Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Mes peurs

Jalousie
#
Profil

Truc77

le lundi 29 avril 2019 à 09h38

Bonjour
Toute nouvelle je lis ici quelquefois des conseils je suis avec mon cheri depuis 3 ans depuis le début je sais que c'est un homme qui a peur de l'engagement qui a des relations occasionnelles et qui est en perpétuelle recherche ou besoins je ne sais pas trop ...
Nous sommes ensemble une semaine sur deux garde alternée pour ma part lui voit son fils un week end sur deux donc cela lui laisse du temps quand nous ne sommes pas ensemble pour trainer sur des sites et papoter avec qui il veut sortir rencontrer coucher dormir caliner d'autres filles
Nous avons construit des règles autour de cette vie selon quelques expériences plus ou moins difficile pour moi
Une qui n'etait pas au courant de mon existence (ce fut le plus difficile car elle a meme apres avoir appris la vérité été toujours en attente de plus de sa part crise de jalousie envers moi essayer de me prendre ma place etc etc aujourd'hui c'est fini avec elle)
Mes temps libres je les passes avec lui je sais que je suis dépendant affective j'ai tenté des rencontres mais le coeur n'y etait pas ni l'envie
Mon mot d'ordre c'est la sincérité pas de mensonges même si il font mal je dois savoir qui il voit et quand de cette façon je reste a l'ecart le laisse vivre ce qu'il a a vivre je m'occupe et il me contacte quand il a en a envie
Je ne demande pas les details de ses sorties cela ne me regarde pas
Bref je ne suis pas jalouse de ses relations sexuelles mais j'ai très peur de ce qu'il dégage lors de ses relations et même de comment il est avec
Je m'explique : il est très tactile et très calins et avec tout le monde il est attentionné n'aime pas facilement mais sa façon de prendre soin des gens peu porter a confusion
Il est transparent sur sa vie avec celle qu'il voit
Je sais qu'il m'aime profondément que je lui apporte beaucoup dans tous les domaines
Mais j'ai peur j'ai besoin qu'il me rassure surtout après chaques sorties il le fait mais cela ne m'empeche d'être angoissé
Je suis monogame je me bat avec mes sentiments de crainte il fait tout pour que je soit bien mais cela n'enlève pas cette petite boule au fond ce besoin d'être rassuré souvent sur ses sentiments envers moi voilà j'avais besoin d'en parlé je suis sûr que je ne suis pas la seule merci

#
Profil

oO0

le lundi 29 avril 2019 à 18h29

Tes peurs ?

La dépendance affective ?!? L'autonomie affective ?

La première, je suis mal placé pour parler des souffrances qui vont avec ... ce qui éveille ma plus grande peur : te faire te sentir mal dans ta peau ; faire sentir une personne mal dans sa peau. Ta peur est une amie, c'est l'expression de ton besoin de sécurité affective et tu me sembles moins dépendante que tu ne l'est :

Truc77
Mon mot d'ordre c'est la sincérité pas de mensonges même si il font mal je dois savoir qui il voit et quand de cette façon je reste a l'ecart le laisse vivre ce qu'il a a vivre je m'occupe et il me contacte quand il a en a envie
Je ne demande pas les details de ses sorties cela ne me regarde pas

Si tu ne vois pas le chemin que tu as déjà parcouru dans ta recherche d'autonomie affective, toutes tes efforts ne peuvent que te paraître vain, tu vas te sentir impuissante, t'épuiser, paniquer ... Bien que tu sais être monogame, tu as accepté une relation ouverte, est-ce que c'est parce que la sincérité, l'absence de mensonge d'une telle relation est davantage importante pour toi que l'exclusivité ?

Est-ce pour affronter les peurs qui animent ta "dépendance affective", ton insécurité grâce à la sincérité d'une relation ouverte ? Avec un partenaire à la hauteur de cette sincérité, capable d'écouter tes peurs ? Ressens-tu l'expression de tes peurs plus légitimes dans une relation ouverte ? Est-ce que tu t'es sentie rassurée qu'il ne laisse pas prendre ta place ou est-ce que cela n'a rien changé ?

Les peurs :

Truc77
... je sais que c'est un homme qui a peur de l'engagement qui a des relations occasionnelles ...
(...)
Bref je ne suis pas jalouse de ses relations sexuelles mais j'ai très peur de ce qu'il dégage lors de ses relations et même de comment il est avec
Je m'explique - (Oui, tu t'expliques, mais ce n'est pas clair pour moi. Je vois des éléments clairs, mais pas leurs relations) : il est très tactile et très calins et avec tout le monde il est attentionné n'aime pas facilement mais sa façon de prendre soin des gens peu porter a confusion
Il est transparent sur sa vie avec celle qu'il voit
Je sais qu'il m'aime profondément que je lui apporte beaucoup dans tous les domaines
Mais j'ai peur j'ai besoin qu'il me rassure surtout après chaques sorties il le fait mais cela ne m'empeche d'être angoissé
Je suis monogame je me bat avec mes sentiments de crainte ... (de quoi ?) il fait tout pour que je soit bien mais cela n'enlève pas cette petite boule au fond ce besoin d'être rassuré souvent sur ses sentiments envers moi voilà j'avais besoin d'en parlé je suis sûr que je ne suis pas la seule merci

Vous avez tous les deux vos peurs et, visiblement, trouvez un équilibre, mais comme pour polycurieuse, l'objet de tes peurs, ton besoin d'être rassurée porte sur les sentiments de la personne que tu aimes.

Si tu veux vraiment parler de cette petite boule sur les sentiments de l'autre, je pense que c'est mieux d'aller vers polycurieuse

polycurieuse
J'ai l'impression que cette rencontre amoureuse n'a été possible que parce qu'il avait moins de sentiments pour moi (il me l'a avoué) et c'est précisément ça qui me fait peur. Je suis toujours amoureuse de lui mais j'ai peur de la non-réciprocité de ses sentiments.

Ou encore, Lenah qui traite exactement de ce que tu recherches, tout en étant monogame, elle aussi : Liberté, autonomie affective ... Tu as tout à fait raison lorsque tu écris :

Truc77
... voilà j'avais besoin d'en parlé je suis sûr que je ne suis pas la seule merci

__________

Sinon, cette petite boule, pour moi, c'est l'angoisse, une peur sans objet d'ailleurs l'objet se perd dans ton écriture :

Truc77
... je me bat avec mes sentiments de crainte ... (de quoi ?)

Si en psychanalyse, c'est une peur sans objet et en philosophie, l'angoisse de la mort : être là, pour ne plus être là. Ou encore, la question : "Qu'est-ce que je fous là ? Qu'est-ce que je fous de ma vie ?" Cette petite boule, j'ai décidé de l'accepter comme le moteur de ce que je veux faire de ma vie. Elle ne me dit pas ce que je dois faire de ma vie, elle me rappelle de faire quelque chose de ma vie comme si elle était le désir d'en faire quelque chose. (À l'époque, j'étais dans plusieurs relations ouvertes qui se sont finies. J'étais dans les WC jouxtant ma petite chambre d'étudiant, satisfaisant à l'impératif catégorique de ma physiologie, et cela m'est apparu aussi clairement qu'humorisitquement que je ne me soulagerais jamais complètement de ce besoin de faire quelque chose de ma vie, pas plus que de ce besoin de faire ...) J'avais déjà dissocié cette boule de ma vie sentimentale, je n'attendais rien de ma vie sentimentale pour faire taire cette petite boule, ce qui ne l'empêche pas de s'y immiscer.

Désolé pour ma digression physiologique, mais dans cet épisode, j'avais une telle bouffée d'angoisse que tout ce que j'avais envie, c'est la furieuse envie de rire de moi et les circonstances s'y prêtaient bien avec le paradoxe d'une grande question et de petits besoins où tout le monde se sent ridicules qui me prenaient au ventre ensemble.

Tes peurs ? Qu'est-ce qui te permet de rire de tes peurs ? De t'en libérer sans te départir du besoin de sécurité qu'elles expriment ?
Voilà, tu vois, je ne pense pas être la personne la mieux placée pour te répondre alors va vers les personnes qui parlent comme toi de cette "petite boule", en même temps tu gagneras en autonomie, mais cela ne peut avoir que des effets d'émulation. N'attends pas !?! Questionne sur le besoin d'être rassuré sur les sentiments de l'autre ! Intéresse-toi aux autres !?! Raconte !

Message modifié par son auteur il y a 6 mois.

#

PolyMel (invité)

le lundi 29 avril 2019 à 19h29

Je tiens à rebondir sur la façon dont tu décris son comportement avec les autres, le fait qu’il soit tactile etc etc...
Je suis également comme ça, je l’ai toujours été...
en couple mais capable de prendre des hommes dans mes bras, de leur faire des câlins...
C’est de mon point de vue quelque chose qui nous fait du bien.
Je ne sais pas si de son côté il se permet cela avec tout le monde auquel cas en effet il a peut être dans le fond un besoin accru d’affection... de mon cote je suis comme ca avec mes amis proches y compris des potes masculins en couples mais sans arrière pensée, sans envie particulière autre que donner de l’affection et en recevoir en retour parce que l’amour que l’on partage ça fait vraiment du bien.
En as-tu déjà parlé avec lui de ce que tu ne «  comprends pas trop » dans sa façon d’agir ?
Peut être que lui pourrait t’apporter des explications plus claires.
Étant monogame mais ayant accepté une relation ouverte comme celle la... tu y as forcément trouvé un intérêt, sais tu lequel ? Le fait qu’il soit franc avec toi et du coup ne fasse pas comme la plupart des hommes (mentir, cacher une relation extra conjugale etc etc..) ?
Ou bien est ce ton amour pour lui qui, sur le moment, a pris le dessus et tu penses t’y perdre dans le temps ?

#
Profil

Truc77

le mardi 07 mai 2019 à 11h08

Bonjour
désolé oO0 et PolyMel je n'avais pas compris le fonctionnement et du coup n'avait pas vu vos réponses
donc merci déjà m'avoir lu et répondu

Ma dépendance affective est sans doute mon plus gros problème ou du moins oui mon besoin de sécurité

il y a moins de 2 ans que j'ai entendu parler du polyamour comme beaucoup l'éducation tout ça me faisait penser a 2 pour la vie etc etc ... assez open je savais bien que c'était utopique et que des aventures pouvaient se faufiler dans la vie enfin bref.... l'absence de mensonge est bien sur d'une importance capitale rien de pire que ça a mes yeux beaucoup de sincérité permet ainsi de savoir quand l'autre n'est pas bien quelle que soit la raison, le mensonge apporte colère tristesse, peut être du a une longue relation précédente entourée de mensonges permanents. j'ai accepter une relation ouverte oui parce qu'a la base nous n'étions pas vraiment un couple, j'avais d'autres personnes et lui aussi avec qui je partageais surtout des moments sexuels, j'ai vite laisser tomber les autres cela ne me convenait pas on ne partageait que du sexe, dès le début il m'a dit n'être pas quelqu'un de fidèle toutes ses relations précédentes des échecs entouré de mensonges même si il était amoureux, ou pour trouver un manque ou pour son besoin de plaire ou pour se sentir libre enfin bref il a été franc dés le départ comme on se voyait pas régulièrement cela ne me perturbait pas tant que je ne savais pas et qu'il se protégeait il avait parfaitement le droit de voir / faire ce qui lui plaisait.

petit a petit on a commencer a se voir de plus en plus puis a avoir des sentiments a partager plus, je savais qu'il avait d'autres personnes mais comme je lui avait demander il essayait de les cacher jusqu’à ce que je sache que l'une ne connaissait pas notre relation il ne lui mentait pas mais elle n'avait jamais posé la question, enfin pour moi cela revient au même, résultat quand elle a su par lui elle l'a mal pris elle était amoureuse en 2 rdvs et passer un moment de colère elle a voulu tenter une sorte de compétition j'étais prête a partir a ce moment là mais il m'a retenu mis quelques temps mais finalement la sortie de sa vie simplement parce qu'a force de passer plus de temps avec elle il s'est aperçu qu'elle ne lui convenait pas .
bref tout ça pour dire qu'a partir de ce moment j'ai voulu tester de savoir qui il voyait et quand voir si je le vivais mieux que de me faire des idées et finalement oui c'était plus simple, je savais que je devais m'occuper l'esprit pendant ces moments là et me prévoir des trucs a faire.
je m'égare mais oui l'absence de mensonge est beaucoup plus important que l'exclusivité et cela me rassure de savoir d'ou vient la personne, ce qu'elle attend de cette relation, qu'elle sache que j'existe et oui ma place a ses cotés il me parait aussi important pour moi de savoir et qu'elle sache aussi sans mensonges dans quelle type de relation elle mets les pieds, de cette façon oui je suis rassurée mais pas complètement.
je n'ai pas envie d'avoir une femme en colère en face de moi parce que lui n'as pas été honnête, il assume sa façon de vivre je n'ai pas a subir ce genre de soucis.
mes peurs ne sont pas plus pas moins légitimes dans une relation ouverte il me semble, j'ai besoin qu'il me rassure j'ai besoin de sentir ma place auprès de lui tant que lui le pense de cette façon aussi j'ai surtout besoin de me sentir comprise et aimer et que si ce n'est pas le cas de le savoir aussi.

je crois que je veux bien le partager mais pas le partager entièrement j'ai peur de ça
si il partage avec une autre les mêmes loisirs que nous avons (musique / concerts) - il m'a déjà dit que oui
le sexe comme avec moi - ça je ne sais pas et ne veux pas savoir c'est trop intimes
les câlins comme avec moi - là aussi c'est le cas
qu'est ce que j'ai de plus ? suis je interchangeable ? pourquoi moi et pas l'autre ?
oui bien sur que mon besoin d’être rassuré viens de ses sentiments je le sais et il le sait mais ça persiste encore et encore

Même si je n'ai pas de réponse et ce n'est pas forcément ce que j'attendais, j'ai besoin de m'exprimer de me rassurer merci pour les conseils de communication en tout cas

#
Profil

Truc77

le mardi 07 mai 2019 à 11h53

Bonjour PolyMel

je ne suis pas caline pour ma part avec ceux avec qui je n'ai pas de relations charnelle, je dirais même que je suis l'inverse pas tactile du tout avec les gens en général limite a les éviter même
(des parents pas spécialement affectueux) oui cela nous fait beaucoup de biens mais moi je les réserves sans doute pour ça que je ne comprend pas sa façon de faire

Oui il a besoin de beaucoup d'affection c'est tout a fait ça !
oui je lui en ai déjà parler enfin récemment j'ai réussi a mettre des mots sur mon ressenti et pourquoi j'avais peur que son comportement porte a confusion d'un coté pour lui ses aventures sont des plans culs sans grands sentiments mais d'un autre son besoin d'affection ses calins et partager plus que du sexe, il laisse la confusion s'installée il me semble c'est ce que je lui ai dit .
je le sais parce que je lui avais demander si il était aussi calins dans ses rencontres et il m'a dit qu'il ne savait pas faire sans
oui j'ai accepter pour le coté honnête j'aime que les choses soient claires bonnes ou mauvaises, je pense que je m'y perds oui comme je le disais précédemment si il fait les mêmes choses avec une autre ou est ma place ?

j'ai mes affaires chez lui en évidence et si il reçoit quelqu'un une présence quasi constante est visible, les autres savent que j'existe parce que je lui ai demander afin d'éviter toute ambiguïté, il me dit qu'il m'aime mais depuis presque 3 ans avec lui je dois dire que c'est récent de sa part.

je ne vis avec lui q'une semaine sur deux j'ai des enfants en garde alternée qui le connaissent mais on ne parle pas encore de vivre ensemble c'est un accord commun, d'un coté mes enfants ne subissent pas un beau père, lui a ses moments libres et peux recevoir son fils aussi en toute tranquillité , même si certaines semaines nous sembles longues l'un sans l'autre se manquer un peu et prendre le temps a cause de ça ou grâce a ça de faire les choses doucement et de voir comment cela évolue

récemment il m'a demander si cela me dérangeait qu'il voit quelqu'un, je lui ai dit tout ce que je pensais en direct d'habitude il passait par sms, et donc mes pensées étaient : ça me dérange pas que tu couches avec une autre, ça me dérange que ce soit une nana sur tinder qui n'as pas eu de relation avec quelqu'un depuis un moment et qui a eu peur de dormir avec toi parce quelle n'as pas fait ça depuis longtemps (il m'a raconter ça d'un rencard précédent avec elle ou je m’étonnais avoir eu des ses nouvelles le soir même et pas le lendemain) , donc oui ça m'emmerde parce que même si elle sait la situation j'ai peur qu'elle s'accroche, ça m'emmerde que tu soit sur tinder en recherche permanente, ça m'emmerde de savoir que tu penses la revoir pendant que je suis avec toi, mais d'un autre coté tu me m'appartiens pas ton corps ne m'appartient pas et je n'ai pas le droit de te dire ne fais pas ça, juste parce que je serais jalouse et mon besoin de possessivité.

c'est sorti un peu brutalement mais ça reflète tout a fait mon ressenti et ma trouille
enfin bref je tourne en rond entre j'ai peur mais je ne veux pas t’empêcher d’être libre et heureux donc oui peut être que je m'y perd déjà en fait ?

#
Profil

artichaut

le mardi 07 mai 2019 à 12h07

Bravo pour le chemin accomplis ensemble @Truc77 ! …et bienvenue ici.

Je rejoins @oO0 qu'en terme de dépendance affective… euh… tu t'en sors plutôt hyper bien !
Il y a encore des difficultés, et c'est bien normal vu le parcours chaotique que vous avez vu. Mais vous avez su dépasser tout ça.

Après il y a toujours du chemin et du travail à faire. C'est le propre des relations, qu'elles nous aident à travailler sur nous-même et à devenir meilleurs.

Pour aller +loin je t'invite à lire le livre Compersion d'Hypatia from space (si tu aimes lire). Tu y trouvera plein d'infos pour combattre ou accepter cette petite boule.

#
Profil

Truc77

le mardi 07 mai 2019 à 14h15

Merci artichaut
c'est marrant je n'aurais pas dit ça que je m'en sors bien je dirais que je reste ouverte et compréhensive ou du moins que j'essaye que contrairement a ce que certains peuvent penser je ne suis pas malheureuse et je ne subis pas non plus une façon de vivre qui serait en désaccord avec la mienne au contraire j'apprend que les gens ne nous appartiennent pas qu'on peut ne pas voir les choses de la même façon et respecter les choix de chacun (ça fait longtemps que je le savais ça mais y être confronté régulièrement c'est autre chose :)) ) j'apprend a allez au delà de mes habitudes "morales" a me battre avec moi même et a découvrir aussi mes limites, ce que je veux réellement ce que je ne veux absolument pas, ce qui me fait du bien ou ce qui me fait souffrir et surtout pourquoi.... bref je me redécouvre aussi.

merci du conseil j'ai vu passé ce titre dans plusieurs conversations je vais y jeter un œil si cela me parle.

je pense que le plus compliqué c'est que monsieur veut rester libre de ses choix mais ne pas me rendre malheureuse et aller a l'encontre de mon bien être et moi je ne veux que son bonheur même si je dois me battre avec mes démons et trouver mes limites, nous voulons la même chose nos bonheurs respectifs sans nous abîmer... et oui c'est long parfois pas facile mais on y travaille ;)

#
Profil

PolyMel

le mardi 07 mai 2019 à 22h50

Alors si j’ai bien compris, vous ne vous voyez qu’une semaine sur deux c’est bien ça ?

#
Profil

Truc77

le jeudi 09 mai 2019 à 10h21

PolyMel
Alors si j’ai bien compris, vous ne vous voyez qu’une semaine sur deux c’est bien ça ?

oui c'est ça une semaine j'ai mes enfants chez moi et lui est chez lui et une semaine je suis avec lui chez lui

#
Profil

PolyMel

le mardi 14 mai 2019 à 11h47

Dans ce cas là pourquoi ne pas essayer de trouver un accord ?
Les semaines où il est avec toi, il ne voit pas les autres... vous profitez d’etre Ensemble et les semaines où tu as tes enfants, il en profite ? Sans venir forcément te répéter ce qui te blesse ?
Ça peut être une solution pour que tu te sentes mieux déjà, tu ne crois pas ? Et lui trouvera forcément son compte dans l’histoire...

#
Profil

Siestacorta

le mardi 14 mai 2019 à 12h37

Truc77


je crois que je veux bien le partager mais pas le partager entièrement j'ai peur de ça
si il partage avec une autre les mêmes loisirs que nous avons (musique / concerts) - il m'a déjà dit que oui
le sexe comme avec moi - ça je ne sais pas et ne veux pas savoir c'est trop intimes
les câlins comme avec moi - là aussi c'est le cas
qu'est ce que j'ai de plus ? suis je interchangeable ? pourquoi moi et pas l'autre ?

Généralement, on cherche pas à obtenir deux fois plus de la même chose, en relation. Avoir des relations plurielles dans cette optique, ce serait une mauvaise stratégie, parce que ce serait plus simple d'approfondir ce qu'on a déjà que de s'exposer aux demandes de plus de gens. Donc s'il trouve une raison à vouloir deux relations, c'est qu'elles sont pas interchangeables.
En tout cas, tu peux lui faire confiance au moins sur le fait qu'il a envie que tu sois aussi là, quelles que soient ses raisons.
Tu n'as pas forcément quelque chose de plus, mais tu es nécessairement quelqu'un d'unique. C'est pas grand chose, mais ça suffit à ce que les sentiments se vivent, tous, individuellement, même si on fait les mêmes choses.
"On ne se baigne jamais deux fois dans le même fleuve" d'une baignade à l'autre, d'une relation à l'autre, tout est pareil en apparence, sauf le contenu et le moment, et ça fait toute la différence.

Après, tu décris quand même quelqu'un qui est à l'aise avec le mensonge. Et s'il ne voit pas (pour l'instant...) l'intérêt de te mentir, il peut quand même voir l'intérêt de mentir à d'autres, ce qui amènera les mêmes difficultés au final : tu ne seras pas forcément dans une position plus sûre que s'il te mentait à toi aussi.
Bref, dans ce que tu décris, je devine un pragmatopportunisme du mec, qui peut être dangereux pour la sentimentale que tu sembles être. Parce qu'il est probablement touché par ton attachement, mais qu'il ne réagira pas forcément avec la compassion que tu pourrais espérer.

Message modifié par son auteur il y a 5 mois.

#
Profil

artichaut

le mardi 14 mai 2019 à 13h05

Siestacorta
je devine un pragmatopportunisme du mec

Chouette, un nouveau mot pour le glossaire !

Bon je plaisante, mais décidément j'aime bien les néologismes : faire avec le langage comme on fait avec les relations : déconstruire et reconstruire autrement.

#
Profil

Truc77

le mardi 14 mai 2019 à 17h41

PolyMel
Dans ce cas là pourquoi ne pas essayer de trouver un accord ?
Les semaines où il est avec toi, il ne voit pas les autres... vous profitez d’etre Ensemble et les semaines où tu as tes enfants, il en profite ? Sans venir forcément te répéter ce qui te blesse ?
Ça peut être une solution pour que tu te sentes mieux déjà, tu ne crois pas ? Et lui trouvera forcément son compte dans l’histoire...

c'est déjà le cas on privilégie nos moments ensemble et il ne voit quelqu'un que lorsque je ne suis pas disponible, ce n'est pas a l'ordre du jour mais si jamais on vivait tous le temps ensemble ce serait plus compliqué (quoique si on arrive a ce point peut-être que j'aurais eu le temps d'avancer sur mes peurs )

@Siestacorta :"Bref, dans ce que tu décris, je devine un pragmatopportunisme du mec, qui peut être dangereux pour la sentimentale que tu sembles être. Parce qu'il est probablement touché par ton attachement, mais qu'il ne réagira pas forcément avec la compassion que tu pourrais espérer."

Alors déjà niveau mensonge plusieurs fois nous en avons parler déjà il sait que le mensonge serait pire pour moi que de m'avouer un truc déplaisant, si il me ment pour ne pas me faire de mal et que je l'apprend j'aurais beaucoup beaucoup beaucoup de mal a pardonner non pas l'acte mais le mensonge en lui même, il mentait a ses ex pour éviter les conflits les crises et de se faire larguer ce qui arrivait au même lorsqu'elle découvrait la vérité de toute façon, avec moi je ne dis pas que je prend tout bien mais déjà je le remercie de son honnêteté et ensuite j'essaye de ne pas réagir trop vite (pas toujours simple) mais surtout d'analyser mon ressenti la dessus.

Il n'est pas a l'aise avec le mensonge loin de là et j'espère bien comme je lui ai demander d'être honnête avec ses rencontres il me dit que oui je pense que c'est le cas sinon il y a des signes qui ne trompe pas, et aujourd'hui je n'en ai pas un seul donc je le crois. j'ai surement mal dut le décrire oui il a omis la vérité a une femme depuis que nous sommes ensemble mais vu les soucis que ça lui a apporté je ne pense pas qu'il recommencera de sitôt, il a failli nous perdre toutes les deux plus insultes menaces de la part de cette fille etc etc ....

Alors concernant sa réaction qui ne serait pas forcément celle que j'attend, je dirais que je suis en phase de test, je pensais dans ma petite tête que a chaque fois qu'il me demandait si ça ne me dérangeait pas qu'il voit quelqu'un je ne pouvais que dire oui je suis d'accord ou non je suis contre (en sachant qu'a moins d'avoir une bonne raison de le faire je n'aurais pas pu lui dire non) et ma peur ma jalousie n'est pas une bonne raison si elle doit le priver de sa liberté, donc plus ou moins obligé de dire je suis ok avec ça. Sauf que je lui ai suggéré récemment par sms (je n'ai pas eu de retour sur ce sujet de sa part mais ça reviendra forcément) donc je lui ai suggéré que éventuellement quelquefois je pourrais dire non ça me dérange parce que là je vais pas super bien ou j'ai besoin de me rassurer et je préférais qu'il évites de voir quelqu'un pour me sentir soutenu.
Dans la théorie ce droit pour mon bien être de dire ça me dérange je n'ai pas envie que tu ailles faire des câlins a quelqu'un oui c'est du contrôle certainement mais ça me rassure d'y avoir droit, dans la pratique comme je n'ai jamais émis ce souhait ce droit de véto je ne sais pas du tout si il serait en mesure de le comprendre et de l'appliquer et de justement ne pas me mentir la dessus ? c'est pour ça que je dis que je suis en phase de test j'appréhende un peu sa réaction mais il faut que je sache si comme tu le dis sera celle que j'attend ou pas si il fait preuve de bienveillance ou non

De plus je lui ai dit je veux absolument tester aussi quelque chose j'aimerais savoir si il est capable d'appliquer ce que moi je vis, il a ses rendez vous quand je suis la semaine avec mes enfants. Parfait nos moments ensemble sont donc préservés, durant ces moments ou il est avec une autre je n'ai pas de nouvelles de lui du début de soirée au lendemain matin ou midi (tout à fait normal bien sur je ne vais pas m’immiscer dans ses moments), mais je suis curieuse de savoir comment lui ressentirais les choses si c'est moi qui allais boire un coup, aller au resto passait la nuit a câliner quelqu'un etc etc , ce n'est pas du tout du tout dans un esprit de vengeance c'est surtout parce qu'il n'a jamais vécu ça et que quelquefois il a des petits réflexes de jalousie qui me font questionner sur sa façon a lui de gérer les choses si on inversait les rôles. certes j'ai déjà eu un moment comme ça une seule fois, mais a cette époque il me semblait moins attaché qu'aujourd'hui et je me sentais absenté que 2 petites heures une après midi pas du tout dans les mêmes conditions.

Si vous pensez que c'est complètement idiot dites le moi ? mais ça ne veut pas dire que je changerais ma façon de penser :)

#
Profil

PolyMel

le mardi 14 mai 2019 à 19h47

Je pense que même si tu en parles avec lui il ne sera pas capable de te dire comment il réagira... tout simplement parce qu’on ne le sait concrètement que quand ça arrive...
Mais tu peux toujours aborder le sujet pour voir s’il se connaît assez bien et s’il se doute de la façon dont il réagirait.

Après ce que vous faites (le fait qu’il te demande systématiquement ton avis s’il voit quelqu’un) c’est quelque chose dont vous avez convenu des le départ ?
Pourquoi dans ce cas ne pas lui faire confiance et éviter de lui demander de te le dire à chaque fois ?
Ça te blesse plus que ça ne te rassure finalement j’ai l’impression...
Après si tu te rends compte qu’il ne te réponds pas ou ne donne pas de nouvelles et que tu lui poses la question il peut être franc avec toi... te dire qu’il est avec quelqu’un...
C’est pareil d’ailleurs pourquoi ne parlez vous pas du tout quand il est avec quelqu’un d’autre ?

#
Profil

Siestacorta

le mardi 14 mai 2019 à 20h04

Truc77
Il n'est pas a l'aise avec le mensonge loin de là

D'accord, il n'est peut-être pas à l'aise, mais quand tu écris

Truc77

dès le début il m'a dit n'être pas quelqu'un de fidèle toutes ses relations précédentes des échecs entouré de mensonges

je vois qu'il peut préférer mentir qu'assumer (soit d'être mono pur et dur, soit de tenter le PA).
Avec toi il semble s'améliorer, mais le changement peut être difficile. D'ailleurs tu touches la question du doigt quand tu dis

Truc77
je suis curieuse de savoir comment lui ressentirais les choses si c'est moi qui allais boire un coup, aller au resto passait la nuit a câliner quelqu'un etc etc , ce n'est pas du tout du tout dans un esprit de vengeance c'est surtout parce qu'il n'a jamais vécu ça et que quelquefois il a des petits réflexes de jalousie qui me font questionner sur sa façon a lui de gérer les choses si on inversait les rôles.

Il n'est pas encore dans une situation où tu peux vérifier s'il assumerait. Il peut toujours cacher ou minorer votre relation à ses prochaines rencontres, et effectivement, tu ne sais pas tellement s'il croit que tu as le droit à la même liberté relationnelle que celle qu'il garde dans votre relation.

Je ne dis pas qu'il faut changer quelque chose qui peut marcher tel quel...
Mais j'ai l'impression que tes peurs ne viennent pas du nulle part.
D'abord parce que cet homme a déjà un passif, ensuite parce que dans notre société, ça lui est moins stigmatisant (par ses potes, éventuellement sa famille, en général même s'il leur raconte pas sa vie, par plein de récits de Don Juan et "les garçons c'est comme ça") que de laisser sa copine sortir avec qui elle veut.

Du coup, oui, bosse ta dépendance affective, c'est l'occasion où jamais (et félicitations parce que tu fais sûrement du bon travail là) mais également, te laisse pas coincer dans un rôle de Pénélope (pas Fillon, l'autre).

Quand tu parles de pouvoir dire Non, pas celle-ci ou pas maintenant...
C'est ce qu'on appelle un droit de Veto.
Ca existe, dans certains arrangements poly.
Je sais pas si c'est bien efficace.
C'est à dire, je trouve normal que tu puisses dire "ça me dérange", et je trouverais ça bien qu'il en tienne compte d'une façon ou d'une autre (en te répondant, en trouvant des façons de te rassurer, en te poussant pas dans tes retranchement trop vite).
Mais je soupçonne le Véto de créer l'occasion de la transgression, de la même manière que le mariage entraine l'adultère...
Je dis pas que ça marche jamais, je crois que ça marche pas durablement. Après ça peut te laisser le temps de t'habituer, je sais pas. Mais je trouve que c'est un faux compromis, trop tranchant pour prendre en compte les changements d'un temps à l'autre.

Message modifié par son auteur il y a 5 mois.

#
Profil

Truc77

le mercredi 15 mai 2019 à 15h45

@PolyMel effectivement on en a parlé il pense que ça ira mais je suis d'accord on ne sait pas tant qu'on a pas essayé.

Oui on a convenu qu'il m'en parle en fait on avait testé au départ de ne pas me dire, mais comme on est très sms quand c'est notre semaine sans se voir je me suis aperçu que je devinais a cause des silences radio qu'il n'était pas seul et là je me sentais vraiment pas bien et quand il réapparaissais je n'étais pas aimable du tout avec lui j'avais l’impression qu'il m'oubliait
je lui ai donc demander de me prévenir quand un rencard était prévu comme ça je lui souhaite une bonne soirée et hop je sais que je n'aurais sans doute pas de nouvelles avant le lendemain par contre qu'il me demande mon avis c'est lui qui a tenu à le faire.
Je n'aime pas lui parler quand il est avec quelqu'un déjà je trouve ça mal poli dans le sens ou si il parle plus avec moi qu'avec elle ce ne serait pas agréable pour elle, de plus je ne pense pas que ce que je lui raconte soit de la plus haute importance ce que je fais avec mes enfants par exemple peut attendre et je n'ai pas besoin de savoir que là il prend un verre avec elle ou que là elle est entre ses cuisses (désolé pour la vulgarité) ou que là elle est dans ses bras suite a un calins. Et encore moins me dire ha là il a pas répondu depuis presque une heure ça doit être le moment ou ils sont en plein acte !!! voilà pourquoi même si il m'a dit que cela ne le dérangeait pas moi je n'aime pas lui parler pendant ces moments là! je préfère attendre que lui me contact quand ils ne sont plus ensemble.
par contre si un jour j'ai un gros soucis ou un besoin urgent de le contacter je ne me générais pas !

@Siestacorta bien sur qu'il peut mentir ou minoré notre relation ou les cacher mais je ne souhaite pas être dans la méfiance constante ce ne serait pas sain du tout je dirais juste si ça arrive c'est que je n'aurais pas fait confiance a la bonne personne, si je pars comme tu le pense sur le principe qu'il est habitué a mentir et donc que ça reviendra et que je peux pas faire confiance autant que j’arrête de suite la relation.
Sa famille et ses amis ne sont pas tous au courant de notre principe de relation ceux qui savent me demande justement pourquoi je ne fais pas de même ? alors le jugement des autres on s'en fiche royalement et je sais très bien que ce n'est pas une chose qui le préoccupe les apparences ou les quand diras t'on

pour le droit véto tu n'as pas tort je pense que effectivement plus y aura des interdits plus il est enivrant de vouloir les transgresser mais mon droit de véto je ne pensais pas l'appliquer ni tous le temps ni sur une personne surtout que je n'ai pas de raison valable mais plutôt a un moment ou je ne me sentirais pas bien du tout et ou j'aurais besoin de de le savoir a mon écoute

la seul fois ou j'ai réellement dit que je ne voulais pas qu'il voit une nana c'était parce qu'elle n'avait appris la vérité sur son mode de vie peu de temps avant, qu'elle était passé de "je suis très amoureuse" a "je suis très en colère" puis en fait "non je ne veux que coucher avec lui" ..... en a peine 2 semaines et pour moi cette femme mentait à lui à moi et à elle, elle s'accrochait aux brindilles pour essayer de le garder près de lui voir même si elle avait pu me liquider au passage elle aurait apprécier, elle me faisait peur très peur je ne croyais pas un instant ce qu'elle lui faisait croire qu'elle n'avait aucune envie de plus, donc celle là je lui ai demander de ne pas la voir bon ok j'avais dit ça sur un moment de colère donc forcément on s'est pris la tête et il ne m'a pas écouter du tout.
je précise qu'a cette époque il m'appréciait beaucoup mais je ne pense pas qu'il m'aimait enfin bref je ne pense pas qu'aujourd'hui nous soyons dans les mêmes conditions aujourd'hui on parle d'avenir ensemble
enfin bref je reste quand même curieuse de connaitre ses réactions sur ces 2 points et tant que je n'aurais pas eu le cas concret ni lui ni moi ne saurons

ça me fait un peu peur quand même d'y étre confronté et que mes illusions explosent si je ne suis pas entendu comprise soutenue et rassurée je sais que je ne pourrais pas continuer ainsi
et malgré les sentiments que j'ai pour lui il est hors de question pour moi de vivre une relation ou je dois souffrir ou je ne serais pas soutenue et ou les compromis ne serait que de mon fait

#
Profil

Siestacorta

le jeudi 16 mai 2019 à 09h25

Truc77
voilà pourquoi même si il m'a dit que cela ne le dérangeait pas moi je n'aime pas lui parler pendant ces moments là! je préfère attendre que lui me contact quand ils ne sont plus ensemble.
par contre si un jour j'ai un gros soucis ou un besoin urgent de le contacter je ne me générais pas !

L'attitude me parait super saine. Ni déni ni inquisition. Pas mal pour une débutante :-)

Truc77

Sa famille et ses amis ne sont pas tous au courant de notre principe de relation ceux qui savent me demande justement pourquoi je ne fais pas de même ? alors le jugement des autres on s'en fiche royalement et je sais très bien que ce n'est pas une chose qui le préoccupe les apparences ou les qu'en dira t'on

Ya pas de contrainte à rendre tout ça public, hein. Mais je pense que plus on assume publiquement "notre relation est ouverte", plus on assume qu'il y a une relation.
Mais tout le monde n'a pas besoin de cette forme-là de sécuritsation.
C'est plus pour compenser l'aspect un peu compartimenté de la situation que j'en parle.

Truc77

ça me fait un peu peur quand même d'y étre confronté et que mes illusions explosent si je ne suis pas entendu comprise soutenue et rassurée je sais que je ne pourrais pas continuer ainsi
et malgré les sentiments que j'ai pour lui il est hors de question pour moi de vivre une relation ou je dois souffrir ou je ne serais pas soutenue et ou les compromis ne serait que de mon fait

Si tu sens que tu te donnes les moyens de vivre cela, t'as raison d'être exigeante sur les efforts que fait l'autre... Surtout que pour l'instant, c'est son besoin plus que le tien.

#
Profil

Truc77

le jeudi 16 mai 2019 à 11h36

Merci Siestacorta
Franchement nous ne nous cachons pas les plus proches je dirais le savent beaucoup ne comprennent pas, une amie commune qui virevolte avec ses relations diverses n'as pas compris que je n'avais pas envie qu'il s'affiche avec une autre dans une soirée ou je ne pouvais pas aller parmis nos connaissances communes, une autre me demande régulièrement comment je peux supporter qu'il couche avec d'autres, pas vraiment de jugement mais des conseils qui ne nous correspondent pas vraiment du style :"si vous êtes dans une relation ouverte pourquoi ça te générait si il s'affiche avec une autre devant les amis ?" ,"pourquoi il ne pourrait pas coucher avec les gens que l'on croise régulièrement ?"
non moi je n'en ai pas envie beaucoup pensent que relation ouverte veut dire partouze ou sauter tout ce qui bouge ou infidélité perpétuelle et forcément vu qu'il n'y a que monsieur qui profite je suis la bonne poire qui accepte tout sans broncher qui est a ses pieds et que j'encaisse tout par amour. je n'ai vraiment pas envie de me sentir obliger de me justifier ou d'expliquer a tout le monde le mode d'emploi de notre couple. Oui il a des aventures suivies ou non avec d'autres femmes non moi je n'en éprouve pas le besoin aujourd'hui et non je ne compte pas les points.

oui c'est son besoin plus que le mien parce que je ne ressent pas ce besoin parce que je n'ai pas spécialement rencontré quelqu'un qui me donnerait envie de partager des moments intimes

je sais qu'un jour ça arrivera mais je ne cherche pas non plus a provoquer les rencontres dans ce sens
peut être aussi parce que j'ai peur que ses réactions ne soit pas celle que j'aimerais et donc que je freine d'autant plus .

#
Profil

Siestacorta

le jeudi 16 mai 2019 à 11h52

Truc77
pas vraiment de jugement mais des conseils qui ne nous correspondent pas vraiment du style (...)"pourquoi il ne pourrait pas coucher avec les gens que l'on croise régulièrement ?"
ur que ses réactions ne soit pas celle que j'aimerais et donc que je freine d'autant plus .

Je n'avais pas compris que c'était une limite posée, ça ?
Parce que le fait qu'il ne batifole pas en ta présence, ça je peux comprendre, mais ça implique aussi qu'il "cache" ses histoires aux gens que vous connaissez en commun ?
Ça pourrait entrainer pas mal de complications, ça, à vue de nez...

#
Profil

Truc77

le jeudi 16 mai 2019 à 20h23

C'est vrai je n'ai pas parler de cette limite de ne pas inclure les amis de toute facon toutes les amies qu'il m'a présenté il les as déjà eu dans son lit
Je crois qu'il n'a qu'une amie fille avec laquelle il n'a rien fait c'est aussi ca qui me dérange un peu il n'as pas de limite ne sait pas être ami sans avoir de relation sexuelle
Des fois j'ai l'impression d'être la dernière en date sur son tableau de chasse
Peut être aussi pour ça que je ne suis pas rassurée a quel moment ferais je parti de la liste des ex ?
A rencontrer la prochaine ? Ce n'est très rassurant pour moi

Je peux tres bien avoir des copains sans coucher avec pourquoi pas lui ?
M'enfin je préfère dissocier tout ça nous avons des amis qui savent d'autres qui ne savent pas
Je ne pense pas qu'il soit ou qu'il se voit comme polyamoureux il me la dit lui même ce n'est pas de l'amour envers les autres ce serait de l'attirance sexuelle pas de week end pas de sentiments ou pas ceux de l'amour a ces yeux il partage des soirées ou des nuits mais selon lui rien de comparable a ce que nous avons

En écrivant je me suis rendu compte que savoir ou est ma place provient de mon enfance
3eme fille d'une fratrie de 5 enfants des parents débordés pas toujours présent émotionnellement difficile de se demarquer quand on est réservée voir même timide j'ai besoin qu'on me voit qu'on me rassure que je ne soit pas une parmi d'autre ce n'est pas nouveau ce besoin ce ressenti .
Dependance affective c'est clair
Pour ca aussi que j'ai besoin qu'il ne fasse pas la même choses ou aille aux mêmes endroits que nous fréquentons me montrer que je suis privilégié comme il me le dit

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion