Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Mon histoire, besoin de conseil et d’aide

Besoin d'aide
#
Profil

Kate35

le dimanche 10 juillet 2022 à 03h10

Bonjour,

Ça fait presque 2 ans que je lis énormément sur ce forum afin d’avoir des pistes pour m’aider à mieux appréhender ce que je vis.
Alors je passe le cap de m’y inscrire et vous raconter mon histoire, désolée pour la longueur mais j’ai besoin de détailler ma situation…

J’ai bientôt 36 ans et je suis mariée depuis 10 ans et nous avons 2 enfants.
Avant de rencontrer mon mari, j’étais, je pense déjà polyamoureuse, en tout cas capable d’aimer plusieurs personnes en même temps, je suis une hyper curieuse de la vie, j’aime beaucoup les gens, nouer des liens fort, vivre des histoires passionnées avec surtout beaucoup de dialogue et de sincérité.
Je n’ai jamais caché, ni menti, ni refoulé ce qui se passait en moi, j’étais comme ça et j’assumais vraiment à l’époque ma façon d’aimer bien que je n’ai jamais vraiment su m’épanouir vraiment dans les relations car je pense que je n’étais pas vraiment prise au sérieux, j’étais un peu la fille avec qui «  on s’amusait ».

Lorsque j’ai rencontré mon mari, j’ai voulu tenter une relation monogame pour rentrer dans le moule, et puis j’avais ce désir de construire une famille, à l’époque je n’avais aucune idée de ce qu’était le polyamour, je n’en avais meme jamais entendu parlé et je me croyais juste anormal..Je pensais que j’allais réussir à mener une vie comme la plupart des gens..

Mon mari connaissait mon passé, j’en ai toujours parlé ouvertement et librement avec lui, après un an de relation avec lui je l’ai quitté car j’avais des sentiments pour quelqu’un d’autre et j’ai craqué avec cette autre personne mais j’aimais toujours mon mari mais je ne voulais pas être infidèle mais j’avais besoin de vivre cette autre histoire, je me suis vite rendue compte que c’était invivable car j’aimais vraiment trop mon mari aussi (on était pas encore marié et l’époque).
Je me suis fait violence et je suis retournée avec mon mari, on a fini par trouver un compromis qui était le libertinage, pour combler mon besoin d’autre chose et vivre ensemble des expériences avec d’autres couples, mais très vite je me suis rendue compte que moi ce n’était pas le sexe qui était important mais la rencontre, et les sentiments d’amour et d’amitiés…j’aime être amoureuse.
C’était quand même une chouette période de notre vie, mon mari était quelqu’un de très sage qui n’aurait jamais sans moi osé tout ca et j’avais du plaisir de le voir s’épanouir dans les rencontres.
Finalement on a décidé de se marier et d’avoir des enfants et on a mis un peu cette partie de notre vie de côté.

Sauf que voilà, il y a 2 ans je suis re tombée amoureuse d’une autre personne, c’est quelqu’un que je connaissais depuis quelque années mais il n’y avait rien d’ambigu entre nous, une amitié est d’abord née et je ne sais pas expliquer mais on avait une espèce de connection très forte tout les deux déjà, on se fréquentait 2-3 fois l’année juste manger au resto et boire un verre et surtout on parlait énormément, mon mari le connaissais aussi, je n’ai jamais caché cette amitié.
J’étais très attachée à cet homme, mais jamais à l’époque je n’ai imaginé qu’il se passe quoi ce soit avec lui qui a en plus 20 ans de plus que moi.
Et puis voilà un jour on a dérapé, on a été attiré l’un envers l’autre et il y a juste eu un baiser.
A partir de ce jour je suis devenue obsédée par lui et très vite j’en ai parlé avec mon mari durant des semaines je lui demandais un peu «  l’autorisation » d’aller plus loin et j’ai fini par l’avoir.
A l’époque j’étais fort déprimée car je venais de vivre quelque chose de très difficile psychologiquement et je pense que mon mari a dit ok car il pensait juste que ça n’allait pas devenir sérieux et que ça me permettrait d’aller mieux, sauf que je l’aimais vraiment et petit à petit j’ai commencé à devoir me partager, je passais la moitié de ma semaine avec lui, je vivais une relation très fusionnel une magnifique histoire d’amour.

Sauf que ça a commencé au bout de quelque mois à devenir difficile pour mon mari de continuer à accepter et ça me rendait triste de le voir triste et de lui faire autant de mal, je me sentais hyper coupable quand j’étais à la maison mais en même temps plus du tout lorsque j’étais avec mon amoureux, j’étais en accord avec moi et enfin je me sentais comblée, j’avais trouvé l’équilibre parfait.

J’ai plusieurs fois essayé d arrêter mais je n’y arrive pas, mon amoureux me manque trop, on se voit moins souvent qu’au début c’est sûr car c’est à chaque fois difficile pour mon mari et j’en souffre trop car il n’accepte plus la situation et je suis maintenant au pied du mur, et je dois faire un choix et j’en suis bien incapable.
Mon amoureux bien sûr a lui aussi du mal avec ma situation de femme mariée et il a aussi eu mal à le partager mais c’est ainsi, il est quand même ouvert aux solutions et est peut être prêt à accepter que je ne serai jamais «  à lui » mais il souhaite me voir plus qu’une fois tout les 15 jours…
Pour moi la solution serait de vivre tous ensemble mais je rêve un peu puisque mon mari ne veut plus de cette situation..
il a aussi sa famille, je pense qu’il a aussi très peur du regard des autres et moi je m’en fiche complètement de ce que les autres peuvent en penser, mes amis proches sont au courant de me situation et me trouve fort courageuse mais dans le fond je suis morte de trouille…

Mon mari et mon amoureux se sont déjà évidement rencontré et se respecte tout les deux, mais ils se sentent en concurrence.

J’ai parlé beaucoup de polyamour à mon mari, j’ai essayé de pas le laisser de côté mais voilà c’est difficile, moins il accepte plus je le
replie sur moi même mais je parle quand même beaucoup avec lui, j’essaie de lui montrer qu’il a d’autres façon d’aimer, je lui ai dis qu’il pouvait vivre aussi ça mais il n’en a pas le besoin ni l’envie, il ne veut que moi…

Je pense que je vais finir par devoir divorcer, j’envisage bientôt de partir me ressourcer et prendre du recul avant de prendre une décision, je ne veux pas briser ma famille, on est super complice avec mon mari, on arrive encore malgré tout à rire tout les jours et nos enfants sont heureux mais je ne peux pas non plus continuer à vivre ainsi à avoir l’ impression que tout le monde souffre a cause de mon «  non choix » alors je me dis que la séparation est la meilleures solutions et qu’une fois libérée de l engagement du mariage, je serai libre d’aimer qui je veux et libre à chacun d’accepter ou non…

Merci de m’avoir lu, je me sens déjà un peu plus légère d’avoir osé écrire et si vous pouvez m’aider ou me conseiller, je suis évidement preneuse…

#

(compte clôturé)

le dimanche 10 juillet 2022 à 08h41

Bonjour. Ma foi, si tu lis le Forum depuis deux ans, tu as pu t'apercevoir que des solutions il n'y en n'a pas des milliers.
Soit il accepte de souffrir soit il accepte de bon coeur. Mais des monos qui acceptent de bon coeur à priori y'en n'a pas des masses.
Perso, vivre en couple et souffrir non merci. De toute façon à terme, c'est toute la famille qui risque d'éclater et dans la douleur pour le coup.
Des fois, une séparation reflechie, bien préparée peut être la meilleure des solutions.

#
Profil

bonheur

le dimanche 10 juillet 2022 à 09h38

Bonjour @Kate35,

Dans le sens où tu lis depuis longtemps maintenant, je crois que les références de livres ou autres "conseils" sont inutiles. Tu as déjà tout noté, je suppose.

De ton histoire je retiens que lorsqu'une personne est poly, la recherche de soi va en premier lieu du côté du libertinage ? Ce n'est pas une critique, j'ai fait presque de même (sans sexe). C'est d'ailleurs lors d'une conférence en vue d'appréhender au mieux le libertinage, que j'ai appris que le polyamour existait.

Tu dis que ton mari s'y épanouissait. Vous ne libertinez plus (ou lui tout seul). Lui libertin, toi poly... un bon compromis pour vivre à la fois votre "couple" à la fois chacun-e ce qui lui convient. Parce que s'il conçoit le libertinage et pas le polyamour alors que tu le vis surtout sexuellement, je comprends difficilement.

#

(compte clôturé)

le dimanche 10 juillet 2022 à 10h40

Ah, j'avais zappé le côté libertinage, lu trop vite...

#
Profil

Kate35

le dimanche 10 juillet 2022 à 10h42

@Donald
Oui j’en suis aussi arrivée à cette conclusion, c’est déjà beaucoup trop de souffrance, d’où la lecture de témoignage de personne dans ma situation…
je pense et j’espère quand quand même que mon mari va finir par accepter, je pense que je cherche plutôt du soutient que des conseils ou j’attends un miracle…
Je suis fatiguée, d’où la décision de partir quelque temps, et le deuil de mon mariage n’est pas facile à faire.

@bonheur
Non je ne crois pas que la recherche de soi va en premier vers le libertinage, mais à l époque je n’avais pas encore compris que j’étais simplement poly…j’étais jeune et curieuse, c’était déjà un milieu que je connaissais avant de connaître mon mari.
Mon mari m’a évidement proposé d’y retourner que ça lui manquait ce milieu mais ça ne m’intéresse plus vraiment et lui sans moi ne veut pas faire quoi que ce soit

#

(compte clôturé)

le dimanche 10 juillet 2022 à 10h51

Le risque c'est une acceptation en demi teinte. Il peut accepter et continuer à souffrir.

Accumuler de l'amertume, de la jalousie, de la rancœur (je m'occupe des mômes pendant que elle...). Un déséquilibre dans la relation.

Poly par obligation quoi...

Edit : il est souvent conseillé de faire une pause dans la relation "secondaire", à voir, d'après les nombreux témoignages cela a un effet pervers : faire croire au conjoint que tout peut revenir comme avant.

Message modifié par son auteur il y a 5 mois.

#
Profil

Kate35

le dimanche 10 juillet 2022 à 11h10

@Donald
Oui c’est vraiment ce qu’il me dit, qu’il s’occupe des momes pendant que je vis ma vie, qu’il a l’impression de ne servir qu’à ça parce que j’ai fini par m’éloigner.
Au début, lorsqu’il a accepté la situation, ça m’a rendu encore plus amoureuse de lui malgré la passion que je vivais et on échangeait beaucoup sur le sujet, je l’ai un peu poussé à vivre aussi autre chose ce qu’il n’a jamais su faire et il y a eu un déséquilibre et moins il acceptait plus je m’éloignais.
J’insiste aussi beaucoup avec lui sur le fait que je n’ai pas fait exprès de me retrouver dans cette situation, si je voulais juste le tromper ça serait arrivé déjà bien avant.
Mais je me sens «  la mauvaise » qui impose et j’espère qu’un éloignement le fera réfléchir
Pour la pause avec ma relation secondaire, oui je l’ai vécu aussi et mon mari a eu encore plus difficile lorsque j’y suis retournée car j’en étais trop malheureuse, mais il a cru un moment que cette histoire était réglée

#

(compte clôturé)

le dimanche 10 juillet 2022 à 11h52

Tu n'impose rien, il est grand. À lui aussi de définir la vie qu'il veut pour lui et pour vos enfants. Mais un papa qui souffre, pas terrible pour leur développement.

Lui aussi doit prendre une décision. Z'êtes jeunes. Faut pas attendre d'être vieux et cons.

Edit : contrairement à la majorité des situations tu as été d'une honnêteté scrupuleuse. (ça change...joie...). Donc tu lui a laissé son libre arbitre. A lui de jouer.

Message modifié par son auteur il y a 5 mois.

#
Profil

Kate35

le dimanche 10 juillet 2022 à 15h19

@Donald

Merci pour ces mots

#

(compte clôturé)

le dimanche 10 juillet 2022 à 15h51

De rien

Message modifié par son auteur il y a 5 mois.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion