter, elle me parle du polyamour dans sa vie...mais à aucun moment ne parle d'amour pour mon conjoint alors qu'elle me parle de ces autres amoureux. De nature confiante, je lui accorde la mienne et me dit une amitié améliorée cela se tente et je suis contente de trouver une personne avec qui je puisse parler de tout librement.

Nous avons ensuite partagé quelques moment avec nos enfants en toute amitié ou du moins c'est ce que je croyais...
Car il y a quelques jours, elle m’annonce qu'en fait elle est amoureuse de mon conjoint. J'apprends ensuite de mon conjoint qu'elle lui a exprimé ces sentiments profonds très rapidement avant même que l'on se rencontre toute les deux.

La raison qu'elle évoque et de dire qu'elle voulait attendre, d'être certaine pour elle d'assumer cette relation en me précisant qu'elle a toujours fait attention de tenir compte de mon point de vue (que je ne lui ai jamais donné car je n'étais pas au courant).
Pour mon conjoint, je pense qu'il est polyamoureux mais qu'il ne se l'avoue pas ou ne veut pas me l'avouer car il sait que cela me ferait souffrir.

Elle me dit que si elle m'avait exprimée ses sentiments pour mon conjoint dès le début nous n'aurions peut-être pas envisagé de suite. Oui c'est possible, n'est-ce pas le risque de l’honnêteté et la base de toute relation.
Tout cela me parait une peu en contradiction avec le polyamour, de ce que je comprends, le polyamour est basé sur la communication et le consentement des partenaires.

Je vis très mal, ces 5 mois de mensonges sur ses sentiments et d'être rentrée dans nos vies celles de nos enfants sans avoir été honnête avec moi.

Je m'en veux d'avoir encore une fois accordé ma confiance, (car je lui ai exprimé que lui faisais confiance et que c'est parce qu'il n'y avait pas d’ambiguïté que j'acceptais que l'on partage certaines choses) et d'une nouvelle fois être déçue. je crois que j'apprends à mes dépends que les gens sont fondamentalement égoïstes.

J'en veux aussi à mon conjoint qui a du mal à exprimer ses véritables émotions en me disant pour lui c'était une amie libertine et qu'il avait de l'attachement pour elle. Mon conjoint me dit qu'il m'aime et que ce qu'il ressent pour elle n'est pas pareil que ce n'est pas le même amour (il n'emploi pas le terme amour, je pense pour ne pas me blesser).

Bref, je ne sais plus quoi penser, j suis perdue j'ai besoin d'un avis extérieur.

A la fois, je vois que cette relation apporte des choses positives à mon conjoint, et pourquoi pas qu'il continue à se voir tant que cela n'empiète pas sur notre vie de famille. A la fois je n'ai pas envie de partager mon lit avec une autre femme qui l'aime et ni même la faire rentrer dans ma vie de famille (même si au final c'est déjà fait ). Elle dit vouloir partager des moment avec nous et nos enfants (en fait je pense que c'est plus pour passer du temps avec mon conjoint) mais je ne crois pas en être capable.

Déjà écrire me fait du bien, j'espère que vous pourrez m'apporter des pistes sur la façon de gérer mes émotions et cette situation.

Belle journée à tous!

#
Profil

Intermittent

le vendredi 21 février 2020 à 09h15

"A la fois, je vois que cette relation apporte des choses positives à mon conjoint, et pourquoi pas qu'il continue à se voir tant que cela n'empiète pas sur notre vie de famille. A la fois je n'ai pas envie de partager mon lit avec une autre femme qui l'aime et ni même la faire rentrer dans ma vie de famille (même si au final c'est déjà fait ). Elle dit vouloir partager des moment avec nous et nos enfants (en fait je pense que c'est plus pour passer du temps avec mon conjoint) mais je ne crois pas en être capable. "

Elle dit vouloir partager des moment avec nous et nos enfants

Tu as toute légitimité à vouloir cloisonner ces deux relations car à tort ou à raison, tu y vois une forme d'intrusion dans ta vie familiale et affective.
Cette relation est récente. Peut être aurez-vous l'occasion de vous fréquenter un peu plus, ultérieurement mais pour le moment tu le vis mal.

Passer du libertinage sans relation suivie au polyamour est une évolution importante.
A toi de fixer tes limites et à ton conjoint de les respecter.

#

Clé2324 (invité)

le vendredi 21 février 2020 à 10h09

Merci de ta réponse!

Ce que j’ai du mal à digérer c’est que cette intrusion a déjà eu lieu. Et revenir en arrière pour eux cela va être difficile.

Effectivement cette relation est récente pour moi c’est aujourd’hui mais pas pour eux ça fait 5 mois qu’ils en discutent... et qu’ils l’ont fait évoluer avec moi physiquement puisque j’étais présente mais sans moi mais sans être honnête ni me consulter.

Je ne sais si je pourrais passer au dessus de cela. Mon conjoint me dit qu’il peut très bien se passer d’elle mais j’ai peur que si c’est le cas il m’en veuille après...

#
Profil

Diomedea

le vendredi 21 février 2020 à 10h53

Bonjour Clé2324
Merci pour ta présence sur le site.
Je comprends très bien ta sensation d'avoir été menée 'en bateau'. C'est possible toutefois que leur intention n'était pas de te tromper en allant lentement, ils ont peut-être tout simplement sous-estimé ton fort besoin de connaitre la vérité pour mieux la confronter (besoin que je partage). La démarche n'était pas très sage de leur part, mais ils semblent avoir voulu arriver enfin à une situation de bonne honnêteté. C'est dommage qu'ils aient fait ce choix et j'imagine/j'espère qu'ils regrettent leur méthode, vu ton desarroi actuel.
Je voudrais te poser une question, stp : pourquoi est-ce qu'une émotion amoureuse entre eux te trouble? Quelle est la menace que tu y ressens?

Message modifié par son auteur il y a 8 mois.

#

Clé2324 (invité)

le vendredi 21 février 2020 à 11h29

De mon point de vue, ils n’ont pas été lentement puisque depuis 5 mois qu’ils se connaissent, ils ont passé du temps ensemble, ils nous ont fait passer du temps ensemble mais aussi des activités avec les enfants, les siens et les nôtres, réveillon chez nous, dormir chez nous avec ses enfants...

Je conçois tout à fait qu’ils éprouvent des sentiments l’un pour l’autre.
Ce qui me dérange ou me fait peur dans cette histoire c’est en premier la peur qu’elle prenne une part trop importante dans sa vie au détriment de notre couple et de notre famille recomposée.

#
Profil

Diomedea

le vendredi 21 février 2020 à 11h53

Merci pour ta réponse, Clé2324
Est-ce que l'amitié que tu as pu ressentir avec la metamour de ton partenaire est définitivement endommagée ou pourriez-vous reconstruire une nouvelle entente sur des bases plus saines et honnêtes maintenant?

Tu tombes pile sur l'un des plus grands et recurrents problèmes du polyamour, l'inévitable division du temps ... la seul solution est, comme toujours, énormement de discussions en réelle empathie. Facile à dire .... mais possible!

Bonne chance, Clé2324

Message modifié par son auteur il y a 8 mois.

#

Clé2324 (invité)

le vendredi 21 février 2020 à 12h29

Merci de ta réponse Diomedea!

Honnêtement, pour l’amitié avec la metamour de mon conjoint je n’en sais rien...

Nous avons déjà du mal à voir et à profiter autant que nous voudrions de nos familles et amis.
Et aujourd’hui je n’ai pas envie de prendre du temps par exemple sur des moments que nous pourrions voir de la famille ou autre pour les passer avec elle. En revanche, libre à lui de préférer la voir elle.

#
Profil

noelmarie

le vendredi 21 février 2020 à 12h41

Bonjour Clé2324, la situation que tu expliques nous l'avons vécue, le libertinage en couple est un cocon sécurisant et quelque part protecteur.
Mais êtes vous un couple libre ou un couple libertin acceptant le 2+2 ?
Il me semble que la première question à te poser est de savoir comment toi tu aurais réagit et gérer cette "rencontre" si tu t’étais trouvée à la place de ton mari...
Si j'ai bien compris vous n'avais jamais libertiné ensemble tout les trois, il y a juste de "l'amitié" entre toi et elle. Avez vous évoqué avec elle et toi seule avec ton mari votre plaisir commun de libertinage et son devenir...?
Je penses qu'il faut faire confiance à ton chéri quand il te dis que ce n'est as la même chose et le laisser mettre des mots sur cette différence.
Dessolé je dispose de très peu de temps ce midi mais je vais suivre tes échanges avec nos amis.

Un dernier point avant de m'absenter, je pense qu'il y a rapidement un point à éclaircir: elle se dit non libertine mais rencontre pour du sexe (sites de rencontres? ), elle se dit polyamoureuse, mais n'est pas transparente.... amicalement à bientôt

#

Clé2324 (invité)

le vendredi 21 février 2020 à 14h58

Merci Noelmarie

Pour répondre à tes questions, nous faisons des rencontres libertines ensemble mais nous rencontrons également chacun de notre côté.
Au départ cette personne est une rencontre libertine de mon conjoint sur un site. Il l'a donc rencontré seul, puis nous avons libertiné tous les trois. Mon conjoint et elle voulait que l'on se connaisse mieux (ça aurait du me mettre la puce à l'oreille ou alors j'ai préféré ne rien voir)...
Je l'ai donc rencontré seule pour la connaitre et nous avons commencer à nous apprécier, et j'aimais surtout avoir une femme avec qui discuter librement.

Pour ce qui est de me mettre à la place de mon conjoint, j'essaie, mais aujourd'hui il y a des hommes que j'apprécie revoir avec qui j'ai plus ou moins d'affinités mais je n'ai ni l'envie ni le besoin de les voir dans d'autres contexte qu'une rencontre libertine avec un petit plus puisque nous pouvons discuter...

Pour ce qui est de libertiner avec elle, aujourd'hui il en est hors de question pour moi, même si mon conjoint me dit que ces sont les moments qu'il a préféré, j'ai bien senti lors de notre dernier trio (avant quelle me dise qu'elle l'aimait) quelle était focalisé sur lui et qu'il n'y avait pas vraiment d'échange avec moi ce qui a d'ailleurs créé un malaise cette fois là...

Pour le reste, aujourd'hui, elle se dit polyamoureuse et libertine je crois. Pour la transparence je ne peux qu’acquiescer.

#
Profil

bidibidibidi

le vendredi 21 février 2020 à 16h06

Clé2324
Car il y a quelques jours, elle m’annonce qu'en fait elle est amoureuse de mon conjoint. J'apprends ensuite de mon conjoint qu'elle lui a exprimé ces sentiments profonds très rapidement avant même que l'on se rencontre toute les deux.

Honnêtement, 5 mois pour tomber amoureux de quelqu'un, ça me paraît être un "bon délai". Le fait qu'elle éprouve des sentiments avant est logique, les sentiments mûrissent. Mais j'aurais du mal à annoncer mon amour pour quelqu'un en moins d'un trimestre. Ce sont des sentiments qui grandissent lentement, qui peuvent disparaître aussi vite qu'ils sont arrivés au début d'une relation. Et puis ce sont des sentiments qui bousculent les choses : Annoncer son amour, c'est poser la relation dans la durée, quelque part.
Donc je ne lui en voudrais pas de ne pas l'avoir dit avant. Je ne pense pas qu'elle était pleinement consciente de la direction que prenait la relation jusqu'à il y a peu, et elle ne voulait peut-être pas tout chambouler avec des sentiments naissants. Pour moi, il n'y a pas vraiment de malhonnêteté à ne pas avouer des sentiments amoureux trop vite.

#

Clé2324 (invité)

le vendredi 21 février 2020 à 16h34

Merci bidibidibidi pour ce point de vue, différent du mien ce qui me permet de voir les choses sous autre angle.

Je comprends et je serai même d’accord avec vous, si elle avait attendu ces 5mois pour nous le partager. Outre le fait que pendant ces 5 mois elle l’avait déjà exprimé à mon conjoint, ce qui peut s’entendre, je lui ai exprimé il y a un mois le fait que je la laissait entrer un peu plus dans ma vie et mon intimité car il n’y avait pas d’ambiguïté et que lui faisait confiance et elle ne m’a rien dit à ce moment là...

#
Profil

bidibidibidi

le vendredi 21 février 2020 à 16h44

On annonce d'abord à quelqu'un qu'on l'aime avant de l'annoncer aux gens autour de nous. Et puis, il est même possible qu'elle n'ait pas pleinement conscience de ce que ce genre de sentiments pourraient générer chez toi.

Enfin, je suis pas dans votre histoire, donc je n'ai pas une vision claire des choses. Mais au premier abord, je ne l'accuserai pas d'être "malhonnête". Dans sa situation, j'aurais certainement agit peu ou prou comme elle (les délais auraient pu être sensiblement différents, mais j'aurais dans tous les cas attendu un certain temps).

Pour moi, il faut te focaliser sur les questions qui te touchent toi :
- Faire entendre tes besoins à ton conjoint (et à elle aussi, éventuellement). Qu'il puisse les respecter dans cette relation avec elle mais aussi dans celles qui pourront apparaître dans le futur.
- Préserver votre vie de famille et votre vie de couple. Ca passe en général par la création de règles, qui au fur et à mesure se transforment en habitudes et se diluent dans la vie de tous les jours.
- Faire une introspection personnelle pour sentir s'il y a d'autres choses importantes pour que tu te sentes en sécurité dans ta relation. Histoire d'éviter de laisser un point très important de côté.

Voila en vrac ce qui me vient à l'esprit.

#

Clé2324 (invité)

le vendredi 21 février 2020 à 17h55

Je suis d’accord avec toi sur les délais, le fait de le dire d’abord à la personne que l’on aime.

Je ne dit pas qu’elle est malhonnête. J’ai exprimé le fait que je la laissait rencontrer mes enfants et passer du temps avec nous et notre famille parce qu’il n’y avait pas d’ambiguïté sur les sentiments. Je me sens trahie dans la confiance que je lui ai accordé.

Dans ces conditions, tu serais venu dans ma maison, partager mon quotidien des activités avec mes enfants??
J’ai du mal à le concevoir car pour le coup je trouve le délai court et le respect de mes sentiments pas vraiment pris en compte.

Pour ce qui est des points qui me concernent j’y réfléchi, effectivement il y a des choses que je ne veux pas des limites que je voudrais mettre en place mais qui impliquerait un retour en arrière pour eux car pour moi aujourd’hui commence seulement cette histoire. Ce qui a pu se passer avant était basée sur des mensonges ou plutôt des non-dits.

#
Profil

alinea7

le vendredi 21 février 2020 à 18h55

Clé2324
Pour ce qui est des points qui me concernent j’y réfléchi, effectivement il y a des choses que je ne veux pas des limites que je voudrais mettre en place mais qui impliquerait un retour en arrière pour eux car pour moi aujourd’hui commence seulement cette histoire. Ce qui a pu se passer avant était basée sur des mensonges ou plutôt des non-dits.

Les choses ont changé elles peuvent rechanger. C'est normal si les relations évoluent. Pourquoi tu devrais te sentir mal si ce qui se passe n'est pas ce que tu souhaites pour toi aussi ?

Finalement j'ai l'impression que ce qui te marque c'est que les choses entre vous étaient plus intimes que tu ne le pensais/voulais. Dans ce contexte c'est normal que tu cherches à reprendre de la distance.
Et après, c'est pas figé, ça pourra se réinverser si et quand tu seras plus à l'aise.

#

Aramiss (invité)

le samedi 22 février 2020 à 08h03

Bonjour
Tu as du lire ici que, dans des couples de polyamoureux, les 'regles de conduite' sont uniques pour chaque couple, dans le meilleur des cas choisis avec empathie en toute bonne foi. Les décisions prises hâtivement et/ou sous la pression sont évidemment à fuir pour deux bonnes raisons :
1. elles sont égoïstes et inévitablement une source de potentielle douleur
et
2. elles ne tiennent pas!

Dans notre couple nous en avons trouvé deux qui nous conviennent :
- la transparence totale est disponible (chacun choisit ses limites et envies de ce qu'il/elle voudrait entendre)
- si une envie exprimée par l'un de nous crée un inconfort pour l'autre, l'envie n'est pas poursuivie avant que l'inconfort disparaisse.
Et, bien sûr, ces 'regles' ne sont pas dogmatiques, la discussion de leur validité est toujours en progrès.

En te/vous souhaitant un bon chemin en harmonie :)

#

Clé2324 (invité)

le vendredi 20 mars 2020 à 08h59

Je reviens sur cette discussion après avoir pris un peu de distance. Aujourd'hui de nouveau éléments me font y revenir. je souhaiterai un point de vue différent du mien et de ceux que je peux avoir.

Dans notre couple libertin, nous nous racontons toujours nos diverses rencontres séparées car cela génère de l'excitation pour l'un et l'autre et nous adorons. Mon conjoint voit donc toujours l'autre femme (X) et continuait de me raconter leurs échanges...
Aujourd'hui X (amoureuse de mon conjoint), réalise que nous nous racontons tout et cela ne lui convient pas, elle souhaite que nous n'échangions plus sur ce qu'il se passe quand ils sont tous deux ou à plus. Elle me dit que les seules choses que je saurai ce sont les aspects pratiques puisqu'il faudra que je m'organise avec mon conjoint.

Qu'en pensez-vous ?

#

TBTC (invité)

le vendredi 20 mars 2020 à 13h11

Bonjour,
Je trouve que cette femme exagère beaucoup. Et je me poserais sérieusement la question de savoir si elle est réellement poly amoureuse ou si ce qui l intéresse est d avoir ton conjoint pour elle seule. Il me semble qu elle change les règles qu elle avait accepté au départ. certes les relations évoluent mais il serait interessant de savoir ce que ton conjoint en pense de cette injonction.
Ce n est certainement pas à elle de dicter la façon dont vous gérez vos relations extérieures. Si vous êtes sur le mode relation primaire/secondaire, elle doit l accepter avec tout ce que ça comporte d inconvénient.
Après ce n est que mon avis. Mais je dois faire aussi avec ce genre de relation et comme toi, nous étions amie au départ et je n ai depuis plusieurs bourdes et mensonges, plus aucune confiance en elle. Je suis cordiale qu’en je la vois mais notre relation s arrête désormais là. Au grand damne de mon mari.
Mais désormais je pense à moi en premier et tant pis si cela ne leur plait pas. Je me suis extraite de leur histoire et j en m en porte beaucoup mieux.

#
Profil

alinea7

le vendredi 20 mars 2020 à 14h15

Moi je serais horrifiée d'apprendre que des moments intimes ne le sont en fait pas.

Tu as voulu reprendre ton intimité avec ton conjoint, elle voudrait avoir aussi la sienne. En soi ça ne paraît pas aberrant, si ?

Peut-il lui détailler ce qu'il fait avec toi ?

Elle n'a pas choisi de tomber amoureuse et je ne crois pas qu'elle se comporte volontairement de manière désagréable pour toi. Elle voudrait que son histoire d'amour soit respectée, ce qui n'a pas l'air de te plaire. Et je comprends aussi très bien tes peurs...

Pas de recette miracle, un peu peur que cette relation et par là cette personne ne soit pas respectée au même niveau que votre relation / vous.

#

Clé2324 (invité)

le vendredi 20 mars 2020 à 14h54

Merci alinea7 pour ton point de vue.
Je comprends que tu puisses être horrifié dans un autre contexte, mais ils se sont rencontrés dans le cadre d'une rencontre libertine pour du sexe.

Je comprends qu'elle n'a pas choisi d'être amoureuse mais elle a choisi de poursuivre une relation avec un homme libertin en couple et qui partage ses relations avec sa femme.
Après elle pense peut-être avoir une place plus importante...
Je veux bien respecter son besoin d'intimité mais je n'ai rien demandé et j'aimerai aussi être respectée.

#
Profil

alinea7

le samedi 21 mars 2020 à 17h18

Clé2324
Merci alinea7 pour ton point de vue.
Je comprends que tu puisses être horrifié dans un autre contexte, mais ils se sont rencontrés dans le cadre d'une rencontre libertine pour du sexe.

Je comprends qu'elle n'a pas choisi d'être amoureuse mais elle a choisi de poursuivre une relation avec un homme libertin en couple et qui partage ses relations avec sa femme.

Ah j'avais compris qu'elle n'était pas au courant qu'il partageait les détails avec toi ? Donc elle a commencé et continué sa relation avec lui en connaissance de cause ?

Leur relation a commencé comme ça c'est certain. Il semble certain aussi qu'elle a débordé de ce cadre.

Clé2324
Après elle pense peut-être avoir une place plus importante...

C'est peut-être moins une question d'importance que de cloisonnement.
J'ai l'impression que tu as peur qu'elle prenne de l'importance.

Clé2324
Je veux bien respecter son besoin d'intimité mais je n'ai rien demandé et j'aimerai aussi être respectée.

C'est évident que chacun doit se sentir respecté. Qu'est-ce qui est irrespectueux envers toi dans sa demande d'intimité ?

Que la situation ait commencé différemment OK, mais maintenant, sachant que tu violes son intimité alors qu'elle a indiqué qu'elle n'y consent pas, tu arrives encore à vouloir connaître les détails ???
Et ton compagnon, il en dit quoi ?

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion