Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Comment j'ai planté mon couple. Et après ?

Témoignage
#
Profil

Telemaque

le samedi 03 août 2019 à 01h42

Bonjour à tous,

J'aimerai apporter mon témoignage lié au polyamour, mais pas facile de faire synthétique.

Je suis un homme dans la quarantaine, hetero, avec deux enfants et une compagne depuis 17 ans.
Mais voilà on se sépare. Et ce qui est fou c'est qu'une partie des raisons qui nous poussent à se séparer est liée au concept, pourtant non pratiqué du polyamour.

J'ai appris l'existence du terme polyamour et du site il y a 8 mois seulement et j'ai alors pu mettre un mot sur mes pensées anciennes.

Mes parents ont divorcé quand j'avais 18 ans.
Je crois ne jamais les avoir vu vraiment heureux.

J'ai toujours cherché des 'solutions' au standard que nous propose la société actuelle. J'ai résisté au mariage, milité en paroles en soirée pour la liberté mais au vrai sens du polyamour, honnêteté consentement....

J'excellais dans l'art de moquer le couple mono/tradi et catho.

J'ai choqué par ce discours mon entourage, et je m'en amusais.

Et pourtant 17 ans de fidélité

Je me sentais à l'étroit dans mon couple, et m'y investissais pas assez.

J'ai toujours dit à ma compagne qu'une fois nos enfants indépendants nous pourrions vivre proches (car je l'aime) mais dans deux logements, et que nous pourrions avoir des ami(e)s. Elle n'était pas complètement contre l'idée d'ailleurs.

Bref je fanfaronnais dans le rôle de celui qui prétend savoir (mais qui fait rien, à cause des enfants, ou à cause de l'image... Bref j'assumais pas au fond)

Et puis ben forcément un jour, ça tombe :

Elle me trompe depuis plusieurs mois, pas qu'une fois.

Forcement je vis mal le mensonge (grosse deprime) j'ai essayé de laisser la porte ouverte et me dit que c'est l'occasion du poly, sauf qu'elle n'a plus d'amour pour moi à cause de mon discours et mon manque d'investissement.

Elle cherche une relation mono.

Maintenant je dois me reconstruire et une relation mono me fait aussi peur qu'une poly mais pas pour les mêmes raisons.

Difficile de parler du poly sans passer pour un taré ou un queutard. Et difficile de trouver des poly. Et puis en serais je capable ? (jalousie, insécurité...)

Voilà

Merci pour vos commentaires ça me fera moins me sentir like an English man in New York.

Bises

Telemaque

Message modifié par son auteur il y a 11 jours.

#
Profil

Aina

le samedi 03 août 2019 à 08h55

Bonjour
Quelle est ta demande ?

#
Profil

alinea7

le samedi 03 août 2019 à 09h45

Merci pour ton témoignage.

C'est un moment difficile, c'est aussi une belle occasion de commencer à assumer ton mode d'attachement.

Dans les questions que tu pourrais te poser : montrerais tu plus d'investissement pour tes partenaires dans une relation ouverte à la pluralité ? Où est-ce que ton mode d'attachement distant est vraiment ce qui te convient ?

J'ai l'impression que tu crains l'image qu'une indépendance affective donnerait de toi, comme si attachement distant = queutard. Est-ce que c'est ce que tu penses de toi ? Est-ce que tu as peur de n'être que ça si tu n'es pas fusionnel ?

Par ailleurs, il n'y aurait rien de mal à être un queutard tant que c'est clair pour les partenaires et dans le respect de chacun.

Si être indépendant est ce qui te convient alors fonce. Tu tiens l'occasion de te prouver que vivre selon ses propres valeurs est aussi difficile voire plus que suivre les standards, mais a du sens.

Il y a quand même une question que je me pose : as tu peur d'aimer ? Car tu sembles marqué par l'échec amoureux de tes parents.

#
Profil

bonheur

le samedi 03 août 2019 à 11h25

Bonjour Télémaque,

Je comprend que ce soit difficile de s'entendre dire qu'elle ne t'aime plus. Aussi, souvent quand une personne "fanfaronne", c'est qu'il y a une grosse défaillance derrière. Si tu lis ici depuis plusieurs mois, tu auras sans doute noté des références bibliographiques.

Je me trompe peut-être, mais il est encore tôt pour te projeter dans un avenir amoureux. Offre toi un murissement à ce niveau-là, je crois que c'est la période idéale. Cela ne veut pas dire rester seul, non évidemment. Sort, rencontre du monde. Il n'y a pas beaucoup de café-poly actuellement, vacances obligent, mais tu peux quand même échanger ici pour ce qui est de ta situation.

L'été est propice à sortir, te promener dans les parcs, te poser à la terrasse d'un café… Tu sais la vie parfois offre des surprises :-D

Je te souhaite de pouvoir vivre désormais au clair avec toi-même et si tu as peur de perdre ton entourage à cause de ta nature poly, sache qu'en réalité, cela te permettra au contraire de faire un tri des personnes qui seront là toujours pour toi, et celles qui sont là pour une représentation de toi (hypothétique). Quand j'ai fait mon coming-out, et celui-ci n'a pas de fin (nouveaux collègues de boulot…) j'ai perdu l'estime de personne proche mais j'ai gagné en qualité relationnelle des personnes qui forment désormais mon entourage.

#
Profil

HeavenlyCreature

le samedi 03 août 2019 à 17h17

Bienvenu à toi Télémaque,
Je ressens bcp de culpabilité dans ton récit, et déjà dans ton titre : " Comment J'AI planté mon couple".
Moi, ce que j'en dis, c'est qu'on est 2 dans un couple, et qu'a priori, ta compagne semblait plutôt ouverte à tes discours sur le besoin d'indépendance et d'épanouissement de chacun.
Ce que je vois aussi, c'est que ta compagne t'a trompé, alors que le terrain semblait plutôt favorable à l'échange et à la transparence sur l'ouverture du couple.
Ici, il semble y avoir un désamour, ce qui est plus que courant avec l'usure des années, les enfants et aussi certaines crises existentielles liées à l'avancée en âge. Et puis parfois, il suffit d'une rencontre pour tout remettre en question, ce sont malheureusement des choses qui arrivent !
Bref, tout cela me laisse un peu perplexe. C'est tjs sain de se remettre en question (ne serait-ce que pour ne pas reproduire les mêmes erreurs) plutôt que d'accuser l'autre de tous les maux, mais de là à porter toute la responsabilité de l'échec de votre relation... Je pense que tu te trompes !
Avez vous eu l'occasion de parler elle et toi de tout cela ?
Bon courage en tous cas, et sache que la vie est loin d'être finie après une rupture, au contraire, c'est une nouvelle vie qui débute avec son lot de joies et de peines, mais bcp d'intensité (ce que tu sembles rechercher depuis des années). Alors profite !

Message modifié par son auteur il y a un mois.

#
Profil

Leolu

le dimanche 04 août 2019 à 00h57

#
Profil

Aina

le dimanche 04 août 2019 à 13h10

Merci Leolu pour les liens.
J’ai posté «  quelle est ta demande ? », Telemaque, car je ressens à travers ton histoire une grande confusion qui me rappelle celle de mon compagnon actuel. Il en est un poil plus loin que toi, c’est à dire qu’après 15 ans de couple mono avec la mère de ses enfants, couple qui a rompu suite à son comportement avec les autres femmes (pas que, sans doute, mais vu ce que je vis aujourd’hui, je suis certaine que ça a pesé lourd dans la balance), il est en «  couple en chemin vers le polyamour » avec moi.
Mais ça ne suffit pas de trouver qqn qui soit «  ouvert », tant que ta demande est confuse.
Sa demande à lui est très confuse, et si tu pouvais sortir de la tienne de confusion AVANT de te remettre en relation, tu gagneras bcp de temps et d’energie. Et comme dit Bonheur, il est probablement pertinent de te donner le temps du deuil avant quoi que ce soit. Encore une fois, on gagne énormément de temps en se faisant aider, même si je sais bien que bcp d’hommes ont du mal avec cette démarche.
Les lectures proposées par Leolu sont intéressantes et ouvrent des pistes de réflexion, même si
dans mon cas, ça me parait réducteur. Je pense qu’il y a encore d’autres raisons que celles évoquées.
En tout cas, voilà, personnellement et vue mon histoire, je te conseillerais de d’abord travailler un peu sur toi pour clarifier ta propre demande AVANT de vouloir te lancer ds une relation

Message modifié par son auteur il y a un mois.

#
Profil

Telemaque

le dimanche 04 août 2019 à 14h48

Merci à tout les 4.
Vous visez juste chacun à votre manière.
Je vais prendre le temps de vous répondre
Merci

#
Profil

Telemaque

le mardi 06 août 2019 à 00h58

Bonsoir à vous tous.

Je voulais déjà vous dire que j'ai été épaté par la qualité des réponses sur ce forum.
Merci.
C'est rassurant.

Je vais suivre vos conseils de prendre du temps de reflexion.

Aina tu as raison je suis dans la confusion. Même si j'ai des indices (voir plus bas)
Heaven tu a raison j'ai énormément de culpabilité car je me rends bien compte que je n'ai pas assez donné dans ma relation et ça c'était pas juste pour ma compagne.
Et la où alinea7 tape juste quand il dit "montrerais tu plus d'investissement pour tes partenaires dans une relation ouverte à la pluralité ? '

Je crois bien que la réponse est oui à cette question que je ne m'étais pas posée.

Du coup J'avance.

J'ai toujours eu l'impression que l'exclusivité me privait du champs des possibles. Du coup je la vivais comme un obstacle.

Aujourd'hui, j'essaie de gérer au mieux notre séparation je prends énormement sur moi pour conserver ce que l'on peut sauvegarder. On peut encore être complice, je le sens même si sa liste de reproches fait penser à un vieux listing informatique des 80's qui n'en fini pas.

On va faire une garde alternée inversée qui va nous coûter un fémur chacun. Mais on casse pas encore tout.

Peut être qu'avec le temps si j'arrête d'être en demande je pourrai la reconquérir....

+une autre hahaha.

Encore deux choses
Aina tu parles de se faire aider, je suis d'accord mais j'ai l'impression que les psy sont largués sur le sujet poly ou qu'ils feignent de l'être. Au fond de moi j'ai l'impression que tout le monde est potentiellement poly que c'est juste la prochaine révolution et que les poly actuels sont trop en avance.

Finalement pour mon cas j'ai bien compris que j'avais peu de jalousie envers les autres prétendants, par contre je veux partir car il n'y a plus d'amour pour moi. Du coup mon peu de jalousie est un indice de ma polycompatibilité.

Dernière
J'ai lu je sais plus où qu'il n'y aurait que 600 personnes poly en France et ça c'est déprimant.

Vous confirmez ?

Merci bonne nuit

Merci

Message modifié par son auteur il y a 14 jours.

#
Profil

ourscalin

le mardi 06 août 2019 à 07h33

Telemaque

Aina tu parles de se faire aider, je suis d'accord mais j'ai l'impression que les psy sont largués sur le sujet poly ou qu'ils feignent de l'être. Au fond de moi j'ai l'impression que tout le monde est potentiellement poly que c'est juste la prochaine révolution et que les poly actuels sont trop en avance.


Oui les psy sont largués et partent vraiment du principe que cela ne fonctionne pas. Ce que j'ai entendu de la psy : le couple doit être particulier. En gros faut être marginal. Ce mode d'amour, ne correspond pas à ce que la société veut. D'ailleurs la polygamie est interdite en France et un bon avocat peut encore atttaquer pour infidélité !!! En 2019.!!!!! Il y a des progrès à faire.
Pour être sur un site de rencontre, les femmes avec qui je discute, cherche toutes : fidélité etc... Bref, encore dans un vieux modèle social.

#
Profil

Caoline

le mardi 06 août 2019 à 09h34

Il y a aussi des psys très respectueuses et compréhensives de ce mode de vie. Je le mets au féminin car celles que je connais pour les avoir croisées ou parce qu'elles m'ont accompagnées sont des femmes, mais j'imagine que ce n'est pas forcément lié au genre.
Et sur les sites de rencontres, d'après quelques amis cette recherche est aussi sincère que celle des hommes...

#

Intermittent (invité)

le mardi 06 août 2019 à 15h03

"Aina tu parles de se faire aider, je suis d'accord mais j'ai l'impression que les psy sont largués sur le sujet poly ou qu'ils feignent de l'être. Au fond de moi j'ai l'impression que tout le monde est potentiellement poly que c'est juste la prochaine révolution et que les poly actuels sont trop en avance. "

Ou alors, ça t'arrange de croire ça, parce que sinon, ça risque d'être compliqué pour trouver les bonnes partenaires .....

Quand aux psy, ils ne sont pas forcément là pour te dire ce que tu as envie d'entendre, surtout si tu leur racontes ce que tu as écrit ici sur les motifs de votre séparation.

Il ne faut peut être pas rêver, le polyamour est "un marché de niche amoureux", et encore plus pour les hommes vu que comme sur les sites de rencontre, il y a un déséquilibre important entre hommes et femmes.

Les femmes ont le choix, elles auraient bien tort de s'en priver.

Tu as fantasmé sur le monde des relations plurielles. Bienvenue dans le monde réel .....

#
Profil

Aina

le mercredi 07 août 2019 à 12h04

Je parle de te faire aider sur tes problématiques personnelles, d’enfance notamment, pas sur tes projections...:-)
Et il n’y pas que les «  psy » pour travailler sur soi, loin de là ! Le développement personnel, c’est vaste. Perso je me suis trouvée une kinesiologue formidable, sans aucun jugement, et qui me fait faire des pas de géant (mais j’y suis allée tous les mois, c’est un travail «  de fond », ça sert pas à grand chose de «  butiner » les thérapeutes, à mon sens, mieux vaut en trouver un avec qui «  ça colle » et aller au bout de la démarche).
C’est mon avis!
Le polyamour est à mon sens dans l’absolu et dans sa version «  idéale » une forme d’évolution vers des sentiments plus élevés, mais je pense qu’il ne sert à rien de brûler les étapes. Si on n’a pas bossé ses blessures, je pense que mono ou poly, le relationnel les fera juste ressortir +++
Alors à nous de faire les choix les plus élevés !

Message modifié par son auteur il y a 13 jours.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion