Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

À l'aide : mon compagnon se découvre polyamoureux.

Monogamie
#
Profil

LowLight

le samedi 19 octobre 2019 à 17h04

Bonjour à tous‧tes,

Tout d'abord, merci à vous tous qui existez sur ce forum salutaire et qui prenez le temps de répondre avec bienveillance et intelligence à toutes les questions qui se bousculent dans nos têtes.

J'écris aujourd'hui car je cherche désespérément des conseils de la part de gens dans ma position, dans la position inverse ou tout simplement polyamoureux et de bon conseil. Je crois que je cherche aussi à être écoutée et rassurée, tout simplement, à croire que le chemin sur lequel je me suis engagée est possible et envisageable.

Comment survivre à tout cela ? Quels conseils m'offririez-vous pour vivre cette transition du mieux possible ?

Je vous remercie pour les réponses que vous voudrez bien m'apporter.

Merci.

Message modifié par son auteur il y a 5 mois.

#
Profil

kill-your-idols

le samedi 19 octobre 2019 à 19h06

Étant moi-même Asperger (et chaque jour je remercie Dieu d'être né avec ce magnifique don), mon conseil dans cette situation est de:

S'occuper.

L'idéal est de sortir et de partir à la recherche de nouveau partenaires.

Si tu n'est pas dans cette attitude, cela peut être une autre occupation: la lecture, l'art, les voyages, ou n'importe quelle autre chose qui puisse occuper le plus possible ton cerveau. L'idée est qu'il ne faut pas laisser le mondre espace libre pour les préoccupations liées à la nouvelle partenaire de ton compagnon.

#

Polyarthrite (invité)

le samedi 19 octobre 2019 à 19h17

Pour ma part, je suis impressionner par tout les efforts que tu fais pour t'informer, comprendre, t'ouvrir et autres mais j'ai aussi l impression que tu te force.
Le poly n'est pas fait pour tout le monde et être la compagne mono d'un point non plus.
Tu aura beau faire tout ce que tu peux, il est possible que tu ne l'accepte jamais, que tu souffre à chaque fois qu'il la verra, simplement car cela n'est pas fait pour toi et ce n'est pas une tare d être mono.

Autre chose qui me marque, c'est le manque d empathie et de compréhension de ton compagnon, notamment pour la règle qu'il veut changer au bout de 3 jours. En 20 jours, tu a fais tellement d effort pour accepter, je trouve cela vraiment égoïste de vouloir encore plus sans penser à toute la tristesse que tu combat déjà.

En a tu parler à ton compagnon, de ce que tu as penser lorsqu il a demander l assouplissement de la règle car ta phrase

"Mais bon dieu, en tout et pour tout, à peine 20 jours se sont écoulés entre ton annonce qui a peu ou prou tout chamboulé pour moi et aujourd'hui et pourtant, regarde où j'en suis ! Regarde les efforts que je fournis ! Je fais tout ce qui est en mon pouvoir pour accepter la situation mais ce n'est pas encore assez et tu me le fais sentir"

Semble sortir de tes tripes et de ton cœur, et il serait peut être bien qu'il l entende. Tu as le droit de dire stop quand tu n'en peux plus.

#
Profil

LowLight

le samedi 19 octobre 2019 à 19h24

@kill-your-idols Merci beaucoup pour ta réponse.

Message modifié par son auteur il y a 5 mois.

#
Profil

LowLight

le samedi 19 octobre 2019 à 19h32

@Polyarthrite Merci beaucoup de prendre le temps de me répondre et de noter mes efforts.

Message modifié par son auteur il y a 5 mois.

#
Profil

kill-your-idols

le samedi 19 octobre 2019 à 19h41

LowLight
@kill-your-idols Merci beaucoup pour ta réponse.
Quant aux activités proposées, le problème, c'est qu'elles impliquent de sortir, d'entrer en contact avec l'extérieur et c'est quelque chose qui m'est devenu quasi impossible. J'en souffre beaucoup.

c'est un plaisir!

Si tu ne veux pas sortir, il y a aussi plein d'activités qu'on peut faire à l'intérieur. on peut lire, écrire, voir des filmes, pratiquer des formes d'art diverses et variées, le tout sans sortir de la maison.

Pour ce qui est des pensées parasites, il faut les accueillir quand elles viennent, mais il ne faut pas les écouter. Comme elles viennent, elles s'en vont.

Si elles s'en vont pas, j'ai ma méthode sécrète pour remplir le cerveau: un loop de 1 heure sur un riff de Metallica.

#
Profil

LowLight

le samedi 19 octobre 2019 à 19h49

kill-your-idols
Si tu ne veux pas sortir, il y a aussi plein d'activités qu'on peut faire à l'intérieur. on peut lire, écrire, voir des filmes, pratiquer des formes d'art diverses et variées, le tout sans sortir de la maison.

Oui, c'est ce que je fais lorsque la tristesse me laisse un peu de répit. Je ne sais pas ce que cela veut dire (ou si cela veut dire quelque chose) mais j'espère que c'est bon signe.

kill-your-idols
Pour ce qui est des pensées parasites, il faut les accueillir quand elles viennent, mais il ne faut pas les écouter. Comme elles viennent, elles s'en vont.

C'est très juste.

Message modifié par son auteur il y a 5 mois.

#
Profil

Caoline

le samedi 19 octobre 2019 à 20h28

LowLight
Je sais, cela n'augure rien de bon mais, s'il vous plaît, dites-moi que les relations mono-poly ne se terminent pas toutes par une rupture, surtout après 19 ans d'amour !

Ca je peux te l'affirmer puisque j'ai commencé à vivre émotionnellement mon polyamour au bout de 19 ans d'amour et sexuellement au bout de 20 ans. C'était il y a 9 ans et nous sommes toujours très bien ensembles.
La chance que nous avons eu c'est que l'homme dont j'étais amoureuse vivait à plusieurs centaines de kilomètres donc ça a laissé le temps de discussions et de l'acceptation.
Je ne sais trop quoi te faire comme suggestions. Je pense que la demande de renégociation de ton compagnon peut s'expliquer par sa peur de transgresser vos accords dans le feu de l'action et donc de perdre ta confiance ou pire, de mon point de vue, d'être tenté de te mentir. Je me souviens que la première fois où je suis allée chez l'homme dont j'étais amoureuse, j'avais demandé mon voyage comme cadeau d'anniversaire, j'ai dit à mon compagnon que je ne voulais y aller que si il pensait pouvoir bien vivre les choses quoi qu'il se passe car je ne me sentais pas forcément capable de m'imposer des limites. Donc je le comprends, même si je comprends aussi tout à fait que ce soit très difficile pour toi.
La culpabilité est un très mauvais guide, elle fait beaucoup de mal et aucun bien. Tu fais de ton mieux et vraiment énormément d'efforts donc aucune raison de culpabiliser de ce que tu ressens et demandes pour essayer de mieux vivre cette évolution.

Bon courage à vous deux, vous trois même car la place de troisième n'est jamais facile non plus, pour cette période de transition difficile.

#
Profil

Caoline

le samedi 19 octobre 2019 à 20h39

LowLight
je culpabilise de nous comparer constamment dans mon esprit et de "perdre" à tous les coups (elle est plus jeune, plus mince, plus jolie, plus ouverte, plus "sexuelle" j'imagine, elle pratique le shibari, la passion de mon compagnon, elle comprend le domaine dans lequel il travaille, etc.).

La comparaison non plus ce n'est jamais bon car ça peut être totalement faux. Rien ne dit que ton compagnon préfère les femmes plus jeunes, plus minces, qu'il la trouve plus jolie...
Et puis, tu as quelque chose dont elle n'aura jamais plus que toi, 19 ans de relation amoureuse, de bons moments, de difficultés franchies ensembles.... et si il est resté en relation tout ce temps avec toi, ce qui est rare à notre époque, c'est bien que tu lui conviens comme tu es !

#
Profil

LowLight

le samedi 19 octobre 2019 à 21h37

@Caoline Je te remercie.

Caoline
Ca je peux te l'affirmer puisque j'ai commencé à vivre émotionnellement mon polyamour au bout de 19 ans d'amour et sexuellement au bout de 20 ans. C'était il y a 9 ans et nous sommes toujours très bien ensembles.

Cela me redonne véritablement espoir, merci.

Caoline
Je pense que la demande de renégociation de ton compagnon peut s'expliquer par sa peur de transgresser vos accords dans le feu de l'action et donc de perdre ta confiance ou pire, de mon point de vue, d'être tenté de te mentir.

Peut-être mais pour le coup, je n'en suis pas si sûre.

Caoline
La culpabilité est un très mauvais guide, elle fait beaucoup de mal et aucun bien.

Tu as entièrement raison.

Caoline
La comparaison non plus ce n'est jamais bon car ça peut être totalement faux. Rien ne dit que ton compagnon préfère les femmes plus jeunes, plus minces, qu'il la trouve plus jolie...

Certes mais il est avec elle et il est amoureux donc j'en déduis qu'elle doit quand même être à son goût !

Caoline
Et puis, tu as quelque chose dont elle n'aura jamais plus que toi, 19 ans de relation amoureuse, de bons moments, de difficultés franchies ensembles.... et si il est resté en relation tout ce temps avec toi, ce qui est rare à notre époque, c'est bien que tu lui conviens comme tu es !

Merci pour cette phrase, elle me va droit au cœur.

Message modifié par son auteur il y a 5 mois.

#
Profil

Merlyn

le samedi 19 octobre 2019 à 21h42

Quand ma compagne a accepté l'idée que je puisse faire des rencontres, la seule règle qu'elle m'a proposé : qu'une éventuelle numéro 2 ait des choses qu'elle n'ait pas.

#
Profil

LowLight

le samedi 19 octobre 2019 à 21h52

Merlyn
Quand ma compagne a accepté l'idée que je puisse faire des rencontres, la seule règle qu'elle m'a proposé : qu'une éventuelle numéro 2 ait des choses qu'elle n'ait pas.

@Merlyn Merci pour ta remarque.

Message modifié par son auteur il y a 5 mois.

#
Profil

Merlyn

le samedi 19 octobre 2019 à 22h14

Non tu ne t'égare pas, c'est moi qui n'ait pas été assez précis :).

En fait, pour prendre ton exemple du shibari, la règle ne s'applique que pour les choses qui sont importantes pour ma compagne.

Exemple : je rencontre quelqu'un qui fait du shibari et c'est mon délire, si ma compagne n'est pas intéressée par le shibari (comme toi, c'est pour cela que je prend l'exemple) alors ça ne la dérange pas que je pratique le shibari avec l'autre personne. Dans son cas précis, elle a cité le saut en parachute comme exemple reel.

Si par contre, ma compagne pratique le shibari aussi alors elle ne voudrait pas que du jour au lendemain, j'arrête le shibari avec elle parce que "c'est mieux avec l'autre". Dans son cas précis, elle a cité le jeu de rôle sur table comme exemple réel

Pour le sexe, ça marche aussi, il se trouve (et j'ai pas de tabou ou de honte à en parler) que j'ai peu de rapport sexuel avec elle alors elle ne voudrait pas que j'en ai davantage avec une autre...

J’espère que mon explication est plus claire maintenant.

#
Profil

LowLight

le samedi 19 octobre 2019 à 22h24

@Merlyn Merci d'avoir pris le temps d'expliciter ta pensée !

Merlyn
(et j'ai pas de tabou ou de honte à en parler)

Aucun tabou ou honte à avoir et je ne me permettrais jamais de juger, ici ou ailleurs !

Message modifié par son auteur il y a 5 mois.

#

Polyarthrite (invité)

le samedi 19 octobre 2019 à 22h45

Après pour la fréquence, il est certainement dans la NRE + le shibari et BDSM, donc il a sûrement envie de la voir énormément.

Mais c'est la que l importance des règles en début de relation est importante car une NRE en roue libre peut faire bcp de mal et même pour sz relation avec son amante qui sera faussé par cette phase.

J imagine sa déception à chaud mais elle n'est sans doute pas comparable aux efforts et à la douleur que tu endure.

#
Profil

Merlyn

le samedi 19 octobre 2019 à 22h49

@LowLight ton point est pertinent. Ma compagne n'a jamais jusqu'à présent exprimé la peur que la passion qu'elle ne partagerait pas et que je vivrais avec une autre pourrait m'éloigner d'elle, c'est probablement que pour elle, ce n'est pas une peur, ou pas la peur principale ou que ça ne lui est pas encore venue à l'esprit... Je pense que je pourrais lui en parler mais l'idée n'est pas non plus de tomber dans le FUD (un acronyme pour fear, uncertainty and doubt // peur, incertitude et doute), le but n'est pas de lui en parler pour *juste* lui faire peur. On verra le moment venu, si cette situation arrive...

Dans tous les cas, c'est ton fil à toi, donc je ne voudrais pas me l'accaparer.

#
Profil

LowLight

le samedi 19 octobre 2019 à 22h59

@Merlyn Ce fil est ouvert à tous‧tes, il est là pour cela !

Message modifié par son auteur il y a 5 mois.

#
Profil

LowLight

le samedi 19 octobre 2019 à 23h07

@Polyarthrite Oui, ce que tu dis est très judicieux.

polyarthrite
une NRE en roue libre peut faire bcp de mal et même pour sz relation avec son amante qui sera faussé par cette phase.

Que veux-tu dire exactement par là ? Que la suite ne serait pas à la hauteur des débuts s'il ne canalise pas cette NRE ?

Merci pour tes conseils.

Message modifié par son auteur il y a 5 mois.

#

Polyarthrite (invité)

le samedi 19 octobre 2019 à 23h24

Oui c'est ça, la NRE c'est comme être en surégime, c'est exaltant mais ça ne peut pas durer et quand on n'a pas conscience de cet état de fait le retour à la réalité peut tout briser.

Il y a aussi le risque de comparaison avec votre relation, vu que vous n'êtes pas en NRE, sa nouvelle relation peut éclipser la votre pendant en moment, mais comme une Eclipse c'est juste cacher par quelque chose et non pas disparu.

#
Profil

LowLight

le samedi 19 octobre 2019 à 23h35

@Polyarthrite Je ne lui souhaite pas.

Polyarthrite
Il y a aussi le risque de comparaison avec votre relation, vu que vous n'êtes pas en NRE, sa nouvelle relation peut éclipser la votre pendant en moment, mais comme une Eclipse c'est juste cacher par quelque chose et non pas disparu.

Ça, ça m'effraie terriblement.

Message modifié par son auteur il y a 5 mois.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion